Fuite du code source de l’antivirus Kaspersky 2009

01 juin 2018 à 15h36
0
Plusieurs sites font état d'une fuite de l'antivirus Kaspersky. Le code source de la version 2009 de la solution de sécurité est en effet disponible sur certaines plateformes spécialisées. Selon l'éditeur, il s'agit d'une résurgence d'une ancienne fuite datant de 2008.

00A0000003263646-photo-kaspersky-logo-clubic-mikeklo.jpg
Un fichier zip de 372 Mo contenant 28 dossiers de la version 2009 de l'antivirus Kaspersky était disponible en téléchargement sur certains boards. Une fuite qui va permettre à certains d'utiliser le code pour développer leurs propres solutions, parfois agrémentées de malwares...

Dans un communiqué, l'éditeur russe confirme qu' « après des vérifications étendues, les spécialistes de Kaspersky Lab ont découvert un lien avec un incident, survenu début 2008, dans lequel un ancien employé, qui avait accès au code source des produits grand public, annonçait que ce code pouvait être acheté via Internet. L'incident a été, à l'époque, rapidement signalé aux organismes compétents ». La personne reconnue comme source de la fuite avait alors été condamnée à une peine de trois ans et demi de prison avec sursis.

A en croire l'éditeur, ce code source était donc le même que celui diffusé en 2008. Pour sa défense Kaspersky explique également que le informations volées sont obsolètes et « ne sont pas directement lié aux fonctionnalités de protection » de sa solution.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Qnap renouvelle enfin ses NAS d'entrée de gamme
Art Project : Google présente son musée virtuel
Oracle met à jour son lecteur de bandes magnétiques
Salesforce investit dans Seesmic, qui lève 4 millions de dollars
La fondation Linux propose des cours de développement Android et MeeGo
Free : fin de service pour tv.freebox.fr, mais TF1 et M6 sur le multi-poste
IBM va mettre Symphony dans les nuages
Canvas : le créateur de 4chan dévoile sa nouvelle usine à mèmes
Les Blackberry bientôt bloqués en Inde ?
Réseau social d'entreprise : Chatter.com est officiel
Haut de page