ATI Radeon 9800 Pro (R350)

06 mars 2003 à 06h00
0
0050000000055962-photo-s-lection-clubic-80.jpg

Introduction

008C000000056920-photo-logo-ati-small.jpg
Après le lancement houleux du GeForce FX 5800 Ultra et l'accueil mitigé qui lui a été réservé, ATI en profite pour revenir sur le devant de la scène avec une toute nouvelle puce graphique très haut de gamme. Répondant au doux nom de code R350, cette puce succède au R300 et reprend l'architecture de son vénérable aîné qui a réussi le prodige de dominer le marché de la 3D pendant plus de six mois, et ce de bien belle manière s'il vous plait. Baptisé Radeon 9800 Pro, ce nouveau VPU est une véritable vitrine technologique pour le canadien ATI qui devrait lui permettre de réaffirmer sa suprématie et d'enfoncer un peu plus le clou face à la concurrence.

Non content d'avoir été le premier fabricant à proposer une solution graphique DirectX 9.0 utilisant l'AGP 8x, ATI remet le couvert en améliorant encore le Radeon 9700 Pro ! Pendant les six derniers mois, les ingénieurs d'ATI ont en effet repris minutieusement l'architecture du R300 pour repérer toutes les fonctions qu'il était possible d'améliorer. Le Radeon 9800 Pro représente donc non seulement l'aboutissement de ce travail mais aussi une menace supplémentaire pour le GeForce FX. On le sait le monde de l'informatique évolue à une vitesse prodigieuse, aussi il est important de préciser que le Radeon 9700 Pro est à ce jour un produit en fin de vie aux yeux d'ATI qui a déjà stoppé sa production.

01F4000000056918-photo-puce-ati-radeon-9800-pro.jpg

ATI R350 : Spécifications techniques

00F0000000056921-photo-ati-r350-workart.jpg
Disons le tout de go, le R350 est une simple évolution du R300 animant le Radeon 9700 Pro. Alors que TSMC a eu toutes les peines du monde pour affiner son procédé de fabrication en 0.13µ, ATI n'a pas pris de risque et son R350 est donc toujours gravé en 0.15µ. Ce choix technique n'a d'ailleurs pas empêché les ingénieurs d'ATI d'augmenter significativement les fréquences de fonctionnement du VPU et de la mémoire. Le Radeon 9800 Pro tourne donc à 380 MHz avec une mémoire cadencée à 340 MHz alors que le Radeon 9700 Pro fonctionnait à seulement 325 MHz et 310 MHz pour la mémoire. Techniquement, ATI annonce que le R350 est pourvu de 117 millions de transistors.

L'un des atouts indéniables du Radeon 9800 Pro est son interface mémoire de 256 bits constituée de quatre contrôleurs mémoire indépendants de 64 bits chacun, ce qui lui permet d'afficher une bande passante mémoire record de 22.4 Go par seconde. ATI prévoit de décliner le Radeon 9800 Pro en deux versions distinctes : la première, et c'est celle que nous testons aujourd'hui, est dotée de 128Mo de mémoire DDR-1, alors que la seconde sera équipée de 256Mo de mémoire DDR-2. Le nouveau VPU d'ATI exploite pleinement l'AGP 8x, tout en étant compatible avec l'AGP 4x. Il peut donc échanger un maximum de 2Go de données par seconde avec le système.

Côté 2D, la carte est toujours dotée de deux RAMDACs de 400 MHz et d'un TMDS de 165 MHz. Les deux DACs fonctionnent en mode 10 bits par couleur ce qui permet d'avoir un maximum de 1024 nuances de couleur pour chaque canal RVB. ATI a forgé sa réputation en dotant très tôt ses Cartes Graphiques de fonctions permettant un décodage MPEG2, 100% matériel. Le Radeon 9800 Pro n'échappe bien entendu pas à la règle et sa sortie TV est par ailleurs capable d'atteindre la résolution maximale de 1024x768. Au niveau qualitatif, la 2D du Radeon 9800 Pro ne souffre aucune critique.

