🔴 Soldes : jusqu'à - 70% sur le high-tech 🔴 Soldes d'hiver : jusqu'à - 70% sur le high-tech

Bloqueurs de pub : Firefox promet de faire mieux que Google Chrome

19 janvier 2023 à 10h05
3
firefox © © monticello / Shutterstock.com
© monticello/Shutterstock.com

Le navigateur adopte les nouvelles règles mises en place par Google, tout en modifiant certains paramètres pour permettre aux bloqueurs de publicité de fonctionner normalement.

La version 109 de Mozilla Firefox est disponible au téléchargement, et inclut un changement majeur, même s'il est invisible.

Une décision de Google qui passe mal chez les développeurs

Mozilla annonce en effet sur son blog que cette version inclut Manifest V3, les nouvelles règles imposées aux développeurs par Google aux développeurs d'extensions Chromium, le moteur de rendu développé par le moteur de recherche. Ce dernier, au cœur de Google Chrome, est aussi utilisé par Firefox, Microsoft Edge ou encore Brave pour ne citer que ces exemples.

Manifest V3 a été décrié dès sa présentation. Google a en effet pour ambition de remplacer l'API WebRequest, utilisée par les bloqueurs de pub pour analyser le trafic et les requêtes afin d'empêcher certains domaines affichant des annonces une fois l'utilisateur connecté à une page web. À la place, l'entreprise américaine veut proposer une nouvelle API, plus restrictive, qui n'enverra plus ces données en temps réel à l'extension.

Google justifie ce changement pour garantir la confidentialité des utilisateurs. De nombreuses extensions utiliseraient WebRequest pour injecter des publicités ou récolter un grand nombre de données de navigation dans le dos des utilisateurs. Les éditeurs de bloqueurs de pub y voient quant à eux une décision purement commerciale de Google, qui les empêcherait de travailler correctement pour garantir son modèle économique, basé en grande partie sur la publicité.

Mozilla privilégie le blocage de publicités et propose un nouveau bouton pour surveiller l'activité des extensions

Mozilla a donc choisi pour Firefox une voie intermédiaire, en adoptant Manifest V3 dans une version apparemment modifiée « dans certains domaines critiques » dont ceux de la sécurité, et en permettant aux bloqueurs de pub d'accéder aux requêtes.

Les développeurs pourront en conséquence adapter leurs extensions à Manifest V3, afin de maximiser la compatibilité entre les différents navigateurs Chromium, tout en conservant un fonctionnement optimal sur Firefox.

Mozilla a prévenu que des risques de sécurité pouvaient apparaître à la suite de cette décision, mais l'éditeur estime que le maintien du blocage de pub les justifie, sachant que ce dernier est « l'un des cas d'utilisation les plus importants pour les extensions ».

Mozilla Firefox 109 introduit d'ailleurs un nouveau bouton pour gérer les extensions, qui permet de voir l'activité de chaque logiciel installé, et de paramétrer les permissions accordées pour limiter les risques.

Mozilla Firefox 109 bouton extension © © Mozilla
Mozilla Firefox
  • 100 % développé en interne
  • Fiable, efficace, stable
  • Fonctionnalités d'optimisation de l'interface et de l'expérience utilisateur

Firefox n’est peut-être pas aussi rapide que Chrome et consorts, mais il n’en reste pas moins un navigateur efficace et fiable. Développée en interne sur tous les fronts, moteurs de rendu et d’exécution JavaScript compris, la solution de Mozilla se veut à la pointe du respect de la vie privée et de la protection de la confidentialité. En témoignent les nombreuses technologies maison intégrées qui contribuent à faire de Firefox un environnement sécurisé (isolation des sites, onglets sandboxés, blocages agressifs des publicités, cookies et traqueurs intersites). Cette liberté d’innovation et d’expérimentation est notamment rendue possible par l’indépendance du projet vis-à-vis de Chromium.

On pourrait éventuellement déplorer le manque de fonctionnalités destinées à approfondir l’expérience de navigation. Un bémol que compense assez efficacement la prise en charge des extensions hébergées sur le store Firefox Browser Add-ons.

