Avis Qobuz : tarifs, catalogue, interface… Le service de streaming des audiophiles est-il toujours une concurrence de choix ?

28 décembre 2021 à 18h34
12
Qobuz © Qobuz
Qobuz
  • Interface (mobile/web) très bien pensée et développée
  • Recommandations personnalisées pertinentes
  • Rien à redire sur la qualité audio (malgré une concurrence de plus en plus féroce dans ce domaine)
  • Un service plus onéreux que chez la concurrence
  • Nécessité de posséder du bon matériel audio pour profiter de la qualité sonore supérieure
  • Catalogue moins rempli qu’ailleurs

Au même titre que Deezer , Qobuz propose un service de streaming et de téléchargement musical entièrement français, avec la particularité de proposer de la musique illimitée en Hi-Res Audio (contre un abonnement). C’est d’ailleurs ce qui a fait l’attrait de la plateforme pendant de longues années, avant que des services plus célèbres ne décident de suivre la tendance en proposant eux-mêmes la qualité audio lossless. Alors, la plateforme a-t-elle toujours des atouts de qualité à faire valoir malgré cette avancée de la concurrence ? Qobuz reste-t-il un service de streaming important dans les 18 pays qui profitent de la plateforme à l’heure actuelle ? Voyons ça ensemble.

Une histoire française

Fondé par deux Français, Alexandre Leforestier et Yves Riesel, en 2007, Qobuz est un service de streaming qui se démarque à l’origine par la qualité du son de son catalogue, lequel propose tous les types de genres musicaux, notamment la musique classique, le jazz, le rock, la pop, l’électro ou encore la musique du monde. Si le succès n’a pas été aussi fulgurant pour l’entreprise qu’un autre concurrent local, à savoir Deezer, Qobuz a néanmoins su se créer un public de niche qui fourmille principalement d’audiophiles convaincus.

En effet, dès 2015, la plateforme bénéficie de la certification Hi-Res Audio décernée par la Japan Audio Society. Cette gratification permet de garantir que les flux audio délivrés grâce aux abonnements chez Qobuz remplissent bien les critères requis. D’ailleurs, depuis 2020, la qualité MP3 a été carrément retirée de son offre. Désormais, la qualité de streaming proposée par le service est entièrement lossless, ce qui démarque Qobuz de nombreuses autres plateformes, lesquelles proposent toujours l’option de passer en qualité MP3 si les utilisateurs le souhaitent.

Qobuz © Qobuz
© Qobuz

Cette stratégie semble payer depuis quelques années, puisque Qobuz a pu enregistrer une croissance de 45,3 % au cours de l’année fiscale 2019-2020. Malgré cette réussite certaine, la plateforme pourrait néanmoins faire face à une concurrence beaucoup plus féroce dans les années à venir. En effet, le prix de l’abonnement Qobuz est plus élevé qu’ailleurs, et la plupart des autres offres de streaming proposent désormais une qualité audio dite lossless. Alors le service français tiendra-t-il à l’avenir face à des acteurs de plus en plus agressifs sur le marché ?

Que permet Qobuz, et pour quel prix ?

Offre

Qobuz est un service de streaming musical qui bénéficie d’un positionnement différent par rapport à la concurrence. Il s’agit d’une plateforme vouée à un public exigeant, notamment vis-à-vis de la qualité sonore. Dès 2009, ce fut le tout premier service au monde à proposer de la qualité CD (FLAC) sur l’ensemble de son catalogue de téléchargement. Aujourd’hui, Qobuz se targue d’offrir une qualité sonore similaire à celle d’un studio d’enregistrement. C’est donc un outil principalement utilisé par les audiophiles les plus convaincus du marché. 

Pour ce qui est du catalogue, on se situe ici dans la moyenne basse. Ce sont plus de 70 millions de titres qui sont disponibles sur la plateforme, avec la possibilité de personnaliser le contenu. Ainsi, Qobuz permet à ceux qui le souhaitent de créer des playlists, d'écouter de la musique et de parcourir une base de données assez énorme. Là où Qobuz se démarque par ailleurs de nombreux autres services, c’est qu’il offre la possibilité d’effectuer des achats d’albums en Hi-Res pour pouvoir en profiter en version digitale.