01F6000000056926-photo-tableau-comparaison-r300-350-nv30.jpg

Les spécifications comparées des derniers chips 3D



Evolution de l'architecture 3D

0190000000056919-photo-ati-radeon-9800-pro.jpg
Tout comme le Radeon 9700 Pro, le Radeon 9800 Pro dispose de 8 pixel pipelines dotés d'une seule unité de texturing chacun et de 4 vertex engines. En théorie, la puce affiche donc un fillrate de 3 Gigapixels. La puissance géométrique du Radeon 9800 Pro évolue également et atteint 380 millions de triangles par seconde. Entièrement conçu et optimisé pour DirectX 9.0, le Radeon 9800 Pro est la deuxième génération de puces haut de gamme ATI à supporter la dernière API de Microsoft, DirectX 9.0. Notons au passage, que le dernier né des composants graphiques d'ATI est également compatible OpenGL 2.0. Si ATI ne s'est pas gargarisé d'offrir un rendu de qualité cinématographique avec le Radeon 9700 Pro, la firme canadienne emboîte aujourd'hui le pas à NVIDIA en soulignant que la précision des couleurs traitées en 128 bits permet d'obtenir un rendu cinématographique.

ATI ne s'est pas contenté d'augmenter les fréquences de fonctionnement et en a profité pour introduire avec le Radeon 9800 Pro, les SmartShader 2.1 et le SmoothVision 2.1. Les améliorations apportées aux Pixel Shaders sont mineures et on retiendra surtout la possibilité d'exécuter un nombre d'instructions illimitées par pixels grâce au F-buffer. Le VPU peut gérer un maximum de 65280 instructions pour les Vertex Shaders. Avec le SmoothVision 2.1, ATI a légèrement revu son contrôleur mémoire en vue d'améliorer les performances en Anti-aliasing et en Anisotropic filtering. A ce propos, la carte est bien entendu capable d'effectuer un FSAA 2/4/6x et un Anisotropic filtering en 2/4/8/16x. Enfin, la dernière puce d'ATI étrenne l'HyperZ III+ qui aurait été quelque peu revu dans le but d'améliorer encore l'efficacité de la mémoire cache Z.

00FA000000056968-photo-ati-radeon-9800-pro-demo-2.jpg
00FA000000056969-photo-ati-radeon-9800-pro-demo-2.jpg
00FA000000056970-photo-ati-radeon-9800-pro-demo-3.jpg

Quelques alléchantes démos technologiques ATI utilisant DirectX 9.0

0050000000055962-photo-s-lection-clubic-80.jpg

Design de la carte

0078000000056975-photo-logo-radeon-9800-pro.jpg
En étudiant de près le design du Radeon 9800 Pro, on est immédiatement surpris mais aussi séduit par sa relative banalité, sans que ce terme ne soit péjoratif. En effet, la carte est relativement compacte, ne s'accapare pas de slot PCI, et cerise sur le gâteau, est dotée d'un système de ventilation conventionnel. Alors qu'avec le GeForce FX 5800 Ultra, NVIDIA a essuyé les plâtres d'un système de refroidissement délirant, ATI en tire sagement les leçons. La carte de référence que nous avons reçu pour ce test est munie d'un PCB 8 couches et d'un simple radiateur métallique, au centre duquel se trouve un ventilateur frappé du logo ATI. Les plus assidus d'entre vous remarqueront au passage qu'ATI a quelque peu changé le design de son radiateur de référence. On remarque également que les puces mémoire, de marque Samsung, sont au format BGA. Ces dernières affichent un temps d'accès de 2.8ns et sont dépourvues du moindre radiateur. Le connecteur d'alimentation mini Molex cède sa place à un connecteur d'alimentation Molex, un peu plus standard qui est maintenant positionné sur le dessus de la carte. Trois petits radiateurs métalliques recouvrent certains des composants en charge de l'alimentation de la carte. Contrairement au Radeon 9700 Pro, le dos la carte ne comporte plus aucune plaque métallique. Question sorties, la carte fait là aussi dans le traditionalisme et offre un connecteur VGA DB15, un connecteur DVI et une sortie TV.

01F4000000056924-photo-carte-ati-radeon-9800-pro.jpg


Drivers

0096000000056922-photo-logo-ati-catalyst-small.jpg
Le Radeon 9800 Pro utilise bien entendu les drivers ATI Catalyst. Si, passé un temps, ATI était tristement célèbre pour la piètre qualité de ses drivers, la firme a fait énormément d'efforts pour les améliorer. A tel point qu'aujourd'hui il est un fait que les drivers Catalyst sont particulièrement stables et s'approchent du niveau de perfection des mythiques Detonator de NVIDIA. Les drivers Catalyst sont en perpétuelle évolution et sont particulièrement fouillés avec un maximum d'options qu'il est possible de configurer manuellement. Outre les traditionnels réglages, les drivers permettent de modifier la vitesse du bus AGP, d'activer (ou non) les Fast Write, et d'activer le mode d'anti-aliasing désiré.

