Tour d'Horizon 3D 1999

05 janvier 2000 à 18h41
0
Le marché des Cartes Graphiques est le domaine le plus concurrentiel ses derniers temps. Les techniques évoluent très rapidement et une nouvelle génération apparaît tous les six mois. Il est clair que si l'on ne suit pas régulièrement l'actualité graphique on se retrouve rapidement à la traîne.
La preuve en est le nombre interminable de questions dans les forums concernant le choix de sa carte graphique. Nous avons donc décidé de réunir les principales cartes du marché afin que vous puissiez trouver celle qui vous convient le mieux. Mais avant de laisser place aux benchs et au mesure de qualité graphique, le point sur quelques questions qui reviennent fréquemment :

Dois je attendre X mois l'arrivée de la dernière carte X avec Y effet supplémentaire ?

Je crois que c'est la question qui revient le plus souvent. Aujourd'hui, 3Dfx, NVidia et S3 ont annoncé leur prochaine génération de chip. Sur le papier cela laisse rêveur et beaucoup retardent leurs achats dans l'attente de l'arrivée de la dernière nouveauté. Malheureusement avec une "stratégie" pareille on n'achète jamais et on se retrouve souvent déçu (la frustration des personnes qui avaient attendu l'arrivée du Rage 128 est un bon exemple). Mon avis est que si vous avez besoin d'une (nouvelle) carte 3D en ce moment, vous pouvez investir dès maintenant. Surtout que le prix actuel des cartes 3D est assez raisonnable vu la guerre des prix entre les constructeurs. Maintenant si vous êtes pleinement satisfait de votre carte actuelle pas la peine de craquer pour un autre modèle !

La dernière carte X est elle nécessaire pour jouer aux derniers jeux tout en 3D ?

Non et loin de là ! Et les faits sont là : les possesseurs de TNT1 peuvent encore profiter des dernières nouveautés 3D ! Mais alors à quoi cela sert il d'investir dans un modèle plus récent ? Tout simplement à jouer dans des résolutions plus importantes, avec une qualité graphique supérieure et dans quelques cas profiter de nouvelles fonctionnalités (le Dual Head de Matrox pour afficher sur plusieurs écrans par exemple).

Quel prix dois-je mettre dans ma carte 3D ?

L'évolution des cartes est si rapide qu'investir tout son argent d'un coup n'est pas forcément la meilleure solution. Il vaut mieux acheter une carte moyenne gamme tous les six mois par exemple que la dernière nouveauté pour la garder plus d'un an. Mais là, tout dépend encore de vos moyens et des sous que vous êtes prêt à mettre pour votre plaisir ! Faites aussi bien attention de ne pas acheter une carte sous exploitée par votre machine : rien ne sert de mettre une G400 Max dans un Pentium MMX. A chaque configuration une carte idéale, pour savoir laquelle choisir c'est sur les prochaines pages que ca se passe !

Les modèles testés et la procédure de test

Nous avons pu réunir 9 modèles différents de cartes 3D pour ce comparatif représentant la plus large palette possible de cartes. Le seul grand absent de ce comparatif est S3. Pour être honnête, ce n'est pas très ennuyant, car actuellement la gamme Savage est loin d'avoir un bon rapport qualité prix et il aurait été difficile de la conseiller.
Nous avons utilisés 2 machines de tests, un Intel Celeron 550 et un Intel Pentium II 300 montés sur la même configuration, à savoir : une BH6, 96 Mo de RAM, un disque Seagate 6.4 Go, Windows 98 avec DirectX 6. Les tests ont eté à chaque fois réalisés sur un système "propre" (formatage du disque après les tests de chaque modèle).
Les derniers Drivers disponibles à la date des tests ont été utilisés. Pour les modèles de cartes à base de TNT, il s'agissait de la dernière version des drivers detonators. Afin de tester les performances de chaque carte nous avons utilisés 3 jeux :

Incoming

Celui-ci permet de mesurer les performances de chaque carte en single texturing sous Direct 3D en mode 16 et 32 Bits. Pour lancer la commande bench sous Incoming, il faut lancer le jeu avec certains paramètres : incoming -framerate -screenmode.

