Envie de frissons pour Halloween ? Notre sélection de jeux à ne pas manquer durant les soldes Steam

Virgile Rasera
Spécialiste Gaming
30 octobre 2020 à 19h00
3

Comme chaque année à la même époque, la plateforme Steam assassine les prix d'un vaste catalogue de jeux horrifiques pour célébrer Halloween. Et il y a de quoi pousser de grands cris paniqués pour un bon moment !

Tremblez pauvres mortels, les soldes Steam d'Halloween sont en cours, du 29 octobre au 2 novembre, et un très grand nombre de jeux nous sont désormais proposés à prix cassés, avec des promotions allant de -10% à -90%. Une aubaine pour remplir encore un peu plus son backlog et l'occasion de faire le plein de frissons. Pour vous aider à vous orienter au sein de cette offre pléthorique, nous vous proposons aujourd'hui une petite sélection de quelques jeux à ne pas manquer pour pimenter vos soirées de confinement.

Vous découvrirez aussi bien des aventures purement solo que des titres multijoueur avec lesquels jouer à se faire peur entre amis. Bien évidemment il s'agit là d'une sélection non exhaustive et très subjective, alors n'hésitez pas à nous faire part de vos propres coups de cœur dans les commentaires. Prêts pour le grand frisson ? C'est parti !

Phasmophobia (-10%, 10,43 euros au lieu de 11,59)

On ne présente plus la nouvelle star des jeux horrifiques en multijoueur, j'ai nommé l'excellent Phasmophobia. Le titre caracole en tête des ventes sur Steam depuis maintenant deux semaines et sa popularité ne semble pas décroître. Et pour cause, il s'agit là d'un titre absolument terrifiant qui nous invite à enquêter sur des présences surnaturelles dans des maisons hantées, accompagné de trois autres joueurs.

Notre petit groupe de chasseurs de poltergeist démarre chaque mission dans son camion, véritable QG mobile où un briefing sur l'enquête à venir les attend. Là ils auront également le choix entre un certain nombre d'objets à emporter avec eux, l'inventaire de chacun étant bien évidemment limité. Dès lors il faudra soigneusement choisir son équipement en fonction des caractéristiques du poltergeist.

L'enquête peut alors commencer tandis que les crises de rires et les cris de panique ne tardent pas à retentir. Car on a tôt fait de se séparer pour quadriller toute la demeure à explorer et d'entendre dans son talkie walkie les exclamations horrifiées de ses coéquipiers après qu'une apparition les aient surpris ou que toutes les lumières de la maison se soient éteintes. Aussi, réunir tous les indices de la présence du poltergeist lorsque celui-ci prend un malin plaisir à nous harceler et nous terrifier n'est pas toujours chose évidente !

Le jeu s'appuie également sur une fonctionnalité de reconnaissance vocale bienvenue puisqu'il faudra appeler le poltergeist par son nom pour qu'il se révèle. Ce qui donne généralement lieu à des situations assez amusantes quand tout le monde l'interpelle à tue tête. Bref, si vous avez le cœur bien accroché et quelques amis impressionnables, il y a vraiment de quoi passer de très bons moments avec Phasmophobia.

Alien Isolation (-75%, 9,24 euros au lieu de 36,99)

Sorti en 2014, Alien Isolation est sans nul doute le meilleur jeu adapté de la célèbre franchise cinématographique sorti à ce jour et une expérience horrifique de premier ordre ! Le joueur incarne Amanda Ripley, la fille d'Ellen, partie à la recherche de cette dernière. Le jeu fait ainsi suite au tout premier film de la saga et nous met aux prises avec le xénomorphe dans la station spatiale Sébastopol.

En plus de n'avoir pas pris une ride, 6 ans après sa sortie, Alien Isolation est toujours aussi efficace lorsqu'il s'agit de nous effrayer. Et cela pour une raison toute simple : à la différence de nombreux autres jeux d'horreur en vue subjective hyper scriptés, Alien Isolation est hanté par la présence d'un xénomorphe aux apparitions tout à fait imprévisibles.

