Interview exclusive avec VIA au sujet de ses nouveaux produits

Julien
18 octobre 2002 à 10h16
0
00044887-photo-logo-via.jpg
VIA a présenté ce matin à la presse française, lors d'une conférence se déroulant dans un palace parisien, ses nouveaux produits et notamment le HiFi PC. L'occasion pour nous de retrouver Richard Brown, Directeur Marketing de la célèbre société taiwanaise afin de faire le point sur les futurs produits de la marque VIA et d'obtenir quelques informations exclusives.

NDLR: Il vous faut savoir que le PC HiFi dont nous allons parler ici est un Mini-PC présenté dans un boîtier en aluminium qui ne mesure que 19 cm de largeur par 19 cm de hauteur et 34 cm de profondeur afin de s'intégrer à l'environnement HiFi de votre salon.

Clubic : Que pouvez-vous nous dire sur les nouveaux produits présentés ce jour ?

Richard Brown : Aujourd'hui nous avons présenté la carte mère EPIA Mini-ITX qui est à la base de notre concept de PC HiFi ainsi que le PC HiFi en lui-même. Cette nouvelle carte mère est architecturée autour d'une nouvelle série du chipset VIA Apollo CLE266. La nouveauté majeure de cette version est l'exécution du décodage MPEG2 au niveau matériel afin de délivrer une qualité de vidéo exceptionnelle avec une bonne fluidité.

Clubic : Quel type de processeur est supporté par cette carte mère et à quelle vitesse tourne-t'il ?

R. B. : En fait cette carte mère est équipée en série d'un processeur VIA C3 au format EBGA cadencé à la vitesse de 933MHz. Le C3 inclut 192Ko de mémoire cache et prend en charge les technologies MMX et 3Dnow !.

Clubic : Il n'est donc pas possible de mettre à niveau le processeur dans le futur ?

R. B. : Non.

00DC000000055002-photo-via-c3-cpu.jpg

Processeur VIA C3


Clubic : Quel type de chip graphique est employé par la carte mère et dispose-t'il d'entrées/sorties ?

R. B. : Nous utilisons un nouveau processeur graphique dénommé CASTLE ROCK, compatible AGP 4x. Ce GPU a été développé par nos soins, de manière indépendante, pour le marché de l'intégration. Il supporte toutes les fonctions 3D standard et est compatible DirectX 7.0. Notre Castle Rock est pourvu d'une entrée vidéo pour connecter tout type de périphériques vidéo analogique et d'une sortie vidéo pour raccorder le système à un téléviseur.

012C000000055000-photo-via-hifi-pc.jpg
Clubic : Comment présenteriez-vous cette carte mère ?

R. B. : La carte mère EPIA M est un produit parfait pour une utilisation multimédia. Le PC HiFi est un exemple de ce que vous pouvez faire avec une plate-forme de ce type. Nos équipes ont non seulement travaillées sur un concept de design de PC où par exemple la façade avant du système s'ouvre automatiquement pour donner accès aux lecteurs, mais aussi sur l'intégration de nos cartes dans les produits de nos partenaires. On devrait voir apparaître les premiers PC HiFi dès le premier trimestre 2003.

La carte mère sera disponible non seulement à la vente en pièce détachée mais sera aussi utilisée dans les PC HiFi. L'idée est que la carte mère doit être une plate-forme standard pour les industriels. Avec le PC HiFi notre but est d'intégrer tous les éléments haut de gamme composant un système HiFi standard dans un produit global. Par exemple, Packard Bell a présenté aujourd'hui un magnifique dispositif utilisant notre carte EPIA M.

Clubic : Quelle type de mémoire cette plateforme utilise et inclut-elle un disque dur ?

R. B. : Il y a un banc mémoire sur la carte mère qui accepte de la mémoire DDR266 jusqu'à 1Go. C'est au client ou à l'intégrateur d'ajouter la mémoire au système. Concernant le disque dur c'est une option pour l'intégrateur : il peut fournir le disque de son choix et le connecter au port ATA 133 présent sur la carte.

Clubic : Ce système étant voué à reproduire des sons de toute nature, quel genre de contrôleur audio est utilisé ?

