Chrome bloquera par défaut les plugins Silverlight, Java et Unity en janvier

26 novembre 2014 à 11h17
0
La société Google a confirmé qu'elle cessera de prendre en charge les plugins pour Chrome basés sur l'ancienne architecture standardisée.

Initialement développées pour le navigateur Netscape, les interfaces de programmation NPAPI permettent d'intégrer des plugins au sein du navigateur. Afin d'améliorer la stabilité de Chrome et d'optimiser ses performances, Google a décidé de les retirer.

07776935-photo-npapi.jpg


A l'heure actuelle, il existe encore plusieurs plugins faisant usage de ces API, c'est par exemple le cas de Silverlight, Java et Unity. La société Google elle-même dispose de plusieurs services reposant sur ces API, par exemple Google Talk et Google Earth. Enfin, elles ont été utilisées par Facebook pour son module de chat vidéo.

Pour le moment, les plugins reposant sur NPAPI sont bloqués par défaut, mais quelques-uns sont placés en liste blanche. A partir de janvier 2015, cette liste blanche n'existera plus et les internautes devront manuellement activer les plugins. Au mois d'avril, la prise en charge de l'architecture NPAPI sera à son tour désactivée par défaut, et tous les plugins basés sur cette ancienne architecture seront retirés du Chrome Web Store.

Google fera quelques exceptions pour les entreprises souhaitant voir certains plugins en liste blanche, mais en septembre 2015, le support de NPAPI sera complètement retiré. Les éditeurs devront alors avoir migré vers des solutions plus modernes, principalement en faisant usage des éléments du HTML (<audio>, <video>, WebRTC...)

Télécharger Microsoft Silverlight pour Windows.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Test de It Takes Two : il en faut deux pour être heureux
Raspberry Pi : notre top 10 des projets les plus insolites
Age of Empires IV sortira a l’automne et dévoile du gameplay
Une amende antitrust de 2,3 milliards d'euros pour Alibaba en Chine
La Nuit des temps : le mythe du traducteur universel automatique
Accusé d'ambiance toxique depuis 3 ans, Quantic Dream annonce gagner ses procès
Les serveurs de GitHub piratés pour du minage de crypto, l'entreprise enquête
Test Huawei freebuds 4i : les True Wireless ANC abordables gagnent encore en puissance
Les téléviseurs LG enroulables sont désormais disponibles en précommande
Destroy All Humans! se posera sur Nintendo Switch en juin
Haut de page