Expendable

C'est le jeu Direct 3D le plus adapté à mesurer les performances des cartes avec les derniers effets (bump mapping, multitexturing...). Cette fois-ci pour mesurer le framerate lancer le fichier go.exe avec le paramètre -timedemo.

Quake III

Si les premières versions de Quake III (Q3test) avaient un compteur de framerate non fiable, c'est aujourd'hui réglé selon le Sir Carmack (codeur principal du jeu). Alors pourquoi s'en priver ? Quake III étant basé sur un moteur Open GL très récent, il exploite pleinement l'accélération graphique de nos cartes avec nombres d'effets. Et pour les mettre à bout croyez moi on peut lui faire confiance : aucune des cartes de ce comparatif n'a réussi à la faire tourner de manière fluide dans le mode graphique le plus beau. Pour bencher, dans le jeu appuyez sur la touche ² pour activer la console et tapez TIMEDEMO1 puis entrée et enfin tapez DEMO Q3DEMO1 ou DEMO Q3DEMO2.

Pour tous les modèles nous avons benchés en modifiant la résolution : 640x480, 1024x768 et 1600x1200 en mode 16 et 32 Bits. Chaque résolution correspond à un public type. Le 640x480 vous permet d'obtenir le maximum d'images/sec, utile pour les parties réseaux. Le 1024x768 est la résolution "courante" actuellement tandis que le 1600*1200 est réservée à ceux qui souhaitent obtenir la meilleure qualité graphique et qui aurant tout intérêt à investir dans un modèle performant en haute résolution. Un "?" dans une case des tableaux de performances signifie que nous n'avons pas réussi à lancer le jeu dans tel mode.

Les 9 modèles testés sont : les Xentor 16 et 32 de Guillemot, la Viper V770 de Diamond, les Voodoo 3 2000 et 3000 de 3Dfx, les G400 et G400 Max de Matrox, la Viper V550 de Diamond, et l'ATI Rage Fury en version 16 Mo.

Performances sous Incoming

DFI LanParty NF4SLI-DR
Socket processeurSocket 939
ChipsetNVIDIA nForce 4 SLI
Slots PCI-Express2*16x - 1*1x - 1*4x
Slots PCI2
Emplacements mémoire4
Connecteurs PATA2*ATA 133
Connecteurs SATA8
Contrôleur RAID additionnelSilicon Image Sil3114
Codec audioRealtek ALC850
Réseau 1NVIDIA nForce 4 (Gigabit)
Réseau 2Marvell 88E8001
Puce FireWireVIA VT6307
Connecteurs USB 2.06
Connecteurs FireWire1 + 1 mini FireWire sur FrontX
Connecteurs audio6 mini jacks + Entrée/sortie SPDIF
+ Sortie optique FrontX
Connecteurs ventilateurs3
WiFiNon


MSI K8N Neo 4 Diamond
Socket processeurSocket 939
ChipsetNVIDIA nForce 4 SLI
Slots PCI-Express2*16x
Slots PCI3
Emplacements mémoire4
Connecteurs PATA2*ATA 133
Connecteurs SATA6
Contrôleur RAID additionnelSilicon Image Sil3132
Codec audioCreative SB Live 24
Réseau 1NVIDIA nForce 4 (Gigabit)
Réseau 2Marvell 88E8053
Puce FireWireVIA VT6306
Connecteurs USB 2.04
Connecteurs FireWire1
Connecteurs audio5 mini jacks + 1 sortie SPDIF
+ 1 sortie optique
Connecteurs ventilateurs2
WiFiOui (carte fille)


C'est sur un jeu assez vieux comme Incoming qu'on voit les progrès réalisés d'une génération à une autre. Les ATI 128 et TNT sont pour le moins que l'on puisse dire assez à la traine. Le peloton de tête est dirigé la G400 Max qui prend l'avantage sur la Xentor 32 dès le passage en 1024*768 en mode 16 Bits. Pour le mode 32 Bits, si le TNT1 de la Diamond Viper V550 s'écroule, l'ATI 128 reste assez stable. Les G400 elles creusent l'écart par rapport aux TNT2 lors du passage en mode 32 Bits.

