🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Publicité ciblée : comment savoir si votre smartphone surveille vos discussions

20 juin 2022 à 10h10
Sponsorisé par
ExpressVPN
0
Sponsorisé par ExpressVPN
assistant vocal

Inlassablement, des personnes rapportent le même phénomène : lors d'une discussion avec des amis, leur smartphone dans les environs, ils évoquent un sujet qu'ils n'ont pas recherché avant sur Internet. Pourtant, quelques jours plus tard, ils reçoivent des publicités étrangement liées ces échanges.

Il semblerait cependant que cette crainte d'être mis sur écoute ne soit pas fondée d'après une étude de 2018. Mais ça ne signifie pas que votre smartphone n'utilise aucune donnée issue de vos micros pour de la publicité ciblée. Entre les applications et les assistants virtuels, les géants de la tech ont assez de moyens à leur disposition pour connaître vos intérêts et vos besoins sans avoir besoin de vous espionner secrètement.

Les assistants vocaux, en première ligne de la publicité ciblée

À la question "mes requêtes formulées aux assistants vocaux peuvent-elles être ensuite utilisées par les entreprises ?", la réponse est oui. Après tout, rien d'étonnant, ces programmes se comportent majoritairement comme des moteurs de recherche, et récupèrent donc ces informations comme peut le faire Google ou une application lorsque vous souhaitez obtenir une information.

En 2019, Apple avait été forcé de s'excuser et de revoir ses pratiques après que The Guardian a révélé que certains sous-traitants avaient eu accès à des enregistrements vocaux issus de conversations avec Siri, mais aussi provenant d'activations par erreur de l'assistant. Ces enregistrements étaient envoyés à des employés pour qu'ils puissent noter les interactions entre les utilisateurs et Siri. Mais de temps en temps, ces échantillons contenaient des conversations privées, enregistrées par l'assistant vocal qui avait été activé par erreur. Les travailleurs avaient ainsi eu accès à des données médicales, été témoins d'activités illégales ou encore avaient entendu des moments intimes.

Si Apple a bien affirmé changer ses pratiques suite à cette enquête, cela ne signifie pas pour autant que la société n'a plus accès à ces données. Par défaut, les enregistrements audio ne sont plus conservés, mais des retranscriptions automatiques des conversations sont créées, envoyées et utilisées. Ce ne sont pas les seuls à utiliser cette technique. Une étude d'avril 2022 portant sur l'assistant vocal d'Amazon concluait que les interactions entre les utilisateurs et Alexa étaient utilisées par le géant du web et ses partenaires publicitaires pour servir des publicités ciblées sur les appareils Echo mais aussi sur le web.

Amazon a bien confirmé utiliser ces informations pour de la publicité ciblée sur son site, mais aussi sur tous les endroits où l'entreprise publie des annonces. Toutefois, elle a nié les revendre sans consentement à des partenaires publicitaires. Là aussi, les enregistrements vocaux directs ne sont pas envoyés, mais sont retranscrits en texte avant d'être partagés, ce qui est largement suffisant pour obtenir toutes les informations nécessaires. Et bien évidemment, Google emploie des techniques similaires.

Qui d'autre écoute mes conversations ?

Les assistants vocaux ne sont pas les seules applications à pouvoir enregistrer votre voix. Certaines applications téléchargées vous demanderont également l'autorisation d'accéder à votre micro et de l'écouter. Parfois, ce sera pour une bonne raison, comme une application d'apprentissage de langues. D'autres fois, l'intention derrière cette demande sera tout autre.

Certes, il y a ces logiciels malveillants de type spyware qui vous espionnent illégalement et, dans le pire des cas, utiliser les informations obtenues pour vous faire chanter. Par ailleurs, certaines applications paraissant parfaitement légitimes tentent d'obtenir un maximum d'autorisations de la part des utilisateurs peu du fait que les utilisateurs peu regardant pour récupérer le plus d'informations possibles.

Rappelons également que Facebook n'est pas en reste et se permettait même d'activer le microphone du smartphone à l'insu de l'utilisateur.

Comment savoir que mes conversations sont écoutées et comment l'éviter ?

Dès que vous utilisez une fonctionnalité vocale dans une application, partez du principe que ces informations seront récupérées par les développeurs. Parfois, elles ne le seront que pour pouvoir améliorer le service, mais si vous souhaitez conserver la main sur vos données, il va falloir se pencher sur les autorisations données à chaque élément dans votre téléphone.

Désactiver les assistants vocaux

La première étape pour éviter la publicité ciblée sur son téléphone, c'est donc d'éviter l'utilisation des assistants vocaux. Mais pour être sûr qu'ils ne s'activent pas, même par erreur, il est plus prudent d'aller faire un tour dans ses paramètres et de désactiver au maximum la fonctionnalité.

