Age Of Wonders 2 : The Wizard's Throne

Nerces Nerces sur Twitter Nerces sur Linkedin
Spécialiste Hardware et Gaming
01 août 2002 à 19h09
0
00FA000000053916-photo-age-of-wonders-2.jpg
Un jeu souffrant de quelques bugs, une distribution en demie-teinte éclipsée par le mastodonte Heroes Of Might & Magic et voilà comment Age Of Wonders premier du nom est passé presque totalement inaperçu lors de sa sortie au début de l'année 2000. Pourtant malgré ce relatif échec, les développeurs ne se sont pas découragés confiants qu'ils étaient dans les qualités de leur bébé. Les voici donc de retour pour une suite sous-titrée : The Wizard's Throne.

Age Of Wonders c'était un peu à la manière de Kohan, l'un des très rares clones de Heroes Of Might & Magic. Cette série éditée par New World Computing est un cas relativement unique en son genre, puisque malgré de nombreuses versions, un succès toujours bien présent et des dizaines d'extensions dont les ventes ne fléchissent pas, il n'existe pas vraiment de concurrent à ce titre majeur. Alors que les Quake-like (ou Doom-like à vous de voir) sont encore plus nombreux que les algues vertes sur la Côte d'Azur, il faut bien avouer que les fans de Heroes ont un choix pour le moins restreint.


Heroes Of Might & Magic -like ?

Triumph Studios n'a jamais cherché à cacher les troublantes similitudes que l'on peut relever entre les Age Of Wonders et le vénérable modèle développé par New World Computing. L'influence de ce dernier y est d'ailleurs beaucoup plus impressionnante que dans Kohan précédemment cité. Quand je parle d'influence je suis d'ailleurs bien gentil, car il s'agit plutôt d'une repompe en bonne et due forme ! Mais après tout ce n'est ni la première, ni la dernière fois que l'on voit ce genre de choses et si l'élève dépasse le maître, ce ne sont pas les joueurs qui vont s'en plaindre. Au cas où vous ne seriez pas familier avec le concept de Heroes Of Might & Magic (quelle honte !), voici un bref récapitulatif de ce qui vous attend.

00D2000000053917-photo-age-of-wonders-2.jpg
00D2000000053918-photo-age-of-wonders-2.jpg
00D2000000053919-photo-age-of-wonders-2.jpg

L'introduction vous conte les malheurs du monde d'Evermore

Tout commence alors que le puissant sorcier Gabriel vous ramène, Merlin (oui je sais on a déjà vu plus original), à la vie. Le plus puissant des magiciens du monde se fait vieux et il a besoin de vos services pour maîtriser les différentes écoles de magie d'Evermore alors qu'un terrible affrontement en ravage les terres. Les différents sorciers se querellent pour asseoir leur domination et prendre le contrôle du Trône des Magiciens, ce que bien sûr vous devrez empêcher. En gros : Il y a quelque chose de pourri au Royaume d'Evermore et c'est une nouvelle fois à nous qu'il incombe de résoudre les problèmes... Ca tombe bien, on adore ça !

Ce scénario est le canevas de la campagne solo, qui vous permettra de vous familiariser avec les commandes lors des premières missions et de découvrir petit à petit toute l'étendue des pouvoirs de votre avatar. Dotée d'une bonne durée de vie grâce à ses 20 missions aux objectifs variés elle offrira un défi intéressant à l'ensemble des joueurs même si les habitués à Heroes Of Might & Magic risquent de trouver l'ensemble un petit peu long à démarrer. Il s'agit toutefois du prix à payer pour avoir un didacticiel de qualité, car intégré à la campagne.


00D2000000053920-photo-age-of-wonders-2-gestion-de-la-ville.jpg

Quand la stratégie le dispute à la gestion

Age Of Wonders 2 propose donc un jeu très proche des Heroes Of Might & Magic : un subtil mélange de gestion de ressources, de stratégie et de tactique. La majorité de la partie se fera sur une carte de la région et il faudra y déplacer différentes armées afin de s'assurer le contrôle des nombreuses ressources disponibles. Ces ressources prennent diverses formes et ont différents effets. Les villes servent évidemment à produire les unités, mais sont aussi des centres de magie et des forteresses permettant le contrôle de certaines parties de la carte. Les mines et autres lieux de production servent pour leur part à obtenir les ressources nécessaires à la production d'armées mais aussi à la mise en place de fortification ou à l'érection de structures dans les villes. Enfin on pourra trouver différents lieux magiques offrant des services plus particuliers : régénération de mana, téléportation... cette phase exploration / aventure / gestion se déroule chacun son tour : vous décidez de vos déplacements, lancez quelques productions et laissez ensuite les autres joueurs (humains ou contrôlés par l'ordinateur) faire de même.