Performances sous Expendable

Soltek Mania EQ3901-300P
Athlon 64 - Socket 939
ChipsetNorthBridgeVIA K8T800 Pro
SouthBridgeVIA VT8237
Mémoire2xDDR (266/333/400)
Alimentation300 W
FonctionnalitésAudio (7.1)AC'97 2.3
Réseau (10/100/1000)Realtek 8110S
FireWireVIA VT6307
Panneau arrièreLigne / SPDIF0 / 1
Micro / Casque1 / 1
USB2 / FireWire2 / 1
Panneau arrièrePS2 / Ethernet2 / 1
VGA / SPDIF0 / 0
USB2 / FireWire4 / 1
Audio analogique5
Parallèle / Série1 (option) / 2
Slots d'extension1 x AGP 8x, 1 x PCI
Emplacements5"1/4 externe2
3"1/2 externe1
3"1/2 interne1
Dimensions (lxhxp)340 x 240 x 235 mm

Apple Mac mini
ModèleM9686F/AM9687F/A
ProcesseurPowerPC 1.25 GHzPowerPC 1.42 GHz
Mémoire256 Mo DDR PC2700, aucun emplacement libre
GraphismeATI Radeon 9200 32 Mo AGP 4x
Slots d'extensionEmplacement AirPort et Bluetooth seulement
Disque dur40 Go, 2"1/280 Go, 2"1/2
Lecteur optiqueCombo (DVD / CDRW) à insertion
ConnectiquePorts USB / FireWire2 USB 2.0 et 1 FireWire 400
Ports réseauPorts Ethernet 10/100 BASE-T et modem 56K V.92
Ports audio1 connecteur casque / hauts-parleurs
Dimensions (lxhxp)165 mm x 51 mm x 165 mm
Poids1.32 Kg


Si dans les faibles résolutions, les cartes sont globalement très proches, les cartes de premières générations comme le TNT baissent de manière importante lors du passage en 1024*768 même si avec 30 frames par seconde la jouabilité est encore au rendez vous. Les meilleures performances parmis les cartes de dernière génération sont obtenus par le G400 Max. Même si elle n'est pas la meilleure en basse résolution elle résiste bien lorsque l'on passe en 1024*768 et 1600*1200 surtout en mode 32 Bits. Sa petite soeur, la G400 la suit de très près. Sur un processeur plus puissant, les cartes plafonnent toutes en mode 640*480 sauf l'ATI 128 qui semble avoir beaucoup de problèmes actuellement avec Expendable... En montée en résolution, le scénario est assez identique qu'avec le Pentium II 300 où les G400 creusent l'écart avec la montée en résolution. Néanmoins, en mode 16 Bits la Xentor 32 prend l'avantage, la puissance brute de la carte étant exploitée de manière plus conséquente par le Celeron 550.

Performances sous Quake 3 Arena (Q3Test)

Asus A8N SLI Deluxe
Socket processeurSocket 939
ChipsetNVIDIA nForce 4 SLI
Slots PCI-Express2*16x - 2*1x
Slots PCI3
Emplacements mémoire4
Connecteurs PATA2*ATA 133
Connecteurs SATA8
Contrôleur RAID additionnelSilicon Image Sil3114
Codec audioRealtek ALC850
Réseau 1NVIDIA nForce 4 (Gigabit)
Réseau 2Marvell 88E8001
Puce FireWireTexas Instruments
Connecteurs USB 2.04 + 4 (T-Bracket)
Connecteurs FireWire1 + 1 (T-Bracket)
Connecteurs audio6 mini jacks + 1 sortie SPDIF
+ 1 sortie optique
Connecteurs ventilateurs4
WiFiNon

