Brave intègre les domaines Unstoppable en « .crypto » élargissant ainsi l’accès au Web 3.0

24 mai 2021 à 12h45
12
Brave

Brave se rapproche de Unstoppable Domains pour proposer une prise en charge native des domaines « .crypto ».

Les utilisateurs du navigateur Brave peuvent désormais accéder à 30 000 sites décentralisés et 700 000 noms de domaine blockchain .

Brave intègre Unstoppable Domains

Lancé en 2018, Unstoppable Domains construit des noms de domaine sur la blockchain, le droit de propriété de chaque domaine prenant ainsi la forme d’un token non fongible (NFT) . Plus précisément, lorsqu’un utilisateur revendique un domaine, celui-ci est frappé en tant que NFT sur la blockchain Ethereum (ETH). Ces noms de domaine en .crypto peuvent pointer vers du contenu hébergé sur le Web, sur IPFS, ou vers des adresses de crypto-monnaies.

En pratique, cela signifie que les utilisateurs de Brave pourront naviguer à travers 30 000 sites Web décentralisés et 700 000 noms de domaine blockchain enregistrés par Unstoppable Domains, ce qui élargira considérablement l’accès au Web 3.0.

Brian Bondy, co-fondateur de Brave a déclaré à la suite de cette annonce : « Nous sommes ravis de travailler avec Unstoppable Domains pour permettre à un public plus large d’accéder à des DNS décentralisés. Chez Brave, nous voyons le Web 3.0 comme un tremplin vers l’avenir de la propriété numérique et de la décentralisation ».

Un grand pas pour le Web 3.0

Brad Kam, co-fondateur d’Unstoppable Domain considère quant à lui cette adoption comme un moment décisif pour le Web décentralisé et pour les systèmes DNS alternatifs en général. Alors que les DNS traditionnels s’accompagnent d’un long système d’approbation et d’organismes de réglementation, Brad Kam a expliqué : « L’ensemble du système de noms de domaine est une suite de smart contrats créés sur la blockchain, ce qui signifie que le navigateur Brave s’adresse directement à la blockchain au lieu d’aller chercher un serveur DNS ».

Ainsi, Brave bénéficiera de la prise en charge native des domaines Unstoppable dans deux grands domaines : son portefeuille de crypto-monnaies et ses sites IPFS. Dans l’ensemble, cela permettra aux utilisateurs du navigateur d’accéder à de nouveaux contenus.

Enfin, le fait que les navigateurs soient capables de résoudre ces domaines en .crypto tend à montrer que les systèmes de noms de domaine blockchain sont tout aussi viables que les services DNS traditionnels.

Basé sur Chromium et affichant une forte volonté de concurrencer les plus grands, Brave fait la part belle aux options de configurations. Qu'il s'agisse d'en améliorer les performances, d'optimiser sa navigation ou de le moduler selon ses préférences esthétiques, le navigateur tient ses promesses pour s'adapter aux exigences les plus spécifiques.
Lire la suite

Source : Brave

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
11
aazert
Bonjour,<br /> Concrètement pour les 99,9 % d’utilisateurs lambdas cela change quoi ?
popernik
Content de voir du progrès rapide et une implémentation pratique grand public de la blockchain. Web 3.0 internet décentraliser trop bien
After6blog
Rien :)(je caricature) On va juste encore rajouter une couche technique, économique, et donc de nouvelles arnaques
aazert
Lol… Nan vrmt j’ai toujours suivi de près ou de loin l’actualité «&nbsp;high tech&nbsp;» soit en ne comprenant pas grand chose soit en effleurant le sujet mais là pour la première fois je ne comprends rien.
gvia66
La seule chose que j’ai comprise, c’est que ces domaines sur blockchaine n’ont pas besoin d’obtenir l’adresse IP via un serveur DNS (censuré ou non) mais directement dans la blockchaine Ethereum.
raiden
Enfin quelque chose d’un peu revolutionnaire !<br /> Je pense que c’est surtout un retour a un web decentralisé !<br /> Apres, l’interet pour le moment, il n’y en a pas trop, mais on peut imaginer tout un nouveau systeme economique, pour de nouveaux usages !<br /> Le temps nous le dira !<br /> Et arretez d’etre pessimiste
stefor
Ça veut dire que tu n’as pas tout compris ce qui est expliqué dans l’article.
stefor
Yes. Il faut attendre que la décentralisation des noms de domaines soient plus répandue. Ce qui peut arriver très vite.
Fodger
@gvia66 Au final tu pointes toujours vers une adresse IP que tu le veuilles ou non, donc c’est faux.<br /> Par contre l’idée de s’adresser à serveur DNS décentralisé est bonne à condition que ce soit nativement supporté par l’ensemble des navigateurs.
bmustang
un moyen pour brave de capter des nouveaux utilisateurs, parce que sa base de toute façon ne décolle pas et certainement que edge fait mieux. Brave est sans doute un bon navigateur, mais il est indéfinissable pour beaucoup. Manque de clarté à tout les niveaux !
melcky
Le système dns est deja ultra décentralisé (et ultra robuste)<br /> Ce truc n’a d’intérêt que pour unstoppabledomains dot com qui vas gagner du pognon et pour ceux qui pourraient avoir un portefeuille en crypto monnaie…<br /> Bref… Web 2.1 au mieux
Oli1
Si j’ai compris quelque chose, cela veut dire qu’acheter un domaine en crypto (cher, au passage !) permettrait de rester totalement anonyme, et que le le domaine resterait «&nbsp;indestructible&nbsp;» (par ex. en cas de litige, ordonnance, etc.) ? …ou aucun rapport ?
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Pour le créateur du DogeCoin, 95% des crypto sont des arnaques
The Merge : le plus gros événement sur la blockchain Ethereum aura lieu en août
Les crypto-monnaies sont
Pour le PDG de la plateforme d'échange crypto FTX, le bitcoin est dans une impasse
Effondrement des crypto Terra et Luna : le fondateur risque-t-il une peine de prison ?
Le Bitcoin tombe sous les 30 000 dollars, faut-il s'inquiéter pour de bon ?
Ces 200 applications Android vous espionnent et volent vos données, supprimez-les d'urgence !
Le Salvador accueille un sommet international pour le bitcoin et la finance décentralisée
Cryptoqueen : découvrez l'histoire de cette arnaqueuse crypto recherchée par Europol
Les crypto-monnaies Terra et Luna s'effondrent : que s'est-il passé ?
Haut de page