R. B. : Le southbridge du chipset inclut une unité audio AC'97 sur six canaux et utilise un de nos propres CODEC. En sus des sorties audio standard, une sortie SPDIF est aussi présente.

Clubic : Le décodage Dolby Digital est-il pris en charge ?

R. B. : Non.

Clubic : Comme tout ordinateur, cette carte mère requiert un système d'exploitation. Quel OS est employé ?

R. B. : Nous utilisons bien évidemment Windows XP mais nous supportons également Linux. Quand vous voulez regarder un film ou écouter de la musique, vous n'avez pas nécessairement besoin de charger l'intégralité du système d'exploitation. Aussi la technologie PlayNow du BIOS permet de lire des CD Audios et autres DVD instantanément sans charger le système d'exploitation. La fonction gère aussi la télécommande. Typiquement PlayNow rend le PC fonctionnel en moins de 7 secondes, alors qu'il faut 30 secondes pour démarrer Windows XP en mode normal.

Clubic : Pensez-vous que ce produit réponde vraiment à une demande du marché ?

R. B. : Oui. Pendant plus de vingt ans il n'y a eu qu'un seul type de PC dont le seul concurrent était le MAC. Ce nouveau produit inclut des fonctionnalités très complètes qui répondent aux besoins des personnes en quête d'un second PC intégré qui pourra être utilisé dans la cuisine, dans le salon, etc.

Clubic : Comment pensez-vous positionner ce produit face aux barebones Shuttle ?

R. B. : L'intérêt à mon sens de l'EPIA est que nous avons essayé de créer une plate-forme standard qui pourra être utilisé dans nombre de produits de marques différentes. De plus avec le nombre important de partenaires qui nous soutiennent et proposeront ce produit, nous pourrons baisser les coûts de manière assez sensible. Le PC HiFi que nous avons développé a un encombrement beaucoup plus réduit que les produits Shuttle. De toute façon nous ne visons pas le même marché que Shuttle : les barebones Shuttle se destinent en particulier aux utilisateurs exigeants qui veulent avoir un PC ultra performant pouvant être transporté partout notamment lors de LAN alors que notre produit s'adresse plus à Monsieur tout-le-monde.

Clubic : Quelles connexions sont proposées par l'EPIA ?

R. B. : La carte supporte l'USB 1.1 ainsi que l'USB 2.0 et le FireWire (ou IEEE1394). Un port PCI est également présent et un riser optionnel permettra de le dédoubler. Il n'y a par contre pas de port AGP.

Clubic : Ce produit sera amené à évoluer. Avez-vous déjà une idée des améliorations qui seront introduites dans le futur ?

R. B. : Pour cette première version du PC HiFi nous avons maximiser les performances DVD afin d'offrir aux utilisateurs une parfaite qualité de lecture. La génération suivante supportera les normes sans-fil, l'audio 24 bits, le MPEG 4, et plus encore...

00B4000000054396-photo-richard-brown.jpg
Clubic : Le format DivX est-il supporté ?

R. B. : Il n'est pas possible de lire des vidéos au format DivX de manière native. Il faudra lancer le système d'exploitation et installer un logiciel spécifique pour cela. Les performances du système sont tout à fait suffisantes pour assurer une lecture sans faille des DivX. Toutefois nous ne préférons pas communiquer autour de cette norme ni annoncer un support officiel qui viendra sûrement dans l'avenir du fait des problèmes liés à la gestion des droits (DRM), etc.

Clubic : À part la télécommande, il y a-t-il un clavier ou une souris ?

R. B. : Oui les intégrateurs peuvent fournir leur système avec les Claviers et souris de leurs choix afin que l'utilisateur puisse jouir pleinement des fonctions de son système. Il est à noter que la télécommande permet de commander l'ensemble des fonctions de lecture CD Audio et DVD ainsi que quelques fonctions de Windows XP.

Clubic : Maintenant que nous avons largement parlé de l'EPIA M, je me demandais si la révision A du KT400 était disponible à l'heure où nous parlons ?