 Pype 800G 754Pype 915G 775Pype NF4 939Pype 915G DD2 775
ProcesseurAMD Socket 754Intel Socket 775AMD Socket 939Intel Socket 775
ChipsetNorthBridgeVIA KM800Intel 915G ExpressNVIDIA nForce 4Intel 915G Express
SouthBridgeVIA VT8237Intel ICH6NVIDIA nForce 4Intel ICH6R
Mémoire2xDDR (266/333/400)4xDDR (333/400)2xDDR (266/333/400)2xDDR (400/533)
AlimentationFSP 350 WFSP 350 WFSP 350 WFSP 350 W
FonctionnalitésAudioOui, 6.1Oui, 6.1Oui, 5.1Oui, 7.1
RéseauOui, 10/100 Mb/sOui, 10/100 Mb/sOui, 10/100/1000 Mb/sOui, 10/100/1000 Mb/s
Panneau avantMicro / Casque1 / 11 / 11 / 11 / 1
USB2 / FireWire2 / 02 / 12 / 02 / 1
Panneau arrièrePS2 / Ethernet2 / 12 / 12 / 12 / 1
VGA / SPDIF1 / 01 / 01 / 01 / 2 (Optique / Coaxial)
USB2 / FireWire4 / 04 / 12 / 04 / 0
Slots d'extensionAGP 8x / PCI-E 16x1 / 00 / 10 / 10 / 1
PCI / PCI-E 1x3 / 03 / 02 / 11 / 2
Emplacements5"1/4 externe1111
3"1/2 externe1 avant + 1 arrière1 avant + 1 arrière1 avant + 1 arrière1 avant + 1 arrière
3"1/2 interne2 (4 en option)2 (4 en option)2 (4 en option)2 (4 en option)
Prix319 euros349 euros399 euros479 euros


Si aujourd'hui, la plupart des fabricants disposent d'un pilote Open GL ICD (y compris Matrox et 3Dfx), tous ne sont pas égaux d'un point de vue performances quand on regarde l'écart de classement entre les performances en Direct 3D et ici en OpenGL. Les 2 plus touchés sont Matrox et 3Dfx, le premier arrivant néanmoins à reprendre la tête dans les hautes résolutions en 32 Bits. Dans la gamme des TNT2, les fréquences déterminent le classement des cartes et la Xentor 32 à 175 MHz remporte la palme. Les chips d'ancienne génération sont complètement dépassés dès qu'on commence à augmenter la résolution et le mode d'affichage en 32 Bits. Pincement de coeur pour la Viper V550 à base de TNT1 qui obtient le framerate moyen le plus bas de ce comparatif à 5.9 images/seconde ... en 1600*1200 32 Bits.

La Qualité du Rendu

La qualité du rendu a souvent était mise de coté lors des tests de Cartes Graphiques. Il a fallu attendre que les utilisateurs remarquent des problèmes "affreux" : problèmes de jointures entre les textures (Riva 128), ou de filtrage affreux (je pense particulièrement au chip graphique Virge) pour que nous la prenions sérieusement en considération. Aujourd'hui, si la plupart des fabricants ont fait un gros effort sur ce domaine, tous ne sont pas à égalité sur la qualité d'affichage et les surprises sont nombreuses. Pour examiner cette partie nous avons fais appel à 3DMark Max. Ce logiciel de test permet de capturer une même image sur une démo de jeu intégré dans l'utilitaire. L'avantage est qu'en plus, on peut comparer l'image capturée à une image "de référence" afin de savoir si l'on perd beaucoup en qualité. Sur les 9 cartes graphiques mises en concurrence, il n'y a que 5 chips graphiques différents : TNT 1, TNT 2, G400, ATI Rage 128 GL, Voodoo 3.
Sur ce 5 chips graphiques 2 affichent une image de qualité identique (du à leur architecture très proche) le TNT1 et TNT2. C'est pourquoi vous ne trouverez que 4 captures à comparer avec l'image de référence (800*600 16 Bits).

