Manettes d'arcade : Hotrod vs X-Arcade

28 novembre 2002 à 09h34
0
00FA000000055556-photo-mame-haunted-castle.jpg
Il y a quelques semaines, nous vous proposions un guide permettant de réaliser votre propre manette d'arcade (Arcade Stick). Sachant que tout le monde n'a pas forcément envie de se lancer dans le bricolage forcené et dans l'achat de matériel à l'étranger par Internet, nous avons décidé de faire un duel entre les deux manettes d'arcade les plus connues en France (peut-être même les deux seules). Hanaho Hotrod contre XGaming X-Arcade : Round 1. Fight !


Présentation générale

La nostalgie aidant, il se trouve de plus en plus de joueurs qui pensent que les jeux dans lesquels ils ont dépensé tout leur argent de poche il y a quelques années n'ont pas leur pareil lorsqu'il s'agit de prendre son pied. La star des émulateurs, Mame, supporte de plus en plus de jeux et se substitue peu à peu à une foule d'émulateurs plus ou moins complexes à mettre en oeuvre. Il devient dès lors très simple de retrouver sur son PC les Street Fighters, 1943, Commando et autres Ghosts & Goblins.

Les deux sociétés qui nous concernent se sont donc engouffrées dans cette vague de nostalgie avancée et nous proposent leur vision du jeu d'arcade à la maison : une manette de jeu qui ressemble à s'y méprendre à celles qu'on trouve (ou plutôt trouvait) dans les salles de jeux.
012C000000055555-photo-hanaho-hotrod-vue-axono.jpg
La société Hanaho qui fabrique le Hotrod a acquis une belle réputation auprès des fanatiques de bornes d'arcade. Cette société basée aux Etats-Unis fabrique localement ses manettes contrairement à son concurrent direct, lui aussi basé aux Etats-Unis mais qui dispose d'usines en Chine pour faire réaliser ses manettes.

Le Hotrod comprend deux "sticks" et propose à chacun des joueurs pas moins de 7 boutons ce qui est largement suffisant pour la très grande majorité des jeux d'arcade. En position centrale, deux boutons blancs clairement indentifiables permettent de lancer la partie pour l'un et l'autre des joueurs. De part et d'autre du caisson, deux boutons supplémentaires sont disposés de manière à pouvoir utiliser aussi le Hotrod comme un flipper. Ce sont aussi ces boutons qui permettent d'ajouter virtuellement de l'argent dans la "bête".

Les "sticks" et les boutons montés sur le Hotrod ne sont autres que ceux du fabricant Happ Controls à qui nous avions acheté les éléments pour réaliser notre manette d'arcade "made in Clubic". Ces composants ne souffre aucune critique pour la bonne et simple raison qu'ils équipent également les véritables bornes d'arcade !

00C8000000055549-photo-hotrod-c-t-face.jpg
Le caisson est réalisé en aggloméré, l'ensemble pesant pas loin de 7 Kg. Un revêtement plastique de couleur violette protège le dessus de la manette. Certains trouveront cet habillage très "tendance", d'autres le trouveront franchement affreux. Ce qui est certain c'est que cela donne une certaine personnalité à cette manette. Avec ce poids non négligeable, le Hotrod, une fois posé sur le bureau et une fois les patins antidérapants collés, ne bougera plus. Même une partie effrénée de "King Of Fighters" ne saurait le déplacer ! A ce sujet, on regrette que ces patins antidérapants ne soient pas fixés en usine, un acheteur un peu impatient aura vite fait de rayer son bureau avec les têtes des vis s'il n'a pas pris le temps de coller ces fameux bouts de caoutchouc.

Le Hotrod se connecte au PC par l'intermédiaire d'un câble PS/2 et vient de ce fait prendre la place de votre clavier qu'il faut, de son côté, connecter directement au Hotrod. La mise en place est des plus simples. Lorsque l'installation est terminée, le Hotrod se comporte tout simplement comme un "émulateur clavier". Lorsqu'on déplace la manette ou presse les boutons, ce sont des signaux Claviers qui sont envoyés au PC qui les reconnaît comme tels. La grande différence réside dans le composant utilisé par le Hotrod qui lui permet, contrairement à un clavier, de gérer sans problème des pressions simultanées sur un grand nombre de touches. Les combos dans les jeux de baston sont ainsi bien plus simples à réaliser avec une manette comme le Hotrod ou le X-Arcade qu'avec un clavier.