Qobuz © Qobuz
© Qobuz

Comme l’immense majorité des plateformes de ce genre, le service Qobuz est accessible de manière illimitée contre un abonnement. Distillés sous plusieurs offres différentes, ces abonnements permettent ainsi à tous les utilisateurs de profiter de leur musique, mais aussi d’en faire profiter leurs proches grâce à des tarifs familiaux préférentiels.

Qualité d’écoute

La qualité d’écoute est sans aucun doute le point sur lequel Qobuz a pris beaucoup d’avance sur ses concurrents depuis quelques années. Ainsi, il s’agit du premier service à avoir proposé l’achat d’albums digitaux en qualité CD, dès 2009. Concernant le streaming, Qobuz a pendant longtemps proposé un choix et une sélection de musiques qui offraient à la fois l’écoute en qualité MP3 et FLAC, mais la première a été abandonnée depuis quelque temps.

Ainsi, aujourd’hui, l’ensemble du catalogue musical de Qobuz est proposé en qualité Hi-Res, ce qui correspond à du FLAC 24 bits jusqu’à 192 kHz, le nec plus ultra à l’heure actuelle dans le milieu du streaming. Histoire de comparer, cette qualité sonore correspond plus ou moins à celle mise en place dans un studio d’enregistrement. Néanmoins, pour véritablement en profiter, il est important de mentionner qu’un matériel adéquat sera requis : écouter un son FLAC sur de vieux écouteurs obtenus sur un marché quelconque n'apporte aucune satisfaction supplémentaire. Idem pour la lecture sur un périphérique Bluetooth, elle ne se fait pas sans pertes. En revanche, le service est compatible avec de nombreuses enceintes et appareils qui permettent une lecture irréprochable des titres proposés sur la plateforme.

Qobuz © Qobuz
Qobuz © Qobuz

© Qobuz

Par ailleurs, notons tout de même que tous les morceaux ne sont pas encore tous disponibles avec la qualité maximale, et même sur Qobuz, certains titres ne sont pas encore proposés en 24 bits à 192 kHz. Par ailleurs, contrairement à Deezer, Tidal , Apple Music ou encore Amazon Music , Qobuz ne propose pas d’audio spatialisé, que ce soit avec le Dolby Atmos ou le Sony 360 Reality Audio. 

Pendant longtemps, Qobuz a été seul sur ce terrain de la qualité audio Hi-Res, ce qui a joué en sa faveur auprès d’un public très ciblé. En revanche, depuis quelques mois, d’autres services comme Amazon Music, Apple Music, Deezer ou Tidal se sont mis à proposer une qualité sonore similaire, du FLAC, pour des tarifs généralement moins importants que ceux proposés par Qobuz. La concurrence se fait donc de plus en plus féroce, et le service n’est désormais plus le seul sur ce qui faisait pourtant sa particularité principale.

Appareils

En ce qui concerne la compatibilité, Qobuz fait partie des acteurs les plus à la traîne du marché. En effet, à l’heure actuelle, il est impossible d’utiliser le service avec les trois assistants personnels les plus populaires du moment, à savoir le Google Home, le HomeKit d’Apple et Amazon Alexa. Même chose pour les consoles de jeux, on ne trouve pas non plus le service sur le Playstation Store ou le Xbox Store, alors que la plupart des autres plateformes du genre sont déjà disponibles sur les consoles de salon.

On peut néanmoins retrouver Qobuz sur le Web grâce à une application prévue à cet effet, sur Windows 10 et MacOS via l’application Desktop, et évidemment sur mobile (Android et iOS). Ainsi, si l’on regrette un manque d’accessibilité global du service, il reste néanmoins important de mentionner que l’on peut le retrouver sur la plupart des supports les plus importants pour ce genre de plateforme.

