Intel i845PE - Gigabyte GA-8PE667 Ultra

11 octobre 2002 à 17h15
0

Introduction

0078000000054455-photo-logo-pentium-4.jpg
Lorsqu'Intel a voulu populariser son processeur haut de gamme le Pentium 4, le fondeur de Santa Clara s'est attelé à développer un chipset fonctionnant avec de la mémoire SDRAM qui était, à l'époque, beaucoup moins onéreuse que la mémoire de prédilection du Pentium 4, à savoir la Rambus. Au niveau commercial cette stratégie fut un succès puisque du jour au lendemain les ordinateurs Pentium 4 se mirent à fleurir à des prix abordables dans les grandes surfaces et autres boutiques spécialisées faisant s'envoler les ventes. Techniquement parlant ce choix a défrayé la chronique puisqu'un Pentium 4 utilisant de la mémoire SDRAM devenait beaucoup moins performant qu'un Pentium III, pourtant moins cher et plus ancien, du fait de la faible bande passante délivrée par la SDRAM PC133. Intel avait alors promis de sortir une révision de son chipset supportant la DDR-SDRAM, tout aussi abordable que la SDRAM mais offrant de meilleures performances. La firme californienne a tenue parole, avec l'apparition quelques mois plus tard, des chipsets i845D qui, entre autres raffinements, supportaient enfin la DDR266.

Seulement voilà, si les performances du couple Pentium 4/i845D étaient largement supérieures à celle du Pentium 4/i845 elles restaient bien en dessous des scores obtenus avec la mémoire Rambus. Aussi Intel a dans un premier temps sorti un chipset i845G supportant, de manière non officielle, la DDR333, de manière à booster un peu plus les performances des plates-formes Pentium 4 d'entrée de gamme. En cette fin d'année le géant du processeur dévoile son nouveau chipset, le i845PE qui, non content de supporter officiellement la DDR333, se révèle également compatible avec les nouveaux Pentium 4 utilisant la technologie HyperThreading.

La carte mère que nous avons reçu pour tests, une Gigabyte 8PE667 Ultra, est bien entendu architecturée autour de ce chipset dont les spécifications sont intéressantes.


Intel i845 PE, un chipset somme toute banal ?

Alors que plusieurs rumeurs laissaient espérer que le chipset i845PE serait le premier chipset Intel à supporter la DDR sur deux canaux, ce n'est hélas pas le cas, du moins pour le moment. En effet seul son successeur, le Granite Bay, censé apparaître avant la fin de l'année, gérera la DDR sur deux canaux afin de doubler la bande passante mémoire. Par rapport au précédent chipset i845E les nouveautés introduites par le i845PE sont minces et se résument à un support officiel et certifié de la DDR333 ainsi qu'au support des futurs Processeurs Intel Pentium 4 HyperThreading comme évoqué plus haut. Pour certains ce chipset arrive un peu tard, car le support de la DDR333 par les chipsets Intel se faisait sérieusement attendre depuis plusieurs mois. Toutefois le maître mot d'Intel ayant toujours été la fiabilité, les ingénieurs d'Intel ont préféré prendre leur temps pour s'assurer du bon fonctionnement du i845PE avec la DDR333 et de sa parfaite compatibilité avec le plus grand nombre possible de mémoires avant de le lancer.

Comme tout chipset qui se respecte, le i845 PE est composé d'un northbridge et d'un southbridge de type ICH4 portant la référence FW82801DB. Le northbridge est donc capable de faire fonctionner les processeurs Pentium 4, hyper threading ou non, ayant un front side bus de 400MHz ou de 533MHz. Question mémoire le i845PE supporte jusqu'à 2 Go de mémoire DDR333 (alias PC2700) mais il reste bien entendu compatible avec la DDR266 (PC2100) et la DDR200. Pour les Cartes Graphiques de dernier cri, le i845PE n'est clairement pas le meilleur choix puisqu'il ne supporte pas l'AGP 8x. De ce fait une carte graphique AGP 8x telles les dernières ATI Radeon 9700 ou NVIDIA Ti 4200 ne tournera qu'en mode 4x réduisant la bande passante disponible pour les échanges entre la mémoire du système et le GPU à 1Go/sec contre 2Go/sec pour l'AGP 8x.

