Dark Age Of Camelot : Shrouded Isles

Nerces Contributeur
25 mars 2003 à 12h02
0
00C8000000057275-photo-dark-age-of-camelot-shrouded-isles.jpg
Dark Age Of Camelot fait encore parti de ce que l'on peut appeler les nouveaux venus du jeu de rôle massivement multijoueurs (MMORPG) en opposition aux ancêtres que sont les Asheron's Call et EverQuest par exemple. Cette relative jeunesse n'a pas empêché le titre développé par Mythic Entertainement d'acquérir très rapidement une excellente réputation et, depuis sa sortie en janvier 2002, son succès ne se dément pas.

A tel point que Mythic et Wanadoo se sont lancés dans une extension évidemment destinée à enrichir encore les aventures des milliers d'abonnés à travers le monde. Shrouded Isles ne vient évidemment pas révolutionner le jeu de base, mais comme se doit de le faire une bonne extension, il élargit le terrain de jeu, apporte quelques modifications techniques et permet finalement un gameplay plus riche, plus immersif.


Dark Age Of Camelot

Il n'est bien sûr pas possible de parler de Shrouded Isles sans faire un petit retour sur le jeu de base, l'excellent Dark Age Of Camelot. Les habitués n'apprendront évidemment rien du tout, mais les néophytes qui n'entendent parler de ce MMORPG qu'au travers de quelques annonces ou de quelques copies d'écrans en auront besoin. Nous leur conseillons tout de même de jeter un oeil à notre test de février 2002 afin d'avoir davantage d'informations, test consultable via ce lien.

Jeu massivement multijoueurs, Dark Age Of Camelot nécessite évidemment une connexion Internet pour être utilisé, à laquelle il faut ajouter le classique abonnement mensuel. Le jeu en lui-même se déroule, comme son nom l'indique, en terre de Camelot. Le Roi Arthur est mort et le pays est en proie aux "invasions". Les trois contrées qui le composent (Albion, Hibernia et Midgard) sont en conflit les unes avec les autres. Les joueurs doivent bien évidemment choisir leur allégeance et créer le ou les traditionnel(s) avatar(s). Un maximum de quatre personnages était autorisé et si plusieurs races, classes d'armes étaient accessibles, il fallait par contre que les quatre "héros" appartiennent à la même contrée.

00C8000000057276-photo-dark-age-of-camelot-shrouded-isles-des-aides-bien-pratiques.jpg
00C8000000057277-photo-dark-age-of-camelot-shrouded-isles-une-des-premi-res-villes-visit-es.jpg
00C8000000057278-photo-dark-age-of-camelot-shrouded-isles-un-blaireau-comme-premi-re-proie.jpg

Les débuts de parties sont délicats mais de nombreux viendront vous aider spontanément !

L'originalité du monde de Dark Age Of Camelot, les nombreuses possibilités offertes aux joueurs et surtout les serveurs entièrement localisés mis au point par les développeurs ont contribué au succès du titre. Il fallait certes une configuration de bon niveau et une connexion Internet rapide pour en profiter mais il était possible d'y jouer dans la langue de Molière et ce n'est pas un mince avantage. Quelques défauts se faisaient par contre sentir et même si les joueurs trouvaient encore beaucoup de plaisir à jouer, il fallait bien trouver un moyen d'aller encore plus loin et, qui sait, convertir d'autres joueurs au monde de Camelot.


Shrouded Isles

Disponible depuis environ un mois maintenant, cette première extension est l'occasion pour Mythic et Wanadoo de sortir deux versions. La première, toute simple, ne contient en définitive que l'extension et s'adresse à ceux, la cible principale, qui possèdent déjà Dark Age Of Camelot. Une seconde édition du jeu est toutefois disponible. Une très belle édition qui n'est pas sans rappeler les coffrets collectors du monde du DVD. Son fourreau en carton contient lui aussi l'extension Shrouded Isles mais y ajoute en plus le jeu de base afin de constituer le parfait "kit de démarrage" pour les nouveaux venus. Shrouded Isles profite évidemment de tous les avantages de Dark Age Of Camelot sur la concurrence et il faut encore une fois souligner la qualité de la localisation du jeu qui permet aux joueurs français de se débattre sur trois serveurs. Ils peuvent accueillir un maximum de 3500 joueurs simultanément mais il faut toutefois reconnaître que, bien chargés, ils ont parfois un peu de mal et même avec une connexion ADSL il faudra parfois supporter des lags certes pas catastrophiques mais un peu gênants malgré tout.

