Opera 71 simplifie la synchronisation avec Android

23 septembre 2020 à 18h30
2

L'éditeur norvégien Opera Software publie aujourd'hui de nouvelles versions de son navigateur Opera pour Windows, macOS, Linux en version 71, et Android (v60).

Comment simplifier au maximum les interactions entre les différents appareils ? C'est la question que semblent se poser presque tous les éditeurs d'OS ou d'applications qui cherchent à offrir à leurs utilisateurs une expérience fluide tout en les retenant au maximum dans leur écosystème.

Une synchronisation plus simple

Pour s'atteler au problème, Opera a revu de fond en comble son moteur de synchronisation. Jusqu'à présent le dispositif était relativement standard : il suffisait de se connecter à son compte Opera sur chacun des terminaux pour retrouver ses favoris, ses onglets ouverts sur les autres appareils connectés, son historique ou ses mots de passe. C'est la manière dont fonctionne Google Chrome.

Désormais, avec Opera pour Android, le processus est plus simple : il suffit de lire un code QR généré sur opera.com/connect à partir l'édition Windows, macOS ou Linux du navigateur, avec l'appareil photo de votre smartphone.

Pour justifier cette transformation, dans un communiqué officiel, Stefan Stjernelund, chef produit d'Opera pour Android, explique que la saisie traditionnelle des informations de connexion décourageait les utilisateurs. Opera Software précise tout de même qu'en cas de perte ou de vol du téléphone il est toujours possible de rentrer manuellement son identifiant et son mot de passe.

Flow, un flux d'activité multiplateforme

Si vous avez l'habitude de passer d'un appareil à un autre, la synchronisation de vos données de navigation peut-être un bon moyen de reprendre le fil de vos activités, où qu'elles aient été initiées. C'est l'objectif de Flow.

Le service se présente sous la forme d'un journal personnel sur lequel il sera possible d'envoyer un lien, une photo, une vidéo YouTube ou encore une note personnelle. On imagine par exemple la saisie d'une liste de tâches à effectuer pour le lendemain sur son smartphone en rentrant d'une journée de travail, pour la retrouver le lendemain sur son ordinateur.

Flow pourra recevoir des fichiers pesant jusqu'à 10 Mo, qui resteront en attente pendant 48 heures pour être téléchargés par un autre appareil, avant d'être effacés.

Notons que ces fonctionnalités ont précédemment été déployées sur Opera Touch sur iOS et Android. Cette version mobile du navigateur présente une ergonomie plus adaptée à un usage à une main mais reste moins riche en fonctionnalités.

Soulignons également que Mozilla a également introduit des codes QR pour intégrer un nouvel appareil au sein du système de synchronisation de Firefox et permet d'envoyer des onglets vers l'un d'entre eux.

Source : Opera

2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

L'Ubisoft Club et Uplay fusionnent pour devenir Ubisoft Connect
Windows 10 20H2 (octobre 2020) : dates, nouveautés, tout savoir sur la mise à jour
L'éditeur Devolver Digital rachète Croteam (Serious Sam)
PayPal va proposer des paiements en crypto-monnaies dès 2021
Fortnite : le patch 14.40 réduit considérablement l'espace disque nécessaire
Le chargeur Apple MagSafe fonctionne aussi sur le Galaxy Z Fold 2 et le Google Pixel 5
DxO dévoile PhotoLab 4 : de nouveaux outils et du deeplearning au service de vos photos
Dropbox lance son offre Famille à 19,99€/mois
Ghost of Tsushima : une suite déjà en préparation ?
Essai du Range Rover Autobiography P400e : l’hybridation royale
scroll top