Gainward Golden Sample Pro 760 XP

0

0145000000057794-photo-logo-gainward.jpg
Alors que NVIDIA a récemment lancé ses puces graphiques de nouvelle génération destinées au marché de l'entrée de gamme, Gainward, constructeur taiwanais et partenaire de NVIDIA pour le lancement du GeForce FX, a pu nous faire parvenir sa toute nouvelle Gainward FX PowerPack Pro 760 XP. Derrière cet acronyme au demeurant peu équivoque se cache en réalité une carte graphique dotée du tout nouveau processeur GeForce FX 5200 Ultra, également connu sous le petit nom de NV34.

Les plus assidus d'entre vous savent déjà que le NV34 est décliné en diverses versions : après avoir testé le GeForce FX 5200 de Sparkle il nous paraissait naturel de tester les performances délivrées par le GeForce FX 5200 Ultra, annoncé comme plus performant, mais aussi plus cher. Epaulée par 128Mo de mémoire vidéo, la dernière-née des cartes Gainward offre également des fonctionnalités VIVO.

018C000000057753-photo-geforce-fx-5200-ultra-chips-shot.jpg

NVIDIA GeForce FX 5200 Ultra

0096000000056986-photo-logo-geforce-fx-5200-ultra.jpg
La Golden Sample Pro 760 XP de Gainward utilise le processeur graphique NVIDIA GeForce FX 5200 Ultra. Celui-ci bénéficie donc de l'architecture CineFX et est entièrement compatible et optimisé pour DirectX 9.0. Pour plus de détails sur l'architecture GeForce FX vous pouvez vous référer à un de nos précédents tests. Les fonctionnalités du NV34 (l'autre nom du GeForce FX 5200 Ultra) sont donc en tout point identiques à celles offertes par une GeForce FX 5800 Ultra. Enfin presque... Contrairement aux NV30 et NV31, le GeForce FX 5200 ne dispose pas de la technologie IntelliSample qui permet d'améliorer notablement les performances lorsque l'antialiasing est activé.

Techniquement le GeForce FX 5200 Ultra est gravé en 0,15µ et cadencé à la vitesse de 325MHz, contre 325MHz pour la mémoire. Disposant d'une interface mémoire de 128 bits et exploitant le bus AGP 8x, le GPU est doté de 4 pixel pipelines et de deux TMU. En pratique il semblerait que ces quatre pipes ne soient fonctionnels qu'en mode single texturing. En multitexturing le GeForce FX 5200 Ultra ne disposerait plus que de 2 pipes. Tout cela ne sont que des suppositions qui ne sont ni confirmées ni infirmées par NVIDIA.

La puce possède une seule unité de Pixel Shaders et compte deux unités de vertex shading. La bande passante mémoire théorique s'élève à 10,4Go par seconde alors que le GPU est composé de quelques 45 millions de transistors. Il est pourvu d'un RAMDAC de 350MHz lui conférant la possibilité d'atteindre de hautes résolutions (au maximum : 2048x1536 à 75Hz). Autre raffinement le GeForce FX 5200 Ultra est doté d'un décodeur MPEG 2 100% matériel pour une lecture parfaite des DVD.

02DC000000057793-photo-tableau-comparatif-famille-geforce-fx-5200-5600.jpg



Design de la carte

En sortant la Golden Sample Pro 760 XP de son emballage on est immédiatement surpris et séduit par son design. Arborant un PCB rouge vif, la carte est d'une taille conventionnelle. On note la présence d'un connecteur d'alimentation externe, auquel il sera nécessaire de raccorder une prise Molex. Les puces mémoire au format BGA sont au nombre de huit totalisant 128Mo et se retrouvent surplombées par des radiateurs de couleur rose. Les composants mémoire affichent un temps d'accès de 2,8ns. Le processeur graphique est surmonté du couple dissipateur/ventilateur hérité des GeForce 4 et portant haut les couleurs de Gainward.

Au niveau des sorties, la carte offre un connecteur DVI, un connecteur VGA DB15 ainsi qu'un connecteur entrée/sortie vidéo. La carte est en effet munie d'une puce Philips SAA7114H qui lui confère des fonctionnalités VIVO. Il est donc possible de capturer une source vidéo au format PAL, et de sortir le signal vidéo sur un téléviseur. Afin de pouvoir les exploiter, Gainward livre un câble adaptateur avec entrée et sortie vidéo aux formats composite et S-Vidéo. On appréciera le look particulier du câble qui est rose translucide.