0190000000054903-photo-intel-i845pe-diagramme.jpg

Diagramme du chipset i845PE

Le southbridge gère jusqu'à quatre dispositifs IDE en UDMA100. Pour que vous puissiez connecter une vaste panoplie de périphériques USB, l'USB 2.0 est bien entendu de la partie offrant un taux de transfert de 480Mbps pour les périphériques compatibles avec cette norme. Enfin, le i845PE inclut des fonctionnalités audio AC'97 de base qui fourniront un son sans prétention pour les ordinateurs à vocation bureautique.

012C000000054898-photo-intel-i845pe.jpg
00FA000000054902-photo-intel-i845pe-southbridge-ich4.jpg

Intel i845PE : Northbridge & Southbridge

Il va s'en dire que l'installation des pilotes Intel est nécessaire pour tirer le meilleur parti du chipset Intel i845PE. Le package 'chipset installation software', permettra à Windows XP de reconnaître correctement les différentes constituantes du chipset. L'Intel Application Accelerator optimise pour sa part les temps d'accès des périphériques IDE en prenant en compte les optimisations prefetch des processeurs Pentium 4 et les problèmes d'acoustique.

0104000000054901-photo-intel-application-accelerator-2-2.jpg

Intel Application Accelerator 2.2

Design de la carte mère

0041000000054318-photo-logo-gigabyte.jpg
00DC000000054899-photo-gigabyte-8pe667-box.jpg
La carte de Gigabyte est à l'image de ce à quoi le constructeur nous a habitué, c'est-à-dire soignée et richement dotée. Avec son PCB bleu, six couches, aux embouts arrondis la carte fera le bonheur des amateurs de tuning. Au sommet de la carte se trouve le Socket 478 destiné à accueillir votre processeur Pentium 4 (jusqu'à 3.06GHz et plus). Le support du CPU est entouré par un berceau recueillant le radiateur et le dispositif de ventilation du processeur. Le chipset i845PE est doté d'un radiateur, lui-même surmonté par un petit ventilateur portant les couleurs de Gigabyte. Trois connecteurs DIMM, de couleur violette, peuvent accueillir jusqu'à 2Go de mémoire DDR333. A ce propos, notons que lorsque la plate-forme est en service, une diode orange s'allume à côté des connecteurs mémoires pour vous rappeler qu'il ne faut pas ajouter ou enlever une barrette tant que le système n'est pas arrêté. L'alimentation de la carte est assurée par le connecteur ATX standard qui est très accessible. Le connecteur ATX 12volts est pour sa part situé à la gauche du Socket 478. Gigabyte a prévu trois connecteurs pour ventilateurs, dont un destiné au CPU, ce qui peut faire un peu juste pour les "power users". En effet une fois le ventilateur du processeur connecté il ne reste que deux emplacements pouvant alimenter et contrôler des ventilateurs.