Firefox n’est peut-être pas aussi rapide que Chrome et consorts, mais il n’en reste pas moins un navigateur efficace et fiable. Développée en interne sur tous les fronts, moteurs de rendu et d’exécution JavaScript compris, la solution de Mozilla se veut à la pointe du respect de la vie privée et de la protection de la confidentialité. En témoignent les nombreuses technologies maison intégrées qui contribuent à faire de Firefox un environnement sécurisé (isolation des sites, onglets sandboxés, blocages agressifs des publicités, cookies et traqueurs intersites). Cette liberté d’innovation et d’expérimentation est notamment rendue possible par l’indépendance du projet vis-à-vis de Chromium.

On pourrait éventuellement déplorer le manque de fonctionnalités destinées à approfondir l’expérience de navigation. Un bémol que compense assez efficacement la prise en charge des extensions hébergées sur le store Firefox Browser Add-ons.

Source : The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
3
ar-s
Toujours fidèle à Firefox. Longue vie à lui !
Bruce_Hellose
« les nouvelles règles imposées aux développeurs par Google aux développeurs d’extensions Chromium »<br /> Merci de revoir la formulation de la phrase<br /> « […]Chromium, le moteur de rendu développé par le moteur de recherche. Ce dernier, au cœur de Google Chrome, est aussi utilisé par Firefox, Microsoft Edge ou encore Brave pour ne citer que ces exemples »<br /> Alors là, comment dire…<br /> Sous-entendre que chromium serait au cœur de firefox, mais quel amateurisme !!<br /> Avez-vous entendu parler de Gecko ??? C’est plutôt le modèle d’extensions qui devient commun aux navigateurs !<br /> La moindre des choses serait de laisser des rédacteurs qui savent de quoi ils parlent. Je dis ça, je dis rien…<br /> C’est plus facile de pondre 36 news critiques par jour sur Musk et twitter ou faire des articles sur les retraites et les mesures gouvernementales ou d’autres anti-Raoult (et ne me dites pas que ces articles ne sont pas commandés !).<br /> Clubic baisse de niveau depuis 2 ans. Après être redevenu indépendant, vous étiez plutôt bien parti, dommage…
Bruce_Hellose
idem, depuis 2003 alors qu’il s’appelait encore Phoenix.<br /> Mais j’utilise aussi Brave de temps à autre qui est pas mal, faut bien l’avouer
Joeee
Bruce_Hellose:<br /> « […]Chromium, le moteur de rendu développé par le moteur de recherche. Ce dernier, au cœur de Google Chrome, est aussi utilisé par Firefox, Microsoft Edge ou encore Brave pour ne citer que ces exemples »<br /> Alors là, comment dire…<br /> Sous-entendre que chromium serait au cœur de firefox, mais quel amateurisme !!<br /> En effet tu as noté que Gecko est le moteur de Firefox<br /> Mais aussi tu as oublié que Chromium n’est pas le nom du moteur de rendu mais le nom du projet, ou le nom de l’équipe.<br /> Le nom du moteur de rendu est Blink pour la quasi-totalité des navigateurs sauf Firefox (avec waterfox, pale moon) et Safari
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Lara Croft bientôt de retour dans une série Tomb Raider !
Samsung dévoile le premier écran plat Mini-LED pour joueurs, et il ne fait pas les choses à moitié
Profitez dès maintenant de ce kit RAM Corsair à son prix le plus pendant les soldes d'hiver !
Epic fail : un voleur se prend en selfie avec un iPhone fraîchement dérobé… et se fait arrêter
Vous avez vu ? L'app Google se fait une beauté sur Android !
Surveillance : comment ces vêtements peuvent vous invisibiliser aux yeux de la reconnaissance faciale
Faites vos valises ! Des hôtels e-sport en Chine s'équipent en GeForce RTX 4090
Sous la pression d’avocats humains, l'intelligence artificielle ne pourra finalement pas plaider
Xavier Niel : pourquoi le fondateur de Free veut investir dans Brut
Comprendre les avantages d'un VPN : voici un guide pour les débutants
Haut de page