Le contrôle des villes et des lieux de production, la mise en place d'armées et leurs promenades à travers le monde ne sont que des moyens pour parvenir au but ultime de chacune des missions ou des parties multijoueurs : l'élimination des autres camps. Pour cela il faudra évidemment affronter les troupes des différents adversaires au cours de combats qui là encore ne sont pas sans rappeler le jeu de New World Computing. Sur une petite portion de terrain les deux armées s'affrontent dans des combats au tour par tour : le joueur contrôle ses troupes en utilisant au mieux leur potentiel (tir à distance, pouvoirs magiques, vitesse de déplacement...) pour tenter de l'emporter. Il faudra évidemment connaître au mieux les très nombreuses unités que comporte le jeu afin de ne pas se retrouver à combattre une armée par trop supérieur. Selon le type d'affrontement il faudra aussi veiller à bien posséder des soldats adéquats car on imagine mal, par exemple, entamer le siège d'une ville en oubliant d'emporter quelques catapultes avec soi !

00D2000000053921-photo-age-of-wonders-2-d-but-de-la-campagne.jpg
00D2000000053922-photo-age-of-wonders-2-d-but-de-la-campagne.jpg
00D2000000053923-photo-age-of-wonders-2-d-but-de-la-campagne.jpg

Le début de la campagne permet une prise en main rapide

Le lien entre ces deux phases est aussi l'élément qui a fait l'originalité et peut-être le succès de Heroes Of Might & Magic, il s'agit, vous l'aurez compris, des fameux héros. Unités très puissantes et capables de s'améliorer avec le temps, ils sont tout autant des espèces de généraux pour vos troupes qu'une arme redoutable une fois bien entraînés. Les armées peuvent se promener sans héros avec elles mais ceux-ci pourront exploiter leur magie pour les renforcer lors des combats et pourront débloquer certaines situations grâce à certains sorts comme "banquise" pour geler et traverser une portion de rivière infranchissable. Les héros pourront également récupérer des artefacts afin de devenir toujours plus puissants et seront de ce fait la cible à abattre chez vos adversaires.

00D2000000053924-photo-age-of-wonders-2-des-combats-un-peu-longuets.jpg

Des combats un peu longs

Le mélange des deux parties est à peu près aussi réussi que dans Heroes Of Might & Magic et on ne peut dès lors s'en sortir qu'en parvenant à bien comprendre les deux aspects du jeu. Un joueur seulement habile en combat ne parviendra pas à ses fins faute de ressources ou de conquêtes renforcées par des villes puissantes. A l'inverse un habile gestionnaire ne sera capable de maintenir son contrôle sur la région s'il ne peut s'exprimer correctement lors de ces affrontements stratégiques. Mélange réussi ne veut cependant pas dire parfaitement identique à celui proposé par Heroes Of Might & Magic.

En effet et si l'aspect aventure / exploration de la première partie d'Age Of Wonders 2 est vraiment très proche de celle de son concurrent, la phase de combats se démarque sur quelques points qu'il convient de décrire. Cela commence par un regret puisqu'il n'est pas possible de définir de position sur le champs de bataille avant le combat. Il n'y a généralement pas trop de problème dans le placement effectué par l'ordinateur mais on aurait aimé pouvoir faire sa petite sauce. Il faut également signaler que les champs de bataille sont beaucoup plus grands que ceux de Heroes Of Might & Magic (trois à quatre fois). Associé aux caractéristiques peut-être un peu moins décisives, cet élément donne des combats plus lents et plus longs. Ensuite c'est une affaire de goût : certains joueurs trouveront cela plus ennuyeux et pourront se lasser, alors que d'autres, au contraire se délecteront des possibilités stratégiques offertes.

00D2000000053929-photo-age-of-wonders-2-un-h-ros-dans-le-d-tail.jpg
00D2000000053930-photo-age-of-wonders-2-choix-du-sc-nario.jpg
00D2000000053931-photo-age-of-wonders-2-recherche-de-sorts.jpg

Age Of Wonders 2 apporte quelques innovations intéressantes

Nous avons dit que la partie aventure / exploration était plus proche de celle de son modèle et c'est un fait. Mais là encore il est tout de même possible de dégager quelques différences qui sauront démarquer Age Of Wonders 2, au moins aux yeux des puristes. Les héros auront plus souvent la possibilité de parler avec certaines rencontres que dans Heroes Of Might & Magic. Rien de bien compliqué mais cela permettra d'éviter quelques combats et rendra certaines prises de villes plus simples. Dans les villes justement, le joueur aura beaucoup plus de latitude dans ses choix de construction : les bâtiments sont plus nombreux et les effets plus variés que dans le jeu de New World Computing. Enfin il faut signaler l'intéressante possibilité offerte par l'unité de pionniers : la fondation de villages aux endroits qui vous sembleront les plus propices. Cette possibilité est particulièrement intéressante en multijoueurs et elle ouvre la voie à des stratégies que l'on ne retrouve pas dans Heroes Of Might & Magic.


