Ransomware : des hackers demandent 50 millions de dollars à Acer

22 mars 2021 à 13h00
6

Le constructeur Acer aurait été victime d'une intrusion sur ses serveurs. Les hackers demandent 50 millions dollars de rançon.

Un groupe de hackers malveillants aurait réussi à infiltrer le ransomware REvil chez Acer. L'entreprise taïwanaise n'a pas souhaité confirmer précisément la nature et les conséquences de cette attaque.

Acer ouvre une enquête

Selon BleepingComputer, les hackeurs ont publié des captures d'écran pour prouver leur piratage. Cela inclut notamment des données financières ainsi que des communications avec les établissements bancaires.

Acer n'a pas précisément confirmé avoir été victime d'un ransomware. La société explique être constamment sous attaques et précise avoir rapporté des situations anormales au sein des pays obligeant les entreprises à communiquer sur d'éventuelles brèches pouvant mettre à mal la confidentialité des utilisateurs.

Sans donner davantage de précisions, la société explique avoir lancé une investigation sur ses dispositifs de sécurité. Un expert en sécurité note qu'un des membres de ces hackeurs a procédé à l'achat d'un outil permettant d'exploiter une vulnérabilité de Microsoft Exchange.

LeMagIT

50 millions, ou 100 millions de dollars après le 28 mars

LeMagIt dévoile une autre capture d'écran sur laquelle il apparaît que l'ensemble du réseau d'Acer a été infecté et verrouillé.

Les hackeurs demandent un versement en crypto-monnaie équivalent à 50 millions de dollars pour générer la clé qui permettra de récupérer un accès aux données volées. L'entreprise devra régler cette somme avant le 28 mars sans quoi cette dernière sera tout simplement doublée.

Il s'agit à ce jour de la somme la plus élevée demandée dans une affaire de ransomware. Précédemment, le record était de 30 millions de dollars suite à l'attaque touchant le groupe Dairy Farm. Elle avait également été orchestrée via le ransomware REvil.

Ces dernières semaines, plusieurs vulnérabilités affectant Microsoft Exchange ont été découvertes. Selon le spécialiste de la sécurité ESET, quelque 5 000 serveurs de messagerie basés dans plus de 115 pays ont subi des attaques.

La semaine dernière, une dizaine de groupes de hackeurs exploitant ces failles avait été identifiée.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
7
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Google abandonne son application mobile Google Shopping
Toyota tease son prochain crossover électrique, le premier modèle
Vous pouvez effectuer une capture d'écran précise dans Vivaldi
La sonde OSIRIS-REx a survolé une dernière fois l'astéroïde Bennu
MG diffuse les premières photos du Cyberster
Ducati mise sur le développement des carburants synthétiques plutôt que sur l'électrique
La rumeur enfle autour de l'annonce de GTA VI à l'E3
Le malware Joker a infecté plus de 500 000 terminaux Huawei Android via l'AppGallery
Vélo électrique : le Xiaomi Mi Smart Electric Folding Bike est 250€ moins cher
Apple MacBook Air : 100€ de réduction sur toute la gamme chez Fnac 🔥
Haut de page