Tour d'horizon des Detonator 40.71

27 septembre 2002 à 15h20
0
0096000000054663-photo-nvidia-graphics.jpg
Dans le secteur des Cartes Graphiques, il est de notoriété publique, que les grands constructeurs se livrent une concurrence effrénée, afin de rendre leurs chips 3D toujours plus puissants et plus performants. Cette course aux frames a pour conséquence directe, de rendre les jeux plus réalistes et plus rapides, séduisant de ce fait les joueurs fanatiques.

Cependant, depuis quelques temps les ténors du domaine ont investi un nouveau champ de bataille où chacun se doit de développer des pilotes stables, fonctionnels, et richement dotés. J'en veux pour preuve les sorties récentes de Drivers Catalyst chez ATi & Detonator XP chez NVIDIA.

Le leader incontesté de la 3D, j'ai nommé NVIDIA, a surpris tout le monde en lançant, il y a de cela quelques semaines, une toute nouvelle série de pilotes aussi inattendus qu'innovants et destinés à l'ensemble des cartes graphiques pourvus des GPU de la marque. Baptisée "Detonator 40.71", cette nouvelle version apporte une foule de nouvelles fonctions, ainsi qu'une amélioration significative des performances, sur laquelle nous reviendrons au fil de cet article.

Malgré la réputation, quasi-légendaire, d'excellence des drivers NVIDIA, il nous a paru utile de faire le point sur la myriade de nouvelles fonctions apparaissant dans cette version. Ceci afin d'éclairer les possesseurs de cartes NVIDIA sur les nouvelles possibilités qui s'offrent à eux et l'éventuel gain de performance qu'ils peuvent en attendre.

Avant de continuer ce test il est important de préciser que les Detonator 40.71 sont toujours en phase beta même si ils corrigent certains bugs de la version 40.41 et qu'ils ont dores et déjà été soumis à la certification WHQL de Microsoft. Aussi et comme nous le verrons, ces drivers comportent encore quelques bugs qui ne manqueront pas d'être corrigés dans un avenir proche. Il n'en reste pas moins que ces pilotes sont tout à fait utilisables et dévoilent de nouvelles possibilités inédites.


Installation

Avant d'installer ces pilotes, la première étape, primordiale, est de désinstaller d'anciens Detonator éventuellement présents sur votre système. Faute de quoi, le panneau des drivers NVIDIA restera inaccessible. Au lancement du setup des Detonator 40.71 vous découvrirez sous vos yeux ébahis que le module d'installation utilise de nouveaux graphiques NVIDIA au look définitivement ravageur. Une fois le setup achevé et un reboot plus tard, un tour dans les propriétés d'affichage nous permet d'accéder, au Saint-Graal...


Une nouvelle présentation

Pour simplifier l'utilisation de leurs pilotes les développeurs de NVIDIA ont choisi de n'offrir plus qu'un seul onglet accessible depuis les propriétés d'affichage. C'est pourquoi, un nouveau panneau latéral déroulant, offre des raccourcis vers chaque groupe de fonctions paramétrables, telles que : DirectX, OpenGL, etc. Une fois le groupe sélectionné l'onglet affiche les options correspondantes. De prime abord le design retravaillé et affriolant du panneau de propriétés NVIDIA saute aux yeux. Comme par le passé, le driver NVIDIA affiche par défaut les informations sur la carte actuellement installée à savoir : type de carte, type de connexion, quantité de mémoire, processeur de la machine et version de DirectX. On retrouve le traditionnel cadre en bas de cette page indiquant les versions des fichiers NVIDIA installés sur le système.

012C000000054673-photo-detonator-40-71-drv-1.jpg

NVIDIA Detonator 40.71

NVIDIA annonce qu'outre le changement de l'interface graphique et l'amélioration des performances et de la stabilité des Drivers, les Detonator 40.41 offrent un support OpenGL plus élaboré, des fonctionnalités nView avancées ainsi que des capacités vidéos plus développées, ce nous allons voir ici.


Le pilote 'brut'

Les Detonator 40.71, comme toute nouvelle génération de drivers, utilisent un nouveau pilote pour gérer l'ensemble des Cartes Graphiques NVIDIA. Aussi l'architecture de ce pilote a été entièrement revue, par rapport à la version 30.xx. Comme vous le savez certainement, Microsoft devrait bientôt sortir une nouvelle version 9.0 de son DirectX, version qui supportera beaucoup plus de fonctions graphiques. Si DirectX 9.0 ne devrait pas voir le jour en version officielle avant début 2003 au mieux, les Detonator 40.71 sont d'ores et déjà entièrement optimisés pour DirectX 9.0 et 100% compatibles avec le Service Pack 1 de Windows XP. En conséquence, ils supportent nativement les futurs chips NVIDIA dont le déjà célèbre NV30.