Qu'elle rôde dans les corridors de la station ou dans ses conduits d'aération, la terrifiante créature n'est jamais très loin et peut surgir à tout moment. Pour parfaire encore cette formule et se frotter à un challenge diablement corsé, le must reste de télécharger et d'installer le mod "Unpredictable Alien" qui fait du xénomorphe un adversaire encore plus malin, surprenant et téméraire dans son infatigable traque. Préparez vous à ce que vos voisins viennent souvent frapper à votre porte car, même dans l'espace, eux vous entendront crier.

Resident Evil 3 (-50%, 29,99 euros au lieu de 59,99)

Le remake de Resident Evil 2 était déjà une grande réussite, mais celui du troisième volet l'est encore plus dans la mesure où Capcom est parvenu à totalement transfigurer le titre originel. D'épisode plutôt moyen sur PlayStation, Resident Evil 3 devient un excellent titre sur PC grâce à cette relecture haletante et très joliment réalisée.

Le jeu nous ramène à Raccoon City peu de temps avant le début de Resident Evil 2. Nous y incarnons alternativement l'agent des S.T.A.R.S. Jill Valentin et le mercenaire Carlos Oliveira qui mettront leurs forces en commun pour s'échapper de la ville avant que celle-ci ne soit rasée de la carte par par le gouvernement américain.

La grande force de ce remake est d'avoir considérablement aggraver la menace qui pèse sur le joueur en la personne du redoutable Némésis. Celui-ci surgit en effet très régulièrement sur notre route et n'a alors de cesse de nous poursuivre avec une imperturbable pugnacité. Et face à ce colosse déterminé il n'y a pas grand chose d'autre à faire que de fuir pour sa vie, le tout bien évidemment en slalomant entre les hordes de zombies se dressant sur notre route. A cela il faut enfin ajouter un bestiaire entièrement revu, introduisant quelques nouvelles créatures absolument répugnantes telles que les "Pale Heads", cette nouvelle espèce de zombies dont le corps peut se régénérer.

A mi-chemin entre le jeu d'action explosif et le jeu horrifique, Resident Evil 3 propose une aventure très bien rythmée et haletante que nous vous recommandons chaudement.

Outlast (-85%, 2,51 euros au lieu de 16,79)

Devenu un classique instantané à sa sortie en 2013, Outlast est l'une des figures de proue du revival des jeux horrifiques du début des années 2010. Il nous propose d'incarner un reporter renseigné par une source anonyme sur de terribles expériences menées à l'asile de Mount Massive. Le jeu nous entraîne ainsi dans les profondeurs de cet établissement réservé à des criminels endurcis. Là nous y découvrirons toute l'horreur des expériences conduites sur ces derniers et devrons survivre à ce qu'ils sont devenus.

Outlast est un jeu absolument terrifiant. Il faut vraiment avoir le cœur bien accroché pour explorer ce théâtre des horreurs qu'est l'asile de Mount Massive. D'autant plus qu'une bonne partie du lieu est plongé dans l'obscurité et que pour y voir notre reporter n'a d'autre moyen que d'utiliser la vision nocturne de sa caméra. Non seulement cette fonction rend tout ce qui apparaît à l'image d'autant plus effrayant mais en plus la caméra consomme évidemment de l'énergie et il faudra donc remplacer sa batterie assez régulièrement. Autant vous dire que lorsque celle-ci s'épuise complètement et que l'on se retrouve plongé dans l'obscurité avec un patient de l'asile dans la même pièce, le trouillomètre vire au rouge.

Outlast est un titre qui nous met constamment sous pression, à tel point qu'il est vraiment difficile de lui consacrer de longues sessions de jeu tant il peut être éprouvant. Bref, bon courage quoi !

Layers of Fear 2 (-67%, 8,24 euros au lieu de 24,99)

Si la plupart des titres évoqués jusqu'ici sont du genre à nous maintenir dans un état de tension permanente, Layers of Fear 2 emprunte quant à lui une autre voie pour nous installer dans une ambiance oppressante. Le titre de la Bloober Team joue en effet sur un registre plus subtil que l'horreur hurlante et tétanisante d'un Outlast par exemple, pour lui préférer une peur aux ressorts plus psychologiques.

