SiS 648 - Gigabyte GA-8SG667

Par Julien
le 14 octobre 2002
 0

0078000000054455-photo-logo-pentium-4.jpg
Depuis son lancement, le Pentium 4 a réussi non seulement à atteindre des summums de performance mais aussi à s'imposer comme le processeur de choix pour la plupart des configurations avancées. Jusqu'alors seuls les chipsets Intel i850 et i845 étaient aptes à fonctionner avec le processeur vedette d'Intel. Des alternatives aux chipsets Intel ont donc fait surface récemment, grâce à des marques comme SiS ou VIA qui se sont lancées dans la production de chipsets Pentium 4. Mettons de côté d'emblée VIA et son P4X400 qui est un chipset orphelin de licence, et du coup de fabricants, ce qui vaut à VIA de sévères tumultes juridiques l'opposant à Intel.

SiS de son côté n'éprouve pas ce genre de difficulté. J'en veux pour preuve la dernière production es-Pentium 4 de Silicon Integrated Systems, le SiS 648. Alors qu'Intel ne propose toujours pas de chipset gérant l'AGP 8x, le SiS 648 supporte nativement l'AGP 8x en plus d'offrir une compatibilité parfaite avec la DDR333. Gigabyte, toujours à l'affût des technologies les plus prometteuses nous revient en proposant une carte mère Pentium 4 baptisée GA-8SG667 et équipée du dernier chipset de SiS, le 648. Ce n'est pas par hasard que Gigabyte a jeté son dévolu sur ce chipset qui laisse présager de bonnes surprises au vu de ses spécifications que nous allons évoquer.


Un chipset Pentium 4 en avance sur son temps



00044668-photo-logo-sis.jpg
0096000000054957-photo-chipset-sis-648.jpg
Afin d'espérer l'emporter face aux chipsets Intel, les ingénieurs de SiS ont conçu leur chipset de façon à ce qu'il soit le plus innovant possible. Contrairement au SiS 735, le SiS 648 est comme tout chipset digne de ce nom composé d'un northbridge SiS 648 et d'un southbridge SiS 963. Les deux constituantes du SiS 648 sont reliées par un bus MuTIOL dont les caractéristiques sont peu communes. Cette connexion exploite la technologie SiS MuTIOL 1G : d'une largeur de 16 bits le bus tourne à 633MHz pour délivrer une bande passante record de 1 Go par seconde, devançant ainsi la technologie HyperTransport d'AMD. Le SiS 648 est entièrement compatible avec l'architecture NetBurst du Pentium 4, et supporte en conséquence le bus quad pumped en 400MHz (4x100), 533MHz (4x133) ou 666MHz (4x166). Pour l'heure les Pentium 4 les plus récents utilisent un FSB de "seulement" 533MHz. Le support d'un FSB à 166Mhz est un gage de pérennité puisque vous pourrez, en théorie, remplacer votre Pentium 4 FSB533 par un Pentium 4 FSB666, si besoin en est dans le futur. De plus le chipset SiS 648 est compatible avec les Pentium 4 Hyper Threading. Afin de maximiser le flux de données parvenant au processeur, le SiS 648 intègre douze niveaux "In-Order-Queue" qui sont utilisés comme une mémoire cache intégrée au chipset.

Question mémoire le SiS 648 s'avère beaucoup moins pointilleux que les chipsets Intel puisqu'il gère indifféremment la DDR 200/266 ainsi que la DDR333. Officieusement, le chipset est même compatible avec la DDR400 mais ce support n'a pas été validé et peut s'avérer quelque peu bancal quoi qu'en dise Gigabyte qui a le culot, comme tout ses concurrents, de vendre la carte comme DDR400. Si le dernier bébé de SiS peut gérer jusqu'à 3 Go de mémoire DDR266, seuls deux connecteurs mémoire peuvent être utilisés simultanément lors de l'emploi de DDR333. Les chipsets Intel i845 supportent pour la plus grande majorité uniquement de la PC2100 ce qui bride le processeur puisqu'une bande passante de 2.1 Go est clairement insuffisante pour un Pentium 4. Le SiS 648 a donc le mérite de supporter la mémoire PC2700 lui permettant ainsi de mieux tirer son épingle du jeu face aux chipsets concurrents. La DDR-PC2700 délivre une bande passante de 2,7Go par seconde, soit une augmentation de 28% par rapport au débit de la PC2100. Sans aucun doute meilleure que la PC2100, la PC2700 offrira un gain de performance substantiel bien que cette mémoire ne soit pas en mesure d'exploiter l'incroyable bande passante offerte par le Pentium 4 qui s'élève à 4,2Go à la seconde avec un FSB de 533MHz. Toutefois la DDR400, couplée au SiS648 et à un Pentium 4 FSB 533 se montrera plus à même de tirer profit du Pentium 4 grâce à sa bande passante théorique de 3,2 Go/sec qui reste néanmoins un cran en dessous de celle du Pentium 4.