Pour les connecteurs d'extension la Gigabyte 8PE667 Ultra n'offre rien de moins qu'un connecteur AGP 4x, six ports PCI ainsi qu'un slot CNR (Communication & Network Riser) garantissant ainsi l'évolutivité de votre système. Le connecteur AGP est pourvu d'un système AntiBurn qui allume une diode (présente à côté du connecteur AGP) si jamais la carte graphique que vous avez inséré utilise la norme AGP 2x (3.3v) préservant ainsi votre système de tout dommage. La connectique IDE de la carte n'engendre guère de surprises puisque sont présents deux connecteurs IDE et un connecteur floppy. Gigabyte a également choisi de doter sa carte d'un contrôleur RAID ATA 133 de marque Promise 20276 : original n'est-il pas ? Ainsi vous pouvez raccorder un maximum de quatre Disques durs en RAID 0, 1. Fait assez peu courant pour le signaler la technologie SmartBIOS permet de raccorder des périphériques ATAPI aux connecteurs RAID : de la sorte un lecteur CD/DVD sera parfaitement reconnu par le contrôleur Promise. Nous avons été surpris de constater la présence d'un chip NEC USB 2.0 sur la carte mère sachant que l'ICH 4 du chipset Intel i845PE gère nativement l'USB 2.0. Ce composant NEC permet tout simplement à la carte de gérer jusqu'à un total de dix ports USB 2.0 sans recourir, un seul instant, à un hub. Toutefois, comme nous le verrons un peu plus loin, pour disposer de 10 ports USB 2.0 il vous faudra acquérir un connecteur d'extension optionnel.

012C000000054900-photo-gigabyte-8pe667-ultra-mobo.jpg

Gigabyte 8PE667 Ultra

La connectique dévoilée à l'arrière de la carte mère n'a rien d'extraordinaire puisqu'on retrouve les traditionnels connecteurs PS/2 souris & clavier, seulement deux connecteurs USB, un port parallèle, deux ports série (ce qui est très appréciable), un connecteur RJ 45 pour raccorder votre machine au réseau, ainsi qu'une rampe de trois connecteurs audios. Un seul rail d'extension USB est inclus dans le package de la carte portant le nombre total de connecteurs USB 2.0 à six.

La Gigabyte 8PE667 ne dispose hélas d'aucun support intégré pour le FireWire. Il faudra donc vous procurer une carte FireWire PCI afin d'utiliser vos périphériques IEEE1394. Pour l'audio, Gigabyte a ajouté un chip Realtek gérant le son sur six canaux pour mieux vous plonger dans l'ambiance d'un DVD si tant est que vous disposiez d'un kit d'enceintes 5.1. Dans ce but le constructeur fournit un rail d'extension comportant une sortie SPDIF, une sortie optique, et deux connecteurs jack pour relier les enceintes arrières, centrales et le caisson de basse. Pour ce qui est de la partie réseau, la dernière-née de Gigabyte n'innove guère. En effet à l'heure où beaucoup de constructeurs proposent des adaptateurs LAN Gigabit, la 8PE667 Ultra n'offre qu'un simple réseau 10/100 toutefois suffisant pour bon nombre d'entre nous. Le réseau est géré par un chip Intel PRO i82562 assurant un débit maximal de 100Mbps.La Gigabyte 8PE667 Ultra inclut trois connecteurs pour relier des lecteurs optionnels de cartes de type Memory Stick, Secure Digital et Smart Card.

La 8PE667 Ultra offre un système exclusif dénommé DualBIOS permettant d'assurer la pérennité du système. En effet la carte mère est dotée de deux puces BIOS de 4Mo chacune. Aussi si jamais un flashage BIOS échoue, un virus corrompt le BIOS ou bien si la puce principale défaille, la seconde puce prend immédiatement le relais vous permettant ainsi de continuer à utiliser votre machine. Jumperless la carte se configure automatiquement en fonction du processeur détecté. Avec la 8PE667, Gigabyte n'a pas mégoté sur le packaging logiciel puisque le constructeur offre les versions complètes ? OEM ? de Norton Internet Security 2002 et Norton Antivirus 2002. On retrouve également le célèbre utilitaire EasyTune 4. Ce logiciel Windows permet de modifier, grâce à une interface relativement simple, les fréquences du processeur, de la RAM, des ports PCI & AGP ainsi que leurs voltages respectifs !