00D2000000057279-photo-dark-age-of-camelot-shrouded-isles-un-petit-groupe-se-forme.jpg
Parmi les nouveautés, l'intégration de nouveaux territoires à explorer est assez évidente. Le titre parle de nouvelles îles et c'est effectivement ce dont il est question : une nouvelle île par royaume soit un total de 18 nouvelles régions à explorer. Avalon pour le royaume d'Albion, HyBrasil pour Hibernia et Aegir pour Midgard sont toutes trois l'occasion de découvrir de nouvelles créatures totalement inédites et bien évidemment de toutes nouvelles quêtes pour que l'aventure continue de plus belle. A ce propos, les développeurs ont d'ailleurs parlé d'une intelligence artificielle en hausse mais il faut bien reconnaître que cela ne saute pas forcément aux yeux. Notez également que ces nouvelles îles s'adressent aussi bien aux nouveaux venus qu'aux joueurs confirmés puisqu'elles contiennent toutes ces fameuses zones "sans danger", idéale pour débuter. Enfin, les possesseurs de la version collector trouveront dans la boîte du jeu des cartes des trois royaumes et surtout de ces nouvelles îles. Ce n'est certes pas très important pour l'aventure mais avouons que c'est le genre d'attentions qui fait plaisir.

Tout semble marcher par trois chez Mythic et après les trois royaume, les trois nouvelles îles, il nous faut parler des trois nouvelles races disponibles. Sachez au préalable que sur un même serveur vos personnages ne pourront appartenir qu'à une seule et même nation mais qu'il suffit maintenant de se connecter sur un autre serveur pour goûter aux joies de la dissidence. Afin qu'il n'y ait pas de jaloux, Mythic a ajouté une nouvelle race par royaume. En Albion ce sont les Nécrites, de petits humanoïdes capables de se spécialiser en cabaliste, fléau d'Arawn, prêtre d'Arawn ou sicaire. La nouvelle race peuplant Hibernia est très proche des "hommes arbres", les Sylvains sont en effet en étroite relation avec la nature et peuvent en conséquence accéder à des "carrières" d'animiste, de druide, de faucheur, de protecteur ou de sentinelle. Enfin, c'est en Midgard que l'on pourra incarner un Valkyn qui deviendra par la suite Assassin, Chasseur, Prêtre de Bodgar, Sauvage ou Skald.


Le plus beau MMORPG ?

Dark Age Of Camelot inaugurait la "seconde génération" de MMORPG et ce faisant il se démarquait de la concurrence par une réalisation au diapason. C'est en particulier la qualité graphique du soft qui avait impressionné les joueurs et les critiques il y a un an de cela. Avec Shrouded Isles, Mythic a clairement décidé de passer la vitesse supérieure et il faut bien reconnaître que le résultat est de toute beauté même s'il faut bien sûr apprécier le style "heroic-fantasy" adopté par les développeurs.

Autre contrainte et non des moindres, Shrouded Isles exploitant certaines des plus récentes technologies 3D, il faut impérativement posséder une carte graphique récente pour en profiter. Une belle petite GeForce Ti4200 est par exemple le compagnon idéal. Compagnon qui permet alors d'afficher un rendu des paysages impressionnant. Les bâtiments sont grands et finement détaillés, mais ce sont surtout les remarquables paysages qui resteront dans les mémoires. Une petite promenade du côté de Caer Sidi sur Avalon devrait suffire pour convaincre les plus blasés. Je ne suis pour ma part pas loin de penser qu'il s'agit tout simplement du plus beau MMORPG !

