Retour au Convention Center : dossier E3 2008

05 août 2008 à 14h00
0
00307104-photo-logo-plateforme-microsoft-xbox-360-75x75.jpg

Gears Of War 2 (c) Microsoft

Pour celles et ceux qui n'auraient pas jeter un oeil à notre résumé de la conférence Microsoft (honte à eux), résumons tout d'abord le principe du mode Horde : dans une zone de jeu fermée, cinq joueurs (ou moins) devront faire face à des vagues successives de Locust de plus en plus féroces et nombreux. Un principe simple pour un mode qui joue clairement la carte du survival très arcade. Peu à peu acculés par des hordes lassées d'en prendre plein le museau, les joueurs devront donc utiliser au mieux les planques offertes par leur environnement et surtout coopérer pour s'en sortir vivants. Chaque vague se constitue d'un nombre définis de Locust dont le compteur s'inscrit en haut à gauche de l'écran, informant ainsi les humains du nombre de bestioles rôdant encore dans les alentours. Chaque vague endiguée en amène donc une autre dont la difficulté est systématiquement multipliée par deux. Voilà pour les fondamentaux, reste maintenant à voir comment tous ces rouages s'imbriquent entre eux.

00D2000001462592-photo-gears-of-war-2.jpg
Comme dit plus haut, les combats du mode Horde prennent place dans des maps fermées. Deux environnements étaient sélectionables : une portion de ville dévastée devenue une zone de guerre et un village lui aussi en ruines et recouvert d'un manteau neigeux. Plutôt bien conçues, ces deux maps proposent suffisamment de bâtiments, reliefs, et autres planques improvisées pour varier les situations. Evidemment, après quelques parties, certains spots sortent rapidement du lot et deviennent donc des points stratégiques à occuper. Néanmoins, le level design des environnements est suffisamment bien pensé pour offrir une bonne variété de solutions. Et une bonne connaissance des lieux est ici cruciale pour faire face efficacement aux flux continu des assauts adverses. Car en plus de voir leur nombre décuplé, les Locusts comptent rapidement dans leurs rangs des unités dévastatrices : Drones, Boomers et Berserkers affluent soutenus par des Wretches et autres Seeders. Bref une bonne variété de Locusts dont nous n'avons certainement entrevu qu'une petite partie. On peut en effet imaginer qu'arrivé à un certain nombre de vagues les Brumaks, Corpsers et consorts entrent en scène. De quoi occuper les plus téméraires ! Pour survivre à une telle armada la coopération est évidemment essentielle. En plus d'organiser efficacement sa petite équipe et d'avancer groupés, il est nécessaire de garder un oeil sur la santé de ses acolytes. En effet, comme dans le premier opus, un soldat criblé de balle restera un certain temps sur le carreau avant de succomber à ses blessures. Un laps de temps suffisant pour que ses coéquipiers viennent le remettre sur pieds, si tant est que la bidasse rampant pour sa vie n'ait pas eu l'imprudence de s'éloigner du pack. Arrivé à un certain niveau de difficulté, chaque vie compte et la moindre perte peut avoir de graves conséquences pour la survie du groupe.

00D2000001430694-photo-gears-of-war-2.jpg
Si les hommes sont importants, l'équipement l'est tout autant. C'est pourquoi il est important de récupérer rapidement les armes disséminées sur la map. Les développeurs ont en effet éparpillé quelques pétoires et autres items aux quatre coins des environnements histoire de donner un coup de pouce aux pauvres humains assaillis. Et comme vous l'avez deviné, cela ne sera pas de trop ! Bref, un mode purement arcade clairement orienté vers le scoring. On imagine d'ailleurs que les meilleurs performances seront classées sur le Xbox Live. On peut toutefois se poser la question de l'intérêt de ce mode Horde sur la durée. On espère en effet que les unités ennemies et leurs stratégies se renouvelleront suffisamment pour pimenter un peu un déroulement que d'aucun pourrait trouver un poil linéaire. C'est ce que nous verrons avec la version finale du titre, toujours attendue pour le mois de novembre !

Modifié le 20/09/2018 à 14h31
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
Un démantèlement des GAFA ?
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top