012C000000057776-photo-carte-gainward-geforce-fx-5200-ultra.jpg
012C000000057777-photo-carte-gainward-geforce-fx-5200-ultra-de-dos.jpg

Gainward Golden Sample Pro 760 XP sous toutes ses coutures


Le Bundle

Gainward livre sa carte avec plusieurs accessoires. On retrouve tout d'abord un câble Molex, un adaptateur DVI/VGA et un câble entrée/sortie vidéo. Outre le manuel d'utilisation et le CD de Drivers, Gainward livre également un jeu, hélas assez obsolète, en l'occurence Duke Nukem Manhattan Project et une suite de logiciels vidéo. Il s'agit d'Intervideo WinCinema qui regroupe les logiciels WinDVD 4, WinRip 2 et WinProducer 3 CD.

01F4000000057754-photo-gainward-gfx5200-ultra.jpg


00C8000000051152-photo-configuration-compl-te.jpg
Afin de voir ce que la GeForce FX 5200 Ultra de Gainward a dans le ventre, nous l'avons testé sur notre traditionnelle configuration de référence dont le détail figure ci-dessous :

  • Carte-mère Abit NF7S
  • AMD Athlon XP 2700+
  • 2x256Mo de DDR333 Corsair CAS 2
  • Disque dur 40Go UDMA 100
La machine utilisait Windows XP Professional Service Pack 1 avec les derniers Drivers et BIOS disponibles à la date du test. Il s'agissait en l'occurence des Detonator 43.45. Nous avons opposé la Golden Sample Pro 760 XP aux cartes suivantes : GeForce 4 MX460, GeForce 4 Ti4200, Sparkle GeForce FX 5200, ATI Radeon 7500, ATI Radeon 9000 et Gigabyte Radeon 9500.


3DMark 2001 SE

0201000000057755-photo-gainward-gfx5200-ultra-3dmark-2001-se.jpg


Sous 3DMark 2001 SE, notre Gainward GeForce FX 5200 Ultra se débrouille plutôt bien et devance bon nombre de Cartes Graphiques. La carte de Gainward arrive en troisième position, derrière les deux ténors que sont le Radeon 9500 et le GeForce 4 Ti4200. En 1600x1200, le GeForce FX 5200 Ultra reprend l'avantage sur le Radeon 9500 d'une assez belle manière. Par rapport au GeForce FX 5200 de Sparkle, le GeForce FX 5200 Ultra de Gainward est 38% plus véloce ! Face au Radeon 9000, la carte de gainward ne rougit pas et se montre 26% plus rapide.


Quake III Arena

0201000000057756-photo-gainward-gfx5200-ultra-quake-iii-arena.jpg


Sous Quake III il faut bien dire que le GeForce FX 5200 Ultra brille par ses résultats. Non seulement la carte de Gainward devance le Radeon 9500 mais elle se paye le luxe de talonner notre vénérable GeForce 4 Ti4200 ! En 1600x1200 la GeForce FX 5200 Ultra est 37% plus rapide que le Radeon 9500 tout en étant 10% plus lente que le GeForce 4 Ti4200. Face au GeForce FX 5200 de Sparkle l'écart atteint presque 40% !


Serious Sam The Second Encounter

0204000000057757-photo-gainward-gfx5200-ultra-serious-sam-ii-se.jpg


Avec le jeu Serious Sam II, le GeForce FX 5200 Ultra parvient une fois de plus à se détacher des Radeon 9500 et Radeon 9000. Systématiquement deuxième la carte de Gainward est logiquement distancée par le GeForce 4 Ti4200. En 1600x1200 ce dernier est 30% plus rapide que la Golden Sample Pro 760 XP. La carte de Gainward tient toutefois la dragée haute au Radeon 9500 avec un avantage de 7%. Face au GeForce FX 5200, le GeForce FX 5200 Ultra se montre 48% plus rapide. Enfin on notera que la dernière-née de chez Gainward est 13% plus rapide que le Radeon 9000 d'ATI.