Afin de contourner un bug bien connu de Windows XP, les derniers Catalyst permettent de forcer le taux de rafraichissement de votre choix pour les applications DirectX. Bien que la Radeon 9800 Pro ne puisse gérer qu'un seul overlay, les drivers Catalyst offrent divers modes d'affichage bi-écran (clone, etc). On apprécie particulièrement le mode Clone Overlay qui est disponible depuis bien longtemps chez NVIDIA. Celui-ci permet de rediriger un overlay en mode fenêtré depuis le premier écran sur le second écran en pleine taille. Ceci s'avère très pratique pour regarder ses DVD avec un confort maximal.

00DC000000056965-photo-ati-radeon-9800-pro-drivers-2.jpg
00DC000000056966-photo-ati-radeon-9800-pro-drivers-3.jpg

0050000000055962-photo-s-lection-clubic-80.jpg

La configuration

00C8000000051152-photo-configuration-compl-te.jpg
Pour évaluer le Radeon 9800 Pro nous avons utilisé notre configuration de référence dont le détail figure ci-dessous :

  • Carte mère Abit NF7-S
  • Processeur AMD Athlon 2600+
  • 2x256Mo de DDR333 Corsair CAS 2.0
  • Disque dur Seagate 120Go UDMA100 7200rpm
Le tout fonctionnait sous Windows XP Professionnel Service Pack 1 avec DirectX 9.0. Nous avons utilisé la version 2.03 des Drivers NVIDIA nForce 2 et les Detonator 43.00. ATI nous a pour sa part fourni la dernière version 7.84 des drivers Catalyst.

Afin de voir le gain de performances apportée par le Radeon 9800 Pro, nous l'avons mis en compétition avec une carte Gigabyte Radeon 9700 Pro. Nous l'avons bien sûr mesurer à une carte NVIDIA GeForce FX et une NVIDIA GeForce 4 Ti4600. De la sorte nous pouvons comparer quatre générations différentes de puces graphiques haut de gamme.

3D Mark 2001 SE

01DF000000056933-photo-ati-radeon-9800-pro-3d-mark-2001-se.jpg

Commençons notre série de tests, par l'inusable, l'infatigable, l'increvable : 3DMark 2001 SE. Le constat est clair, net, précis et sans appel, Le Radeon 9800 Pro domine de peu le GeForce FX 5800 Ultra et se montre plus véloce que le Radeon 9700 Pro. En 1280x1024, la Radeon 9800 Pro est 12% plus rapide que la Radeon 9700 Pro ! Cet avantage du R350 par rapport au R300 lui permet de dépasser la GeForce FX avec un score 4.6% plus élevé. On note que la GeForce 4 Ti4600 fait quelque peu pâle figure avec un résultat 27% inférieur à celui de la Radeon 9800 Pro !


AquaMark 2.3

01DA000000056972-photo-ati-radeon-9800-pro-aquamark-2-3.jpg

AquaMark permet d'évaluer les aptitudes d'un chip graphique donné en matière de Pixel Shaders. Dans les résolutions courantes (1024x768 et 1280x1024), la Radeon 9800 Pro est quelque 10% plus rapide que la Radeon 9700 Pro. On constate que le GeForce 4 Ti4600 est largement distancé et se retrouve bon dernier avec un framerate 25% inférieur à celui d'une Radeon 9700 Pro et 38% inférieur à celui de la Radeon 9800 Pro ! Chose intéressante en 1280x1024 le GeForce FX 5800 Ultra fait jeu égal avec la Radeon 9800 Pro alors qu'en 1024x768, le dernier fleuron de NVIDIA est quelque peu distancé. On remarquera également qu'en 1600x1200, le GeForce FX 5800 Ultra supplante nos deux Radeon. Dans cette résolution, le NV30 est tout de même 11% plus rapide que la Radeon 9800 Pro alors qu'il est 7% plus lent que le R350 en 1024x768.