012C000000055548-photo-hanaho-hotrod-pack-de-jeux-d-arcade-founir.jpg
L'association de chaque action de la manette à une touche du clavier est définie par le constructeur et ne peut être modifiée sur le Hotrod. Ce sont les touches utilisées par l'émulateur Mame qui ont été choisies. Après avoir branché le Hotrod et lancé MAME, on joue donc sans avoir quoi que ce soit à configurer, un vrai régal. Si par hasard, la manette semblait ne pas fonctionner, un petit utilitaire très simple est livré avec la manette qui permet de vérifier une à une chacune des commandes.

Le Hotrod est fourni accompagné du CD "Capcom Classics". Celui-ci contient 14 jeux Capcom dans leur version borne d'arcade. C'est en fait une installation de MAME et des roms de ces 14 jeux pour lequel le constructeur a acquis les droits dont il est question. Le lancement d'un jeu se fait le plus simplement du monde par le biais d'une interface graphique, aucun paramétrage n'est nécessaire pour en profiter : un vrai régal !

Le Hotrod, importé en France par ADF Informatique, est disponible à la vente sur le site de cet importateur ou chez quelques revendeurs à un prix avoisinant les 235€. A noter, pour les plus fanatiques d'entre vous, que ADF Informatique importe et commercialise aussi des bornes d'arcade complètes (arcade cabinets) basées sur un PC à 1Ghz, un écran 17 pouce avec Windows XP et MAME pré-installés. Ceci pour la modique somme de... 2999€ pour la version standard et 3999€ pour la version Deluxe. Cela doit être à peu prêt la somme que j'ai dû dépenser dans les salles d'arcade ;-)

X-Gaming Arcade

012C000000055551-photo-x-arcade-vue-axono.jpg
La manette de chez X-Gaming est visuellement très proche du Hotrod. Chaque joueur possède un bouton de plus que chez sa concurrente ce qui porte le total à 8 boutons de feu. Largement de quoi supporter tous les jeux d'arcade de la planète (NDLR : on attend encore un jeu en provenance de Mars qui, semble-t-il, nécessite 25 boutons... et 6 bras).

On retrouve ici aussi deux boutons latéraux pour s'adonner aux joies du flipper. Ces deux boutons sont placés plus sur l'avant de la manette que sur le Hotrod. Ce positionnement est contestable, en effet, la sensation de se retrouver devant un vrai "flip" est moins présente que sur le Hotrod.

Le caisson est en aggloméré et on retrouve à peu de choses près la même conception que sur le Hotrod. Le revêtement plastique recouvre toutefois entièrement la manette (le dessus mais aussi les parois latérales). Le X-Arcade ne pèse "que" 4.5Kg ce qui est toutefois largement suffisant pour assurer un bon maintien en position au cours du jeu. Malgré un écart de poids non négligeable avec le Hotrod, nous n'avons noté au cours de nos tests aucun écart de confort sur ce point, aucun déplacement inopportun n'est venu perturber nos parties effrénées.

00C8000000055552-photo-xgaming-x-arcade-c-t-face.jpg
Dans l'angle supérieur gauche de la manette, une led rouge dont nous verrons bientôt l'utilité indique que la manette est connectée. A l'arrière, on trouve un sélecteur à quatre positions et un bouton supplémentaire qui vont permettre de programmer trois configurations de touches différentes (la quatrième étant réservée aux réglages par défaut, ceux de MAME). Il est ainsi possible d'adapter le X-Arcade à des jeux qui n'accepteraient pas les touches pré-enregistrées mais aussi de créer des profils spécifiques pour des jeux ou des joueurs différents. C'est à notre avis un gros point positif du X-Arcade face au Hotrod.

