AMD Phenom II X6 1100T, six cœurs abordable

0
0000008203142070-photo-amd-phenom-ii-x6-logo.jpg
Après avoir maintes fois renouvelé son offre cette année, AMD introduit un nouveau processeur tout en haut de sa gamme. Un Phenom II X6, à six cœurs¸ pour terminer 2010, voici ce qui nous attend au programme aujourd'hui.

Si les Core i7 d'Intel sont dominateurs, AMD a tout de même réussi à se faire une place au dessus des 200 euros en 2010, grâce à l'introduction de ses Phenom II X6. L'apport de deux cœurs supplémentaires ne corrige pas tous les défauts de l'architecture vieillissante du Phenom II, mais aura permis à l'ex-fondeur de Sunnyvale de redonner un coup de jeune à sa gamme.

Le nouveau Phenom II X6 1100T présenté aujourd'hui apporte 100 MHz de plus que son prédécesseur, le 1090T. Ce que l'on appelle un speed-bump, une augmentation légère de fréquence. Cela s'accompagne cependant d'une refonte tarifaire, ce qui nous donne l'occasion de voir, pour une dernière fois en 2010, ce qu'apportent ces puces.

On n'oubliera pas non plus le contexte qui entoure ce lancement. Pour rappel, AMD lancera en 2011 une nouvelle architecture, connue pour l'instant sous le nom de Bulldozer et qui aura pour particularité de prendre le contrepied de l'HyperThreading, en fusionnant de manière originale deux cœurs. Intel, de son côté, introduira le 8 janvier prochain une mise à jour de sa gamme, remplaçant l'actuelle plateforme P55 (l'introduction du socket 1155, du P67, et des processeurs Sandy Bridge). Nous y reviendrons en temps voulu.

0000012203806388-photo-amd-phenom-ii-x6-1100t-cpu-3.jpg


AMD Phenom II : quelques rappels



Les Phenom II X6 ont la particularité d'utiliser un nouveau die. Les six cœurs d'exécution y sont regroupés, ce qui en fait une puce en un bloc que l'on appelle également native.

On retrouve également à l'intérieur un contrôleur mémoire compatible à la fois avec la mémoire DDR2 mais aussi la mémoire DDR3, et ce en double canal (deux barrettes mémoires sont nécessaires pour en tirer partie). Cette double compatibilité mémoire vient du fait que ce processeur utilise le socket AM3. Pour rappel, AMD pratique depuis plusieurs années une stratégie de compatibilité descendante : vous pourrez utiliser ces processeurs AM3 sur des cartes mères AM2+ (qui disposent de slots mémoires DDR2). Il sera cependant nécessaire, au préalable, d'effectuer une mise à jour du BIOS de votre carte mère (disponible sur le site du constructeur de votre carte).

00B4000003806382-photo-amd-phenom-ii-x6-1100t-cpu-1.jpg
00F0000003806386-photo-amd-phenom-ii-x6-1100t-cpu-2.jpg


Les Phenom II disposent de trois niveaux de mémoire cache. Plus un niveau est bas, et plus cette mémoire est rapide. Cette stratégie, en strate, permet de limiter au mieux le temps nécessaire aux opérations mémoires, qui impactent encore aujourd'hui grandement les performances. Le cache de niveau 3 est le plus lent, mais aussi le plus gros avec 6 Mo. Il est partagé entre les 6 cœurs, et sert à l'échange d'informations entre ces derniers. Chaque cœur dispose de son propre cache de niveau 2, d'une taille plus modeste de 512 ko, tandis que le cache de niveau 1 - le plus rapide - n'est que de 64 Ko.

Dernière particularité des Phenom II X6, ils disposent d'un mode Turbo automatique, à l'image de ce qui existe également chez Intel. Lorsque tous les cœurs ne sont pas utilisés, le processeur peut ainsi éteindre ceux qui ne servent pas et augmenter, jusqu'à 400 MHz, la fréquence des cœurs actifs. Cela permet ainsi d'améliorer les performances dans les applications dites peu threadés, c'est-à-dire qui ne tirent pas partie pleinement des multiples cœurs (au hasard... les jeux !).

AMD Phenom II X6 1100T



Après le lancement des Phenom II X6 1055T, 1075T et 1090T, le Phenom II X6 1100T est le quatrième processeur à six coeurs proposé par AMD. Il s'agit du modèle le plus haut de gamme, et quand le 1090T était cadencé à 3.2 GHz, le 1100T atteint lui les 3.3 GHz. Le mode Turbo automatique permet d'atteindre un boost de fréquence de 400 MHz, ce qui fera varier la fréquence du processeur entre 3.3 et 3.7 GHz selon les situations.