CodeCreatures

01E0000000056936-photo-ati-radeon-9800-pro-codecreatures.jpg

Passons maintenant à CodeCreatures qui lui aussi met à contribution les Pixel Shaders. Ici aussi la suprématie du Radeon 9800 Pro est évidente face au Radeon 9700 Pro. En 1280x1024 le dernier né des VPU ATI est 18% plus rapide que son aîné, le Radeon 9700 Pro. Le GeForce 4 Ti4600, qui a longtemps trusté les podiums, montre ici ses limites avec un score 47% inférieur à celui du Radeon 9800 Pro ! Le travail effectué par NVIDIA sur les Pixel Shaders fait ses preuves avec la GeForce FX 5800 Ultra. En effet, la carte fait jeu égal avec le Radeon 9800 Pro en 1024x768 et 1280x1024, tout en se payant le luxe de dépasser ce dernier en 1600x1200. Certes l'avantage du GeForce FX 5800 Ultra dans cette résolution extrême est bien chiche, mais tout de même...


Comanche 4

01E1000000056937-photo-ati-radeon-9800-pro-comanche-4.jpg

Comanche 4 fut l'un des tout premiers jeux à exploiter DirectX 8.0 et ses Pixel Shaders. Ici la première surprise est du au GeForce 4 Ti4600 qui surclasse son successeur ainsi que les Radeon 9700 Pro et Radeon 9800 Pro. Toutefois, dès que la résolution augmente, la donne s'inverse. En 1280x1024, le Radeon 9800 Pro devance d'un poil de grenouille sa petite soeur avec un résultat 0.3% supérieur. En 1600x1200, le Radeon 9800 Pro est 1% plus rapide que le Radeon 9700 Pro ce qui ne constitue nullement une prouesse. On notera que dans toutes les résolutions le GeForce FX 5800 Ultra se fait largement étendre par les cartes ATI. En 1600x1200, le GeForce FX 5800 Ultra est 5% plus rapide que le GeForce 4 Ti4600 mais 5% plus lent que le Radeon 9800 Pro.


Quake III Arena

01D7000000056971-photo-ati-radeon-9800-pro-quake-iii-arena.jpg

Quake III fait parti des figures du benchmarking moderne. Bien que maintenant éculé, ce bench OpenGL reste assez utile notamment pour se faire une opinion sur le fillrate des dernières Cartes Graphiques. Ici le GeForce FX 5800 Ultra est nettement en tête, quelque soit la résolution. En 1024x768, celui-ci se permet même de briser la barrière des 300 FPS ! Phénomène intéressant : dans cette résolution le Radeon 9700 Pro est un poil plus rapide que le Radeon 9800 Pro. En 1280x1024, le GeForce FX 5800 Ultra tient la dragée haute au Radeon 9800 Pro avec un score 5% meilleur. Le Radeon 9800 Pro devance ici le R300 d'une petite dizaine de fps. En montant d'un cran la résolution, le GeForce FX 5800 Ultra demeure le plus rapide avec une avance de 7% sur le R350. Ce dernier se défend bien avec un score 8% supérieur à celui du Radeon 9700 Pro. La vieillissante GeForce 4 Ti4600 montre ses limites et s'avère incapable d'affronter nos trois GPU haut de gamme. Ainsi en 1280x1024, la carte est 33% plus lente que le GeForce FX 5800 Ultra !


Serious Sam : Second Contact

01E0000000056942-photo-ati-radeon-9800-pro-serious-sam.jpg

Autre bench OpenGL, Serious Sam : Second Contact est un peu plus gourmand que Quake III. Pour ce test, nous avons sélectionné la démo 'Valley of the jaguar' qui reste indiscutablement la plus complexe. Ici le GeForce FX 5800 Ultra a indubitablement l'avantage. En 1024x768, le NV30 et notre bon vieux NV25 donnent un résultat similaire alors que la Radeon 9800 Pro peine à être plus véloce que la Radeon 9700 Pro. Dans cette résolution le NV30 est 8% plus rapide que le Radeon 9800 Pro. En 1280x1024, le Radeon 9800 Pro devance le Radeon 9700 Pro de quelque 2% alors que le NV30 domine le dernier VPU d'ATI avec un avantage certain de 9%. Enfin, en 1600x1200 le Radeon 9800 Pro est 5% plus rapide que le R300 alors que le GeForce FX 5800 Ultra reste 8% plus véloce que le dernier bébé d'ATI. On note que le Radeon 9800 Pro est 16% plus rapide que le GeForce 4 Ti4600.