On y incarne un acteur dont la scène est un inquiétant et mystérieux paquebot. Sans trop comprendre si tout ceci est réel ou imaginaire, présent ou passé. Le jeu nous invite donc à enquêter sur la nature de ce qui se joue ici et déploie une mise en scène très travaillée pour poser son atmosphère angoissante. Entre apparitions soudaines et furtives, décors qui se transforment et autres évènements étranges, Layers of Fear 2 multiplie les effets troublant notre perception des choses.

Le jeu regorge d'énigmes aux mécanismes originaux et ne nous met jamais en confrontation avec une menace personnifiée. Layers of Fear 2 tient donc plus du walking simulator horrifique que du jeu de survie. Cela le destine donc plutôt aux amateurs de réflexion et de frissons qu'aux joueurs en manque d'adrénaline qui aiment à se retrouver le souffle court et surpris par des jumpscares en pagaille.

The Forest (-55%, 7,55 euros au lieu de 16,79)

A la suite du crash de l'avion dans lequel il se trouvait avec son fils, Eric Leblanc assiste impuissant à l'enlèvement de ce dernier par le membre d'une tribu cannibale peuplant l'île tropicale sur laquelle il a échoué. Déterminé à le retrouver, notre héros devra avant tout survivre à un environnement hostile et aux fréquentes rencontres avec les terrifiants autochtones.

The Forest est donc avant tout un jeu de survie en monde ouvert. Le premier impératif sera donc de trouver de quoi se nourrir mais aussi d'amasser des ressources pour se construire un camp de base et le fortifier pour ainsi espérer tenir bon face aux dangers de cet univers sauvage et aux attaques des cannibales. L'originalité du titre réside néanmoins dans le fait que la tribu ne nous sera pas nécessairement hostile mais pourra toutefois se montrer agressive si notre comportement l'y incite.

Mais pour retrouver son fils, Eric n'aura d'autre choix que de s'aventurer dans les grottes que la tribu occupe et se confronter à elle, donnant lieu à des rencontres pour le moins terrifiantes et à la découverte de véritables charniers. Le titre est ainsi particulièrement gore et rappellera un certain Cannibal Holocaust aux cinéphiles amateurs de sensations fortes. Bref, selon la formule consacrée, âmes sensibles s'abstenir ! A noter enfin que le jeu propose un multijoueur coopératif tout indiqué pour les plus froussards d'entre nous !

Visage (29,99 euros, sorti le 30/10)

Nous sortons ici du cadre des promotions Steam pour vous présenter Visage, un titre dont l'early access traîne depuis maintenant deux ans et dont la version finale sort opportunément en cette période d'Halloween. Attention, voici un jeu à ne pas mettre entre toutes les mains. Visage s'ouvre sur une scène sordide, glaçante même, et développe une histoire brassant des thématiques pour le moins dérangeantes. Le titre du studio québécois SadSquare nous emmène dans les années 80. Nous y incarnons Dwayne Anderson, nouveau résidant d'une maison maudite dont tous les occupants qui s'y sont succédés ont été tués dans d'horribles circonstances.

Chapitré en quatre scénarios, chacun retraçant l'histoire de l'une des victimes, Visage nous entraîne pas à pas dans les terribles secrets de l'inquiétante demeure dans laquelle il nous installe. Si nous n'avons jusqu'ici exploré que les deux premières histoires que proposait le titre dans sa version early access, nous pouvons néanmoins vous assurer que les amateurs de terreur y trouveront leur compte. Habitée par les âmes torturées qui y ont péri, la maison dans laquelle se déroule le jeu semble vivante et n'a de cesse de nous tourmenter au travers d'évènements surnaturels et de transformations déroutantes.