Image de Référence

0186000000043555-photo-3d-mark-ref-zoom.jpg


Matrox G400

0186000000043557-photo-3d-mark-g400-zoom.jpg


NVidia TNT1 / TNT2 / Ultra TNT 2

0186000000043559-photo-3d-mark-tnt-zoom.jpg


ATI Rage 128

0186000000043556-photo-3d-mark-ati-zoom.jpg


3Dfx Voodoo 3

0186000000043560-photo-3d-mark-voodoo3-zoom.jpg



Deux grands vainqueurs sortent de ce comparatif de qualité d'image : le G400 et le Rage 128 GL avec une qualité très proche de l'image de référence. A l'opposé, les chips de la série TNT semblent avoir pas mal de problèmes avec une qualité de rendu bien inférieure à celle des deux précédents. Le Voodoo 3, lui, s'il n'est pas au top à le mérite de proposer une qualité d'image "dans la fourchette".
Pour examiner le rendu des cartes au niveau des couleurs, j'ai effectué des captures de shots sous Quake 3 Arena en mode 32 Bits (non présente ici). Le résumé de ces shots est que l'on conserve pratiquement l'ordre établi. La 1ère place revient au chip G400 qui présente les meilleurs dégradés, suivi (de près) du Rage 128 GL, de la famille des TNT et enfin du Voodoo 3 qui même avec son mode "22 Bits" qui améliore le dégradé par rapport au mode 16 Bits ne peut rivaliser avec un véritable mode de rendu 32 Bits.
Mais là question que l'on se pose est inévitablement : est-ce vraiment visible dans les jeux ou seulement dans des captures ? Après avoir essayé les cartes une par une voilà mon avis : dans les jeux d'action où la scène se déroule à vitesse grand V, les différences sont quasi-inexistantes par contre dès que l'on "s'arrête" ou que l'on joue sur du plus calme, la différence s'observe dans pas mal de cas. Ainsi, même si comme je le précisais, les fondeurs ont fait un effort, certains chips se démarquent et cette différence doit jouer si vous hésitez entre 2 chips aux performances "similaires" par exemple.

Xentor 16

00043520-photo-guillemot-xentor-16.jpg
Fabriquant : Guillemot
Chip graphique : NVidia Riva TNT2 à 135 MHz
Mémoire sur la carte : 16 Mo
Decompression MPEG 2 : software, Pentium II 300 ou équivalent requis
Prix Moyen : 700 FF
Avec un chip TNT2 cadencé à 135 MHz au lieu des 125 garantis par NVidia, la Xentor 16 offre des performances remarquables et assez homogène en Direct 3D et OpenGL. Si la qualité graphique n'est pas la meilleure, elle se révèlera suffisante pour la plupart d'entre vous. D'autant plus que trouvé à 890 Fr, elle offre un rapport performance/prix excellent. Le seul bémol vient juste du fait que le chip TNT2 perd assez en montée en résolution et en mode 32 Bits. Les Drivers Detonator de NVidia étant "mures" à présent, les incompatibilités, sont peu nombreuses et le chip est exploité au maximum de ses capacités.
Les plus : Rapport Performance/Prix, Drivers/Pilotes mûrs
Les moins : Quelques problèmes de qualité graphique, baisse importante des perf en mode 32 Bits.

Xentor 32

00043521-photo-guillemot-xentor-32.jpg
Fabriquant : Guillemot
Chip graphique : NVidia Riva TNT2 ULTRA à 175 MHz
Mémoire sur la carte : 32 Mo
Decompression MPEG 2 : software, Pentium II 300 ou équivalent requis
Prix Moyen : 1200 FF
C'est actuellement la carte la plus rapide à base d'Ultra TNT2. Guillemot a, comme avec la Xentor 16, overclocké le chip Ultra TNT2 à 175 MHz (au lieu des 150 MHz que garanti NVidia). Il en résulte une carte aux performances excellentes mais un gros défaut vient contre balancer tout celà. En effet, un processeur très puissant est requis pour expoiter la Xentor 32 et si vous n'avez pas au moins un PII 450 (ou équivalent) vous risquez de ne pas vraiment utiliser toute la puissance brute de la carte. C'est d'ailleurs pourquoi à moins d'avoir un processeur au top, il vaut mieux passer à coté.
Les plus : Les performances excellentes, drivers mûrs
Les moins : Machine puissante requise (CPU)