Aquamark

0205000000057759-photo-gainward-gfx5200-ultra-aquamark.jpg


Sous Aquamark, le GeForce FX 5200 Ultra domine nettement ses prédécesseurs et ses concurrents mais se fait tout de même largement distancé par le GeForce 4 Ti4200. Ce test qui a recours aux Pixel Shaders met en avant le gain de performance délivrée par la version Ultra du GeForce FX 5200. D'après ce test le GeForce FX 5200 Ultra est 41% plus performant que la version "non ultra". Face aux Radeon 9500 et 9000, le GeForce FX 5200 Ultra se montre 10% plus véloce.


CodeCreatures



Tout comme Aquamark, CodeCreatures fait appel aux PixelShaders. Ceci explique l'absence des Radeon 7500 et GeForce 4 MX460 du graphique, ces deux cartes ne supportant pas DirectX 8.1. Une fois de plus le GeForce 4 Ti4200 est indéniablement en tête. La carte de Gainward fait jeu égal avec le Radeon 9500, sauf en basse résolution où le VPU d'ATI se montre dominateur. Le GeForce FX 5200 Ultra l'emporte cependant aisément sur le GeForce FX 5200 et sur le Radeon 9000. D'après ce test le GeForce FX 5200 Ultra est 35% plus rapide que le Radeon 9000 et 41% plus rapide que le GeForce FX 5200.


Comanche 4

0205000000057764-photo-gainward-gfx5200-ultra-comanche-4.jpg


Comanche 4 fait lui aussi appel aux Pixel Shaders, mais dans une moindre mesure. D'après ce vénérable jeu d'hélicoptère le GeForce 4 Ti4200 est toujours le chip le plus rapide de l'ouest. Il se trouve talonné par notre GeForce FX 5200 Ultra. La carte de Gainward distance d'assez belle manière le GeForce FX 5200 de base, le Radeon 9000 et le Radeon 9500. Le GeForce FX 5200 Ultra l'emporte sur le Radeon 9500 grâce à un avantage de 134% alors que le gain de performance apportée par la version ultra du NV34 se mesure à quelques 51%.


Unreal Tournament 2003

0203000000057765-photo-gainward-gfx5200-ultra-unreal-tournament-2003.jpg


Le GeForce FX 5200 Ultra de Gainward est relativement à l'aise avec Unreal Tournament 2003. Ici la carte se montre une fois de plus flamboyante même si elle ne parvient toujours pas à devancer l'honorable GeForce 4 Ti4200. Le GeForce 4 MX460 s'en tire plutôt pas mal avec des scores supérieurs à ceux des Radeon 9000 et 7500. D'après ce test le GeForce FX 5200 Ultra serait 34% plus rapide que le GeForce FX 5200 signé Sparkle.

3DMark 2003

0204000000057778-photo-gainward-gfx5200-ultra-3dmark-2003.jpg


3DMark 2003 est aujourd'hui l'un des seuls Benchmark DirectX 9.0 disponible. Nous avons fait figuré à titre purement indicatif les résultats obtenus par les cartes non DirectX 9.0. En effet seuls les résultats obtenus par les GeForce FX 5200, 5200 Ultra et Radeon 9500 sont réellement crédibles puisque tout les tests sont effectivement effectués. On constate que le Radeon 9500 obtient les meilleurs résultats, loin devant le GeForce FX 5200 Ultra. Hélas en 1600x1200 le Radeon 9500 ne parvient pas à faire complétement fonctionner le bench, d'où l'absence de résultat. Face au GeForce FX 5200 Ultra, le Radeon 9500 est 30% plus rapide. Par rapport à son petit frère le GeForce FX 5200 Ultra se montre 32% plus rapide, ce qui confirme nos observations précédentes.


Aquamark 2.3 - FSAA 4x

0201000000057788-photo-gainward-gfx5200-ultra-aquamark-fsaa-4x.jpg


En activant l'antialiasing sous AquaMark, le GeForce FX 5200 Ultra de Gainward s'en sort une fois de plus honnetement. Sans que son résultat ne soit transcendant il est correct. Si en 1024x768 et en 1280x1024 le Radeon 9500 d'ATI devance notre carte Gainward, ce n'est plus le cas en 1600x1200. En tout état de cause le GeForce 4 Ti4200 se montre résistant puisqu'il est le plus rapide dans les hautes résolutions. Ce benchmark nous apprend également que le GeForce FX 5200 Ultra de Gainward est quelques 37% plus rapide que le GeForce FX 5200 de Sparkle ce qui n'est pas rien !