Prix

Les tarifs. C’est ici que le bât blesse pour Qobuz. En effet, si la plupart des autres services concurrents proposent un abonnement individuel à 9,99 euros (avec, pour certains, le lossless en bonus, notamment chez Apple Music), Qobuz est quant à lui bien au-delà, et ce, malgré une baisse récente des prix. Voici donc les nouveaux tarifs proposés par le service à l’heure actuelle : 

  • Une première offre Studio Premier qui permet l’écoute de la musique en Hi-Res (qualité studio d’enregistrement) est disponible à deux tarifs différents. Le prix de l’abonnement de base est de 14,99 euros avec un paiement mensuel sans engagement. Par ailleurs, il est également possible de s’engager sur l’année, ce qui permet de profiter d’une réduction de 17 % qui amène finalement l’abonnement à 12,50 euros par mois.

  • Une deuxième offre, nommée Studio Sublime, est la plus complète. Outre l’accès en qualité Hi-Res au catalogue Qobuz et à son contenu éditorial, elle permet de bénéficier de tarifs préférentiels sur les achats en Hi-Res, et ce, jusqu’à 60 % de réduction. Pour cette offre, il est néanmoins obligatoire de s’engager sur un an au tarif de 200 euros (soit 16,67 euros par mois).

  • L’offre Studio Premier Family permet à 6 comptes de bénéficier de manière simultanée du contenu proposé par Qobuz. Pour résumer, il s’agit de l’abonnement Studio Premier classique, mais pour tout son entourage. Pour en profiter, il faudra cependant compter sur un tarif de 25 euros par mois sans engagement, 20,83 euros par mois si l’on profite de l’engagement sur un an (qui revient finalement à 250 euros sur l’année).

  • Enfin, l’offre Studio Sublime Family permet l’accès à tous les avantages de l’abonnement Studio Sublime classique, mais pour 6 personnes à la fois. Forcément, il s’agit également de l’abonnement bénéficiant du tarif le plus onéreux, puisqu’il faudra compter sur 350 euros avec engagement sur une année, ce qui revient à environ 29 euros par mois.

Qobuz © Qobuz
© Qobuz

Avec ces tarifs, Qobuz se situe assez clairement dans la moyenne haute des services de streaming musicaux à l’heure actuelle. En réalité, il s’agit même de la plateforme la plus onéreuse si l’on parle de rapport qualité-prix. Par exemple, pour simplement 9,99 euros, Apple Music propose un service similaire à l’offre Sublime de Qobuz, qui revient à environ 17 euros par mois. Même l’offre classique de Qobuz est plus chère. D’autre part, Apple Music et de nombreux autres services moins tarifés proposent désormais la qualité lossless. Ce n’est donc désormais plus un argument de vente pour Qobuz afin de proposer un abonnement plus cher. 

Par ailleurs, la distinction entre les abonnements Premier et Sublime semble très mince. Outre la possibilité d’acheter des albums Hi-Res à tarif réduit (il faudra quand même les acheter en plus de l’abonnement), l’offre Sublime n’apporte rien de plus par rapport à l’abonnement Premier, puisque la qualité sonore et le catalogue des deux offres reste inchangé. D’ailleurs, il est toujours possible de télécharger ses chansons préférées pour les écouter en mode hors ligne, sans surcoût. Cela rend l’offre Sublime encore moins pertinente.

Qobuz © Qobuz
© Qobuz

Il est d’autre part important de mentionner que ces prix étaient originellement plus élevés. Ce n'est qu'au mois de novembre 2021 que le service a décidé de baisser ses tarifs pour davantage s'aligner sur ceux du marché. Ainsi, l’abonnement Premier était originellement proposé au prix de 14,99 euros par mois avec engagement (pour 12,50 euros maintenant avec l’engagement). Malgré cet effort, Qobuz reste néanmoins bien au-dessus de la moyenne dans ce domaine, et cela pourrait lui porter préjudice à l’avenir, surtout avec les avancées de la concurrence dans le domaine primordial de la qualité audio. 

La bonne nouvelle, c’est que la plateforme française permet néanmoins aux utilisateurs intéressés de profiter d’une période d’essai d’un mois, afin de se faire une idée des qualités du service avant de réellement s’engager si tel est leur souhait.

