L'ICANN freinée par le gouvernement américain

22 décembre 2008 à 16h35
0
0096000001834262-photo-department-of-commerce-usa-logo.jpg
L'ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), l'organisation chargée de superviser la gestion des suffixes Internet, a décidé de libéraliser les TLD (Top Level Domain) des noms de domaine afin de permettre aux entités commerciales de créer elles-mêmes leur extension. Aux côté des traditionnels .com et .fr, ce sont donc entre 200 et 800 nouvelles TLD qui devraient être disponibles dès l'année prochaine.

En plus des problèmes soulevés par la libéralisation des noms de domaines, le gouvernement américain, et plus particulièrement la chambre de commerce, souligne que l'ICANN n'a pas mis à disposition une documentation précise sur l'impact de cette initiative. En effet, en octobre 2006, l'organisation devait préciser plusieurs éléments à savoir si la structure du marché était globale ou varierait pour chaque nouvelle TLD créée. De ce fait, l'on peut s'interroger sur les impacts financiers éventuels pour l'utilisateur souhaitant migrer d'une extension à une autre. Le rapport du gouvernement précise : « l'ICANN doit compléter cette étude économique avant que l'introduction des nouvelles gTLD puisse être envisagée auprès de la communauté ».

Retrouvez le document officiel dans son intégralité ici (PDF).
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Panasonic propose 6,5 milliards d'euros pour Sanyo
Nokia cède ses « Security Appliance » à Check Point
iPhone 3G : Bouygues Telecom et ThePhoneHouse dévoilent leurs offres
Dell XPS 730x : PC pour joueurs sous Core i7
Convergence : Orange se renforce avec e-lob
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Platine Kiss DivX Ethernet disponible en France
Ogg Vorbis & Xvid pour la platine DivX de Kiss
Mobinaute lance un comparateur de prix ainsi qu'une boutique en ligne
Haut de page