Microsoft Office 2010: la suite bureautique en test

15 juin 2010 à 09h29
0

Quel format de document ?

Nouveauté intéressante liée aux efforts (forcés ?) de Microsoft en matière d'ouverture, le choix du format de document par défaut à chaque premier démarrage d'une application Office. A l'instar de ce qu'il a fait avec Windows et son « ballot screen » pour choisir le navigateur Internet par défaut, Microsoft propose aux utilisateurs une boîte de dialogue leur offrant le choix entre le format OfficeXML, promu par Microsoft et certifié comme un standard ISO, ou le format Open Document (ODT), promu notamment par Sun et IBM et également standardisé ISO.

Bien que l'utilisateur se voit dorénavant interrogé sur le format de sauvegarde par défauts des documents créés avec la suite Office, il nous paraît improbable que les dits utilisateurs comprennent les implications techniques d'un tel choix en terme de compatibilité de leurs documents.

000000F503133412-photo-microsoft-office-2010-6.jpg

Le choix du format de document par défaut


A noter que les applications de la suite Office 2010 proposent toutes nativement la fonction d'export d'un document au format PDF. Plus besoin de télécharger, comme avec les premières éditions d'Office 2007, un module complémentaire activant la fonctionnalité d'export PDF. Pratique !

Une interface graphique proche d'Office 2007

Cette année pas de bouleversement du côté de l'interface graphique, puisque Microsoft propose un habillage des applications de sa suite très proche de ce que les utilisateurs d'Office 2007 connaissent. Ainsi le concept du ruban est maintenu et se voit même généralisé à l'ensemble des applications : Outlook, OneNote et Publisher sont dorénavant dotés d'une interface opérant en mode ruban.

Rappelons qu'avec Microsoft Office 2007, les spécialistes en matière d'ergonomie de Microsoft ont remplacé l'empilement de barres d'outils par un ruban constitué d'onglets : chaque onglet donne accès aux commandes les plus fréquentes par activité, les commandes avancées étant masquées dans des sous menus, alors qu'une contextualisation du ruban est opérée. Ainsi en fonction de la tâche accomplie par l'utilisateur, de nouveaux onglets avec de nouvelles commandes peuvent apparaître temporairement. Déroutante au premier abord cette interface s'avère finalement assez bien vue mais nécessite toujours un temps d'adaptation.

0000004103181596-photo-microsoft-office-web-apps-microsoft-word-2010-ribbon.jpg

Le ruban Office, retravaillé sous Office 2010


Si le ruban demeure, Microsoft s'appuie sur près de trois années de remontées utilisateurs pour le faire évoluer. On peut dorénavant le personnaliser en créant ses propres groupes de commandes ou en en masquant d'autres. Quant à l'interface graphique des applications Office 2010, elle évolue subtilement. On retrouve dans Office 2010, un nouveau thème, plus réussi, mais aussi une version encore légèrement différente de l'interface apparue dans certaines applications de Windows 7 (Wordpad et Paint notamment) : l'idée ici est d'afficher clairement le menu fichier, au moyen d'un onglet coloré : exit donc la bille avec le logo d'Office des versions 2007 de la suite. Plus clair, le menu fichier est ainsi accessible plus facilement et dirige l'utilisateur vers une nouvelle fonctionnalité : Office BackStage.

Celle-ci est censée afficher en lieu et place d'un classique menu fichier, une vue complète remplaçant l'affichage de votre document par diverses informations . On y retrouve les commandes classiques : ouvrir, fermer, enregistrer, imprimer mais aussi des fonctions de partage de documents ou encore des options de gestion des autorisations ou de son compte (dans le cas d'Outlook) sans oublier les classiques accès aux options de l'application. A ce titre, le menu fichier devient un onglet à part entière.

0000010903252874-photo-microsoft-office-2010-backstage.jpg

Microsoft Office BackStage


C'est ainsi que l'impression d'un document sous Word se déroule depuis le menu fichier qui propose au moyen d'une vue BackStage une nouvelle ergonomie : l'utilisateur habitué aux précédentes éditions d'Office sera assez dérouté malgré une présentation on ne peut plus claire. En revanche, comme il l'avait fait avec l'interface ruban d'Office 2007, Microsoft n'a pas été au bout de sa démarche avec BackStage. Ainsi, pour certaines commandes, la vue BackStage disparaît au profit d'une boîte de dialogue, ancienne formule alors que le but de BackStage est précisément de tout centraliser sur une seule vue. Un exemple tout bête : pour ouvrir un document stocké sur son SkyDrive, la vue BackStage affiche bien l'arborescence de la racine de votre SkyDrive mais dès que vous double cliquez un dossier pour accéder aux fichiers qu'il contient, la vue BackStage disparaît au profit d'une boîte de dialogue "Ouvrir".

Dans un registre différent, les applications Office 2010 profitent de Windows 7 avec de nouvelles interactions proposées dans la SuperBar alias barre des tâches. Il est ainsi possible d'un clic sur l'icône de Word d'accéder aux documents récents ou d'en créer un nouveau, alors que l'icône d'Outlook change lorsque des mails non lus viennent d'arriver : pratique pour toujours garder un œil sur sa messagerie.

000000D703252940-photo-microsoft-office-2010-ecran-de-chargement.jpg

Ecran de démarrage Outlook 2010


Enfin, les écrans de démarrage des applications de la suite bureautique ont eux aussi évolués pour se doter d'une animation assez réussie alors qu'ils indiquent dorénavant ce qu'ils font pendant que l'utilisateur patiente durant le chargement de leurs applications. On note du reste la présence d'un bouton annuler pour arrêter le chargement de l'application.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Un nouveau forfait mobile spécial Black Friday débarque chez Free 🔥
Le TOP des promos high-tech ce dimanche en attendant le Black Friday
Cinq mangas à lire sans modération, même hors confinement !
10 jeux bacs à sable et simulateurs de promenades pour explorer l'univers malgré le confinement
Test vélo électrique VanMoof S3 : une jolie réussite
Le smartphone POCO M3 est (déjà) en promo chez Amazon !
Test Creative Outlier Air V2 : des écouteurs toujours aussi bien pensés, à l’autonomie monstrueuse
La célèbre enceinte Ultimate Ears Megaboom à moins 46% ce week-end
Qu'est-ce qu'un spyware et comment s'en protéger avec un antivirus ?
100€ de remise immédiate sur le Marshall Monitor II ANC chez Amazon
Haut de page