Unreal Tournament 2003

01E0000000056946-photo-ati-radeon-9800-pro-ut2003.jpg

Terminons cette première série de tests par le très récent Unreal Tournament 2003. A la lumière de ce test, le Radeon 9800 Pro est 2% plus rapide que le Radeon 9700 Pro et devance de justesse le NV30. En 1280x1024 le GeForce FX 5800 Ultra reprend l'avantage sur le Radeon 9800 Pro avec un petit gain de 2,5%. On s'aperçoit que plus la résolution augmente plus l'écart séparant les deux puces ATI se creuse. C'est ainsi qu'en 1280x1024 le R350 est 9% plus rapide que le R300, alors qu'en 1600x1200 le R350 est 11% plus véloce que le Radeon 9700 Pro. Bien sûr, quelque soit la résolution, le GeForce 4 Ti4600 termine dernier. Ainsi en 1600x1200 celui-ci est 77% plus lent que le NV30 et 65% plus lent que le Radeon 9800 Pro.
0050000000055962-photo-s-lection-clubic-80.jpg
Pour cette dernière phase de nos tests, nous allons nous intéresser plus particulièrement aux performances obtenues lorsque le FSAA ou l'Anisotropic filtering sont activés. Le lissage d'écran à le mérite d'augmenter la qualité visuelle des jeux les rendant ainsi plus beaux en gommant les effets d'escalier. Si visuellement le résultat est là, c'est modes de lissage ont l'inconvénient de mettre à genoux nombre de GPU... Les dernières puces ATI étant largement optimisées pour obtenir d'excellentes performances en FSAA elles devraient logiquement supplanter les cartes NVIDIA, ce que nous allons vérifier ici même.


3D Mark 2001 SE - FSAA 4x

01E1000000056932-photo-ati-radeon-9800-pro-3d-mark-2001-se-fsaa-4x.jpg

Commençons par 3DMark 2001 SE avec le Full Screen Antialiasing 4x. Ici la domination du Radeon 9800 Pro est sans commune mesure ! En 1280x1024, la dernière solution graphique d'ATI est 16% plus rapide que le Radeon 9700 Pro ! Le GeForce FX 5800 Ultra n'est pas à la fête avec un résultat légèrement inféreiru à celui de la Radeon 9700 Pro. En 1600x1200 l'écart se creuse et le Radeon 9800 Pro devance son prédécesseur de près de 20%. Le Radeon 9700 Pro est ici 16% plus rapide que le NV30 alors que le Radeon 9800 Pro s'avère 40% plus rapide que le NV30. Bien entendu, et c'est normal vu son grand âge, la GeForce 4 Ti4600 est largement recalé avec en 1600x1200 un score 193% plus lent que le Radeon 9800 Pro.


AquaMark - FSAA 4x

01E1000000056934-photo-ati-radeon-9800-pro-aquamark-2-3-fsaa-4x.jpg

L'activation du FSAA 4x sous Aquamark permet à ATI de devancer une fois de plus ses concurrents. En 1280x1024 le Radeon 9800 Pro est 22% plus rapide que le Radeon 9700 Pro et 12% plus rapide que le GeForce FX 5800 Ultra. Toujours dans cette résolution, le dernier VPU d'ATI est 166% plus véloce que le GeForce 4 Ti4600 ! En 1600x1200, le Radeon 9800 Pro domine toujours ses collègues et devance le R300 d'approximativement 22%. Le Radeon 9800 Pro est également 14% plus rapide que le GeForce FX 5800 Ultra. Ce dernier devance tout de même le Radeon 9700 Pro avec un avantage de 6%.


Quake3 - FSAA 4x

01E1000000056940-photo-ati-radeon-9800-pro-quake3-fsaa-4x.jpg

Sous Quake III l'activation du FSAA 4x donne une hiérarchie identique à ce que nous avons pu observer précédemment. Le Radeon 9800 Pro caracolle donc en tête, et devance assez largement le Radeon 9700 Pro. On observe au passage que le GeForce FX 5800 Ultra donne des résultats quasiment identiques à la Radeon 9700 Pro dans toutes les résolutions. En 1280x1024, le Radeon 9800 Pro est 12% plus rapide que son aïeul et bat à platte couture le GeForce 4 Ti4600 avec un FPS 103% supérieur ! Notez que dans cette résolution le R350 est 11% plus rapide que le NV30. En 1600x1200 le Radeon 9800 Pro conserve une confortable avance sur le Radeon 9700 Pro grâce à un framerate 13% plus élevé. Dans cette résolution le Radeon 9800 Pro est 17% plus rapide que le GeForce FX 5800 Ultra alors que le Radeon 9700 bat cette dernière d'une courte tête de 4%.