L'obscurité règne le plus souvent dans cette demeure et il sera donc vital d'user de bougies, briquets, ampoules et même du flash d'un appareil photo pour préserver notre santé mentale, tandis que les esprits qui la peuplent nous harcèlent. Visage est un titre éprouvant et il n'est pas rare de rester enfermé dans un placard sans la moindre envie d'en sortir tant cette perspective nous glace le sang. Assurément l'un des jeux les plus terrifiants auquel il nous ait été donné de jouer.

Dead by Daylight (-60%, 7,99 euros au lieu de 19,99)

Revenons donc à quelque chose d'un peu plus léger avec le très populaire Dead by Daylight. Sorti en 2016, il s'agit d'un titre purement multijoueur mettant une équipe de quatre survivants aux prises avec un tueur incarné par un cinquième joueur. Les survivants auront pour but d'échapper au tueur en réparant des générateurs libérant l'accès à une porte, tandis que le tueur cherchera quant à lui…. et bien à tuer, tout simplement. Plus précisément, il devra sacrifier les survivants en les embrochant à des crochets de boucher. Tout un programme.

Le gameplay asymétrique de Dead by Daylight fonctionne à merveille et donne lieu à de grand moments, entre grosses montées d'adrénalines et crises de rire. Sa force tient également au suivi ininterrompu de Bohemian Interactive. Le studio a ainsi proposé un grand nombre de contenus additionnels sous la forme de nouveaux environnements de jeu, mais aussi de nouveaux survivants et tueurs. Et un grand nombre de célébrité ont rejoint le casting du jeu : Mickael Myers de la franchise Halloween, Freddy Krueger de A Nightmare on Elm Street, le Demogorgon de Stranger Things ou encore Ghost Face de Scream figurent ainsi au roster des serial killer du jeu.

SOMA (-90%, 2,79 euros au lieu de 27,99)

Et enfin, last but not least, SOMA. Vous connaissez le mythique Amnesia de Frictional Games ? Vous savez, ce rejeton de The Descent qui initia le retour en grâce du jeu vidéo horrifique en 2007. Et bien SOMA nous vient du même studio et peut être considéré comme sa réalisation la plus aboutie.

Le titre nous propose d'incarner Simon Jarrett, rescapé d'un accident de voiture au cours duquel il perdit une amie et qui lui causa des dommages cérébraux irréversibles. Raison pour laquelle il acceptera de participer à un programme expérimental visant à résorber les séquelles dont il souffre mais qui finira par mal tourner. Au cours de l'opération, Simon se réveille inexplicablement dans une station sous-marine colonisée par une étrange matière organique et peuplée de mystérieuses et terrifiantes créatures auquel il n'aura de cesse d'échapper tout au long du jeu.

Mêlant efficacement horreur psychologique et science-fiction, SOMA propose un savant mélange entre exploration, infiltration et énigmes, le tout dans une ambiance sombre, oppressante, voire anxiogène, particulièrement soignée. S'appuyant sur les mécaniques éprouvées d'Amnesia et déployant un scénario beaucoup plus travaillé, SOMA fait partie des incontournables du jeu vidéo horrifique. Et pour moins de 3 euros, il serait dommage de s'en priver !

3
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Idée cadeau de Noël : ce pack découverte Philips Hue à -40% chez Darty
Economisez plus de 200€ sur l'aspirateur robot Xiaomi Roborock S5 Max sur Rakuten
Boursorama Banque offre jusqu'à 130€ de prime pour le week-end du Black Friday !
YouTube fait la guerre aux antivax avec son algorithme
L'enceinte Ultimate Ears Megablast à un prix jamais vu avant le Black Friday
Forfaits mobiles : les offres Black Friday sont déjà disponibles sur les forfaits sans engagement
Les écouteurs sans fil Sony WF-XB700 sont à un très bon prix chez Boulanger
Test Samsung Galaxy A21s : que vaut ce
Besoin d'un nouveau smartphone ? Voici notre sélection des meilleurs prix sur Rakuten
Economisez près de 50 % du prix de cette enceinte JBL Xtrem 2 chez Cdiscount
Haut de page