0084000000054160-photo-logo-agp.jpg
De plus, avec l'avènement de l'interface AGP 8.0x et des chipsets la supportant, NVIDIA a rendu ses Detonator 40.71 compatibles avec l'AGP 8.0x, ce que nous avons pu vérifier avec une carte MSI GeFOrce 4 MX 440 8x. Pour mémoire l'AGP 8.0x est un bus AGP (Accelerated Graphics Port) cadencé à 533MHz et offrant une bande passante record de 2132Mo/s soit en gros 2Go/s. Techniquement, cette nouvelle vitesse de transfert des données de la carte graphique vers la mémoire du système ne s'avérera vraiment utile qu'avec les cartes graphiques embarquant moins de 64Mo de RAM. Toutefois les blockbusters de l'année prochaine, du type Doom 3 & Unreal 2, vont utiliser de manière intensive les GPU en chargeant quantité de textures dans la mémoire de la carte graphique. Si la mémoire de la carte graphique arrive à saturation l'AGP 8x volera à son secours pour transmettre, rapidement, à la mémoire système les textures à stocker. On présume donc que l'AGP 8x se révélera vite utile pour des jeux aussi gourmands. Pour l'heure NVIDIA vient juste de lancer deux nouveaux GPU, les NV18 et NV28, qui exploitent pleinement l'AGP 8x. Rappelons que ces deux nouvelles puces graphiques ne sont que des déclinaisons des NV17 et NV25 utilisées par les GeForce 4 MX et GeForce 4 Ti. Leur architecture n'a pas évolué si ce n'est dans l'implémentation de l'AGP 8x. Norme qui trouvera tout son intéret dans les futures solutions que la marque ne devrait pas manquer de nous proposer comme le mythique NV30.

0082000000054679-photo-nvidia-cg.jpg
NVIDIA a fait sensation en lançant récemment, son propre langage de programmation, baptisé NVIDIA Cg, qui permet aux développeurs d'exploiter, facilement et sans contrainte, les capacités des dernières cartes 3D. NVIDIA mise beaucoup sur ce nouveau langage. La seule ombre au tableau est que le NV30 n'est toujours pas disponible : les développeurs de jeux ne peuvent donc pas vérifier, visuellement, le bon fonctionnement des instructions graphiques introduites par le NV30. Aussi les Detonator 40.41 permettent d'émuler, au niveau logiciel, une carte graphique NV30 afin que les développeurs puissent s'assurer du bon fonctionnement d'un rendu créé par les nouvelles fonctions Cg et utilisant les nouvelles capacités du NV30.

Dès la première heure qui a suivi le lancement des Detonator 40.41 beaucoup d'entre vous ont noté des soucis de compatibilité avec les écrans IIyama où les taux de rafraîchissement réglé sous Windows restent inopérant alors que l'écran devient noir quelques secondes lors de l'ouverture du panneau de réglages NVIDIA. Ceci est dû au fait que IIyama overclocke ses BIOS afin d'augmenter les fréquences de rafraîchissement des tubes employés aussi les Detonator ont quelques difficultés à identifier un BIOS qui n'est pas 100% compatible DCC. Curieusement ce problème n'est toujours pas réglé dans les Detonator 40.71.

0190000000054651-photo-msi-geforce-4-ti-4200-agp-8x.jpg

MSI GeForce 4 Ti4200 8x

nView 2.0

Le nView a fait son apparition, il y a de cela quelques mois avec les Detonator XP. Cette nouvelle génération 40.71 de Detonator inclut la version 2.0 du nView. nView regroupe en son sein toutes les fonctionnalités avancées des Drivers NVIDIA. Ainsi, on y retrouve le fameux desktop manager qui vous permet de gérer jusqu'à 32 bureaux virtuels via un nouvel explorateur affichant des vignettes de chacun de vos bureaux. Vous pouvez aussi attribuer une icône différente par bureau afin de le représenter. Chaque bureau peut désormais avoir son propre fond. Si plusieurs utilisateurs se servent de la même machine le gestionnaire de profils de nView permet dorénavant d'adapter la configuration aux désirs de chacun des utilisateurs. De même nView 2.0 autorise l'application de paramètres personnalisés pour chaque application Windows. Le nV-Switcher permettant de changer de bureau rapidement a également été amélioré et s'utilise toujours avec la combinaison de touches ALT+TAB.

