Que vaut Norton 360 Standard sur Mac ? (Avis)

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
21 août 2020 à 11h00
0
8
Norton 360 est la dernière version Mac de la solution de sécurité de NortonLifeLock, aussi réputée que controversée par le passé. Voyons comment ce grand nom de l'antivirus se défend en 2020 sur la plateforme d'Apple.

Quand on évoque le mot « antivirus », Norton est sans doute un des noms qui viennent aussitôt à l'esprit. La gamme de NortonLifeLock, anciennement Symantec, a traversé toutes les grandes attaques de malware et plusieurs générations de PC et de Mac. La réputation de Norton, en efficacité comme en lourdeur, a connu des hauts et des bas, mais les dernières versions de la gamme ont conservé un niveau assez satisfaisant, tout en restant simple d'utilisation. Aujourd'hui, la gamme se divise autour des différentes formules de Norton 360, dont la version de base remplace Norton Security.



Protection

Norton fait partie des meilleures solutions testées par le laboratoire AV-Test. Lors de ses derniers benchmarks sur macOS Catalina, Norton réalise un score parfait sur la détection de nouvelles menaces sur Mac : tous les 83 échantillons recueillis par le laboratoire sont détecté avec succès. Norton est loin d'être le seul produit à obtenir ce score. En réalité, la moyenne n'est baissée que par deux logiciels : BitMedic et Tuxguard, tous les autres atteignant la note maximal sur ce critère. Il n'en reste pas moins qu'il passe le test.

Norton Antivirus Plus Mac 0027.jpg


Rien à signaler non plus sur les faux positifs. Un antivirus peut se montrer trop agressif et bloquer des fichiers ou des comportements qu'il estime malveillants alors qu'ils sont innofensifs. Sur le test d'AV-Test, qui consiste à analyser 391 045 fichiers sains, aucun n'est considéré comme nocif de manière abusive. Le constat est le même sur l'exécution de 50 applications courantes. Aucun comportement ne se retrouve bloqué sans raison légitime. Un bon point également, qui prouve que le moteur d'analyse est bien calibré.

Norton se distingue d'une partie de ses concurrents de part son impact sur les performances de macOS. Que ce soit sur le téléchargement, la copie de fichiers, sur l'installation d'applications ou sur leur exécution, l'effet de Norton Security est quasi nul, entre 0 et 2%.

Les données fournies par AV-Test ne peuvent être confirmées ou infirmées par celles d'AV Comparatives : cela fait plusieurs années maintenant qu'AV Comparatives a écarté les solutions Norton de ses comparatifs annuels.

Interface

Comme tous les antivirus Mac, malheureusement, Norton souffre d'un processus d'installation pénible. MacOS Catalina ne fait aucun effort pour permettre l'installation d'un antivirus qui est, par définition, un programme qui accède au système à un niveau assez bas. L'installation est donc ponctuée de multiples blocages : il faut confirmer à deux reprises une exception aux règles d'exécution de programmes de macOS, accorder manuellement l'accès à l'ensemble du disque, et valider un rappel sur le fait que Norton utilise des extensions du noyau dont la prise en charge sera retirée des prochaines versions de macOS. Le processus est malgré tout assez bien balisé, mais on a toujours la désagréable impression de se faire guider pas à pas dans l'installation d'un malware.

Norton Antivirus Plus Mac 0018.jpg


Dans les interfaces des solutions de sécurité, on constate essentiellement deux tendances : celles qui s'adaptent aux codes et aux contrôles standard de macOS, et celles qui jouent au contraire sur la familiarité d'une interface « multi device » et qui calquent complètement leur ergonomie sur celle de la version Windows. Norton appartient clairement à la deuxième catégorie. Rien, dans son interface, ne reprend les conventions du Mac : on ne peut même pas appeler les préférences avec le raccourci Cmd + ?

Norton Antivirus Plus Mac 0013.jpg


L'interface de Norton souffre quelque peu d'un excès de fenêtres. Il y a en fait deux centres de contrôle. Le premier est Mon Norton, une interface générale qui permet de configurer Norton Security et, si on dispose d'une solution Norton 360, des fonctionnalités comme le VPN ou le gestionnaire de mot de passe. À Mon Norton s'ajoute l'interface principale Norton Security qui centralise toutes les fonctionnalités de protection. Le problème c'est qu'on ne peut jamais vraiment appeler l'une sans l'autre. Même en lançant une analyse rapide depuis la barre de menus, on va ouvrir Mon Norton ET Norton Security. Il y a toutefois une option qui permet de désactiver ce comportement bizarre et de n'ouvrir que Norton Security, le module dédié aux fonctionnalités de protection.

Cette dernière interface, malgré son côté très Windows, n'a pas beaucoup bougé et reste assez claire avec des sections dédiées aux analyses et à la mise à jour Live Update. Les paramètres sont bien rangés malgré leur comportement un peu étrange qui a été plutôt pensé pour le tactile de Windows, avec des polices et des boutons de très grande taille. Admettons au moins que ça rend les menus plus lisibles.

Fonctionnalités

Norton 360 intègre un panel de fonctionnalités assez étendu, même sur la version de base Norton Antivirus Plus. La protection antivirus de base est toujours là, bien entendu, et protège l'utilisateur contre les virus, malwares et autres rançongiciels, avec une dose d'IA et de « machine learning » pour lutter contre les nouvelles menaces encore inconnues.

Norton Antivirus Plus Mac 0024.jpg


Les analyses du scanner peuvent être paramétrées : planification de manière hebdomadaire, exécution pendant les périodes d'inactivités du Mac ou analyses manuelles. On peut intégrer ou pas les dossiers compressés et cibler le disque de démarrage, les dossiers utilisateurs ou le système complet. Rien là que du très classique et efficace.