0074000000054432-photo-logo-agp8x.jpg
La fonction la plus attractive et la plus aguichante du SiS 648 est bien entendu son support de l'AGP 8x et des Fast Writes. A ses débuts l'Accelerated Graphics Port 4x était sous-exploité, mais au fil du temps, il est devenu une sorte de goulet d'étranglement pour les chips graphiques haut de gamme qui ont consacrés l'avènement de jeux de plus en plus gourmands et donc de plus en plus exigeants en matière de performance et de ressources matérielles. C'est pourquoi Intel et ses partenaires ont travaillé à la mise au point de la révision 3.0 de l'AGP. L'AGP 8x succède à l'AGP 4x et double la bande passante délivrée par ce dernier. Si l'AGP 4x atteignait péniblement un débit de 1 Go à la seconde, ce chiffre s'envole à 2 Go par seconde avec l'AGP 8x. De ce fait les Cartes Graphiques faiblement équipées en mémoire pourront stocker plus de textures dans la mémoire du système et échanger un plus grand nombre de données simultanément. En outre l'AGP 8x s'avérera absolument indispensable avec les chips graphiques DirectX 9.0 qui vont utiliser massivement les vertex et autres pixels shaders. Notez que seules les cartes graphiques AGP 1,5V fonctionneront avec le SiS 648.

0058000000054320-photo-logo-usb-2-0.jpg
Le southbridge du SiS 648 est extrêmement complet grâce à son support en natif de l'USB 1.1, du FireWire et de l'ATA 133. Il ne faut pas omettre de préciser que le dernier chipset de SiS supporte l'USB 2.0. L'USB 2.0 autorise - sur le papier - des vitesses de transfert allant jusqu'à 480Mbit/s contre seulement 12Mbit/s pour l'USB 1.1. Si l'USB 2.0 est entièrement compatible avec les périphériques actuels exploitant l'USB 1.1, seuls les appareils certifiés USB 2.0, et frappés du logo USB High Speed, tireront partie de cet avantageux taux de transfert. Compatible PCI 2.2 le southbridge peut gérer jusqu'à six ports PCI. Au niveau des fonctionnalités, il va de soi que le SiS 648 inclut un circuit audio AC'97 qui contentera les utilisateurs les moins exigeants. Le chipset de SiS intègre aussi un contrôleur ethernet 10/100.

Ces derniers temps, certains fabricants ont eu quelque peu tendance à oublier qu'un chipset se doit en priorité d'être fiable plutôt que d'offrir une débauche de fonctionnalités. Lors de nos tests le SiS 648 s'est avéré plutôt stable sans toutefois atteindre le niveau d'excellence de fiabilité des chipsets Intel i845 ou i850. Nous avons en effet rencontré au bout de plusieurs heures de test et à deux ou trois reprises des plantages inattendus de Quake III ou SYSMark 2002 sur une machine Windows XP fraîchement formatée. Pas de souci cependant, puisque ces problèmes, attribuables uniquement au chipset, seront probablement corrigés par de futurs BIOS ou Drivers.

01C3000000054958-photo-diagramme-chipset-sis-648.jpg

Diagramme du chipset SiS 648

Modifié le 18/09/2018 à 11h59
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités Processeurs Intel

Des détails sur les CPU Intel Coffe Lake T-Series ont fuité
Intel a mis son précieux i9-9990XE aux enchères
Microsoft met à jour son Surface Book 2 avec les derniers processeurs Intel quad-core
Intel : les derniers pilotes révèlent 13 variantes de GPU Gen11
Intel : de nouveaux processeurs de 9e génération en préparation
Intel Graphics dévoile un nouveau panneau de contrôle plus
La pénurie de processeurs Intel va s’intensifier
Intel : la liste complète des processeurs desktop de 9ème génération
Découverte d'une nouvelle vulnérabilité affectant les processeurs Intel :
Intel présente Lakefield, son nouveau SoC gravé en 10 nm
Les tests de référence des prochains GPUs intégrés d'Intel fuitent (et ils sont prometteurs)
Intel : le premier Pentium
Intel dévoile tacitement ses principales puces de neuvième génération pour Notebooks
Un étrange Intel Core i9-9900KFC (oui, oui) listé sous AIDA 64
Core i9-9990XE : le flagship d'Intel n'aura que 14 cœurs actifs VS 18 pour son prédécesseur
scroll top