Les précédents drivers NVIDIA vous permettaient d'accéder rapidement aux réglages les plus usités via l'utilisation d'une icône présente dans la tray notification area de Windows (à côté de l'horloge) et dénommée QuickTweak. Cette fonction cède la place au Media Center Tray Application qui offre, en plus des fonctions offertes par feu QuickTweak, l'accès à tous les réglages NVIDIA.

00FA000000054691-photo-detonator-40-71-drv-11.jpg
012C000000054688-photo-fen-tre-transparente-nview.jpg

Réglages nView 2.0 et transparence des fenêtres

Comme par le passé, le nView vous permet de rendre les fenêtres transparentes durant leur déplacement, ce qui est toujours sympa, et de réduire ou de maximiser rapidement les fenêtres Windows. Mais d'autres fonctions font leurs apparitions comme la possibilité de rendre la barre des tâches ou les menus transparents. A cela s'ajoute une fonction qui donne automatiquement le focus à la fenêtre se situant sous le curseur vous évitant de cliquer ou d'user du sempiternel ALT+TAB. Le niveau de transparence reste réglable. Pour observer dans les moindres détails une image, nView 2.0 est pourvu d'un utilitaire vous permettant d'agrandir n'importe quelle partie du bureau Windows. L'amplitude du zoom est réglable de même que son champ d'action. Les Hotkeys initialement conçues par Matrox sont d'actualité avec le nView 2.0 et vous permettent d'affecter une combinaison de touches pour effectuer un zoom, ouvrir le panneau de configuration nView, déplacer une fenêtre sur un écran ou que sais-je encore ! Parfaitement intégré à Windows, une commande nView apparaît dans le menu affiché par chaque application lors d'un clic droit sur le bouton la représentant dans la barre des tâches ou d'un clic droit sur l'icône apparaissant dans la barre de titres du logiciel en cours d'usage. Ainsi depuis le menu nView il vous est notamment possible d'envoyer directement une application s'afficher sur l'écran secondaire. De même vous pouvez configurer nView pour qu'un clic sur un lien HTML ouvre une nouvelle fenêtre Internet Explorer sur le deuxième écran.

En mode double écran, nView s'avère vite indispensable puisqu'il permet, par exemple, de repositionner automatiquement les boîtes de dialogue sur le moniteur où l'application tourne, de répartir les fenêtres des applications sur deux moniteurs et bien d'autres choses, encore ! nView propose divers modes d'affichage double écran comme le Clone (la même image s'affiche sur deux écrans), les modes Horizontal & Vertical Span permettant d'étendre, horizontalement ou verticalement, le bureau sur le deuxième écran. Pour ceux qui utilisent des téléviseurs il reste possible de recentrer l'image affichée en utilisant les contrôles prévus à cet effet. Enfin, la série de Cartes Graphiques GeForce 4, grâce à ces drivers, est la seule à supporter un double overlay simultané. A propos d'overlay les Detonator 40.71 divulgue un nouvel onglet nommé 'commandes de superposition'. Celui-ci a pour but de permettre à l'utilisateur d'adapter au mieux l'incrustation d'image employée par les lecteurs DVD ou autres applications de montage vidéo en le laissant libre de changer les réglages de contraste, luminosité, etc. et d'effectuer des zooms sur certaines portions de l'overlay.

012C000000054681-photo-detonator-40-71-drv-10.jpg
012C000000054676-photo-detonator-40-71-drv-5.jpg
0109000000054689-photo-ajustement-d-cran-nvidia-detonator-40-71.jpg

Les différents modes d'affichage nView 2.0, les options d'Overlay et d'ajustement de l'image sur l'écran


NVIDIA n'a pas oublié d'améliorer les réglages couleurs offerts par ses drivers et vous avez la possibilité de régler les canaux RVB mais aussi le contraste, la luminosité et le gamma. Le mode Digital Vibrance joue quand à lui sur l'intensité des couleurs afin de les rendre plus brillantes.

00FA000000054690-photo-detonator-40-71-drv8.jpg

Réglages couleur


NVRotate

Depuis quelques temps, l'essor des écrans plats LCD est incontestable. Le gain de place et les bonnes qualités d'affichage y sont pour quelque chose. Certains modèles d'écrans LCD ont la faculté de pouvoir s'orienter en mode portrait ou paysage. Cette fonctionnalité est d'une importance capitale pour les designers en PAO et autres graphistes. En effet d'un simple geste ils peuvent voir l'intégralité d'une page sans coupure dû au format de l'écran. Jusqu'alors les drivers NVIDIA ne supportaient par la rotation d'image pour l'adapter à la forme de l'écran. Avec les Detonator 40.71 NVIDIA présente NVRotate une fonctionnalité permettant d'appliquer une rotation de 90, 180 ou 270° à l'image affichée par l'écran, s'adaptant ainsi parfaitement aux écrans LCD pivotant en mode portrait ou paysage. NVRotate est aussi compatible avec les TabletPC équipés de Windows XP, ce qui est une bonne nouvelle pour les heureux possesseurs de ce type de machine. En outre cette fonctionnalité est également compatible avec les écrans CRT (cathodique) mais se retrouve sans intérêt. Il va de soi que NVRotate supporte intégralement les applications en modes plein écran ou fenêtrés utilisant Direct3D ou OpenGL. Notez qu'en utilisant NVRotate l'overlay reste tout à fait fonctionnel.