00C8000000057280-photo-dark-age-of-camelot-shrouded-isles-les-visages-sont-ce-qu-il-y-a-de-moins-r-ussi.jpg
00C8000000057281-photo-dark-age-of-camelot-shrouded-isles-le-rendu-de-l-eau-est-impressionnant.jpg
00C8000000057282-photo-dark-age-of-camelot-shrouded-isles-une-ville-sur-pilotis.jpg

Une réalisation parfois simplement somptueuse !

Hélas pour en profiter il faudra disposer d'une carte graphique puissante, nous l'avons dit, mais également d'une configuration de haut niveau. Un Pentium cadencé à 1.8 Ghz ne sera vraiment pas de trop et ne pensez même pas lancer le jeu avec moins de 256 Mo de mémoire vive (384 Mo sont vivement conseillés, en particulier aux possesseurs de Windows XP). Une précision pour finir car nous n'avons parlé que de l'aspect graphique pour le moment. Il faut dire que si l'ambiance sonore est au rendez-vous, elle ne change pas beaucoup de ce qu'il était déjà possible de trouver avec Dark Age Of Camelot. L'immersion est donc bien réelle mais on ne peut pas dire que l'aspect sonore soit spécialement marquant : il rempli son office et ce n'est déjà pas si mal !


Conclusion

Dark Age Of Camelot était à la base un jeu déjà très réussi. Sa durée de vie était en définitive immense (infinie ?) et la localisation intégrale est vraiment un argument massue. Ceux qui arpentent déjà les terres de Camelot se doivent d'acheter cette extension et à en croire Wanadoo, il semblerait que les deux tiers l'aient déjà fait. Shrouded Isles apporte des modifications qui peuvent paraître standards aux yeux du néophyte mais qui enrichissent en définitive considérablement le jeu : les nouvelles îles sont très grandes, la réalisation superbe et le jeu plus prenant que jamais !

On pourra toujours relever quelques défauts au jeu comme son interface peu ergonomique et pas évidente à prendre en main, mais il s'agit surtout d'une question d'habitude. Non, les principaux reproches que l'on peut formuler à l'encontre de Shrouded Isles sont inhérents au style du jeu. Même avec une bonne connexion les lags restent réguliers en particulier sur les serveurs les plus chargés (qui sont bien sûr les plus intéressants) et hors connexion haut débit (câble, ADSL), point de salut. On regrettera aussi le coût occasionné par ces jeux massivement multijoueurs qui obligent le joueur à débourser quelques 10 ? en plus de sa connexion Internet. Enfin, il ne faut pas oublier que le monde de Camelot continue à vivre même lorsque vous n'êtes pas connecté, ce faisant, et comme tous les autres jeux du genre, les utilisateurs les plus souvent connectés sont évidemment avantagés.

Passées ces quelques remarques, on ne peut que saluer le travail accompli par Mythic et Wanadoo. Il est difficile de dire que Dark Age Of Camelot : Shrouded Isles est le meilleur MMORPG tant l'affectif intervient dans ce genre de jugements mais il est à n'en pas douter l'un des plus efficace représentant !


Dark Age Of Camelot : Shrouded Isles

Les plus
+ Durée de vie pratiquement infinie
+ Monde d'une incroyable richesse
+ Réalisation technique efficace
Les moins
- Prise en main délicate pour les néophytes
- Coût de revient des MMORPG
Note
Réalisation
Prise en main
Durée de vie
3
Modifié le 20/09/2018 à 15h35
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Consommation de
Débat | YouTube change-t-il pour le pire ?
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Facebook active la caméra et le micro des iPhone en permanence sans en avertir les utilisateurs
Sonic le Film : après la polémique, le hérisson bleu dévoile son nouveau look
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Le saviez-vous ? Il n’a mis que 16 secondes pour résoudre un Rubik's Cube les yeux bandés

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top