Google Chrome 94 bêta montre ses premières optimisations pour le jeu au sein du navigateur

31 août 2021 à 11h40
1
Google Chrome sur Android © Pixabay
© Pixabay

Google ne cesse d'œuvrer pour améliorer son navigateur web , Google Chrome . Et parmi les innovations à venir, la version 94 de Chrome pourrait s'offrir deux apports technologiques de poids pour favoriser, entre autres, le gaming.

WebCodecs et WebGPU sont des interfaces de programmation (API) pensées en ce sens. Si la première est proche d'une publication, la seconde, plus expérimentale, est encore en pleine phase de test.

WebCodecs et WebGPU, deux nouvelles technologies pensées notamment pour le gaming

Parmi les annonces concernant la version bêta de Chrome 94, l'arrivée de deux nouvelles technologies sur le banc de test a tout pour réjouir les amateurs de jeu. WebCodecs et WebGPU, deux interfaces de programmation (API), doivent ainsi permettre d'améliorer les performances du navigateur web pour le gaming.

La première avancée, WebCodecs, a pour objectif de permettre aux développeurs un meilleur accès aux codecs d'encodage et de décodage audio, image (y compris d'images vidéos brutes) et vidéo inclus dans le navigateur web. D'un niveau réduit, le codec doit permettre une meilleure prise en charge d'applications émergentes telles que le jeu en streaming, sensible à la latence. Cela sans augmentation de la consommation, ce qui aurait été le cas avec des codecs tels que JavaScript.

La seconde innovation, WebGPU, est également une interface de programmation destinée à offrir aux développeurs un accès natif à la carte graphique d'un appareil, de manière à pouvoir dialoguer directement avec elle dans un langage qu'elle comprend, sans couche logicielle supplémentaire. Là encore, c'est un gain de rapidité qui est recherché. De quoi « permettre aux développeurs de créer plus facilement des jeux graphiquement intenses qui s'exécutent dans le navigateur, en exploitant toute la puissance des GPU de la génération actuelle », selon The Verge.

La phase de test se poursuivra jusqu'en 2022

Néanmoins, la date potentielle d'ajout de ces nouvelles technologies au sein de la version 94 standard de Google Chrome n'est pas connue. Et pour cause, il ne s'agit que d'une annonce concernant la version bêta du navigateur web, avec toutes les phases de test qui doivent en découler. En conséquence, d'après The Verge, ces expérimentations vont se mener tout au long du second semestre 2021, et même se poursuivre durant les premiers mois de 2022. Ce qui ne devrait pas empêcher WebCodecs d'être « bientôt publié », selon le média.

Les amateurs de gaming sur navigateur peuvent d'ores et déjà se réjouir que de telles innovations soient pensées et encore phase de test, avec à la clef un déploiement potentiel pour améliorer leur expérience de jeu. Et ils ne sont pas les seuls. Zoom est intéressé par WebCodecs pour favoriser la qualité des visioconférences. De son côté, WebGPU serait pertinent pour le rendu de modèle 3D dans Chrome.

Plus de vitesse sans se montrer davantage gourmand, telles sont les attentes de Google avec Chrome. Le navigateur a déjà bénéficié d'un gain de rapidité certain, poussé jusqu'à 23 % suivant le processeur et la configuration système de l'appareil sur lequel il est installé, grâce au compilateur de codes JavaScript nommé « Sparklug ». La version 94 de Chrome se place dans cette lignée.

Source : The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

ColorOS 12 : quelles sont les nouveautés au programme pour les smartphones OPPO, OnePlus et realme ?
Mozilla teste l'implémentation de Bing comme moteur de recherche par défaut dans Firefox
OVHCloud s'apprête à entrer en Bourse
Rendre le processeur Apple M1
Un pass sanitaire
Sélection rentrée antivirus : les meilleures offres du moment chez Bitdefender et Norton
Bon Plan Antivirus : Bitdefender Total Security protège vos appareils avec 60% de réduction
Windows 10 : la mise à jour de septembre vous empêche d'imprimer ? Vous n'êtes pas un cas isolé
Cyberlink Director Suite 365 2021 évolue vers toujours plus d'intelligence artificielle
Silverlight, vous vous souvenez ? Microsoft met fin à son support le mois prochain
Haut de page