012C000000054680-photo-detonator-40-71-drv6.jpg

Réglages NVRotate


NVKeystone

Avec un nom si barbare, il n'est pas évident de deviner, de prime abord, la finalité de cette nouvelle fonction introduite par NVIDIA. Le NVKeystone vous permet, tout simplement si j'ose dire, de déformer l'image affichée par votre écran ou votre vidéo projecteur en 9 points différents. Imaginer que lors d'une réunion votre vidéo projecteur ne puisse pas être placé pile en face de l'écran : l'image est naturellement déformée. C'est dans ce cas précis que NVKeystone vole à votre secours en vous permettant d'adapter l'image afin qu'aucune déformation ne soit perceptible sur l'écran de projection. Toutefois NVKeystone ne fonctionne qu'avec des images 2D et de la vidéo. Il n'est donc pas possible de l'utiliser avec des jeux 3D.

012C000000054672-photo-nvkeystone.jpg

NVKeystone en action


Réglages variés

On retrouve ici un soupçon de nouveautés qui complète, avec brio, les options fort nombreuses déjà proposées par les drivers NVIDIA au niveau des API Direct3D et OpenGL. La grosse nouveauté est l'apparition aussi soudaine qu'inattendue de l'anisotropic filtering dans le panneau de réglages Direct3D. Le réglage du texture anisotropic setting s'effectue sur trois niveaux : 0, 1 et 2. Notez qu'avec les Detonator 30.82 les réglages anisotropiques OpenGL avaient réapparu. En toute logique ils demeurent donc présents dans les 40.71. L'onglet réservé à l'antialiasing reste à peu de choses près identique à celui des précédentes versions si ce n'est l'apparition d'une énigmatique case à cocher dénommée 'Texture sharpening' ou 'Adoucissement de textures' en français dans le texte. Cette nouvelle option permet de raviver le niveau de détail des textures rendues en arrière-plan des scènes, elles apparaissent ainsi plus propres. Avec les GeForce 4 Ti le problème des bandes noires qui apparaissaient en mode anisotropic 8x a été réglé par les ingénieurs de NVIDIA. Avec les drivers 40.71 NVIDIA a ajouté un panneau 'Refresh Rate Override' permettant de remplacer la fréquence de rafraîchissement employée par les jeux DirectX par la fréquence définie par défaut sous Windows, mettant ainsi un terme aux problèmes de fréquences rencontrés avec Windows XP.

012C000000054677-photo-detonator-40-71-drv-7.jpg
012C000000054675-photo-detonator-40-71-drv-4.jpg

Réglages Direct3D & OpenGL


012C000000054673-photo-detonator-40-71-drv-1.jpg
012C000000054678-photo-detonator-40-71-drv-3.jpg

Réglages de l'antialiasing & du refresh rate override


Il nous est impossible de terminer ce tour d'horizon des fonctionnalités offertes par les derniers Detonator 40.71 sans évoquer le gain de performances qu'ils apportent. NVIDIA annonce un gain pouvant atteindre 25% dans le meilleur des cas et sous certaines conditions. Pour nous forger notre propre opinion, nous avons testé puis comparé les performances obtenues par une NVIDIA GeForce 4 Ti4200 (reference design) avec les Drivers 30.82 et les drivers 40.71. La configuration de la machine de test est détaillée ci-dessous :

-Carte mère Abit KX7 (KT333)
-Athlon XP 2000+
-256Mo DDR 333 CAS 2.5
-Disque dur 40Go
-GeForce 4 Ti4200
-Windows XP Pro SP1

Notez que pour chaque test nous avons utilisé une profondeur de couleurs de 32-bit.

