Une prochaine version de Chrome pourrait nativement bloquer des extensions antipub

le 24 janvier 2019 à 08:57
 0
uBlock

Google va modifier les API permettant aux développeurs de créer des extensions pour le navigateur Chrome. Ces changements pourraient mettre un terme aux fonctionnements des bloqueurs de publicité.

Google va opérer de nombreux gros changements dans ses API. Le développeur a publié Manifest 3, répertoriant toutes les modifications qui vont être apportées au code du moteur de rendu Chromium. L'entreprise les justifie par la volonté de rendre les extensions Chrome plus sûres pour les utilisateurs de son célèbre navigateur.

De nouvelles règles de développement pour les extensions Chrome


L'API « webRequest » va subir des modifications qui vont impacter directement certains bloqueurs de publicités dont uBlock Origin et uMatrix. Ces deux plug-ins utilisent cette API afin d'intercepter les requêtes réseau et d'identifier les contenus publicitaires à bloquer lors de l'affichage de la page.

Google annonce vouloir limiter l'API « webRequest » et la remplacer par « declarativeNetRequest ». Le moteur de recherche explique que cette nouvelle API fonctionne mieux et apporte une meilleure sécurité des données aux utilisateurs. Elle offre un chargement des pages plus rapide en empêchant les extensions de traiter les requêtes réseau, ce qui empêche concrètement les bloqueurs de pub utilisant cette API de fonctionner.

Certains voient également dans cette décision la volonté de Google de pousser son propre bloqueur de publicités, intégré dans Google Chrome, en supprimant les logiciels tiers. Le navigateur bloque actuellement les publicités jugées intrusives, tout en laissant passer les annonces proposées par le moteur de recherche.

Des modifications toujours en discussion


Pour le moment, Manifest 3 est en discussion et aucune décision technique n'a été prise par Google. Raymond Hill, développeur de uBlock Origin et uMatrix, en a profité pour critiquer ouvertement cette modification qui va rendre ses logiciels inopérants.

Les utilisateurs du célèbre AdBlock ne seront eux pas inquiétés, l'extension utilisant d'autres procédés pour repérer et bloquer les publicités.



Source : Android Police
Modifié le 24/01/2019 à 14h11
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Hier, la page de l’Apple Store australien dévolue aux AirPods, affichait une nouvelle photo de l’AirPower. Cette dernière mettait en scène la recharge simultanée d’un boîtier d’AirPods et d’un iPhone XS grâce au tapis de recharge par induction d’Apple annoncé en 2017.
La capitale a décidé de durcir le ton face à la multiplication des trottinettes, vélos et scooters en libre-service, qui provoquent de plus en plus d’accidents.
Les mots de passe d’entre 200 et 600 millions d’utilisateurs ont été accessibles à une grande partie des employés du réseau social. Facebook va prévenir les personnes touchées et les inviter à le modifier.
13:32 | Facebook
Xiaomi est en forme en ce début d’année. Après un impressionnant Mi 9, le constructeur chinois renouvelle son entrée de gamme avec le Redmi Note 7, l’indétrônable champion du rapport qualité-prix.
À l’heure où nous rédigeons ces lignes, Nick Hagues et Anne McClain se préparent à leur première sortie extravéhiculaire depuis qu’ils ont rejoint la station spatiale internationale le 15 mars à l’aide du vaisseau Soyouz. Une sortie de l’ISS à suivre en direct sur la chaîne YouTube de la NASA.
12:19 | Espace
À l’instar du service de streaming musical, la société russe de cybersécurité Kaspersky s’oppose à la politique de distribution de la firme à la pomme sur son App Store.
11:47 | Kaspersky
BMW va proposer un total de 12 voitures électriques dans son catalogue d'ici 2025.
Le groupe Razer annonce une nouvelle collaboration autour du jeu mobile, avec le chinois Tencent.
10:37 | Smartphone
Une vie extra-terrestre pourrait-elle évoluer sous la surface de la planète ? C’est en tout cas ce que la NASA aimerait vérifier à l’aide d’un drone spatial autonome capable d’explorer les grottes martiennes.
10:02 | Nasa
Selon le patron d'Epic Games, malgré ses dizaines de millions de joueurs, Apex Legends n'a jamais fait trembler Fortnite.
NVIDIA cherche à rassurer. Dans le cadre d’un événement dédié à ses actionnaires, la firme au caméléon a fait part de son optimisme sur les performances de sa gamme Turing sur le marché. On apprend notamment que cette dernière se vend mieux que la génération Pascal en son temps.
Une vidéo de prise en main du prochain Galaxy Fold de Samsung laisse entrevoir une marque bien visible une fois l’écran déplié. Cependant, le téléphone présenté pourrait n’être qu’un prototype qui aurait fuité des usines d’assemblages de la marque.
Alors que la nouvelle génération approche, Microsoft semble avoir envie de donner un ultime élan à sa Xbox One avec une version qui misera tout sur le dématérialisé.
Comme un goût de déjà vu... Quasiment un an après un premier appel à voter contre le projet de loi nommé Directive Copyright, les défenseurs d’un internet libre se mobilisent à nouveau. Dans moins d’une semaine les députés devront à nouveau statuer sur cette loi considérée comme liberticide par de nombreux acteurs de la sphère Internet.
Cette édition 2019 de la Game Developers Conference aura suscité un intérêt tout particulier chez les joueurs grâce à la présentation de Stadia par Google. Mais aussi, et comme chaque année, l'événement à destination des professionnels de l'industrie du jeu vidéo a récompensé les meilleurs titres de ces derniers mois.
scroll top