Chez Apple, il faudra se rendre dans le menu Réglages et dans Siri & recherche. Dans cette section, vous trouverez de multitudes options pour personnaliser votre utilisation quotidienne de Siri, mais aussi de quoi désactiver l'assistant vocal. Vous pourrez également empêcher qu'il se déclenche si vous appuyez sur certains boutons et l'éteindre lorsque votre téléphone est verrouillé. Il peut aussi être intéressant de désactiver Siri dans votre iCloud. Si jamais vous changez d'avis par la suite, vous pourrez toujours le réactiver dans ces mêmes paramètres.

Chez Google, les étapes sont un peu plus longues. Rendez-vous dans les paramètres, menu Google → Paramètres des applis Google → Recherche, Assistant et commandes vocales → Assistant Google → Hey Google et Voice Match et désactivez l'option "Hey Google". De même, lorsque vous souhaiterez pouvoir utiliser de nouveau la fonctionnalité, il vous suffira de suivre ces mêmes étapes.

Dans les paramètres de votre smartphone, il est généralement possible de consulter et supprimer l'historique de vos interactions vocales. Amazon propose cette fonctionnalité directement depuis son site Web. Ces enregistrements peuvent s'avérer utiles pour améliorer la reconnaissance vocale sur votre appareil, les supprimer pourra donc rendre votre expérience moins agréable. À vous de voir.

Vérifier et contrôler les autorisations des applications

Vous ne vous en rappelez peut-être pas forcément, mais il est possible qu'une application téléchargée il y a un certain temps et abandonnée dans un coin de votre téléphone continue d'avoir l'autorisation d'accéder à votre micro. Bonne nouvelle, que ce soit sur iOS ou sur Android, il est possible d'accéder aux autorisations demandées par chacun des logiciels et de les supprimer si nécessaire.

Bien entendu, il faut faire preuve de discernement : retirer à une application la possibilité d'enregistrer votre microphone lorsqu'elle est nécessaire pour son fonctionnement vous empêchera de l'utiliser à son plein potentiel. Cependant, vérifier ces autorisations est également un bon moyen de repérer les applications suspectes qui demandent des accès trop étendus et de savoir qu'il est temps de les supprimer, afin d'encore mieux préserver votre vie privée.

Comment me protéger de la publicité ciblée sur mon smartphone ?

Les données audio fournies aux applications ne sont pas les seules informations exploitées pour la publicité ciblée. Toutes vos actions sur votre smartphone, surtout sur le web, sont scrutées et utilisées pour personnaliser les annonces qui vous sont retournées sur les sites que vous visitez. En plus de prendre de bonnes habitudes au niveau des assistants vocaux, vous pouvez également utiliser un VPN pour protéger votre vie privée.

Un VPN préserve votre anonymat en cachant votre adresse IP et en chiffrant vos requêtes pour éviter que ce que vous recherchez ou que les sites que vous consultez soient utilisés pour déterminer vos centres d'intérêt pour les annonceurs publicitaires.

Référence incontournable sur le marché de VPN, ExpressVPN dispose aujourd'hui d'une offre promotionnelle à ne pas manquer avec 3 mois gratuits pour la souscription annuelle.

ExpressVPN
  • Nombreuses plateformes supportées
  • Interface soignée et extensions navigateur
  • Nombre impressionnant de serveurs

À la pointe de la technologie, ExpressVPN offre un niveau de service de premier ordre. Difficile de le prendre à défaut que ce soit pour sa politique de confidentialité, les performances et la sécurité de ses serveurs, la qualité de ses applications ou encore sa couverture multiplateforme. Il propose en outre de nombreux guides pédagogiques et tutoriels très soignés pour comprendre, installer et utiliser son VPN au quotidien. Un must.

À la pointe de la technologie, ExpressVPN offre un niveau de service de premier ordre. Difficile de le prendre à défaut que ce soit pour sa politique de confidentialité, les performances et la sécurité de ses serveurs, la qualité de ses applications ou encore sa couverture multiplateforme. Il propose en outre de nombreux guides pédagogiques et tutoriels très soignés pour comprendre, installer et utiliser son VPN au quotidien. Un must.

Article proposé et conçu par La Rédaction Clubic en partenariat avec ExpressVPN
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

Samsung Pay retirée des smartphones non Samsung ?
Des employés de SpaceX se plaignent du comportement d'Elon Musk dans une lettre ouverte... et se font virer
Rachat de Giphy : Meta peut bien attendre, le Royaume-Uni bloque toujours
Comment la Grande-Bretagne compte devenir une super puissance de la tech
Pourquoi la société mère de TikTok veut-elle investir massivement dans la réalité virtuelle ?
Rétropédalage pour Elon Musk : finalement, pas de licenciements chez Tesla à prévoir ?
Meta : qui est Sheryl Sandberg, et pourquoi son départ est un tournant ?
La French Tech s'engage pour l'égalité entre les femmes et les hommes
Victime de problèmes informatiques, easyJet a dû annuler de nombreux vols ce week-end de l'Ascension
Twitter veut quand même conclure son rachat par Elon Musk
Haut de page