GeForce2 MX400 (Elsa, Abit, MSI, Hercules, SUMA)

Par Nerces & Vincent RAMARQUES
le 12 septembre 2001
 0
0050000000048878-photo-logo-nvidia-miniature.jpg
Alors que l'introduction du GeForce3 a donné à NVIDIA l'occasion de remanier quelque peu son offre haut de gamme, celle des trois catégories de GeForce2 MX (les 100, 200 et 400) lui permet de mettre au goût du jour son catalogue d'entrée de gamme. Position de leader oblige, de nombreux fabricants lui ont emboité le pas et le consommateur se retrouve devant un choix bien difficile. Avant de voir plus en détail l'offre en matière de MX400, de petites explications s'imposent.


MX100, MX200 et MX400



Le renouvellement de l'entrée de gamme passe pour NVIDIA par une multiplication des références. Et c'est ainsi qu'en lieu et passe du simple GeForce2 MX on se retrouve avec 3 produits aux noms très proches : les MX100, MX200 et MX400. Alors bien sûr il ne s'agit pas seulement de remplacer le seul MX et chacun de ces trois "nouveaux" produits aura un segment de marché bien spécifique.

0096000000048879-photo-geforce2-mx400.jpg
Terminons-en très rapidement avec le petit MX100 qui n'intéressera vraiment pas les joueurs du fait d'une puissance vraiment trop faible. De toute façon il est là pour combler la place laisser vacante par la disparition des TNT2. Il aura donc comme cible principale les serveurs qui ne nécessitent pas une formidable puissance graphique et les intégrateurs soucieux de proposer des machines à prix planchers ayant tout de même quelques fonctions 3D sympathiques.

Le cas des MX200 / MX400 est plus intéressant. Tout d'abord parce qu'il commence à y avoir là matière à jouer, les performances étant plus ou moins de l'ordre de l'ancien MX. Ensuite parce que le choix devient réellement difficile, ce même MX étant encore largement disponible. Enfin parce que malgré leurs similitudes, il existe de véritables différences entre ces trois frères.


Les mousquetaires de NVIDIA



Pas de d'Artagnan dans le coin, les mousquetaires pour NVIDIA ne sont que trois. Pas la peine d'entretenir comme le constructeur le fait si bien, un quelconque suspense sur les potentialités techniques de ces chips. Qu'il s'agisse du MX, MX200 ou MX400... Ce sont exactement les mêmes ! Là où en revanche les choses changent, c'est en ce qui concerne les fréquences de fonctionnement. Voici un petit tableau, histoire de récapituler simplement les choses.

01E1000000048856-photo-geforce2-mx400-tableau-comparatif.jpg

A la vue de ces chiffres il semble évident que le MX200 n'est là que pour remplacer son aïeul MX. Les fréquences de fontionnement sont identiques tout comme le fill rate. Si la bande passante reste nettement inférieure c'est que, pour des raisons de coûts vraisemblablement, NVIDIA a divisé la largeur de l'interface mémoire par deux. On est passé de 128 à 64 bit. De plus ce MX200 n'accepte que de la SDR. Les mathématiques faisant le reste, il était logique d'obtenir un score inférieur de 50% à celui d'un MX classique (SDR 128 bits ou DDR 64 bits).

Cette réduction des performances devraient aussi permettre une réduction des coûts, rappelons que la mémoire reste l'élément le plus cher d'une carte graphique. De ce fait on devrait voir apparaître des modèles dotés de fonctions 3D très puissantes à des prix vraiment bas.

0096000000048880-photo-kyro2.jpg
Pour ceux que les performances intéressent NVIDIA a tout de même renforcé un peu le classique MX en sortant son MX400. Il semble assez clair que celui-ci constitue aussi une manière de contrer l'offre Kyro II. Le processeur tournant un peu plus vite il est bien évidemment capable d'un fill rate un peu supérieur. En revanche NVIDIA est resté plus flou sur la mémoire que les constructeurs se doivent de placer à ses côtés. Le chiffre de bande passante se base donc sur les spécificités minimales, celles du MX classique.

A noter enfin que le MX400 dispose d'une interface mémoire sur 64 ou 128 bits et qu'il peut gérer de la SDR comme de la DDR. Hélas la combinaison de ces deux facteurs n'est pas possible et on ne pourra donc pas trouver de DDR 128 bits. Pour le reste (fonctions 3D, architecture interne...) MX200 comme MX400 sont donc exactement identiques au GeForce2 MX, de ce fait pour de plus amples informations je vous conseille de vous rendre ici, pour consulter le test que nous en avions fait.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités Cartes graphiques NVIDIA

Nvidia donne plus d'infos sur les prestations des GeForce GTX sous DXR
Acer : un PC portable gamer doté d'une GeForce GTX 1650 en fuite
NVIDIA : la GTX 1650 se concrétise, lancement pressenti ce 22 avril
NVIDIA annonce la compatibilité du ray tracing sur les GTX Pascal et Turing
NVIDIA lance officiellement la GeForce GTX 1660
NVIDIA (très très) loin devant AMD sur les ventes de cartes graphiques
#Rediff | Test MSI GS65 Stealth 8SF : un coup d'éclat sous RTX 2070
Test NVIDIA GeForce GTX 1660 Ti : la carte graphique de la raison
Pilotes GeForce 419.35 WHQL : des optims pour Apex Legends, DMC 5 et The Division 2
Nouvelle baisse consécutive des ventes de GPU, alors que les ventes d'ordinateur progressent
NVIDIA : les GTX 1660 et 1650 lancées pour titiller AMD en 2019 (et pour écouler les stocks)
NVIDIA : le lancement d'une GTX 1650 en mars se confirme
NVIDIA lance discrètement ses GeForce MX250 et 230, ses puces entrée de gamme pour portable
NVIDIA : les drivers 419.17 WHQL dispo, les GTX 1660 Ti en ligne de mire
Nvidia : les GeForce GTX 1660 Ti sont disponibles
scroll top