La part de marché d'Internet Explorer recule au profit de Mozilla

17 septembre 2004 à 00h00
0
Selon une étude de marché de WebSideStory Inc., la part de marché du navigateur Internet Explorer de Microsoft aurait reculé au profit de Firefox de Mozilla

La revanche de Netscape ? Selon une étude de marché de WebSideStory Inc., la part de marché du navigateur Internet Explorer de Microsoft aurait reculé de 95.1% à 93.7%. Ce recul du logiciel Microsoft se fait essentiellement au profit de Firefox, le navigateur opensource édité par la fondation Mozilla, qui passe de 1.7% à 5.2% tandis que Opera progresse également pour passer de 0.1% à 1.1%.

Même si ils restent à confirmer par d'autres études, ces chiffres témoignent du regain d'intérêt pour la suite Mozilla et en particulier pour son navigateur web Firefox désormais disponible en version 1.0.

Outre les nombreuses failles de sécurité observées ces derniers mois dans IE, le succès grandissant de Firefox s'explique avant tout par ses qualités : rapidité d'affichage des pages web, système anti pop-up intégré, navigation par onglet, recherche google intégrée ou encore un outil de préremplissage des formulaires.

Même si Internet Explorer continue de dominer sans partage ce secteur grâce à son couplage avec Windows, la montée en puissance de Firefox pourrait redonner des idées à certains concurrents de Microsoft et en particulier AOL, dont le logiciel Netscape, désormais en version 7, est justement basé sur le code de la fondation Mozilla.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le site lesjeudis.com dope son offre de recrutement informatique
Alcatel marche sur les plates-bandes de Cisco et Lucent
Creative veut devenir un grand de la musique numérique
FlashDash, pour remplacer le menu
Sophos veut responsabiliser les employeurs vis-à-vis du spam
Alcatel marche sur les plates-bandes de Cisco et Lucent
Le site lesjeudis.com dope son offre de recrutement informatique
Creative veut devenir un grand de la musique numérique
FlashDash, pour remplacer le menu
Sophos veut responsabiliser les employeurs vis-à-vis du spam
Haut de page