Malware : les emails vérolés affichent une hausse de 48,3% au premier trimestre

Stéphane Ficca
Spécialiste hardware & gaming
11 mai 2022 à 16h35
2
Hack malware © Shutterstock.com
© Shutterstock

Selon Vade, ce premier trimestre 2022 a vu le nombre de malwares et d'emails de phishing exploser.

En mars, la société Vade, spécialisée dans la conception et l'édition de solutions logicielles de sécurité des emails, détections d'emails abusifs ou malveillants, a détecté près de 33 millions d’emails contenant des malwares, soit le total mensuel le plus élevé depuis novembre 2016.

Les malwares et le phishing ont toujours la cote en 2022

Comme beaucoup d'internautes, vous recevez régulièrement des mails frauduleux et autres tentatives de phishing. En ce début d'année 2022, le marché de la cybercriminalité est en forme, puisque durant le mois de mars, ce sont pas moins de 32,9 millions d'emails contenant des malwares qui ont été recensés par Vade, soit une hausse de 201 % par rapport au mois précédent. Sur le trimestre, l'augmentation est de 48,3 %.

Du côté du phishing, la tendance est aussi à la hausse en mars dernier, même si cette dernière est nettement moins élevée aujourd'hui (environ 40 millions) qu'en novembre dernier (170 millions). Les victimes sont notamment attirées par les hackers avec des mails promettant « une remise de 20% sur la première commande » ou encore une « dernière chance pour profiter de vos 30 euros de remise ».

Malware 2022
© Vade

Durant ce premier trimestre 2022, la société dont l'identité a été le plus usurpé à des fins frauduleuses est Microsoft. Cette dernière représenterait 8,8 % des pages de phishing détectées par Vade, soit une hausse de 98,9 %.

Des sociétés françaises sont également concernées, c'est le cas du Crédit Agricole, d'Orange, de la Banque Postale ou encore d'Ameli, avec là encore de nombreuses tentatives de phishing usurpant ces sociétés.

Phishing 2022
© Vade

Les mauvaises nouvelles, comme la guerre en Ukraine, sont un catalyseur pour les hackers

Vade indique également : « Toujours prêts à tirer parti des mauvaises nouvelles, les hackers n’ont pas tardé à se servir de la guerre en Ukraine pour piéger les internautes. Au 1er trimestre, 10,8 % des emails évoquant l’Ukraine détectés par Vade étaient en réalité des tentatives de phishing, quand 14,3 % pouvaient être considérés comme des scams ».

Selon Vade, partout dans le monde, le nombre de malwares et d’emails de phishing s’est ainsi multiplié au cours des premiers mois de l’année. Prudence donc.

Source : Vade

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
kroman
Le phishing est particulièrement abondant sur les emails @sfr.fr !<br /> Tout ce que je reçois est en Français (faux emails Total Energie, compte formation, Pôle Emploi…)<br /> Mais rien sur Gmail ou mon serveur privé.
Yannk
Quel dommage qu’il soit si difficile d’identifier et de localiser tous ces émetteurs de spam…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Attention aux malwares cachés dans des fichiers PDF disponibles via Google
Voici les meilleurs antivirus pour un usage professionnel
LinkedIn est devenue une cible de choix pour les hackers
Casinos en ligne hackés : une fuite massive de données clients détectée
Voici les raisons pour lesquelles vous devriez adopter ce VPN à prix fou
De l'usurpation d'URL découverte dans les applis Zoom, Box et Google Docs
Des pirates soutenant la Russie ont essayé de perturber l'Eurovision 2022
En Inde, le gouvernement met fin à l'anonymat en ligne
VPN : NordVPN revient en force avec une offre à ne pas louper !
Le meilleur VPN du marché profite d'une promo folle !
Haut de page