Amazon adopte à son tour l’authentification par deux facteurs

19 novembre 2015 à 13h13
0
A l'instar de nombreuses sociétés, Amazon a choisi de renforcer la sécurité de son infrastructure en commençant le déploiement d'un dispositif d'authentification par deux facteurs.

Face aux multiples tentatives de piratage, toutes les principales sociétés du Web - Google, Apple, Yahoo, Microsoft, Evernote ou encore Twitter - ont choisi d'opter pour une identification sécurisée à leurs serveurs. Ils ont notamment implémenté une authentification par deux facteurs. Concrètement cela signifie qu'en plus de son nom d'utilisateur et de son mot de passe, l'internaute devra également saisir un code temporaire.

Sur l'édition américaine de son site e-commerce, Amazon a commencé le déploiement d'une technologie similaire. L'option se trouve dans les paramètres avancés du compte utilisateur. Le code secondaire sera envoyé par SMS ou généré par une application sous la forme d'un code QR.

035C000008250008-photo-amazon.jpg


Il faut dire que le compte Amazon comporte plusieurs données personnelles, qu'il s'agisse non seulement de son historique de commandes mais surtout de ses adresses postales ou de ses informations bancaires. On se demande même pourquoi cette option arrive si tardivement...

L'internaute sera également en mesure de déterminer un appareil de confiance, par exemple le PC de la maison, pour lequel il ne sera pas nécessaire d'activer cette double authentification. Ce terminal permettra d'accéder à son compte si le smartphone est égaré ou défaillant. Reste à savoir quand cette nouveauté débarquera sur les comptes français.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles
scroll top