00D2000000053925-photo-age-of-wonders-2-un-sens-artistique-certain.jpg

Un habillage très agréable

Lorsque l'on s'attaque à un jeu de la trempe des Heroes Of Might & Magic il faut avoir à l'esprit qu'une bonne partie du succès de ces jeux réside dans l'aspect graphique qu'ils présentent. Les développeurs de Triumph Studios ne s'y sont pas trompé et cette fois sans repomper sans vergogne la réalisation du concurrent, ils ont tout de même réussi à proposer un jeu à la réalisation très soignée et à l'interface on ne peut plus efficace. Le graphisme rappelle un peu Heroes Of Might & Magic III mais il se démarque toutefois par les nombreux effets de lumières qu'il exploite. Le rendu est tout à fait convaincant et certains joueurs préféreront certainement les magnifiques dessins d'Age Of Wonders 2 à ceux de Heroes Of Might & Magic.

La bande son n'est pas en reste et la qualité des musiques qui fait toute l'ambiance d'une partie est ici aussi au rendez-vous. Les mélodies sont simplement superbe et seuls les bruitages lors des batailles font peut-être un peu toc. Ce n'est cependant pas bien important et se trouve largement compensé par une interface à la fois sobre et intuitive. Alors que le style de jeu est pratiquement identique, il est assez amusant de constater qu'Age Of Wonders 2 et Heroes Of Might & Magic n'ont finalement pas du tout la même interface. Aucune des deux ne prend cependant l'avantage et encore une fois il faudra essayer pour choisir son favoris !

00D2000000053926-photo-age-of-wonders-2-les-splendides-effets-de-lumi-re.jpg
00D2000000053927-photo-age-of-wonders.jpg
00D2000000053928-photo-age-of-wonders-2-les-splendides-effets-de-lumi-re.jpg

Age Of Wonders premier du nom (au milieu) est là pour témoigner des progrès réalisés

Il semble en revanche assez net qu'Age Of Wonders 2 puisse se contenter d'une configuration moins musclé que son concurrent. La saga des Heroes Of Might & Magic est devenue de plus en plus gourmande avec les années et le quatrième volet nécessite au minimum un Pentium III à 600MHz pour s'exprimer parfaitement en haute-résolution. Age Of Wonders 2 reste pour sa part relativement sobre et il saura se contenter d'un simple Pentium II 450 pourvu qu'il soit épaulé de 128Mo de mémoire. Saluons enfin Take 2 pour la qualité de leur packaging puisque même s'ils ont cédé à la tendance actuelle des boîtes au format DVD, ils ont pris le soin de nous fournir un manuel digne de ce nom et intégralement en français. Le jeu est en fait livré dans un fourreau carton très proche de certains films DVD à l'intérieur duquel se trouvent côte à côte la boîte DVD du jeu et le manuel. Ce dernier explique d'ailleurs de fort belle manière les tenants et aboutissants d'une partie et détaille très précisément les très nombreuses créatures du jeu (plus d'une centaine).


Un clone de qualité

Si l'élève ne dépasse pas le maître qu'est Heroes Of Might & Magic, il faut cependant reconnaître qu'il s'en rapproche de belle manière. Age Of Wonders 2 se base sur son illustre concurrent pour offrir un jeu au concept éprouvé et de ce fait accrocheur. Mais il y insuffle quelques petites touches personnelles et s'en démarque suffisamment pour offrir un défi intéressant et en définitive relativement différent. Le jeu proposé pourrait cependant dérouter certains adeptes par sa lenteur. Les parties avancent beaucoup moins vite et il faut parfois s'armer de patience pour finir un scénario.

Qu'à cela ne tienne, le jeu est réussi, sa réalisation est de qualité et sa durée de vie vaut largement celle de son concurrent principal. Ne vous attendez évidemment pas à aimer ce Age Of Wonder 2 si la saga des Heroes Of Might & Magic vous laisse de marbre, il ne s'agit pas d'un jeu qui révolutionnera le genre. Tout ceux en revanche qui souhaitent une alternative valable au hit de New World Computing se doivent de jeter un oeil à ce seconde volet de la série Age Of Wonder : 30€ ce n'est en plus par cher payer pour un jeu de cette trempe et... Vivement les prochains !

Age Of Wonders 2 : The Wizard's Throne

6

Les plus

  • Un très beau jeu
  • Packaging réussi avec un manuel sérieux
  • Prix sympathique
  • Aussi réussi que les Heroes Of Might & Magic

Les moins

  • Des combats un peu longs
  • Un graphisme très légèrement confus
  • Peu d'innovations

Note globale8

Réalisation7

Prise en main8

Durée de vie7

Modifié le 20/09/2018 à 15h35
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Mobileway et TCS veulent se développer sur le marché US du SMS
De nouvelles suppressions d’emplois en perspective chez Siemens ICN
Mobileway et TCS veulent se développer sur le marché US du SMS
Qualimucho et SFR veulent simplifier l’accès aux services mobiles
Un ordinateur de poche Dell pour Noël ?
La 3D Prophet 9700 dévoile son prix
Toutes les infos sur la Fortissimo III
Nouveau kit 5.1 chez Creative
Nouvelle bonne à tout faire chez Lexmark
Les futurs appareils photos xD-Picture Card
Haut de page