Unreal Tournament 2003 - FSAA 4x

01E1000000056945-photo-ati-radeon-9800-pro-ut2003-fsaa-4x.jpg

Avec le FSAA 4x, Unreal Tournament 2003 est sans pitié pour les Cartes Graphiques actuelles. Le Radeon 9800 Pro truste donc une fois de plus le podium en devançant le Radeon 9700 Pro de très belle manière. En 1280x1024, le Radeon 9800 Pro est 24% plus rapide que le Radeon 9700 Pro et 17% plus véloce que le dernier né des GPU NVIDIA. Le GeForce 4 Ti4600 est en toute logique dernier et se fait battre par un Radeon 9800 Pro, trois fois plus puissant. En 1600x1200, le Radeon 9800 Pro tire encore mieux son épingle du jeu grâce à un framerate 30% supérieur à celui du Radeon 9700 Pro ! Celui-ci parvient d'ailleurs a devancer légèrement le GeForce FX 5800 Ultra qui est 36% plus lent que le R350.


Quake3 - Aniso. 8x

01E1000000056938-photo-ati-radeon-9800-pro-quake3-aniso-8x.jpg

L'Anisotropic filtering est intéressant puisqu'il permet d'améliorer la qualité visuelle des jeux tout en ayant un impact moindre sur les performances. Avec Quake III, le Radeon 9800 Pro ne parvient pas à devancer une seule fois le GeForce FX 5800 Ultra qui termine premier dans toutes les résolutions. Ainsi en 1280x1024 le NV30 est 3% plus rapide que le Radeon 9800 Pro et 11% plus véloce que le Radeon 9700 Pro. Dans cette résolution le Radeon 9800 Pro est 8% plus performance que le R300. En 1600x1200 le GeForce FX maintient son avantage et se révèle 6% plus rapide que le Radeon 9800 Pro. Celui-ci est, dans cette résolution, 13% plus véloce que le Radeon 9700 Pro ce qui permet à ATI de se rapprocher du niveau de performances du GeForce FX 5800 Ultra. Pour finir notons simplement qu'en 1600x1200, le Radeon 9800 Pro est 128% plus performance que le GeForce 4 Ti4600.

Unreal Tournament 2003 - Aniso. 8x

01E1000000056943-photo-ati-radeon-9800-pro-ut2003-aniso-8x.jpg

Si l'activation de l'anisotropic filtering était favorable à NVIDIA avec Quake III, il n'en va pas de même sous Unreal Tournament 2003. Ici le Radeon 9700 Pro et son successeur le Radeon 9800 Pro devancent allègrement le GeForce FX 5800 Ultra. En 1280x1024 le Radeon 9800 Pro se montre 15% plus performante que le respectable Radeon 9700 Pro. Ici, le GeForce FX 5800 Ultra malgré le fait qu'il soit 188% plus rapide que le GeForce 4 Ti4600 s'avère 21% plus lent que le R350. Le passage en 1600x1200 nous permet de confirmer ses observations avec un Radeon 9800 Pro 15% plus rapide que le Radeon 9700 Pro. L'écart séparant le Radeon 9800 Pro du GeForce FX 5800 Ultra se reserre avec une avance de 18% pour le VPU d'ATI.

Quake3 - FSAA 4x / Aniso. 8x

01E1000000056939-photo-ati-radeon-9800-pro-quake3-fsaa-4x-aniso-8x.jpg

Les fous furieux en quête de la qualité visuelle ultime peuvent être tentés d'activer à la fois le FSAA 4x et l'Anisotropic filtering 8x. Voyons-voir ce que cela donne sous Quake III. Dans cette configuration le Radeon 9800 Pro domine toujours l'ensemble des autres cartes, mais on note toutefois que le GeForce FX 5800 Ultra fait jeu égal avec le Radeon 9700 Pro. En 1280x1024 le Radeon 9800 Pro est 13% plus rapide que le Radeon 9700 Pro et le GeForce FX 5800 Ultra. Le GeForce 4 Ti4600 est ici aussi massacré puisque le R350 est 120% plus rapide ! En 1600x1200, le Radeon 9800 Pro est, comme précdemment, 13% plus rapide que le Radeon 9700 Pro, ce qui lui confère un gain de performance atteignant 18% par rapport au GeForce FX 5800 Ultra.


