Microsoft explique les optimisations qui rendent Edge plus rapide

24 septembre 2020 à 17h47
6

Microsoft se montre déterminé à faire de Edge le navigateur Internet le plus rapide du marché.

En laissant tomber les travaux sur son moteur de rendu Trident et en adoptant le projet Chromium, Microsoft a fait un pari pour son navigateur Edge, et à en juger par les retours relativement positifs des utilisateurs, ce dernier semble réussi. Toutefois l'éditeur ne compte pas en rester là : Microsoft souhaite voler la vedette à Google et cela passe par une optimisation des performances de son application.

En effet, avec Chrome, Google fait face à un problème majeur : la consommation de mémoire vive : par mesure de sécurité, chaque onglet dispose de son propre processus. Si un site vérolé rend un onglet inopérant, le reste de l'application doit théoriquement fonctionner normalement. Toutefois un tel dispositif se traduit par une forte consommation de RAM. Et puisque Edge a adopté Chromium, c'est aussi un problème pour Microsoft.

Des « onglets dormants »

Pour pallier ce problème, la firme de Redmond a introduit Sleeping Tab. Cette fonctionnalité est pour l'heure réservée à Edge Canary mais il est possible de l'activer en se rendant au sein des paramètres avancés (edge://flags).

Sleeping Tabs a pour but de décharger systématiquement les onglets non utilisés afin d'atténuer l'impact de l'application sur les performances globale de la machine. En libérant de la mémoire et en diminuant la charge sur le CPU, l'ordinateur affiche une meilleure autonomie, il est plus réactif et il en va de même pour Microsoft Edge.

Pour ce faire, Sleeping Tabs se base sur la fonctionnalité Freeze de Chromium mais Microsoft compte l'améliorer en permettant de déterminer un intervalle de temps avant son activation (deux heures par défaut). Aussi il sera possible de désactiver la fonction sur certaines applications web envoyant des notifications ou jouant un média en tâche de fond.

D'autres optimisations en vue

Ce n'est pas la première fois que Microsoft s'attaque au problème de la mémoire. Au mois de juin, Microsoft expliquait que dans la mise jour de Windows 10 déployée au mois mai, son navigateur avait bénéficié d'améliorations considérables. Ces dernières avaient permis une réduction de la consommation de la mémoire de 27 %.

Lors de sa conférence Ignite, Microsoft a aussi annoncé que son navigateur permettrait d'annoter les documents PDF mais également de les valider en y apposant une signature électronique. Ces nouveautés devraient voir le jour le mois prochain.

Source : WIndows Latest

Modifié le 24/09/2020 à 17h48
6
7
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Test Apple Watch Series 6 : une évolution en douceur pour une montre toujours aussi réussie
La supercar hybride de McLaren se dévoile grâce à ses dépôts de brevets
Comparatif impression photo en ligne : à qui confier vos souvenirs ?
Essai du Range Rover Autobiography P400e : l’hybridation royale
Dungeon Master : le jeu de rôle en vue subjective et en temps réel... dès 1987
Surfshark VPN : l'un des meilleurs VPN encore moins cher ce week-end
Tim Burton travaille à une nouvelle série autour de la Famille Addams
Test de la Galaxy Tab S7+ de Samsung : quasi-parfaite ?
Coincés à la maison ? 11 jeux sur consoles à tester en soirée couvre-feu
scroll top