Catalogue

Le catalogue fait également partie des points noirs de Qobuz. En effet, avec 70 millions de titres disponibles en écoute sur la plateforme, le service propose beaucoup moins de contenu musical que Deezer, Tidal, Amazon Music et Apple Music. Et n’abordons même pas YouTube Music , qui propose un contenu quasiment illimité. 

Le service compense néanmoins ce volume limité de chansons disponibles par deux aspects. Tout d’abord, l’ensemble du catalogue est disponible en qualité audio supérieure, ce qui reste mieux que de nombreux autres services qui n’ont pas encore effectué le passage au 100 % lossless. Ensuite, Qobuz se démarque par ses sélections éditorialisées, qui tapent dans le mille. En fonction des habitudes d’écoute des utilisateurs, du contenu personnalisé leur est proposé pour qu'ils puissent découvrir et retrouver des artistes à côté desquels ils seraient passés. Ce contenu éditorial proposé par la plateforme est généralement de grande qualité et permet une véritable découverte pour tout amoureux de musique en mal d’inspiration.

Qobuz © Qobuz
© Qobuz

En revanche, s’il y a un point négatif à retenir quant au contenu du Qobuz, c’est aussi le fait qu’il n’est pas possible d’écouter des radios ou des podcasts sur le service. Dommage, car beaucoup d’autres plateformes proposent ces contenus en plus du reste, pour un prix généralement moins agressif. D’autre part, là où Apple Music, YouTube Music et Tidal offrent la lecture de clips vidéos, ce n’est pas encore le cas chez Qobuz. Pareil pour les paroles des chansons, qui ne sont pas encore visibles sur le service, contrairement à ce qu’il est possible de faire sur Amazon Music, Apple Music, Deezer, Spotify et YouTube Music. 

En plus de ces défauts, il est important de mentionner que Qobuz ne propose aucune fonction sociale qui permettrait par exemple, à l’instar de Spotify, de partager les chansons écoutées. Malgré tout, il est possible de créer des playlists collaboratives, c'est-à-dire de créer une liste de lecture modifiable à plusieurs, ce qui reste un plus par rapport à Amazon Music, Apple Music ou Tidal, des services exempts de cette fonctionnalité.

Accessibilité/Interface

App web

L’application web de Qobuz bénéficie d’une interface rapide à prendre en main, similaire à celle de la plupart des applications de streaming musical les plus populaires du moment. C’est assez simple : on se connecte, on choisit l’album ou la musique que l’on souhaite écouter, et cette dernière apparaît dans un bandeau en bas de l’écran. Bien entendu, il est possible de laisser l’onglet de l’application ouvert en tâche de fond pour continuer d’écouter le contenu en faisant autre chose en parallèle.

Qobuz © Qobuz
© Qobuz

Par ailleurs, depuis le mois de mars 2021, les versions web et Desktop du service offrent la possibilité à ceux qui le souhaitent d’activer le mode sombre, pour une utilisation un peu plus agréable à l’œil de Qobuz. Dans l’ensemble, on est donc sur un produit solide, à la fois proche des standards du marché, et suffisamment original pour s’en démarquer et offrir une vision différente du streaming musical.

App Desktop

L’application Desktop reprend finalement la forme et le design de l’application web, tout en offrant en même temps une fonctionnalité supplémentaire de choix : la possibilité de télécharger sur son ordinateur les musiques qui nous intéressent pour pouvoir les écouter par la suite en mode hors ligne.

Précisons également que l'app Windows est la seule du marché qui permette de choisir le protocole audio à utiliser (DirectSound, Wasapi ou ASIO, par exemple). Encore une fois, c'est idéal pour celles et ceux qui utiliseraient un DAC pour se garantir une sortie de qualité.

App mobile

Qobuz est disponible à la fois sur tablettes et smartphones Android & iOS. L’application y est clairement optimisée par rapport à ses variantes web et Desktop, avec un lecteur plus efficace, plus ergonomique et simple d’utilisation. Par ailleurs, le service est régulièrement mis à jour sur mobile afin d’offrir l’expérience la plus pratique pour les utilisateurs.

