Chrome 80 va proposer une nouvelle interface pour modérer les notifications des sites

08 janvier 2020 à 16h58
0
Chrome logo

À partir de la version 80 de Google Chrome, les notifications des sites Internet et leurs demandes associées seront moins intrusives pour les utilisateurs. La mise à jour concernera à la fois les usagers sur ordinateur et smartphone.

Google imite Mozilla Firefox et sa nouvelle monture 72.0, qui s'attaque aux demandes de notification sur le web. Ces dernières représentent en effet l'une des nuisances les plus récurrentes pour les utilisateurs.


Une nouvelle interface

Dans les faits, vous ne serez plus dérangé par une notification vous demandant d'accepter ou de refuser une action. En outre, si demande il y a, celle-ci devrait davantage apparaître à un moment considéré comme « opportun », plutôt qu'à la première visite de l'utilisateur sur le site Internet concerné.

Que ce soit sur téléphone portable ou sur navigateur Internet, un texte « Notification bloquée » apparaîtra dans la barre de recherche, à droite de l'URL. Il sera alors possible d'afficher les notifications du site Internet manuellement, par le biais d'un simple clic.

Cette nouvelle interface sera activable dès le lancement de la version 80 du navigateur Chrome, qui devrait être déployée le 4 février prochain. Il faudra alors vous rendre dans la rubrique « Confidentialité et sécurité » > « Paramètres du site » > « Notifications ». Vous pourrez également accéder à l'option qui permet de rendre n'importe quelle notification silencieuse.



Google s'adaptera en fonction

À noter toutefois que tous les sites Internet ne seront pas concernés par un blocage automatique de leurs notifications. Et si l'utilisateur aura toujours la possibilité, manuelle, de rendre silencieux n'importe quel site (ou l'inverse), Google procédera de son côté à un blocage automatique des notifications en s'appuyant sur deux conditions : un faible taux d'engagement et un refus fréquent des demandes de notification dudit site par les usagers.

De même, si un internaute refuse à plusieurs reprises les notifications de sites internet, l'option sera appliquée ipso facto au domaine suivant.

Pour les webmasters, il est d'ores et déjà possible d'effectuer des tests avec Chrome Canary, pour voir comment l'algorithme réagit vis-à-vis de telle ou telle adresse web. La firme de Mountain View confirme ici sa volonté de s'attaquer frontalement aux sites utilisant les notifications dans un but malveillant, en leur infligeant une pénalité directe...

Notification chrome 80


Source : 9to5google.com
Modifié le 08/01/2020 à 19h36
2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
La 5G, une technologie pour
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
Les jeux PS5 et Xbox Series X plus onéreux que sur les consoles actuelles ?
PlayStation suspend temporairement ses publicités sur Facebook et Instagram
scroll top