03805486-photo-cpuz-1100t.jpg

Le Phenom II 1100T vu par le CPU-Z


Gravé en 45 nanomètres par Global Foundries (la société « spin-off » d'AMD auquel ce dernier à revendu ses usines de fabrication), le Phenom II X6 embarque 904 millions de transistors. Le processeur est annoncé pour un TDP, sa dissipation thermique maximale (et également sa consommation électrique maximale), de 125 watts.

Cette puce est en socket AM3, rétro compatible avec les cartes mères AM2+ (après mise à jour de BIOS), son contrôleur mémoire reste inchangé par rapport aux modèles précédents.

Overclocking



Naturellement, nous avons eu à cœur de vérifier les performances en overclocking du dernier venu d'AMD. Les processeurs à six cœurs précédents du constructeur ne nous avaient pas laissé un souvenir intarissable, leur overclocking étant relativement délicat. Nous utilisons pour ces tests un refroidissement à air performant.

03805488-photo-cpuz-1100toc.jpg

Si notre 1100T acceptait bel et bien de booter a 4 GHz, il ne tient pas la charge à cette fréquence.


Le Phenom II X6 1100T est un « Black Edition », la dénomination donnée par AMD à ses processeurs dont le coefficient multiplicateur est débloqué. Cela simplifie énormément l'overclocking. Les prestations du dernier né d'AMD sont franchement meilleures puisque l'on aura atteint de manière stable les 3.9 GHz. Pas moyen de stabiliser notre processeur de test à 4 GHz cependant, ce dernier ne tenant pas en charge.
00310184-photo-ordinateur-de-bureau-dell-dimension-3100c.jpg
Passons maintenant aux tests de performances. La configuration utilisée pour mesurer les performances des processeurs AMD est comme suit :

  • Carte mère Asus CrossHair Formula IV,
  • 4 Go Mémoire DDR3-1333 Corsair @ 1333,
  • Nvidia Geforce GTX 480,
  • 2x Western Digital Raptor 300 Go


C'est sur cette plateforme que nous avons testé le nouveau venu, le Phenom II X6 1100T. Nous avons ajouté à titre de comparaison son prédécesseur, toujours disponible, le X6 1090T, proposé à un prix relativement proche. Nous avons également ajouté, afin d'être exhaustifs, le Phenom II X4 970, le plus rapide des quadruples cœurs d'AMD, vendu lui pour un prix moindre.

Côté compétition, Intel dispose de deux plateformes sur se segment tarifaire, nous avons donc testé l'offre des deux, à commencer par le haut de gamme, socket 1366 :

  • Carte mère Asus Rampage II Extreme,
  • 6 Go mémoire DDR3-1333 Corsair @ 133,
  • Nvidia Geforce GTX 480,
  • 2x Western Digital Raptor 300 Go


Nous avons testé les deux processeurs quadruples cœurs (avec HyperThreading, 8 cœurs virtuels vu sous Windows) présents dans le segment tarifaire de l'offre d'AMD, à savoir les Core i7 950 et 930. Nous avons terminé par l'offre en socket 1156 avec cette configuration :

  • Carte mère Asus Maximus Formula III,
  • 4 Go mémoire DDR3-1333 Corsair @ 133,
  • Nvidia Geforce GTX 480,
  • 2x Western Digital Raptor 300 Go


Les Core i7 870 et 860 représenteront l'offre d'Intel sur cette plateforme. Sur toutes les machines, nous utilisons l'édition Intégrale de Windows 7 64 bits. Les pilotes installés sont les derniers en date.

3D Mark Vantage



03805566-photo-vantage.jpg


Le test processeur de 3D Mark Vantage récompense le nombre de cœurs, on peut le voir rapidement en comparant le Phenom II X4 970 aux modèles six cœurs. Face à sa concurrence, le Phenom II X6 reste derrière l'intégralité des processeurs Intel, malgré leurs « seulement » quatre cœurs. On notera ici les performances particulièrement proches du Core i7 950 et du Core i7 870, deux puces utilisant une plateforme différente, mais proposées à un prix équivalent.