Qobuz © Qobuz
Qobuz © Qobuz

© Qobuz

Il est néanmoins important de noter que Qobuz se démarque beaucoup sur l’interface de son application web par rapport à la concurrence. Contrairement à d’autres applications moins populaires, le service ne se contente pas de copier la formule de Spotify pour la régurgiter, avec deux ou trois changements. Non, Qobuz propose une véritable identité visuelle, tout en offrant une ergonomie simple et rapide à comprendre pour tout utilisateur régulier de service de ce genre. Et c’est assez rare pour être noté.

TV connectée

Il est possible d’utiliser Qobuz sur tout un tas de TV connectées, et notamment les TV Android, depuis un petit moment déjà. Depuis quelques mois, l’application est également compatible avec l’OS Tizen, déployé sur les Smart TV de Samsung. Toutefois, nous rappelons que, comme pour la plupart des versions TV des applications de streaming musical, Qobuz bénéficie d’un attrait limité et de fonctionnalités réduites sur Smart TV.

Objets connectés/assistants personnels

Qobuz fait sans aucun doute partie des services les moins accessibles pour les divers objets connectés et/ou assistants personnels. En effet, la plateforme n’est pas compatible avec Amazon Alexa, le HomeKit d’Apple et le Google Home. En revanche, tout un tas d’enceintes connectées permettent la lecture parfaite de Qobuz, et notamment de profiter de la qualité Hi-Res proposée.

Depuis le mois de novembre, Qobuz est également disponible sur CarPlay Online, ce qui permet ainsi de répondre aux besoins de mobilité des utilisateurs. Ainsi, que ce soit en mode hors ligne ou en ligne, on peut utiliser l’application via sa voiture, à condition que cette dernière soit compatible.

Conclusion/Rapport qualité-prix

Il ne fait aucun doute que Qobuz fut pendant une certaine période le service leader au sein d’une certaine niche d’audiophiles recherchant principalement une véritable qualité sonore en streaming. Aujourd’hui, face au développement rapide et efficace de la concurrence, Qobuz se verra-t-il relégué au second plan ? Il n'est pas certain, d'abord, que la plateforme cherche la première place. Elle contente depuis les années les amateurs de qualité et en tire sûrement quelques aficionados.

En outre, l'app Windows propose une excellente interface, simple d’utilisation et facile d’accès pour tout type d’utilisateur, qu’il soit vétéran ou non initié. Elle offre également une grosse sélection de chansons disponible entièrement en qualité lossless, et surtout, un excellent système d’éditorialisation qui permet une véritable personnalisation du service. Reste à savoir si toutes ces qualités seront suffisantes face à la concurrence de plus en plus féroce dans le domaine. 

Qobuz

7

Qobuz n’est pas exempt de défauts, c’est certain. Entre son prix onéreux, son catalogue moins étoffé que chez la concurrence, son manque d’accessibilité ou la nécessité de posséder du bon matériel audio pour en profiter au maximum, il serait malvenu de présenter le service français comme un concurrent légitime des leaders du domaine. Néanmoins, il offre de nombreuses qualités qui pourront potentiellement toucher un public de niche : l’interface est originale et bien pensée, autant sur mobile, le Web ou Desktop, la qualité audio est au top et les recommandations personnalisées, pertinentes.

Les plus

  • Interface (mobile/web) très bien pensée et développée
  • Recommandations personnalisées pertinentes
  • Rien à redire sur la qualité audio (malgré une concurrence de plus en plus féroce dans ce domaine)

Les moins

  • Un service plus onéreux que chez la concurrence
  • Nécessité de posséder du bon matériel audio pour profiter de la qualité sonore supérieure
  • Catalogue moins rempli qu’ailleurs