Quake III Arena - FSAA 4x

0201000000057789-photo-gainward-gfx5200-ultra-quake-iii-arena-fsaa-4x.jpg


Sous Quake III l'activation du FSAA 4x réserve quelques bonnes surprises. Ici notre GeForce FX 5200 Ultra est relativement proche des performances d'un GeForce 4 Ti4200 et surpasse même ce dernier en très haute résolution. Les Radeon 9000 et 7500 n'en mènent pas bien large et se retrouvent dans les tréfonds du classement. Le Radeon 9500 fait pour sa part plus ou moins jeu égal avec la carte de Gainward. En 1600x1200, le GeForce FX 5200 Ultra est 7% plus véloce que le GeForce 4 Ti4200 et 58% plus véloce que son petit frère le GeForce FX 5200.


3DMark 2001 SE - FSAA 4x

0201000000057779-photo-gainward-gfx5200-ultra-3dmark-2001-se-fsaa-4x.jpg


L'activation du lissage d'écran est réputé gourmand pour n'importe quel GPU. Si en 1024x768, le Radeon 9500 s'en sort plutôt pas mal ce n'est plus le cas en 1280x1024 où il régresse assez nettement pour finalement ne pas pouvoir fonctionner du tout en 1600x1200. Le GeForce FX 5200 Ultra de Gainward montre pour sa part une belle constance avec des résultats certes inférieurs à ceux d'un GeForce 4 Ti4200 mais globalement satisfaisant. Ainsi en 1280x1024, notre carte Gainward est 11% plus lente que le GeForce 4 Ti4200 mais 6% plus véloce que le Radeon 9500. Face au GeForce FX 5200 de base, la version Ultra tire bien son épingle du jeu avec un avantage de quelques 58% !

Conclusion

Sans être révolutionnaire, la GeForce FX 5200 Ultra de Gainward est intéressante. Son design est réellement original, son bundle est convenable bien que l'on déplore l'absence de jeux digne de ce nom, et ses fonctionnalités VIVO sont un plus non négligeable. Compatible DirectX 9.0, et délivrant de bonnes performances, cette carte surclasse largement les Radeon 9000 et 9500 d'ATI.

Cependant tout n'est pas rose puisque le prix public moyen de la carte oscille autour des 229€, ce qui nous paraît bien trop élevé face à un GeForce 4 Ti4200 plus performant et nettement moins cher, et à une Radeon 9500 Pro encore plus performante et quasiment aussi cher. D'autant que les GeForce FX 5200 Ultra de MSI se négocient autour des 160€ TTC, il est vrai sans fonctionnalités VIVO. Si la carte GeForce FX 5200 Ultra de Gainward est une bonne solution pour qui souhaite acquérir une carte graphique de nouvelle génération on ne peut qu'espérer voir le prix de la carte baisser rapidement ce qui ne manquera pas de la repositionner favorablement face aux offres concurrentes.

Mise à jour : Gainward nous signale que le prix public conseillé de la carte est désormais de 209€ TTC. Cette nouvelle donne rend la carte un peu plus attractive mais elle reste encore un peu trop onéreuse à nos yeux.

Gainward Golden Sample Pro 760 XP

2

Les plus

  • Design réussi
  • Bonnes performances
  • Fonctions VIVO

Les moins

  • Prix
  • Jeu livré obsolète

Note globale5

Performances7

Fonctionnalités7

Confort d'utilisation7


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

GeForce FX 5600 : 256Mo sinon rien !
VIA booste l'Eden
Attention aux arnaques à l'Athlon XP
GeForce FX 5200 Ultra en test sur Clubic !
La RIAA à l'attaque des PC des pirates
La compétitivité numérique des PME en question à Bercy
Affaire
Skin (concours) : Rayman III
e808 et e606 : Nec dévoile ses terminaux 3G
Siebel s'interroge sur le niveau de satisfaction de ses clients
Haut de page