Internet Explorer continue de plonger

04 octobre 2016 à 16h43
0
Internet Explorer, le navigateur historique de Microsoft, continue de perdre des parts de marché face à la concurrence.

A en juger par les derniers chiffres du cabinet d'analyse Net Application, le navigateur Internet Explorer n'en finit plus de perdre des parts de marché. Chaque mois la concurrence grignote un peu plus de terrain ; et ce n'est pas Edge qui rattrape le coup.

Alors qu'au mois de novembre 2015, IE détenait encore une part de 47,21% du marché, cette dernière est désormais de 25,58%. En parallèle, le taux du navigateur Edge, introduit au sein de Windows 10, n'est passé que de 2,90% à 5,16% sur la même période, même si Windows 10 compte désormais 400 millions d'utilisateurs selon les propos de Microsoft à la conférence Ignite.

Entre le mois d'août et de septembre, Firefox a connu une légère progression en passant de 7,69% de part de marché à 9,19%. De son côté, à 4%, Safari est à son niveau le plus bas depuis ces 11 derniers mois.


0320000008564386-photo-browser-stats.jpg


Combinés, IE et Edge regroupaient 506 millions d'utilisateurs contre 539 millions le mois précédent. Selon les calculs de Computerworld, depuis le premier janvier, IE et Edge ont perdu au total 292 millions d'internautes.

Et c'est donc sans surprise vers Chrome que ces derniers se sont dirigés. Le navigateur de Google comptait en novembre 2015 31,41% du marché contre 54,41% aujourd'hui.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Comment Synology prémunit vos données du vol et des incendies
Apps iOS et Android, les bons plans et promos du 4 octobre
Google veut un assistant personnel omniprésent et pour tout le monde
Daydream View : le premier (vrai) casque de réalité virtuelle de Google
Yahoo scannait vos emails pour le compte du gouvernement américain
Orange condamné pour surveillance de salariés
Intelligence artificielle : Salesforce muscle son cerveau en rachetant Krux
Huawei a refusé de produire les Google Pixel
Meerkat, c’est fini
Ericsson ne construira plus en Suède et supprime 3 000 emplois (màj)
Haut de page