0227000000054668-photo-detonator-40-71.jpg

L'incontournable 3D Mark 2001 SE met en avant, de façon indubitable, le gain de performance qu'apporte les Detonator 40.71 par rapport à leur prédecesseur les 30.82. On constate en 800x600 un gain de 8%, en 1024x768 un gain de 6%, alors que le gain atteint 10% en 1600x1200. Ces résultats sont tout simplement étonnants puisque sans rien changer au matériel, les optimisations effectuées par les ingénieurs de NVIDIA portent leurs fruits ! Il coule de source que 3D Mark 2001 SE tire particulièrement profit de la remise à plat des Pixel & Vertex shaders qui sont beaucoup mieux gérés qu'auparavant par cette nouvelle génération de drivers.

022B000000054669-photo-detonator-40-71-2.jpg

En activant le mode FSAA 4x, 3DMark 2001 SE nous révèle que les Detonator 40.71 sont 13% plus performants que les précédents drivers NVIDIA en 1024x768 ce qui constitue un gain plus qu'appréciable. En 800x600 l'amélioration des performances est plus modeste puisqu'elle oscille dans les 6%.

0224000000054670-photo-aquamark-detonator-40-71.jpg

Aquamark est un test particulièrement intéressant puisqu'il met à l'épreuve les capacités des pixel et vertex shader d'une carte graphique. Précisons que les Detonator 40.41 présentaient un bug de compatibilité avec Aquamark, bug qui n'a été que partiellement corrigé dans la version 40.71. Si en 800x600 les Detonator 40.71 obtiennent un score inférieur de 4% à celui des 30.82, la tendance s'inverse nettement en 1024x768 où les 40.71 reprennent l'avantage avec une confortable avance de 10% alors que l'écart se creuse considérablement en 1600x1200. En effet dans cette résolution les Detonator 40.71 sont 14,5% plus rapide que les 30.82, rien que ça !

022A000000054671-photo-serious-sam-2-detonator-40-71.jpg

Si jusque-là les Detonator 40.71 s'en tiraient haut-la-main face à leurs prédecesseurs, la version OpenGL de Serious Sam II jette un froid. En effet le gain de performance observé avec ce jeu est minime : en 800x600 le gain est de 2%, en 1024x768 il est de 1,6% et en 1600x1200 il atteint 1,2%. Ce phénomène s'explique par la non-optimisation du jeu pour les GPU NVIDIA et l'utilisation d'un moteur OpenGL assez ancien.

0228000000054684-photo-quake-iii-anisotropic-2x.jpg


NVIDIA clame à qui veut l'entendre que les Detonator 40.71 gèrent de manière plus performante l'anisotropic filtering avec les jeux OpenGL. Nous avons donc décidé d'effectuer un test pour vérifier la véracité de cette affirmation. Pour ce faire nous avons choisi Quake III Arena tout en activant le mode Anisotropic filtering. En 800x600 l'apport en performances prodigué par les Detonator 40.71 se mesure à 2%, en 1024x768 il s'élève à 3% pour atteindre finalement 8% en 1600x1200 ! On constate donc que le mode d'anisotropie OpenGL a effectivement été optimisé par NVIDIA même si cette optimisation semble surtout profiter aux hautes résolutions.

Conclusion

Avec les Detonator 40.71, NVIDIA nous livre des Drivers bien ficelés. Outre une débauche d'ingénieuses nouvelles fonctionnalités et un nouveau look assez sexy, les Detonator 40.71 ouvrent la voie à DirectX 9.0 et au support des futurs GPU de la marque au caméléon. Comme nous avons pu le constater ces drivers sont globalement plus performants que leurs prédécesseurs ce qui est fort appréciable, tandis que l'accent mis par NVIDIA sur les fonctionnalités reste le point fort incontestable des Detonator 40.71.

Au final nous conseillons vivement l'installation de ces drivers à tous les possesseurs de cartes utilisant des GPU NVIDIA. Certains argueront que quelques bugs subsistent mais la version 40.71 nous paraît suffisamment stable et performante pour être utilisée par le plus grand nombre d'entre vous, sans soucis. Chapeau bas aux ingénieurs de NVIDIA qui tout en enrichissant les fonctionnalités de leurs pilotes ont su améliorer les performances des cartes existantes.


00054686-photo-logo-nvidia.jpg

00C8000000054687-photo-detonator-xp-logo.jpg
Modifié le 19/09/2018 à 16h43
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L'iPod retiré de la vente en France
Les Detonator 40.71 en test sur Clubic
Les Ti4200 AGP 8x pas pour tout de suite
Celeron 2 GHz et l'overclocking
Spécifications du Shuttle SN41
Bientôt la démo de NFS Hot Pursuit 2
Licenciements chez Infogrames
Fujifilm M603 : photo ou vidéo ?
BouygTel obtient officiellement sa licence UMTS
La téléphonie mobile américaine aurait progressé de 7,6% en un an
Haut de page