Interface - Ergonomie 9

Accessibilité 6

Qualité audio 9

Rapport contenu/Prix 7

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
11
Steph29
Et bien j’y suis chez Qobuz, c’est certainement pas pour tout le monde mais ça fonctionne bien, il y a des articles d’explications sur les artistes, les albums et en français.<br /> Le site web contient des tests de matériels, d’albums et bonus on peut effectivement acheter de la musique.<br /> Un peu plus cher mais bon 15€ ça me va.<br /> Bref parfait pour moi
Zebion
J’ai été chez Qobuz pendant un certain temps. Il manque quand même pas mal de choses que j’aurais aimé, surtout dans les playlists, mais bon ils ne sont clairement pas dans le même objectif que Spotify par exemple pour ce genre de chose. Le catalogue j’ai toujours trouvé ce que je voulais, il ne faut pas oublier non plus la juste rémunération des artistes (si on compare à Spotify par exemple). Pour le prix ils ne sont pas les plus cher, Tidal est le plus cher. Mais il est vrai que la maintenant je teste 6 mois gratuit Apple Music et 1 an Apple TV je dois admettre que je n’aimais pas Apple Music au démarrage, mais la il est très complet, la qualité est au rendez-vous et finalement si je continue avec eux pour 15€ par mois on a un abonnement Apple Music, Apple TV et Apple Play … Je diffuse en majorité sur des enceintes Sonos dont je suis très très satisfait, que ce soit avec l’appli Sonos ou en Airplay 2 depuis un iPad et pour écouter la musique ailleurs, j’ai des airpod pro dont je suis très content. La aussi (sans faire de guerre Apple/Android) j’ai été chez l’un puis chez l’autre et retour chez Apple. Donc perso Qobuz est mieux que la concurrence, mais pour moi, Apple est mieux au niveau prix/qualité (sons et contenu).
Ben3
Je suis chez qobuz depuis environ 1 an et ça me convient parfaitement ,j"ai quitté Deezer et je remarque une réelle différence de son,en sachant que j’écoute autant au casque que sur enceinte Focal,la qualité est vraiment agréable,avec du bon matériel hifi c’est un réel bonheur.
Hari
Je me suis récemment abonné à Qobuz.<br /> Comparer Spotify ou apple a Qobuz c’est comme comparer Carrefour à un disquaire ou un libraire (pour les amateurs de livre).<br /> Je trouve l’application très simple d’utilisation et c’est probablement parce qu’elle ne propose pas pléthore de fonctionnalités dont l’utilité est discutable (en tous cas me concernant)<br /> La qualité de son contenu éditorial est par ailleurs excellente.<br /> Je trouve très appréciable de pouvoir lire les dossiers thématiques, discographies et autres articles pendant que j’écoute de la musique.<br /> C’est une façon intelligente de proposer des albums à découvrir<br /> Il est vrai que les tarifs de Qobuz sont plus élevés que ceux des grosses plateformes internationales.<br /> L’écart de prix est d’environ 2 ou 3 € par mois, ce qui n’est pas énorme.<br /> Je pense que cette plateforme ainsi que les artistes qu’elle mets en avant les valent largement.
Steph29
Pour la qualité sonore je reste en format cd, au delà impossible pour moi de voir la différence, enfin mes oreilles de 50 ans ne la voit pas. Je diffuse au travers de mon sonos port sur un ampli Nad couplé à deux colonnes Cabasse, pas du haut de gamme mais juste parfait pour moi.
robert_b
La meilleure rémunération des artistes de toutes les plateformes confondues est un argument de poids pour moi. Le contenu éditorial est aussi un gros plus.<br /> Maintenant l’application est loin d’être exempte de bugs.<br /> Dommage pour l’utilisation avec des systèmes automatisés.
Jsp75
J’ai essayé la plateforme, le contenu éditorial est sympa, mais à la base, je croyais avoir des oreilles d’or, donc le son master bidule, c’est ça qui m’avait appâté. Mais force est de constater que je n’ai jamais su entendre la différence, enfin… à l’aveugle… en mode auto persuasion, c’était forcément le jour et la nuit. En plus il manquait des albums de Sharon Jones, ça et des bug sur l’appli (déphasage avec le streaming) ça m’a achevé. Je n’ai pas renouvelé au bout de la période d’essai.