Serious Sam - FSAA 4x / Aniso. 8x

01E1000000056941-photo-ati-radeon-9800-pro-serious-sam-fsaa-4x-aniso-8x.jpg

Afin de bien mesurer les performance intrinsèques de chaque GPU nous avons activé le FSAA 4x et l'Anisotropic filtering 8x sous Serious Sam II. En utilisant la démo 'Valley of the jaguar' on s'aperçoit que le GeForce FX 5800 Ultra est très nettement supérieur aux dernières puces d'ATI, ce qui confirme l'optimisation massive du jeu pour les puces NVIDIA. En 1280x1024, le GeForce FX 5800 Ultra est 26% plus rapide que le Radeon 9800 Pro et 36% plus rapide que le Radeon 9700 Pro. Celui-ci s'avère 14% plus rapide que le GeForce 4 Ti4600. Le Radeon 9800 Pro montre un gain de performance de l'ordre de 8,5% par rapport au Radeon 9700 Pro. Enfin en 1600x1200 le GeForce FX 5800 Ultra maintient son règne sans partage sur Serious Sam II, avec un score 14% plus élevé que le Radeon 9800 Pro. Ce dernier se montre 10% plus rapide que le Radeon 9700 Pro ce qui reste appréciable. Par rapport au Radeon 9700 Pro, le GeForce 5800 Ultra demeure 27% plus rapide et devance le GeForce 4 Ti4600 de près de 62%.


Unreal Tournament 2003 - FSAA 4x / Aniso. 8x

01D9000000056973-photo-ati-radeon-9800-pro-unreal-tournament-2003-fsaa-aniso.jpg

Voyons maintenant les performances des différents protagonistes avec Unreal Tournament 2003 lorsque les modes FSAA 4x et Anisotropic filtering 8x sont activé. Ici aussi Unreal Tournament 2003 est sans pitié pour le GeForce FX 5800 Ultra. En 1280x1024 le Radeon 9700 Pro est 6% plus rapide que le NV30 alors que le Radeon 9800 Pro est 34% plus rapide ! Le Radeon 9800 Pro se montre dans cette résolution 26% plus performant que le Radeon 9700 Pro. En 1600x1200, le Radeon 9700 Pro est 17% plus rapide que le GeForce FX 5800 Ultra alors que celui-ci se fait laminer par un Radeon 9800 Pro 50% plus rapide. Le Radeon 9800 Pro se montre 28% plus rapide que le Radeon 9700 Pro et atomise le pauvre GeForce 4 Ti4600 qui est 299% plus lent.
0050000000055962-photo-s-lection-clubic-80.jpg
Terminons notre très exhaustive série de tests avec le très récent, mais néanmoins controversé, 3DMark 2003. On peut reprocher au dernier Benchmark de FutureMark tout ce que l'on veut et plus encore, mais nous avons choisi de ne pas rentrer dans la polémique. En effet, force est de reconnaître que 3DMark 2003 est aujourd'hui le seul outil permettant de mesurer les performances DirectX 9.0 des puces graphiques optimisés pour la dernière API de Microsoft. C'est pourquoi nous avons naturellement décidé de l'utiliser afin de nous faire une idée plus précise des performances DirectX 9.0 des derniers GPU.

3DMark 2003

01D9000000056974-photo-ati-radeon-9800-pro-3dmark-2003.jpg


Avec 3DMark 2003, le Radeon 9700 Pro se fait distancé par le GeForce FX 5800 Ultra. Face à cette situation le Radeon 9800 Pro change la donne en reprenant la main sur le dernier GPU de NVIDIA. D'après ce test, en 1280x1024, le Radeon 9800 Pro est 17% plus performant que le Radeon 9700 Pro ce qui constitue une belle évolution. Le Radeon 9800 Pro est donc 3,5% plus véloce que le GeForce FX 5800 Ultra. En 1600x1200 le Radeon 9800 Pro conserve son avance bien que cette dernière se réduise à 2,6%. Dans cette résolution le Radeon 9800 Pro est 16% plus rapide que le Radeon 9700 Pro. Nous ne pouvons conclure ce test sans vous toucher deux mots du GeForce 4 Ti4600. Celui-ci est comme vous le savez certainement conçu pour DirectX 8.1, dès lors la batterie de test de 3DMark 2003 est plus limitée. Quoiqu'il en soit, le NV25 est bien entendu massacré par le test qui est particulièrement vorace. On ne retiendre qu'une chose : en 1024x768 le Radeon 9800 Pro est 218% plus performance que le GeForce 4 Ti4600.


