Mozilla dénonce un spyware usurpant sa marque

02 mai 2013 à 08h28
0
La fondation Mozilla explique avoir lancé des actions à l'encontre d'un éditeur ayant mis au point un spyware tout en usurpant son image de marque.

0096000003729336-photo-firefox-mobile-android-logo.jpg
En citant un rapport du cabinet de sécurité Citizen Lab, la fondation Mozilla explique avoir pris connaissance d'un nouveau spyware. Ce dernier aurait été conçu par la société Gamma laquelle aurait tenté de faire croire aux internautes qu'ils téléchargent le navigateur Firefox. La fondation explique avoir envoyé à Gamma une lettre de mise en demeure.

Sur son blog officiel, Mozilla rappelle avoir été nommée l'entité la plus digne de confiance en 2012 selon le classement de Ponemon. « Nous ne pouvons tolérer qu'un éditeur logiciel fasse usage de notre nom afin de masquer des outils de surveillance en ligne », est-il ainsi expliqué.

Le logiciel de Gamma cible les utilisateurs de Windows et son exécutable est identifié en tant que firefox.exe et fait mention de Firefox and Mozilla Developers dans les crédits de développement. Citizen Lab explique que le spyware aurait servi à infecter les machines d'activistes prônant la démocratie au royaume de Bahreïn. Il aurait également été utilisé dans le cadre des préparations aux élections en Malaisie.


0226000005945944-photo-gamma-spyware.jpg

Gauche : spyware - Droite : copie légitime de Firefox 14
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
L'administration Trump tire un trait sur les normes environnementales au motif du Covid-19
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
Et de trois ! Un nouveau prototype de Starship détruit lors d'un test de réservoir
scroll top