Ransomware : des hackers demandent 50 millions de dollars à Acer

22 mars 2021 à 13h00
6
Acer Logo

Le constructeur Acer aurait été victime d'une intrusion sur ses serveurs. Les hackers demandent 50 millions dollars de rançon.

Un groupe de hackers malveillants aurait réussi à infiltrer le ransomware REvil chez Acer. L'entreprise taïwanaise n'a pas souhaité confirmer précisément la nature et les conséquences de cette attaque.

Acer ouvre une enquête

Selon BleepingComputer, les hackeurs ont publié des captures d'écran pour prouver leur piratage. Cela inclut notamment des données financières ainsi que des communications avec les établissements bancaires.

Acer n'a pas précisément confirmé avoir été victime d'un ransomware. La société explique être constamment sous attaques et précise avoir rapporté des situations anormales au sein des pays obligeant les entreprises à communiquer sur d'éventuelles brèches pouvant mettre à mal la confidentialité des utilisateurs.

Sans donner davantage de précisions, la société explique avoir lancé une investigation sur ses dispositifs de sécurité. Un expert en sécurité note qu'un des membres de ces hackeurs a procédé à l'achat d'un outil permettant d'exploiter une vulnérabilité de Microsoft Exchange.

Acer Ransomware © LeMagIT
LeMagIT

50 millions, ou 100 millions de dollars après le 28 mars

LeMagIt dévoile une autre capture d'écran sur laquelle il apparaît que l'ensemble du réseau d'Acer a été infecté et verrouillé.

Les hackeurs demandent un versement en crypto-monnaie équivalent à 50 millions de dollars pour générer la clé qui permettra de récupérer un accès aux données volées. L'entreprise devra régler cette somme avant le 28 mars sans quoi cette dernière sera tout simplement doublée.

Il s'agit à ce jour de la somme la plus élevée demandée dans une affaire de ransomware. Précédemment, le record était de 30 millions de dollars suite à l'attaque touchant le groupe Dairy Farm. Elle avait également été orchestrée via le ransomware REvil.

Ces dernières semaines, plusieurs vulnérabilités affectant Microsoft Exchange ont été découvertes. Selon le spécialiste de la sécurité ESET, quelque 5 000 serveurs de messagerie basés dans plus de 115 pays ont subi des attaques.

La semaine dernière, une dizaine de groupes de hackeurs exploitant ces failles avait été identifiée.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
7
wackyseb
Bah faut pas payer. A force de ne pas payer, ils vont arrêter.<br /> Moi je dis ça… je ne fais que reprendre la phrase célèbre : « On ne négocie pas avec des terroristes »
Fatima
Les pirates ne s’attaquent jamais aux sociétés américaines… étrange
cirdan
Ils doivent penser que ça n’Acer à rien
komawok
Non mais c’est vrai, surement encore un complot de cowboys tout ça, les sociétés américaines ne sont jamais la cible des pirates. (cf: Sunburst, SolarWinds etc… pour les plus récentes)
v1rus_2_2
C’est pas parce que t’a jamais vu de news qu’il n’y en a pas. Il suffit de faire une petite recherche sur google pour voir qu’il y en a plein
Ethancarter233
Bon, rassurez-moi, une société qui construit et vend des ordinateurs dispose bien de sauvegardes pour restaurer toutes ces données avant l’attaque ?
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Faites des économies sur votre forfait mobile avec cette offre B&You 🔥
Chez Facebook, les prestataires perdent leur contrat sur un pile ou face
Vous avez besoin d'un nouvel aspirateur ? Le Dyson V8 est à prix cassé chez Boulanger !
Le van électrique ID.Buzz de Volkswagen se vend presque trop bien
Alerte vie privée : le navigateur intégré à l'app TikTok enregistre les saisies clavier et les clics
Samsung va mettre un très grand lecteur d'empreintes sous l'écran de son Galaxy S23 Ultra
On est vraiment plus serein en ligne grâce à l'excellente suite antivirus Norton 360 Deluxe
Cette TV LG OLED voit son prix drastiquement chuter !
Le prix de cet écran gamer LG n'aura jamais été aussi bas 🔥
Améliorez votre setup bureau avec ce pack Logitech à prix réduit !
Haut de page