CyberSpy autorisé à vendre son logiciel espion

04 juin 2010 à 10h09
0
0096000003250118-photo-cyberspy.jpg
En novembre 2008, la justice américaine avait condamné l'éditeur CyberSpy pour la vente de son logiciel espion baptisé RemoteSpy. Ce dernier permet d'enregistrer l'historique de navigation, les frappes du clavier (keylogger), de récupérer les conversations de messagerie instantanée et de consulter les documents en cours de lecture.

Jusqu'alors, RemoteSpy était promu pour épier les machines de ses proches et la société mettait même à disposition un tutoriel pour l'envoyer par email déguisé au sein d'une image. Face à la vente de ce logiciel en toute impunité sur Internet, la FTC, l'organisme américain chargé de réguler les pratiques commerciales, avait lancé des actions judiciaires à l'encontre de l'éditeur. Après avoir temporairement interdit la vente de RemoteSpy, les autorités américaines en ont conclu que la stratégie promotionnelle de CyberSpy incitait à enfreindre les lois en vigueur.

Les deux parties ont finalement signé un accord. Désormais, le logiciel est présenté comme un moyen de surveillance à destination des parents et fait donc office d'outil de contrôle parental. RemoteSpy est également décrit comme un outil de surveillance du personnel au sein d'une entreprise ; autorisant alors le patron à épier l'écran d'un employé.

Les autorités américaines ont tout de même demandé à ce que les données transférées via Internet soient chiffrées. Par ailleurs, CyberSpy devra s'assurer que le logiciel n'est pas utilisé à des fins illégales. Enfin la société sera chargée de nettoyer les ordinateurs infectés à leur insu.

03250116-photo-cyberspy.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation
Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
Selon Epic Games, la PS5 est
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Pour Steve Sinofsky, ex boss de Windows, le Mac sous ARM sera
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total

Discussions sur le même sujet

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top