Abit SA6R

Nerces Contributeur
28 novembre 2000 à 16h14
0

Une carte stable et performante

Il est inutile de faire durer le suspens, cette carte se comporte de la même manière que les autres à base de i815E. Les performances sont donc du même ordre avec toutefois une très légère avance pour la petite dernière d'Abit. Vous êtes donc invité à regarder le comparatif i815 pour avoir des infos supplémentaires.

La stabilité du chipset i815E n'est plus à démontrer et Abit nous offre une carte on ne peut plus fiable... La SA6R n'a jamais planté au cours de mes test (pourtant nombreux et tordus). Elle n'a d'ailleurs pas planté du week-end, alors qu'elle a fonctionné 19 heures durant. Les seuls redémarrages que j'ai eu à faire sont consécutifs à l'installation de logiciels ou à des overclocking trop ambitieux...

Les possibilités d'overclocking

Puisque nous parlons d'overclocking voyons un peu ce qu'Abit nous a concocté. Ils sont réputés pour leur talent en la matière et il faut bien avouer que la SE6 avait été très décevante de ce côté-là.

Tout d'abord la carte intègre le fameux SoftMenu III qui permet de régler le FSB par pas de 1MHz entre 50MHz et 250MHz, ainsi que le voltage appliqué au processeur de 1.3 à 1.9V par pas de 0.5V (avec un processeur 0.18 micron). En plus de cela elle copie un peu le modèle concurrent d'Asus, avec des coefficients différents pour chaque bus afin d'éviter d'overclocker tout les composants en même temps que le processeur. Voici les différents modes de fonctionnement offerts en fonction des coefficients appliqués :

  • 66 (fréquence de bus processeur) / 100 (fréquence de bus mémoire) / 33 (fréquence de bus PCI).
  • 100 / 100 / 33
  • 133 / 100 / 33
  • 133 / 133 / 33

    Comme la carte accepte trois générations de Processeurs Intel, les tests ont porté sur un processeur de chaque.

    Avec un Pentium III, la carte fait des merveilles, les nombreuses possibilités de fréquences alliées aux différents coefficiants applicables permettent vraiment de tirer parti de la formidable aptitude à l'overclocking des processeurs Intel.
    Le processeur de test (un PIII 800EB, bus 133MHz) est passé à 966MHz grâce à un bus à 161MHz. Il a fallu augmenter le voltage à 1.85v (par défaut à 1.70v) mais le jeu en vaut la chandelle.
    Abit a donc bien corrigé les erreurs de la SE6 dans ce domaine, mais reste tout de même un cran (tout petit le cran) en-dessous de Asus. Sur la CUSL2-C de ce dernier le même processeur passe à 972 (6*162 à 1.85v).

    01D6000000046630-photo-overclocking-piii-sur-sa6r.jpg

    Ensuite c'est un Celeron II 566 que j'ai torturé. Alors qu'il passait très bien à 808MHz sur une BE6-2, il a été capable de tourner à 850MHz sur la SA6R, et cela sans en augmenter le voltage ! Si l'augmentation des performances n'est pas foudroyante, c'est un petit plus toujours bon à prendre...

    Enfin avec un vieux Celeron 400 les résultats ont été vraiment étonnants... Le processeur que j'ai utilisé passe très bien à 564MHz sur une Abit BP6 et à 570MHz sur BE6-2 or sur la SA6R je n'ai pas été capable de dépasser 540MHz. Je n'ai pas réussi à trouver d'explication qui tienne la route. Alors la SA6R peu efficace avec les vieux processeurs ? Peut-être que cela ne tient qu'à une mise à jour du BIOS.

    Conclusion... et regrets

    00DC000000046628-photo-ecart-entre-agp-et-dimm-sur-la-sa6r.jpg
    Abit vient tout simplement de signer la meilleure carte à base de i815E du marché. Elle combine les avantages de ses concurrentes et corrige la plupart des défauts de sa grande soeur la SE6.

    Même si on peut tirer un coup de chapeau à Abit pour ce bon boulot, il ne faut pas oublier de faire remarquer les défauts de cette carte, car il y en tout de même :

    - Si vous regarder la photo de droite vous pouvez constater que l'écart entre le slot AGP et les emplacements mémoire est très faibles. Il est de ce fait très délicat de rajouter ou enlever des barettes un fois la carte graphique insérée.
    - Ce même port n'est pas un AGP Pro, alors que la plupart des constructeurs semblent suivre cette tendance.
    00F0000000046629-photo-emplacement-du-connecteur-atx-sur-la-sa6r.jpg
    - Le connecteur ATX n'est pas idéalement placé. Alors qu'avec ses cartes Socket A, Abit nous avait placé ce connecteur très près de l'alimentation, sur la SA6R, il faut de nouveau passer par-dessus le processeur.
    - Les ports IDE sont dans un ordre assez bizarre, absolument pas logique (de bas en haut 3-4-1-2)...
    - Au niveau overclocking la carte ne permet pas de changer le voltage entrées/sorties (voltage appliqué à la mémoire et aux cartes d'extensions) alors que d'autres cartes i815E comme l'Asus CULS2 proposent cette fonction.

    Les autres défauts sont inhérants aux limitations même du chipset d'Intel. S'il est important de les mentionner, il ne faut pas pour autant s'en prendre à Abit.

    Le plus connu concerne bien sur la partie graphique du i815. Elle est suffisante pour de la bureautique d'étudiant, mais ne contentera aucun joueur. Même un jeu comme Half Life (qui accuse tout de même ses deux ans) ne tourne pas convenablement ! Il est donc dommage de faire payer un supplément à des gens qui de toute façon auront à prendre une carte graphique en plus.
    Le second reproche à faire au i815, porte sur sa gestion de la mémoire. Il est tout d'abord limité à 512Mo de mémoire, si cette quantité semble suffisante aujourd'hui, il n'en sera peut-être pas de même dans un an. Mais surtout la gestion des barettes est un peu complexe. Ainsi la SA6R dispose de 4 emplacements mais les 3ème et 4ème se partagent deux banques mémoires. Il est donc impossible de placer une barette mémoire double-face sur chacun de ces ports.

    Au niveau du rapport qualité/prix l'Abit SA6R est excellent puisqu'elle reste au même prix que cartes i815E proposées par la concurrence (1400 FF TTC), tout en offrant des fonctionnalités supplémentaires.

    Ces quelques reproches ne doivent pas entâcher la grande réussite qu'est la SA6R, mais montrer à Abit quelles améliorations apporter à ses futurs modèles. En souhaitant en particulier qu'Abit sorte une carte identique à celle-ci mais basée sur le i815EP, c'est à dire débarassée de l'inutile et coûteuse partie graphique.
  • Modifié le 01/06/2018 à 15h36
    0 réponses
    0 utilisateurs
    Suivre la discussion

    Les actualités récentes les plus commentées

    Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
    Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
    Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
    Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
    L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
    Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
    Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
    Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
    Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
    Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs

    Notre charte communautaire

    1. Participez aux discussions

    Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

    2. Partagez vos connaissances

    Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

    3. Échangez vos idées

    Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

    4. Faites preuve de tolérance

    Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

    5. Restez courtois

    Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

    6. Publiez des messages utiles

    Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

    7. Soignez votre écriture

    Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

    8. Respectez le cadre légal

    Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

    9. Ne faites pas de promotion

    Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

    10. Ne plagiez pas

    Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

    scroll top