R. B. : Je ne ferai aucun commentaire là-dessus. (Rires...)

Clubic : Bien dans ce cas passons à la question suivante... Lors de notre dernier entretien vous deviez me confirmer que la DDR400 était bien gérée en DDR400 sur les deux bancs mémoire d'une carte mère ?

R. B. : Oui navré j'ai perdu de vue ce point-là. Le KT400 peut gérer deux barrettes de DDR400 simultanément. Dans cette configuration les deux barrettes fonctionnent bien en DDR400. Le problème rencontré lors de la sortie du chipset provenait d'une défectuosité dans le design du layout de certaines Cartes mères.

Clubic : Pouvez-vous nous parler du prochaine chipset P4X600 pour Pentium 4 ?

R. B. : Actuellement cela fonctionne plutôt bien ! Nous devrions avoir des cartes dès le mois prochain.

Clubic : Certaines rumeurs laissent entendre que vous pourriez lancer ce chipset avant le Granite Bay d'Intel, qu'en est-il ?

R. B. : Nous ne sommes pas gouverné par la politique de lancement d'Intel. SiS est d'ailleurs en train de travailler sur un chipset avec contrôleur mémoire double canal. Aussi nous lancerons le produit quand nous serons sûr de ses performances et de sa fiabilité.

Clubic : Où en êtes-vous avec les problèmes de licence rencontrés avec Intel ?

R. B. : Nous sommes toujours disposés à discuter. Mais il faut être deux pour danser un tango. Je ne pense pas que je puisse faire d'autres commentaires pour le moment.

Clubic : Je comprends mais le problème est que les chipsets Pentium 4 sont boudés par les fabricants de cartes mères et il est pratiquement impossible de trouver une carte P4X400 en France, par exemple.

R. B. : C'est un défi en effet. Afin de remédier à cette situation nous avons commencé à fabriquer nos propres cartes mères et les débuts sont plutôt prometteurs. De fait il sera possible d'ici peu de trouver facilement des cartes mères VIA en France.

Clubic : Supporterez-vous la DDR-II ou la mémoire QBM dans votre prochain chipset Pentium 4 P4X800 ?

R. B. : Nous avons choisi la QBM car nous pensons que la mémoire DDR-II ne sera pas disponible avant au mieux un an. Le défi auquel nous faisons face est que le prochain processeur Pentium 4 utilisera un bus de 667MHz. Les chipsets gérant la DDR sur deux canaux constituent une bonne plateforme pour ce type de processeur mais sont trop chers. La bande passante de 4.2Go/sec délivrée par la mémoire QBM devrait être assez performante pour le Prescott tout en étant abordable financièrement.

Clubic : Ne pensez-vous pas qu'une mémoire émergente comme la QBM pourrait vous conduire aux mêmes genres de problèmes qu'Intel a rencontré avec la RAMBUS ?

R. B. : La raison pour laquelle nous avons choisi la mémoire QBM est que son prix est loin d'être dissuasif. Un système DDR double canal revient plus cher qu'un système utilisant de la mémoire QBM tout en ayant les mêmes performances. Avec la QBM notre but n'est pas de crier haut et fort que nous utilisons la technologie dernier cri mais simplement de fournir des performances et une bande passante élevées à un prix raisonnable. Nous sommes confiant sur la bonne transition vers ce type de mémoire d'autant que nous avons été les principaux initiateurs de l'adoption de la DDR266 ou de la DDR333.

Clubic : C'est amusant, vous ne parlez pas de la DDR400 ?!

R. B. : (Eclats de rires.)

Clubic : Quand pensez-vous lancer le P4X800 et hormis le support QBM quelles nouvelles fonctions apparaîtront ?

R. B. : Le P4X800 sera certainement lancé lors du CeBIT 2003. Les évolutions concerneront principalement le southbridge avec l'apparition du modèle 8237 qui supportera notamment le Serial ATA 150. A ce propos, nous venons juste de lancer notre première puce Serial ATA destinée à être intégrée sur les cartes mères. Il se peut aussi que ce nouveau southbridge supporte les technologies sans-fil.

Clubic : Merci pour cette interview.
Modifié le 18/09/2018 à 11h59
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans

Charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top