00FA000000054948-photo-easytune-4-gigabyte-8pe667-ultra.jpg

EasyTune 4 dans le feu de l'action

Les Performances

Pour tester les performances de la petite dernière de chez Gigabyte nous avons utilisé notre configuration Pentium 4 de référence dont le détail est ci-dessous. Nous avons choisi de comparer les résultats obtenus par la Gigabyte 8PE667 dotée d'un chipset i845PE à ceux d'une carte Gigabyte GA-8IE dotée d'un chipset i845E. Pour corser le tout nous avons ajouté dans notre comparatif une carte mère Abit BG7 dotée d'un chipset i845G supportant la DDR333. Ceci afin de voir si le i845PE s'avère plus performant que le i845G qui était le premier chipset Intel pour Pentium 4 à supporter la DDR333 de manière officieuse.

-Processeur Intel Pentium 4 2.4GHz B (FSB 533MHz)
-256Mo de DDR333 Winbond (CAS 2.5)
-Disque dur 40Go Maxtor UDMA 100 - 7200rpm
-Leadtek WinFast MyViVo A170Pro (GeForce 4 MX 460)
-Windows XP Pro SP1

Afin d'évaluer au mieux les performances de cette plate-forme nous avons utilisé les derniers Drivers disponibles au moment du test, à savoir :

-Intel Application Accelerator 2.2
-Intel Chipset Software 4.04.1007
-Detonator 40.72


Quake III

021C000000054926-photo-quake-iii-i845pe.jpg


Afin de nous détendre un peu nous avons commencé notre série de tests par l'inusable et infatigable Quake III. Curieusement le couple i845G/DDR333 arrive premier avec une légère avance de 3 FPS (soit à peine 1%) sur le dernier chipset Intel, le i845PE. A mon humble avis, le BIOS de la carte mère Gigabyte n'est pas encore entièrement optimisé, ceci expliquant cela. L'importance de la bande passante mémoire délivrée par la DDR333 est mise en avant par Quake III, puisque les chipsets i845G/i845PE obtiennent un résultat en moyenne 8% supérieur à celui de l'i845E utilisant de la DDR266. Combiné à de la DDR266 le i845PE prend l'avantage sur le i845E en le devançant de près de 3%.


3DMark 2001 SE

0222000000054927-photo-3dmark-2001-se-i845pe.jpg


Pour continuer sur la lancée des utilitaires de bench 3D, nous avons testé le i845PE avec le célèbre mais non moins incontournable 3DMark 2001 SE. Comme nous avions pu le constater avec Quake III, le i845G arrive en tête du classement avec une avance minime de 0,8%. 3DMark 2001 met avant, l'importance de la DDR333. En effet utilisé avec de la DDR333 le chipset i845PE équipant notre carte mère Gigabyte caracole en tête mais dès que vous remplacez la mémoire par de la DDR266 ses performances se dégradent considérablement. Cet état de fait est normal vu que la DRR266 offre une bande passante de seulement 2.1Go/sec contre 2.7Go/sec pour la DDR333. Ainsi la combinaison i845PE/DDR333 est 5% plus performante que la combinaison i845PE/DDR266. On constate en outre que malgré l'utilisation de mémoire DDR266 le chipset i845PE parvient à battre le i845E avec un résultat 3% plus élevé.


PCMark 2002

0227000000054925-photo-pcmark-2002-i845pe.jpg


PC Mark 2002, de MadOnion, teste les performances des deux composants primordiaux d'un système que sont le CPU & la mémoire. Les résultats du test CPU sont sans appel et le chipset qui décroche les meilleurs performances est le i845PE. Il devance le i845G d'un chouia : 0,5%. On trouve en suite en ordre décroissant le chipset i845PE utilisant de la mémoire DDR266 et le chipset i845E utilisant le même type de mémoire. Globalement la vitesse de la mémoire n'influe guère sur les performances CPU. En effet on trouve une différence d'à peine 0,8% entre le premier du tableau le i845PE - DDR 333, et le dernier le i845E - DDR266.

