La grande offensive AMD : Radeon HD 4850/4870

25 juin 2008 à 06h00
0

AMD Radeon HD 4850/4870 : la puce RV770

Gravée en 55nm par TSMC, la puce RV770 qui anime aussi bien le Radeon HD 4850 que le Radeon HD 4870 compte 965 millions de transistors contre 666 millions pour le précédent RV670 que l'on retrouve dans les Radeon HD 3800. Qu'elle anime le Radeon HD 4850 ou le Radeon HD 4870, la puce RV770 est quoi qu'il arrive dotée du même nombre d'unités à savoir 800 processeurs de flux, 40 unités de texture et 16 unités ROP alors qu'elle utilise le bus PCI-Express de seconde génération.

0000010901407194-photo-amd-puce-rv770.jpg

AMD RV770 : la puce au coeur des Radeon HD 4000


Seules les fréquences de fonctionnement changent d'un modèle à l'autre avec 625 MHz pour le Radeon HD 4850 contre 750 MHz pour le Radeon HD 4870. Tandis que le Radeon HD 4850 utilise de la mémoire GDDR3 cadencé à 993 MHz, le Radeon HD 4870 utilise pour sa part de la mémoire GDDR5 cadencée à 1800 MHz. Ainsi quand le Radeon HD 4850 offre une bande passante théorique moyenne de 59 Go/s, le Radeon HD 4870 propose une bande passante de 107 Go/s.

De l'intérêt de la GDDR5 ?

Avec le Radeon HD 4870, AMD se montre une fois de plus à la pointe de la technologie en utilisant une toute nouvelle variété de mémoire sous la forme de la GDDR5. Rappelons qu'AMD avait par le passé déjà utilisé de la mémoire GDDR4, notamment avec le Radeon HD 3870. Alors que le standard actuel de mémoire pour les cartes graphiques est incontestablement la GDDR3, AMD cherche à se démarquer en dotant ses puces graphiques d'une mémoire ultra-rapide. Ainsi quand NVIDIA propose sur son GeForce GTX 280 un double contrôleur mémoire 256 bits, soit au final un contrôleur mémoire 512 bits, AMD préfère opter pour une mémoire véloce afin d'augmenter la bande passante mémoire, un sujet toujours aussi critique pour les performances d'une puce graphique.

000000F501407200-photo-amd-rv770-puces-gddr5-radeon-hd-4870.jpg

Les puces mémoire GDDR5 Qimonda du Radeon HD 4870


Face à la mémoire GDDR4 et par extension à la GDDR3, la mémoire GDDR5 offre plusieurs avantages, à commencer par une consommation électrique moindre grâce, notamment, à une tension d'alimentation plus faible (1.5 volt). On retrouve également de nouvelles fonctionnalités avec un protocole de détection des erreurs et diverses améliorations au niveau de la gestion de l'écriture et de la lecture. En termes de bande passante, une puce GDDR5 offre un débit de 4 Gbps, à 1 GHz, contre 2 Gbps pour une puce GDDR3 à la même fréquence.

AMD RV770 : Et l'UVD passe en version 2 !

AMD profite de sa nouvelle puce pour revoir son moteur de décodage vidéo, l'UVD ou Unified Video Decoder. Ce dernier offre des capacités de décodage matériel des flux haute définition aux formats VC-1 et H.264. Les nouveautés introduites par la version 2 de l'UVD sont à chercher du côté de la prise en charge du format MPEG2 HD, une fonctionnalité qui faisait jusqu'à présent défaut aux puces AMD. En prime, AMD introduit deux nouvelles fonctionnalités dans son UVD2 avec la gestion du dual-stream à savoir la possibilité de décoder simultanément deux flux haute-définition lors de l'utilisation des fonctions PIP ou image dans l'image des derniers disques Blu-ray. Il faudra naturellement, pour en profiter, utiliser un lecteur logiciel compatible.

000000F501407212-photo-amd-rv770-uvd2.jpg

Moteur UVD2 : quelques améliorations pour la lecture Blu-ray


Parallèlement, ATI propose toujours une intégration des clés HDCP à sa puce alors que le HDMI est également géré. Comme c'était le cas avec les Radeon HD des séries 2000/3000, la série Radeon HD 4000 dispose d'un contrôleur audio intégré. Celui-ci a pour but d'envoyer directement le signal audio sur l'interface HDMI de la carte, sans branchement annexe comme sur les cartes NVIDIA où il faut ponter à la carte son de la carte mère un câble SPDIF. Problème : toutes les cartes mères n'ont pas de connectique SPDIF... Autre problème, le circuit audio intégré des Radeon HD 2000/3000 était limité à une prise en charge audio sur six canaux et des normes comme le DTS HD ou le Dolby TrueHD n'étaient pas gérées, HDMI 1.2 oblige. AMD revient sur cette limitation et propose dorénavant une implémentation HDMI 1.3 compatible donc avec les flux audio 7.1 et les encodages précédemment cités, à condition bien sûr d'avoir un décodeur capable de lire ces formats.

Enfin, du côté des fonctionnalités AVIVO, du nom du moteur de post-traitement des vidéos, AMD propose un nouvel algorithme de mise à l'échelle de l'image en provenance des DVD pour les afficher sur des écrans à la résolution HD alors qu'il est question de nouvelles fonctions d'augmentation automatique et dynamique du contraste des vidéos, comme avec les derniers pilotes NVIDIA.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

RED by SFR casse les prix sur ses forfaits 4G sans engagement
Forfait mobile : on compare les 10 meilleures offres sans engagement de ce mois d'octobre
Raya and the Last Dragon, le prochain film d'animation Disney, montre une bande-annonce
La Suède bannit à son tour Huawei et ZTE de son équipement en 5G
L'Ubisoft Club et Uplay fusionnent pour devenir Ubisoft Connect
Windows 10 20H2 (octobre 2020) : dates, nouveautés, tout savoir sur la mise à jour
L'éditeur Devolver Digital rachète Croteam (Serious Sam)
PayPal va proposer des paiements en crypto-monnaies dès 2021
Fortnite : le patch 14.40 réduit considérablement l'espace disque nécessaire
Le chargeur Apple MagSafe fonctionne aussi sur le Galaxy Z Fold 2 et le Google Pixel 5
scroll top