tux.le.vrai
Une remarque en passant,<br /> Je ne suis pas d’accord avec ce «&nbsp;moins&nbsp;»<br /> «&nbsp;Nécessité de posséder du bon matériel audio pour profiter de la qualité sonore supérieure&nbsp;»<br /> qui est en fait bien le Plus de cette plateforme.<br /> "Avec du bon matériel audio, permet de profiter de la qualité sonore supérieure " <br /> C’est bien tout l’intérêt de cette plateforme !<br /> Merci à Clubic pour cet article, qui mets le qualitatif en avant.
Jsp75
C’est quoi le bon matos ? J’ai des elipson facet 8b, un yamaha as501 et un caisson Focal. J’utilise le Dac de l’ampli qu’est pas trop mauvais. J’entends pas la différence. Serais-je sourd? Ou mon matos est « pazassezcher »?
Railovy
On parle ici de streaming en tant qu’audiophile …<br /> Effectivement, stricto sensu, avec Qobuz c’est plus cher , mais … c’est minimum Qualité CD et des fois on cherche des fichiers high Res et ils ne sont proposés «&nbsp;qu’en qualité CD&nbsp;».<br /> Dans certains cas effectivement, il faudrait avoir un bon casque et très bon DAP/DAC, ampli casque , du coup l’investissement risque d’être très élitiste…<br /> Le risque avec l’audiophilie , c’est d’écouter son matos et plus la musique, le GAS guette.<br /> Qualitativement, personnellement je me retrouve, 70 millions il y a de quoi faire, surtout dans les musiques classées musiques du monde.<br /> En musique «&nbsp;africaine&nbsp;», Qobuz propose plus que Tidal et Spotify, et encore ce que Qobuz propose est encore assez exotique par rapport à ce que ce continent peut offrir.<br /> Sinon, en Jazz, Blues, Soul et même classique cela me va, même si encore une fois je ne trouve pas certains morceaux. Exemple Alfredo Krauss , la Golondrina accessible sut Youtube mais non disponible sur Qobuz.<br /> La fonction recherche est à améliorer, surtout en mobile.<br /> Amazon propose du HD mais pas en téléchargement, disponible seulement en MP3 !<br /> La grande force de Qobuz, c’est aussi , les fichiers disponibles sans DRM et en High Res.<br /> Au niveau international ,Qobuz est disponible seulement dans une vingtaine de pays , ce qui est très faible par rapport à la concurrence, j’espère qu’ils vont pouvoir garder leur indépendance et ne pas se faire bouffer par Apple ou Amazon.
Firefox1970
Mon avis sur Qobuz, un excellent streamer musical, probablement le meilleur que je connaisse. Toutefois, certaines exigences techniques sont nécessaires pour recevoir dans son salon un son optimal dit «&nbsp;Studio&nbsp;», à savoir : 1 flux internet haut débit, un câble RJ45 de catégorie 6 ou 7, un filtre audio, un lecteur réseau + ampli high-end dans le style Moon relié par un câblage Cardas à une paire de haut-parleurs de style Spendor A4. Tout ce qui vient d’être succinctement énuméré a un coût très important et dépasse logiquement le prix des chaînes Hi-FI qui sont vendus dans le marché. Et pourtant, j’ai décidé fin janvier 2022 de quitter la firme française ceci pour plusieurs raisons. Apple est passé au Loseless (premier palier) et au High-Res (second palier) ceci sur le 95% de leur catalogue. Secondement, parce que l’abonnement familial Apple (6 personnes) est plus avantageux que celui proposé par Qobuz. Enfin, parce que Apple a racheté août 2021 «&nbsp;Primephonic&nbsp;», le géant de la musique classique. A ce sujet, une application native «&nbsp;Apple music classic&nbsp;» devrait voir le jour dans le courant du premier semestre 2022. Le catalogue «&nbsp;Primephonic&nbsp;» est gigantesque et c’est probablement pour cette raison que Qobuz a récemment baissé ses tarifs sur la plupart