Le test mémoire de PC Mark 2002 est plus éloquent. La première surprise vient du fait que le chipset délivrant les meilleures performances mémoire est le i845G. Le i845G devance son grand frère, le i845PE de 1,5%. L'écart reste relativement mineur et peut s'expliquer par le fait que le BIOS de la carte mère Abit BG7 est plus performant que celui de la carte Gigabyte 8PE667 Ultra. Ce test a le mérite de convaincre les sceptiques que l'utilisation de DDR333 booste vraiment les performances. En effet le i845G devance le i845E et sa mémoire DDR266 de près de 11% ! Le i845PE n'a visiblement pas été optimisé pour la DDR266 dans la mesure où son résultat est pire que le score du i845E. Ainsi l'utilisation de mémoire DDR333 aux dépens de la DDR266 dope les performances de votre système de près de 15% !


Ziff Davis CPUMark 99

021C000000054928-photo-cpumark-99-i845pe.jpg


Il est des outils qui, malgré leur obsolescence évidente, restent incontournables. C'est le cas du CPUMark de ZiffDavis qui malgré son grand âge reste assez pertinent pour évaluer les performances processeur même si il ne prend pas en compte les instructions spécifiques du Pentium 4. En bonne logique les chipsets i845G et i845PE arrivent premier ex-aequo. L'apport de la mémoire DDR333 laisse CPUMark 99 indifférent puisque les i845G & i845PE donnent un score 1,3% supérieur à celui obtenu par le i845E. On note toutefois que le i845E et sa mémoire DDR266 donne un score 0,6% supérieur à l'i45PE - DDR266. Cette différence étant négligeable.


SiSoft 2002

0229000000054929-photo-sisoft-2002-i845pe.jpg


Un autre utilitaire de test générique bien connu des power users est SiSoft Sandra 2002. Notez que SiSoft se contente de mesurer le Whetstone & Dhrystone du processeur : de ce fait les instructions SSE2 du Pentium 4 ne sont absolument pas prises en compte. Les résultats MFLOPS de SiSoft Sandra 2002 se situent tous dans la même fourchette et il n'est pas nécessaire de les commenter si ce n'est que les trois chipsets Intel différents que nous avons passés au grill délivrent le même niveau de performances lorsqu'il est question de calcul en virgule flottante.

Question MIPS, les résultats MIPS de SiSoft 2002 sont plus parlants. Mais de quoi s'agit-il me direz-vous ? SiSoft envoit des instructions fréquemment utilisées par les programmes courants au processeur et mesure ensuite le temps de réaction. Le grand gagnant de ce test est le i845PE qui devance le i845G de 0,5%. Si le i845E et sa mémoire DDR266 obtient les mêmes performances que le i845G et sa mémoire DDR333, le passage à la DDR266 influt sur les performances du i845PE qui chutent de 1,6%.


SYSMark 2002

0254000000054942-photo-sysmark-2002-i845pe.jpg


Pour conclure cette série de tests nous ne pouvions nous affranchir de la référence en matière de Benchmark, j'ai nommé SYSMark 2002. Ici les i845G & i845PE aidés par leur DDR333 arrivent en tête avec un résultat similaire. On constate une fois de plus que la DDR266 pénalise les performances du système : le i845PE donne des performances 3% supérieures lorsqu'il est utilisé avec de la DDR333 plutôt qu'avec de la DDR266. Ce dernier test confirme notre impression d'ensemble : le contrôleur mémoire du i845PE a été légèrement optimisé puisqu'avec de la DDR266 le i845PE obtient un résultat 2,3% plus élevé que le i845E.


Bilan

A la lecture de ces tests nous pouvons conclure que le chipset i845PE délivre le même niveau de performances avec de la mémoire DDR333 que le chipset i845G. Pour les possesseurs de plate-forme i845G utilisant déjà de la DDR333 le passage au i845PE n'apportera donc pas grand chose puisque les performances mémoires sont strictement identiques. Les seuls avantages du i845PE par rapport au i845G Stepping A sont le support natif de l'HyperThreading et de la mémoire ECC. Le I845G Stepping B supporte pour sa part les Pentium 4 HyperThreading. Par contre pour les utilisateurs disposant actuellement d'une plate-forme dotée d'un chipset i845E et de mémoire DDR200/266, l'apport en termes de performances que procure le i845PE est bien réel puisque la bande passante accrue de la DDR333 parvient à mieux satisfaire les besoins du Pentium 4 qui est, avouons le et ce n'est pas une tare, très vorace en matière de bande passante mémoire.