ScienceMark 2.0, 64 bits - Primordia



03805558-photo-sciencemark.jpg


Capable de n'utiliser qu'un seul cœur, ScienceMark 2.0 note avant tout la fréquence des puces. Nous indiquons ici le temps nécessaire à la réalisation du test. Ce temps en secondes fait que le graphique se lit à l'envers, une barre courte indique de meilleures performances. Avec son mode Turbo qui le pousse à 3.7 GHz, le Phenom II X6 1100T arrive à faire mieux que le Phenom II X4 970, cadencé nativement à 3.5 GHz. Les Core i7 sont cependant tous devant l'offre d'AMD.

Cinebench 11.5



03805572-photo-cinebench.jpg


Développé par Maxon, Cinebench mesure les performances des processeurs en effectuant le rendu d'une scène 3D, via le moteur de leur logiciel phare Cinema 4D. Les processeurs à six cœurs d'AMD tiennent ici la tête, étant les plus rapides pour ce type d'applications. On notera que le Core i7 950 bat d'un cheveu son compétiteur en socket 1156.

Adobe Photoshop CS5, 64 bits



03805556-photo-phocs5.jpg


Sous Photoshop CS5, nous mesurons le temps nécessaire à l'application d'un filtre de flou radial sur une image de grande taille, en 16 bits par composante. Les résultats sont exprimés en secondes, la lecture du graphique est donc inversée, la barre la plus courte représente le processeur le plus rapide. Les cœurs en plus, on le voit, aident grandement le Phenom II X6 par rapport au modèle quadruple cœur. Malgré tout, la domination des processeurs Intel est écrasante dans ce test où les accès mémoire sont nombreux.

3DS MAX 2011, 64 bits - Radiosité



03805490-photo-3dsmax.jpg


Nous mesurons le temps nécessaire au rendu d'une scène 3D complexe. Les résultats sont exprimés une fois de plus en secondes, avec une lecture du graphique qui s'en trouve inversée. Le Phenom II X6 1100T est en tête, à l'image des résultats sous Cinebench. Malgré tout, il partage sa couronne avec le très vaillant Core i7 950. Les propensions du six cœurs d'AMD restent globalement très bonnes dans ce type d'applications.

WinRAR 4.0 beta 2, 64 bits



03805584-photo-winrar.jpg


Nous créons avec WinRAR une archive, d'un disque à l'autre, en utilisant le mode de compression Best (le plus efficace, et surtout le plus gourmand pour les processeurs). Il s'agit, encore une fois, du temps nécessaire à la création de l'archive, les processeurs dont la barre est la plus courte sont les meilleurs. Disposer de six cœurs est un avantage dans la gamme d'AMD quand on compare les deux modèles 6 cœurs aux Phenom II X4 970. Malgré tout, l'avance tenue par les puces d'Intel dans ce test, en grande partie due à leur contrôleur mémoire plus efficace, est irrattrapable pour les modèles 6 cœurs d'AMD. Les Core i7 en socket 1366 sont à la fête, c'est l'un des rares tests où le triple canal mémoire entre réellement en action.

Encodage vidéo - x264



03805570-photo-x264.jpg


Nous utilisons l'excellent logiciel open source x264 pour compresser une vidéo au format H.264. Les scores indiqués correspondent, encore, au temps en secondes nécessaire pour effectuer la compression de la vidéo. Victoire pour le Phenom II X6 1100T dans ce test où il bat, d'un cheveu, le Core i7 950. Le Core i7 870 fait jeu égal avec le Phenom II X6 1090T.

Crysis Warhead, 64 bits - Frost - 800x600



03805542-photo-crysis.jpg


Premier jeu de notre protocole, Crysis Warhead fonctionne ici en mode DirectX 10 Enthusiast. Pour rappel, si nous testons les jeux en 800x600, c'est avant tout pour permettre de distinguer les écarts relatifs entre les processeurs, indépendamment des performances de la carte graphique. Même si l'on ne joue plus, en 2010, dans cette résolution, en pratique ces scores nous donnent le potentiel des processeurs dans les moteurs de ces jeux. Nos chiffres doivent donc être interprétés comme tels.

Comme vous pouvez le voir, Crysis n'est pas tendre avec les processeurs AMD. Les six cœurs terminent d'ailleurs derrière le Phenom II X4 970 : le mode Turbo ne suffit pas à compenser la différence de fréquence, dans un titre multithreadé. Les processeurs de la plateforme 1366 terminent ici devant la plateforme 1156.