Du point de vue de la protection du web, Norton propose une extension Safe Web qui détecte et bloque les sites frauduleux et donne des informations de fiabilité sur les pages visitées. L'extension est disponible pour Firefox, Chrome et Safari. En revanche, on aurait apprécié qu'elle soit doublée d'un anti traqueur. Cette fonction existe dans la gamme mais elle est couplée avec le VPN réservé aux formules Norton 360, ce qui en prive pour la peine les utilisateurs de Norton Antivirus Plus.


Norton Antivirus Plus Mac 0005.jpg


Norton se rattrape en incluant un pare feu, même dans Norton Antivirus Plus. Celui-ci est moins agréable et intuitif à utiliser que NetBarrier d'Intego, mais il propose tout de même l'essentiel avec une relative simplicité d'administration : blocage des applications, des connexions entrantes ou sortantes, protection contre les vulnérabilités et profils différents selon qu'on soit sur un réseau de confiance ou non. Le module de protection contre les vulnérabilités est notamment bien pensé, fonctionnant avec une base de failles de sécurité connues et offrant un réglage de la sensibilité du blocage.

Norton Antivirus Plus Mac 0020.jpg


Fonctionnalités additionnelles

Les fonctionnalités additionnelles de la gamme Norton sont essentiellement destinées aux formules Norton 360, du moins les plus attractives : le VPN et le contrôle parental. Le VPN est assez similaire à ce que propose Kaspersky ou BitDefender, à savoir une interface simple qui permet de choisir son pays ou d'attribuer sa "destination" automatiquement. En revanche, son grand avantage réside dans le fait qu'il soit illimité, là où ses concurrents proposent généralement 200 ou 500 mo quotidien. Certes, les performances ne sont pas extraordinaires, mais on apprécie l'effort pour surfer anonymement et, comme mentionné précédemment, sans traqueurs.



NortonLifelock perpétue la promesse initiale de Norton 360 avec un espace de stockage entre 2 Go (pour la version Antivirus Plus) et 75 Go pour la version 360 Premium. L'idée d'avoir un stockage sécurisé pour ses fichiers sensibles est toujours appréciable. En revanche, à l'heure des offres de stockage en ligne autrement plus fournies, on est évidemment loin des capacités d'un Microsoft 365 ou d'un Dropbox.

On trouve également plusieurs modules pas directement liés à la protection antivirus et présents dans toute l'offre de Norton, même dans Norton Antivirus Plus. La première est un outil de nettoyage du disque, une fonctionnalité qui rappelle le passé de Norton et ses Norton Utilities, ou le module similaire qui avait été introduit dans le premier Norton 360. On ne va pas s'extasier sur cette fonctionnalité qui fait à peu près ce qu'elle dit : trouver de l'espace à récupérer, notamment en supprimant les doublons dans la bibliothèque photos et dans iTunes. Et ça n'est d'ailleurs pas forcément clair : est-ce que la fonctionnalité identifie correctement la nouvelle app Musique comme iTunes ? Il ne nous semble pas que ce soit le cas.

Norton Antivirus Plus Mac 0014.jpg


Un gestionnaire de mots de passe est également proposé, avec stockage des mots de passe sur un espace sécurisé. C'est appréciable, mais macOS intègre désormais une solution assez bien faite pour générer et stocker des mots de passe sécurisés pour ses comptes au sein même du Trousseau d'accès.

Notre avis

Norton 360 a plusieurs atouts pour lui. D'abord, son rapport fonctionnalités/prix est plutôt bon. En intégrant un pare-feu complet dans sa formule de base, Norton Antivirus Plus évite de devoir investir dans une suite de sécurité « multi device » pour profiter de ces fonctionnalités, et c'est plutôt appréciable. Et si on opte pour une des formules 360, même la version Standard, on dispose d'un VPN illimité, dont la seule restriction concerne le nombre de postes gérés (1 Mac ou 1 PC dans Norton 360 Standard).

Sur le plan de l'efficacité, l'antivirus se classe sans problème parmi les meilleurs sur Mac. Il semble détecter toutes les menaces récentes sur macOS et visiblement sans générer le moindre faux positif. Il est également très léger, ne causant apparemment aucun impact perceptible sur les performances de vos applications.

L'interface de Norton Antivirus Plus a l'avantage d'être assez simple à administrer et, pour les utilisateurs PC et Mac, d'être cohérente entre les deux plateformes. On lui préfère néanmoins les interfaces de Kaspersky ou Intego Mac Security pour leur meilleure intégration avec le Mac. Norton, lui, ressemble à une app Windows et ne prend pas en charge des fonctionnalités récentes comme le mode sombre.

On reste plus dubitatif sur l'intérêt de certaines fonctionnalités additionnelles, pour lesquelles on préferera soit celles intégrées à macOS, soit d'autres outils tiers qui là encore feront peut être le même job avec un meilleur respect des conventions du Mac. Malgré tout, Norton 360 reste ce qu'on peut appeler une valeur sûre. Ni trop complexe, ni trop limité, et sans alourdir le système, il remplit plutôt bien son contrat de protection de macOS contre des menaces récentes.



Norton 360 (Mac)

8

Les plus

  • Facile à utiliser
  • Pare feu dans toutes les versions
  • VPN sans quota de données
  • Efficace et léger

Les moins

  • Quelques fonctionnalités gadget

Efficacité 10

Fonctionnalités 8

Performances 10

Ergonomie 8

Modifié le 31/08/2020 à 15h49
0
0
Partager l'article :
scroll top