Conclusion

Le dernier-né des chipsets Intel a le mérite incontestable d'apporter le tant attendu support officiel de la DDR333 pour les plates-formes Intel Pentium 4. De ce fait les performances des plates-formes équipées de chipset i845 montent encore d'un cran et se rapprochent inéluctablement des performances du i850e sans toutefois les atteindre, du moins pour le moment. Outre cette nouvelle compatibilité mémoire plus qu'appréciable, le chipset i845PE supportera les prochains Processeurs Pentium 4 utilisant la technologie Hyper Threading ouvrant la voie à des performances encore plus élevées. Hormis cela, le i845PE n'apporte aucune autre réelle nouveauté ce qui est regrettable.

Si le i845PE paraît alléchant il a tout de même quelques lacunes. La technologie brillant le plus par son absence est bien entendu l'AGP 8x. Au moment où les constructeurs de Cartes Graphiques comme ATi et NVIDIA ainsi que Microsoft poussent en avant l'AGP 8x en vantant ses mérites actuels et futurs, Intel reste en standby en conservant le vieillissant bus AGP 4x sur l'i845PE. Rendons toutefois à César ce qui lui appartient : Intel est le principal initiateur de l'AGP et estime que pour l'heure l'apport en terme de performances de l'AGP 8x par rapport à l'AGP 4x est minime. C'est vrai, mais le fondeur oublie cependant que dans un proche avenir l'arrivée des jeux Direct X 9.0 et des prochaines générations de puces graphiques rendront l'AGP 8x tout simplement indispensable. Une solution basée sur le chipset i845PE ne s'avérera donc que peu pérenne en terme d'évolutivité du moins pour les joueurs.

Côté carte, il faut bien dire que la 8PE667 Ultra porte haut les couleurs de la marque taiwanaise en offrant nombre de fonctionnalités appréciables tout en délivrant des performances bien supérieures à celles des chipsets Intel i845 compatibles DDR266. Comme d'habitude avec le constructeur la stabilité de la carte est une de ses priorités puisqu'à aucun moment nous n'avons pu mettre la carte en difficulté. La Gigabyte 8PE667 Ultra se destine donc au marché du milieu de gamme et de l'entreprise où ses bonnes performances combinées à sa richesse fonctionnelle en feront une plate-forme idéale malgré un prix assez élevé de 189€. L'absence de support AGP 8x, détournera par contre les pure players qui ne trouveront guère d'intérêt à acquérir une plate-forme ne supportant pas les dernières cartes graphiques 3D exploitant pleinement DirectX 9.0.


Intel i845PE - Gigabyte 8PE667 Ultra

6

Les plus

  • Support DDR333
  • Compatible P4 HT & mémoire ECC
  • Dual BIOS
  • 10 ports USB 2.0

Les moins

  • Pas d'AGP 8x
  • Absence de réelle innovation au sein du i845PE

Note globale8

Performances8

Fonctionnalités7

Confort d'utilisation9

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Gigabyte GA-8PE667/Intel i845PE en test sur Clubic
Un patch pour Outlook Express 5.5/6.0
Nouveaux pilotes ATI Radeon 8500 et 9700
RealONE Player 2.0 disponible en français
ADSL : nouvelles offres Club-Internet et Wanadoo
Shuttle annonce un nouveau mini-PC : le XPC SB51G
Un portable Toshiba haut de gamme
L'Itanium 2 d'Intel menacé ?
Un pack ''Sokal'' chez Microïds
L'Athlon XP 2400+ disponible dans deux semaines
Haut de page