Clive Barker's Jericho : sang pour sang gore

26 octobre 2007 à 19h00
0
00F0000000600988-photo-clive-barker-s-jericho.jpg
Romancier, peintre, dramaturge, cinéaste, nouvelliste, scénariste, et même acteur, Clive Barker est un artiste dont la créativité demande à s'exprimer sur une grande variété de terrains de jeu. Dernièrement, ce touche-à-tout s'est lancé dans la création ludo-numérique avec Undying, paru en 2001 sur PC. Un FPS atypique, porté par une ambiance oppressante et diablement prenante. Fervent défenseur du jeu vidéo, Clive Barker pourrait en devenir une des nouvelles figures de proue puisque l'écrivain s'est dernièrement investit dans une production beaucoup plus gourmande en termes de moyens : Jericho. Un titre horrifique, qui nous révèle, si besoin était, l'une des facettes les plus torturées de l'imaginaire de Barker.

Jerry Coquette s'en va-t-aux enfers

Lorsque Dieu se mit en tête de tromper son ennui en griffonnant sa première créature, il commit l'erreur de l'apprenti artisan encore inexpérimenté et oublia de procéder avec méthode. Du coup, le bougre mit au monde un être aussi monstrueux que ravissant, une créature dangereuse et dotée d'une puissance terrifiante. Baptisé le Premier Né, cet être fut banni du royaume céleste jusqu'aux abîmes et scellé dans les profondeurs. Dieu se remit aussitôt au travail et décida de procéder par distinctions, créant deux êtres de sexes différents et leur offrant des caractères bien délimités. Mais son reniement du Premier Né ne fit que créer une menace plus grande encore avec laquelle l'humanité allait devoir vivre durant toute son histoire. En effet, depuis les temps immémoriaux, le Premier Né revient à la surface et épanche sa soif de puissance en s'appropriant une part de notre réalité.

000000B400585446-photo-clive-barker-s-jericho.jpg
000000B400551310-photo-clive-barker-s-jericho.jpg
000000B400487502-photo-clive-barker-s-jericho.jpg

Différentes époques et créatures sont au programme de Jericho

La ville d'Al Khali, une cité dont l'origine demeure inconnue et qui abrite ce Mal Elémentaire, sera le théâtre d'un nouvel affrontement opposant ce dernier aux représentants de l'Humanité, la section Jericho, un groupe de combattants dotés de pouvoirs occultes et désigné pour voyager à travers les strates temporelles tombée sous le joug du Premier Né. Mêlant habilement références religieuses et païennes, le scénario de Jericho constitue l'une de ses forces majeures. Etonnant dans le cas d'un FPS, mais pas tant que ça si l'on se souvient que, derrière ce titre d'action sanglant, se cache un auteur désireux d'installer le joueur dans une ambiance plutôt que de ne jouer que sur la fibre ludique. Puisant les thèmes de son histoire dans la mythologie infernale, Clive Barker parvient à donner vie et cohérence à ce patchwork d'époques et d'imaginaires si divers. Une indéniable réussite qui n'aurait pourtant pu se passer d'une illustration visuelle à sa mesure.



Ainsi, l'auteur met au service de son histoire sa propre vision de l'horreur : des corps tordus, une chair suintante et putréfiée, souvent mutilée par toutes sortes d'éléments ferrailleux. Chacune des créatures imaginées par Barker n'est que souffrance et haine. Jericho est ainsi baigné d'une ambiance malsaine et gore et c'est d'ailleurs là que se situe la ligne de partage entre la grande majorité des joueurs, qui lui reprocheront, à juste titre, sa linéarité et son gameplay relativement primaire, et les férus d'horreur, d'imaginaire infernal et d'action sauvage qui l'excuseront plus facilement de ses carences ludiques. Un titre très ciblé, comme nous vous l'expliquons dans notre VidéoTest. Sur PC se pose évidemment la question de la configuration. Graphiquement assez juste, Jericho se révèle pourtant particulièrement gourmand en termes de ressources. Ainsi, il est préférable de viser une 8800GTS ou une X1950XTX pour profiter du maximum de détails affichables. Cette condition remplie, voici un petit aperçu de ce que la version PC nous propose.



Conclusion

Extrêmement linéaire et dirigiste, assez primaire dans ses mécaniques de jeu, Jericho est typiquement le genre de jeu dont la valeur repose sur l'adhésion inconditionnelle à son univers et son ambiance. Les amateurs d'imaginaires torturés, de scénarios apocalyptiques et de mythologie infernale apprécieront. Appétit pour le carnage sauvage vivement recommandé !

Clive Barker's Jericho

Les plus
+ Ambiance gore / violente, pour adultes
+ Bande-son parfaitement dans le ton
+ Variété des armes et pouvoirs
+ Scénario et persos réussis
Les moins
- Par trop linéaire / dirigiste
- Pouvoirs sous-exploités
- Pas de saut, gameplay répétitif
Réalisation
Prise en main
Durée de vie
3

Ce jeu vous intéresse ? Retrouvez-le dans le
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de Clive Barker's Jericho sur PC
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de Clive Barker's Jericho sur PlayStation 3
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de Clive Barker's Jericho sur Xbox 360

00F0000000585465-photo-clive-barker-s-jericho.jpg
00F0000000585464-photo-clive-barker-s-jericho.jpg
00F0000000585463-photo-clive-barker-s-jericho.jpg
00F0000000585462-photo-clive-barker-s-jericho.jpg
00F0000000585461-photo-clive-barker-s-jericho.jpg
00F0000000585460-photo-clive-barker-s-jericho.jpg
00F0000000585459-photo-clive-barker-s-jericho.jpg
00F0000000585458-photo-clive-barker-s-jericho.jpg
00F0000000585457-photo-clive-barker-s-jericho.jpg
00F0000000585456-photo-clive-barker-s-jericho.jpg
00F0000000585455-photo-clive-barker-s-jericho.jpg
00F0000000585454-photo-clive-barker-s-jericho.jpg
Modifié le 20/09/2018 à 14h15
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top