Bilan

0078000000056508-photo-verdict.jpg
A la lecture de nos divers tests il est évident que le Radeon 9800 Pro est plus puissant que son vénérable ancêtre le Radeon 9700 Pro. L'augmentation des fréquences de fonctionnement et les optimisations apportées par ATI permettent au Radeon 9800 Pro de dominer pratiquement tous les benchmarks même si dans quelques rares cas il reste un cran en retrait de son concurrent le plus direct, le GeForce FX 5800 Ultra. Les gains observés en 3D conventionnelle sont très convenables et relèguent les anciennes générations de chip graphique DirectX 8.1 au rang d'antiquités bonnes pour le musée.

Lorsque le FSAA ou l'Anisotropic filtering sont activés le Radeon 9800 Pro se montre tout bonnement excellent avec des résultats epoustouflants et renversants. Les diverses optimisations apportées par les ingénieurs d'ATI sur les algorythmes de gestion du FSAA semblent en effet être de premier ordre puisque dans certains cas le R350 est jusqu'à 20% plus rapide que le déjà prodigieux R300. Ce qui nous donne un écart de performance moyen entre le R350 d'ATI et le GeForce FX de l'ordre de 10% en faveur du dernier bébé d'ATI. Il paraît donc évident qu'ATI confirme avec brio et maîtrise son nouveau statut de leader des Cartes Graphiques 3D. Chapeau bas, messieurs !

Notons que l'apport de la DDR2 sur le Radeon 9800 Pro 256Mo devrait encore améliorer les performances et ce de manière considérable, ce que nous avons hâte de pouvoir vérifier !
0050000000055962-photo-s-lection-clubic-80.jpg

Conclusion

Le Radeon 9800 Pro, sans être révolutionnaire technologiquement parlant, atteint des performances graphiques phénoménales qui lui confèrent le titre très convoité de chip graphique 3D le plus rapide du moment. ATI inflige là une belle leçon à son concurrent le plus direct en lui démontrant que débauche d'innovations technologiques ne rime pas forcément avec performances ultimes. En choisissant prématurément la DDR-2 et une finesse de gravure de 0.13µ, NVIDIA a considérablement ralenti l'apparition du GeForce FX 5800 Ultra tout en alourdissant inutilement son prix ce qui a contraint les ingénieurs de la firme à faire des choix techniques pour le moins contestables. En effet, l'architecture du VPU et plus particulièrement celle de son contrôleur mémoire joue un rôle décisif. Fort de ce constat il est évident qu'ATI récolte les fruits de son contrôleur mémoire 256 bits qui délivre des performances bien supérieures à celles d'une GeForce FX sans pour autant nécessiter un système de refroidissement imposant et bruyant. On notera aussi pour la petite histoire que malgré une finesse de gravure de 0.15µ, le R350 parvient tout de même à atteindre une fréquence de fonctionnement relativement élevée de 380 MHz.

Au final, le Radeon 9800 Pro est clairement un excellent choix pour le joueur invétéré et offre, en pratique, des performances supérieures et parfois similaires au GeForce FX 5800 Ultra. En attendant l'arrivée des premiers jeux DirectX 9.0 cette carte permet d'envisager l'avenir en toute sérénité. Reste que le rêve à un prix assez élevé puisque les cartes à base de Radeon 9800 Pro sont annoncées à près de 400€ HT.

ATI Radeon 9800 Pro

6

Les plus

  • Design classique et silencieux
  • Performances atomiques
  • Conçu pour DirectX 9.0

Les moins

  • Prix excessif
  • Manque notable d'innovation

Note globale8

Performances9

Fonctionnalités8

Confort d'utilisation9


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Passeport vaccinal Covid-19 : attention, il y a déjà plein de fausses app
La montre connectée Withings Scanwatch bénéficie d'une réduction de 70€
Final Fantasy VII Remake Intergrade : les possesseurs de la version PS4 mise à niveau sur PS5 devront payer le DLC
Blue Origin se prépare à un nouveau test crucial de sa fusée New Shepard : objectif vols habités
PS5 : la première mise à jour majeure sera disponible demain et permettra de stocker ses jeux sur un disque externe
Des millions d'objets connectés menacés par une série de vulnérabilités baptisées Name:Wreck
Meilleur forfait mobile : le comparatif d'avril 2021
Avis B&You : que valent les forfaits mobiles B&You sans engagement ?
Avis RED by SFR : est-ce le meilleur forfait mobile sans engagement ?
TCL TS8111 : la nouvelle référence des barres de son avec virtualisation sur son segment et au-delà
Haut de page