Comment utiliser le "mode sur table" de la Nintendo Switch

25 décembre 2018 à 10h35
0
En tant que console hybride, la Nintendo Switch peut être utilisée sur la TV du salon, mais aussi en mode nomade, sans oublier le « Mode sur Table ». Voilà comment profiter du mode « tabletop » de la console de Nintendo.

Comment jouer en mode « tabletop » sur Nintendo Switch ?
Taillée pour le jeu hybride, la Nintendo Switch permet de jouer en mode portable, avec les deux joy-con attachés de part et d'autre de l'écran. Toutefois, les conditions font qu'il est parfois plus agréable/pratique de jouer en « Mode sur Table », la console se transformant alors en un petit écran à installer sur une surface plane.

Switch Tabletop

Pour profiter de ce mode dit « tabletop », il suffit de suivre les étapes suivantes.

1. Détacher les joy-con de la console

Switch Tabletop

2. Déployer le support au dos de la console

C'est ce qui permet à la Nintendo Switch de tenir debout sur une surface stable et plane.

Switch Tabletop

Un mode particulièrement pratique lorsque l'on souhaite jouer dans un avion ou un train par exemple, ou simplement sur un coin de table, pour profiter de sessions de jeu en solo ou entre amis.

Switch Tabletop
Modifié le 06/04/2019 à 15h44
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
La dernière mise à jour de Windows 10 provoque une fois de plus pannes et ralentissements
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Coronavirus : le traçage numérique
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Confinement : le gouvernement durcit les restrictions
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
scroll top