Voodoo 3 2000

00043516-photo-3dfx-voodoo3-2000.jpg
Fabriquant : 3Dfx
Chip graphique : 3Dfx Voodoo 3 2000 à 143 MHz
Mémoire sur la carte : 16 Mo
Decompression MPEG 2 : software, Pentium II 300 ou équivalent requis
Prix Moyen : 660 FF (Version AGP) - 700 FF (Version PCI)
Offrant des performances et une qualité graphique dans la moyenne, cette carte n'a pas vraiment les moyens de se distinguer actuellement sur le marché de la carte graphique face à des chips comme le TNT2... De plus l'absence de mode 32 Bits, de fonctions 3D (AGP texturing absent...) vient s'ajouter à l'addition. Le seul point positif est la compatibilité Glide : si vous avez une bibliothèque de jeux à cette norme, celà peut être intéressant.
Les plus : compatibilité Glide
Les moins : mode 32 Bits absent, fonctions 3D manquantes à l'appel

Voodoo 3 3000

00043517-photo-3dfx-voodoo3-3000.jpg
Fabriquant : 3Dfx
Chip graphique : 3Dfx Voodoo 3 3000 à 166 MHz
Mémoire sur la carte : 16 Mo
Decompression MPEG 2 : software, Pentium II 300 ou équivalent requis
Prix : 800 FF (avec Sortie TV)
Comme pour la version 2000, la Voodoo 3 3000 n'a pas les moyens technique pour se différencier vraiment de la concurrence : ainsi même si le chip offre de bonnes performances, il vaut mieux lui préférer un TNT2 ou un G400 qui avec un prix similaire offre le même niveau de performance et la gestion des derniers effets 3D.
Les plus : compatibilité Glide
Les moins : mode 32 Bits absent, fonctions 3D manquantes à l'appel

Matrox G400

00043512-photo-matrox-millenium-g400-box.jpg
Fabricant : Matrox
Chip graphique : Matrox G400
Mémoire sur la carte : 32 Mo
Decompression MPEG 2 : software, Pentium II 300 ou équivalent requis
Prix Moyen : 1200 FF (sans DualHead) - 1300 FF (avec DualHead)
La dernière carte de Matrox est irrésistiblement le coup de coeur de ce comparatif : performances excellentes surtout en 32 Bits, dans les hautes résolutions. Le seul problème vient pour l'instant de l'OpenGL : les pilotes actuelles de la carte ne sont pas les plus optimisés mais les news de ce dernier jour nous semble espérer beaucoup avec la version TurboGL. Certains plus de la carte comme l'environment bump mapping ou la gestion du Dual Head (2 moniteurs à la fois avec une seul carte) ainsi qu'une excellente qualité graphique sont en plus de la partie : que demander de plus ?
Les plus : Performances générales, environment bump mapping, Dual Head, qualité graphique
Les moins : Drivers OpenGL

Matrox G400 MAX

00043513-photo-matrox-millenium-g400-max-box.jpg
Fabricant : Matrox
Chip graphique : Matrox G400 MAX
Mémoire sur la carte : 32 Mo
Decompression MPEG 2 : software, Pentium II 300 ou équivalent requis
Prix Moyen : 1900 FF
Cadencé à 150 MHz au lieu des 125 de la version classique, le prix de la carte actuel (1900 Fr) est à mon avis trop lourd quand on sait que des produits beaucoup plus performant seront bientôt disponibles à ce prix là (je pense notemment au GeForce 256 de NVidia). Les performances, bien qu'excellentes ne suffisent pas à équilibrer la balance : on attend une baisse de prix de la part de Matrox !
Les plus : Performances générales, environment bump mapping, Dual Head, qualité graphique
Les moins : Drivers OpenGL, le prix !

ATI Rage Fury

00043511-photo-ati-rage-fury-box.jpg
Fabricant : ATI
Chip graphique : ATI Rage 128 GL
Mémoire sur la carte : 16 Mo ou 32 Mo
Decompression MPEG 2 : Hardware, Pentium 200 MMX ou équivalent requis
Prix Moyen : 500 FF (avec 16 Mo) - 660 FF (avec 32 Mo)
Même s'il n'est plus aujourd'hui en tête au niveau performance, le Rage 128 GL n'est pas un chip à oublier. En effet, pour son prix, il viendra idéalement s'insérer sur une configuration à base de Pentium II 233 par exemple ou des chips plus puissants auraient été sous exploités. Avec sa gestion du MPEG 2 en hardware, un Pentium 200 MMX suffira à lire vos films au format sans ralentissement. Enfin dernier bon point, la qualité graphique excellente comme nous l'avons vu précédemment.
Les plus : Qualité du rendu, décompression hardware du MPEG2
Les moins : Performances basses, quelques problèmes de drivers