La programmation est assez simple et est décrite, en anglais malheureusement, dans le manuel livré avec la manette. Il suffit, après avoir basculé en mode "programmation" d'appuyer simultanément sur la commande de la manette et sur la touche du clavier correspondante, la led clignote dès que la programmation a bien été prise en compte. Il suffira par la suite de mettre le sélecteur sur une des quatre positions et de l'activer par une double pression sur le bouton de validation.

Autre point notable du X-Arcade face à son concurrent, il est possible de le brancher sur une Playstation 1 ou 2, une Dreamcast, une Xbox, un GameCube et même sur un Mac par le biais d'un adaptateur vendu aux alentours de 40€.

Côté confort de jeu, autant le dire tout de suite, les deux modèles sont extrêmement proches. Les pressions sur les boutons du X-Arcade sont moins marquées que sur le Hotrod (on n'entend pas le clic-clic caractéristique) mais cela ne pénalise nullement la manette, c'est plutôt une question de goût. Par contre, après quelques heures de jeu, on note que le "stick" du X-Arcade est un poil moins précis que celui du Hotrod. Il semble que ce soit principalement du au ressort de rappel qui est un petit peu moins ferme.

Le X-Arcade, importé en France par , est disponible à la vente chez plusieurs revendeurs au prix de 199€, vous le trouverez de ce fait dans notre comparateur de prix.

012C000000055553-photo-un-jeu-mame.jpg
Nous pouvons le dire sans nous tromper, la différence entre ces deux manettes en terme de confort de jeu est très faible. Les "sticks" du Hotrod sont un poil plus agréables à utiliser et ses boutons latéraux judicieusement placés en feront le préféré des amateurs de flipper. Le fait qu'il utilise des composants disponibles séparément permet, le cas échéant, de remplacer un composant usé, ce qui est un bon point. Reste que le Hotrod est 35€ plus cher que le X-Arcade et qu'il ne permet pas la reprogrammation des touches ce qui le coupera de certains jeux. Il nous a par exemple été impossible d'utiliser les touches pré-programmées pour jouer au pourtant très récent FIFA 2003, pour la bonne et simple raison que FIFA n'accepte pas les touches Ctrl ou Alt.

De son côté, le X-Arcade avec son programmateur quatre positions est un compagnon de jeu rêvé pour qui désire utiliser sa manette avec autre chose qu'avec Mame mais aussi avec une console de jeu. Le programmateur s'avère bien utile lorsque dans une famille tout le monde n'a pas les mêmes habitudes, un simple glissement de sélecteur suffira pour basculer d'un joueur à l'autre sans passer par le menu de configuration du jeu.

Si vous n'arrivez pas à vous décider, vous pouvez toujours monter votre propre manette d'arcade grâce au guide que nous vous avons concocté. Mis à part le fait qu'elle ne soit destinée qu'à un seul joueur, notre manette n'a finalement pas grand chose à envier à ces deux modèles ;-)

X-Arcade

6

Les plus

  • Trois profils de réglages personnalisés
  • Connectivité avec les consoles de jeu

Les moins

  • Aucun jeu livré

Note globale8

Confort de jeu8

Fonctionnalités8



Hotrod

6

Les plus

  • Un stick irréprochable
  • Pack de 14 jeux d'arcade fourni

Les moins

  • Aucun réglage personnalisé possible
  • Finition du boitier perfectible
  • Prix élevé

Note globale7

Confort de jeu9

Fonctionnalités5

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

War And Peace : test et site officiel
XviD : le concurrent Open Source du Divx
Le Yamaha CRW-F1 moins cher !
Le Pentium 4 bientôt à 3.4GHz ?
Les clés USB Sony adoptent l'USB 2.0
Centres d’appels : Wincall complète sa solution avec Crystal Decisions
Pour la 3G, SFR choisit la plate-forme 7670 RSP d’Alcatel
Certification : - 50%, mais est ce suffisant ?
France Télécom offre une heure de communications pour Noël
AFA :
Haut de page