Dirt 2 - 800x600



03805550-photo-dirt2.jpg


Dans ce second titre, le Phenom II X6 1100T arrive tout de même à se placer un cheveu devant le Phenom II X4 970. La domination des processeurs d'Intel en jeu est sans partage, une fois de plus la plateforme 1366 est devant la 1156.

Far Cry 2 - 800x600



03805554-photo-farcry2.jpg


Développé par Ubisoft, et mis en avant par Intel pour son support du multithreading, Far Cry 2 réussi extrêmement bien aux puces du constructeur bleu, et bien moins aux puces d'AMD qui se font ici corriger. Même si Intel s'est impliqué dans le développement de ce titre, les écarts sont massifs.

Enemy Territory Quake Wars - 800x600



03805552-photo-etqw.jpg


Terminons avec le doyen de notre comparatif, Enemy Territory Quake Wars qui ne fait que confirmer la tendance que nous avions relevée dans les titres précédents.Avant de refermer notre test, parlons consommation. Nous avons mesuré la consommation électrique du Phenom II X6 1100T, et comparé aux mesures relevées avec les autres processeurs. Nous utilisons un wattmètre pour récupérer la consommation totale du système, à la prise. Il ne s'agit pas de la consommation du processeur seul, attention. Nous effectuons deux mesures, une au repos après plusieurs minutes d'inactivité sous Windows 7, et une en charge processeur avec Prime 95.

03805588-photo-conso.jpg


Plus ancienne, la plateforme X58 dispose d'une consommation au repos qui n'est pas au niveau de celle proposée par la plateforme P55 du même constructeur. Certes, la barrette mémoire supplémentaire ajoute à la consommation, mais cela ne justifie pas les écarts. Les processeurs d'AMD viennent se situer, au repos, entre ces deux plateformes. En charge la consommation des Phenom est relativement mesurée, même si une fois de plus, ce sont les Core i7 870 et 860 qui se distinguent avec la consommation la plus faible.

Conclusion



Avec un prix annoncé de 270 euros, le Phenom II X6 1100T vient s'attaquer à deux poids lourds d'Intel vendus pour un prix équivalent, le Core i7 870 en socket 1156, et le Core i7 950 (socket 1366).

Pour ce prix, AMD fournit un processeur disposant de six cœurs physiques, quand son concurrent ne propose que des puces quadruples cœurs. Il faut en effet exploser son budget et atteindre les quasi 900 euros pour s'offrir un Core i7 970, le « moins cher » des hexa cœurs du constructeur de Santa Clara.

Le nombre de cœurs joue, bien entendu, mais la performance individuelle des cœurs, des caches, et du contrôleur mémoire jouent au minimum tout autant : quand on regarde les performances, dans de nombreux cas les processeurs à 6 cœurs d'AMD sont derrière les quad core d'Intel, alors même que souvent, les puces 6 cœurs d'AMD disposent de fréquences plus élevées.

Le cas des jeux est assez significatif, mais ce n'est pas le seul. La compression de fichiers ne réussit pas non plus aux Phenom, peinant un peu par un manque d'efficacité de leur contrôleur mémoire.

Au final, le Phenom II X6 1100T arrive à se démarquer dans nombre d'applications fortement threadées, où ses multiples cœurs parlent. C'est le cas par exemple de la 3D professionnelle, mais aussi de l'encodage vidéo où le 1100T se place devant l'offre d'Intel, à coût égal. Il faut aussi prendre en compte dans notre analyse le surcoût engendré par la plateforme socket 1366 d'Intel, qui requiert une carte mère un peu plus onéreuse, et pour des performances optimales, une troisième barrette mémoire.

AMD Phenom II X6 1100T

6

Les plus

  • Très bonnes performances dans les applications multithreadées
  • Mode Turbo
  • Prix mesuré

Les moins

  • Performances basses dans les jeux

0

Performances8

Innovation6

Qualité/prix9



Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Android : Google dévoile un prototype de tablette et Google Maps Mobile 5.0
Oracle va porter son Enterprise Linux sur sa puce de serveur Sparc
Insolite : un appareil Leica MP2 part aux enchères à 402 000 euros
Juniper rachète un spécialiste de la sécurité des environnements virtualisés
Avast Pro fait un carton auprès des pirates
Le réseau Tumblr connaît une panne critique
Google présente officiellement le Nexus S
Production de contenus : Wikio / Overblog veut construire le Demand Media européen
Attaque ou rachat : Twitter lorgnerait du côté de Twittersearch
L'iPhone 4 blanc disponible au printemps ?
Haut de page