Viper V550

00043518-photo-diamond-viper-v550-box.jpg
Fabricant : Diamond
Chip graphique : NVidia Riva TNT
Mémoire sur la carte : 16 Mo
Decompression MPEG 2 : software, Pentium II 300 ou équivalent requis
Prix Moyen : 700 FF (avec Sortie TV)
Rappelez vous l'année dernière, ce chip était le haut de gamme au niveau des performances 3D. Aujourd'hui, il est logiquement à la traîne et ne vaut plus la peine d'être acheté face à la concurrence. Ainsi, préférez une carte à base de Rage 128 GL qui propose un investissement plus durable.
Les plus : Bons drivers
Les moins : Performances basses, qualité graphique

Viper V770

00043519-photo-diamond-viper-v770-box.jpg
Fabricant : Diamond
Chip graphique : NVidia Riva TNT2 Ultra
Mémoire sur la carte 32 Mo
Decompression MPEG 2 : software, Pentium II 300 ou équivalent requis
Prix moyen : 1250 FF
A sa sortie, en apparence, cette carte avait tout pour plaire : chip TNT2 Ultra, 32 Mo... Malheureusement pour Diamond, Guillemot a laissé peu de chance à la concurence en proposant une carte avec un chip TNT2 Ultra à 175 en standard au lieu de 150 MHz comme avec la Viper V770. Ainsi, la carte se retrouve logiquement derrière lors des benchs pour un prix supérieur... Enfin, sachez que même si la carte intègre un ventilateur, j'ai pu observer quelques parasites graphiques après quelques heures d'overclocking à 175 MHz. Encore une fois tout dépend de votre chance à l'achat de la carte mais de mon point de vue il vaut mieux chercher la sécurité et choisir Guillemot.
Les plus : les performances excellentes, Drivers murs
Les moins : quelques problèmes de qualité graphique, baisse des performances importantes en mode 32 Bits, n'apporte rien face à une Xentor 32

Finalement que choisir ?

La Carte idéale selon le budget :

moins de 600 Fr : ATI Rage 128 GL
entre 600 et 1000 Fr : Xentor 16
entre 1000 et 1500 Fr : Matrox G400 (si vous comptez gardez votre carte plus de 3 mois)
entre 1000 et 1500 Fr : Xentor 32 (si vous avez un processeur puissant)
plus de 1500 Fr : Matrox G400 MAX

La Carte idéale selon la Configuration :

Pentium MMX, K6 : Voodoo 2
Pentium II 233 (ou équivalent) : ATI Rage 128 GL
Pentium II 300 (ou équivalent) : Matrox G400
Pentium II 450 et plus (ou équivalent) : Matrox G400 MAX

Avenir et conclusion :

A chacun sa carte 3D, telle serait la phrase qui conclurait le mieux ce round up des cartes actuelles. Avec une nouvelle génération de carte tous les six mois, il est clair qu'on regrette beaucoup un mauvais choix. De plus, avec la nouvelle génération de Cartes Graphiques qui arrivent (je pense ici au GeForce, Savage 2000), il vous faudra faire attention à ne pas trop investir dans le haut de gamme actuel (Xentor 32, G400 Max) qui sera le plus touché par la baisse des prix au vu de garder quelques sous de coté si vous craquez pour l'une des cartes à venir.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Thomson Multimedia en route vers le livre électronique
NoPub n'aura pas de pub
Rumeurs de fusion entre Yahoo et EBay
Prise de bénéfices massive sur l'anglais LastMinute
L'Intranet : Bienvenue dans l'Entreprise en ligne
CyberGhost VPN : à 1,99€/mois seulement, vous aurez la solution à tous vos besoins de confidentialité
Antivirus, VPN et bien d'autres : Avira Prime est un package complet de protection à prix cassé
Scrubs : l'hôpital qui se fout de l'ancienneté
Le Dernier Voyage : l'apocalypse au clair de lune
L'idée inutile donc indispensable du jour : faire tourner Doom sur une lampe connectée IKEA
Haut de page