Chrome 80 va proposer une nouvelle interface pour modérer les notifications des sites

08 janvier 2020 à 16h58
0
Chrome logo

À partir de la version 80 de Google Chrome, les notifications des sites Internet et leurs demandes associées seront moins intrusives pour les utilisateurs. La mise à jour concernera à la fois les usagers sur ordinateur et smartphone.

Google imite Mozilla Firefox et sa nouvelle monture 72.0, qui s'attaque aux demandes de notification sur le web. Ces dernières représentent en effet l'une des nuisances les plus récurrentes pour les utilisateurs.


Une nouvelle interface

Dans les faits, vous ne serez plus dérangé par une notification vous demandant d'accepter ou de refuser une action. En outre, si demande il y a, celle-ci devrait davantage apparaître à un moment considéré comme « opportun », plutôt qu'à la première visite de l'utilisateur sur le site Internet concerné.

Que ce soit sur téléphone portable ou sur navigateur Internet, un texte « Notification bloquée » apparaîtra dans la barre de recherche, à droite de l'URL. Il sera alors possible d'afficher les notifications du site Internet manuellement, par le biais d'un simple clic.

Cette nouvelle interface sera activable dès le lancement de la version 80 du navigateur Chrome, qui devrait être déployée le 4 février prochain. Il faudra alors vous rendre dans la rubrique « Confidentialité et sécurité » > « Paramètres du site » > « Notifications ». Vous pourrez également accéder à l'option qui permet de rendre n'importe quelle notification silencieuse.



Google s'adaptera en fonction

À noter toutefois que tous les sites Internet ne seront pas concernés par un blocage automatique de leurs notifications. Et si l'utilisateur aura toujours la possibilité, manuelle, de rendre silencieux n'importe quel site (ou l'inverse), Google procédera de son côté à un blocage automatique des notifications en s'appuyant sur deux conditions : un faible taux d'engagement et un refus fréquent des demandes de notification dudit site par les usagers.

De même, si un internaute refuse à plusieurs reprises les notifications de sites internet, l'option sera appliquée ipso facto au domaine suivant.

Pour les webmasters, il est d'ores et déjà possible d'effectuer des tests avec Chrome Canary, pour voir comment l'algorithme réagit vis-à-vis de telle ou telle adresse web. La firme de Mountain View confirme ici sa volonté de s'attaquer frontalement aux sites utilisant les notifications dans un but malveillant, en leur infligeant une pénalité directe...

Notification chrome 80


Source : 9to5google.com
Modifié le 08/01/2020 à 19h36
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
Microsoft détaille les caractéristiques de sa Xbox Series X
Asus resserre les vis des dissipateurs sur les GPUs... pour mieux les refroidir
Linky : un bug à plus de 14 000 euros pour un habitant de Quimper
Huawei présente le Mate Xs : son smartphone pliant sera disponible en mars pour 2499€

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top