Internet Explorer continue de plonger

04 octobre 2016 à 16h43
0
Internet Explorer, le navigateur historique de Microsoft, continue de perdre des parts de marché face à la concurrence.

A en juger par les derniers chiffres du cabinet d'analyse Net Application, le navigateur Internet Explorer n'en finit plus de perdre des parts de marché. Chaque mois la concurrence grignote un peu plus de terrain ; et ce n'est pas Edge qui rattrape le coup.

Alors qu'au mois de novembre 2015, IE détenait encore une part de 47,21% du marché, cette dernière est désormais de 25,58%. En parallèle, le taux du navigateur Edge, introduit au sein de Windows 10, n'est passé que de 2,90% à 5,16% sur la même période, même si Windows 10 compte désormais 400 millions d'utilisateurs selon les propos de Microsoft à la conférence Ignite.

Entre le mois d'août et de septembre, Firefox a connu une légère progression en passant de 7,69% de part de marché à 9,19%. De son côté, à 4%, Safari est à son niveau le plus bas depuis ces 11 derniers mois.


0320000008564386-photo-browser-stats.jpg


Combinés, IE et Edge regroupaient 506 millions d'utilisateurs contre 539 millions le mois précédent. Selon les calculs de Computerworld, depuis le premier janvier, IE et Edge ont perdu au total 292 millions d'internautes.

Et c'est donc sans surprise vers Chrome que ces derniers se sont dirigés. Le navigateur de Google comptait en novembre 2015 31,41% du marché contre 54,41% aujourd'hui.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois

Discussions sur le même sujet

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top