de ses offres. Côté qualité sonore, de qui de Apple ou Qobuz sort gagnant ? Après plusieurs heures voir journées d’écoute, à mon niveau, il n’y a aucune différence. Qobuz utilise le codec FLAC alors qu’Apple propose le codec ALAC. A moins d’avoir l’oreille absolue, il est impossible pour la plupart des audiophiles de faire la différence. Et pour celles et ceux qui désireraient savoir qu’elle est la manière dont il faut s’y prendre pour écouter un flux Apple Music depuis un Ipad à un lecteur réseau de très grande qualité, c’est pas si simple que ça. De votre Ipad, achetez un câble lightning UBC-C à USB (10 francs suisses) ainsi qu’un adaptateur USB à USB A (9,85 francs suisses). Secondement, dans la partie réglage de votre Ipad (application Apple Music), se rendre dans les paramètres et changer les valeurs. La grande bataille du streaming musical vient de commencer. Certains en sortiront indemnes, d’autres malheureusement seront amenés à s’éteindre. Pour clore cette longue appréciation, je souhaiterais m’adresser directement aux responsables de Qobuz. Pourquoi investir autant d’argent aux Etats-Unis pour promouvoir Qobuz associé à des marques sonos de prestiges (le tout parlé en langue anglaise) alors qu’il y a un business similaire à faire en France, le berceau mère de votre société. C’est incompréhensible !
Pop68
Bonjour,<br /> précisons qu’Alexandre Leforestier a depuis quitté Qobuz et qu’Yves Riesel l’a revendue au groupe Xandrie présidé par Dénis Thébaud. Les récents développements de Qobuz aux USA, au Japon, et le recrutement d’une équipe dirigeante en France comme aux USA dotée d’un CV prestigieux en dit long sur son ambition.<br /> Qobuz propose depuis peu une offre duo à 17,50 € par mois (en engagement annuel). Assumant sans doute que l’offre ne peut s’adresser à la fois à la génération Y, voire X et à la Z.<br /> Je ne saisi pas l’intérêt d’écouter Qobuz sur une console de jeux ou une enceinte connectée au son mono (Google, Amazon etc) mais c’est sûrement par ignorance due à mon âge avancé.<br /> J’ai découvert l’écoute streaming Hi Res avec Neil Young Archives en 2018. Je n’ai jamais pu supporter le son MP3 de Deezer gratuit et encore aujourd’hui le son de la radio Web sert juste de « témoin » ou échantillon d’une future écoute de l’enregistrement d’origine.<br /> La qualité du son Qobuz me comble, en hifi de salon (Micromega + Davis Acoustics + Esprit câbles) comme au casque (Fiio + Focal Elegia).<br /> Je n’aime rien tant que rechercher et découvrir par moi-même de nouvelles musiques dans les playlist thématiques et d’actualité.<br /> Les sélections soi disant personnalisées basées sur mes écoutes passées me déçoivent d’où qu’elles viennent : Qobuz, Deezer, ou Spotify (j’ai conservé des comptes gratuits pour y convertir et partager mes playlists perso sur mon linktr.ee/pop68 ).<br /> A chacun de choisir selon son oreille.<br /> Et que vive la musique
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Netflix dévoile les premières images du Pinocchio de Guillermo Del Toro
Après le cinéma, Godzilla va poursuivre sa route en série sur Apple TV+
The Batman : il ne faudra pas oublier de passer aux toilettes avant la projection...
Upload : la série d'Amazon vous donne rendez-vous en mars pour sa saison 2
WeWork, vous vous souvenez ? Avec la série WeCrashed, Apple TV+ revient sur les déboires de la start-up
Le premier épisode de la série Shenmue sera diffusé dans quelques jours, un nouveau trailer est disponible
Le Seigneur des Anneaux : la série de Prime Video dévoile un teaser et un titre officiel
Une série fondée sur le jeu vidéo Lost Judgment serait en chantier
Star Trek : une pluie d'annonces pour les séries Discovery, Picard, Strange New Worlds et les autres !
OVNI(s) : Canal+ dévoile un teaser de la saison 2, attendue en février
Haut de page