Navigateurs : Opera 38 intégrera un VPN gratuit

22 avril 2016 à 11h03
0

La version 38 du navigateur Opera comprendra un VPN, accessible gratuitement. Il permettra par exemple de masquer son adresse IP.

Un an après le rachat de SurfEasy, Opera concrétise sa promesse d'un navigateur offrant des options de vie privée avancées. La version 38, actuellement en phase de test, intègre en effet un client VPN gratuit natif, qui permet de chiffrer ses échanges sur un réseau public, mais aussi de se faire identifier sur le réseau comme un internaute naviguant depuis un autre pays.

Cette nouvelle fonctionnalité est accessible au travers de la version Développeur d'Opera, via le menu Réglages, au chapitre vie privée et sécurité. Elle n'est pour l'instant intégrée que sur les versions ordinateur du navigateur (Windows, OS X et Linux), mais devrait certainement être portée, à terme, sur les déclinaisons mobiles.

Dans ce contexte, un VPN, ou Virtual Private Network permet de mettre en place une connexion chiffrée entre la machine de l'internaute et un serveur distant, qui sert alors de relais dans la suite des échanges de données sur Internet. A partir de ce moment, c'est le serveur relais qui est identifié comme la source de la connexion, ce qui offre un anonymat relatif au véritable client.

D'après Opera, la mise en place de cet outil sert des desseins divers : masquer sa navigation aux yeux du réseau local, contourner les mécanismes de censure ou les pare-feu, cacher son adresse IP réelle ou renforcer la sécurité des échanges lorsqu'on navigue via un point d'accès ouvert aux quatre vents.

01F4000008421134-photo-opera-38-int-gre-un-vpn.jpg

L'option VPN permet de surveiller la quantité de données échangées ainsi que de choisir un emplacement géographique

Le service est assuré par SurfEasy, dont les serveurs assurent ce rôle de relais. Il est gratuit et illimité et propose pendant cette phase de test une qualité de connexion satisfaisante, mais celle-ci pourrait se dégrader si le volume d'utilisateurs augmente significativement.

Les curieux devront toutefois garder en tête qu'à la différence d'un VPN installé au niveau du système d'exploitation, Opera ne gère que les connexions réalisées par l'intermédiaire du navigateur, ce qui sur le plan fonctionnel rappelle finalement plus le modèle du proxy.

Opera assure ne garder aucune trace des échanges et indique que de nouveaux pays seront bientôt ajoutés à la liste des accès, limitée pour l'instant aux Etats-Unis, au Canada et à l'Allemagne.

L'éditeur norvégien est actuellement engagé dans une procédure de rachat menée par la société Qihoo 360, accompagnée d'autres investisseurs venus de Chine.

La dernière version stable en date d'Opera est la 36, proposée au téléchargement depuis nos serveurs.

Modifié le 13/09/2019 à 13h31
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Un démantèlement des GAFA ?
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3
La Renault ZOE 2 se lance (enfin !) officiellement

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top