Sam & Max - Saison 1 : le retour par la grande porte

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
08 octobre 2007 à 15h30
0
00F0000000614112-photo-sam-max-saison-1.jpg
D'annonces farfelues en espoirs déçus, les amateurs des détectives les plus hallucinés du jeu vidéo avaient fini par douter de revoir un jour Sam et Max sur PC. Plus de douze ans après l'aventure de LucasArts, un petit studio a toutefois réussi à obtenir les droits sur les personnages de Steve Purcell et il ne s'est pas privé pour réaliser une nouvelle aventure en six épisodes diffusés à intervalle régulier... en Amérique du Nord ! En Europe, il aura fallu attendre la double intervention de JoWooD et d'Atari pour que cette « Saison 1 » arrive enfin, près d'un an après la sortie américaine du premier épisode, Choc culturel. Notre patience est-elle récompensée ?

Quand Max peine, Sam s'agace...

Afin de limiter les risques liés à un projet de cette envergure, Telltale Games a opté pour un développement par épisode. De novembre 2006 à mai 2007, les joueurs nord-américains ont donc eu la possibilité de télécharger les six épisodes de cette première saison. Du coup et même si en Europe JoWood et Atari ont décidé de réunir en une seule boîte l'intégralité de la Saison 1, les épisodes restent séparés les uns des autres. Les héros sont évidemment les mêmes et de nombreux personnages secondaires resurgissent au fil des six épisodes, mais il est important de préciser que le scénario de Saison 1 ne constitue pas un ensemble homogène. À ce titre, certains épisodes sont plus réussis, plus longs et plus intéressants que d'autres.

Dans tous les cas, nous retrouvons heureusement notre duo de flics déjantés qui pour l'occasion ont appris la langue de Molière. Les choses ayant été bien faites, c'est Jean-Claude Donda qui prête sa voix à nos deux héros, comme il l'avait déjà fait pour la première aventure. Rien à dire sur la qualité du doublage : les voix collent bien aux personnages et tout ce petit monde est parfaitement dans le ton. En fait, c'est plutôt au niveau de la localisation qu'il y a des soucis (petites fautes, de rares phrases restées en anglais), mais rien de bien méchant. De manière générale et alors qu'il s'agissait de la grosse interrogation, cette version française est de qualité. Elle restitue bien l'humour de l'aventure anglaise, et ce, même si quelques blagues sont passées à la trappe.

00F0000000614114-photo-sam-max-saison-1.jpg
00F0000000614116-photo-sam-max-saison-1.jpg
00F0000000614118-photo-sam-max-saison-1.jpg

Les situations sont de plus en plus débiles à mesure que l'on avance dans les épisodes !

L'aventure en elle-même ne fait guère dans l'originalité, mais ce n'est de toute façon pas ce que les amateurs demandaient à Telltale Games. Les mécanismes de jeu reprennent donc tous les canons du genre du point & click avec notamment une interface simplissime et un gameplay basé sur la découverte / utilisation d'objets. Alors que Max, le lapin, est souvent occupé à faire l'andouille, Sam, le chien, est contrôlé par le joueur. Ce dernier doit découvrir les objets intéressants pour résoudre différentes énigmes. D'autres puzzles reposent davantage sur les dialogues que le joueur mène de façon on ne peut plus classique : un système de réponses multiples parmi lesquelles il faut plus ou moins choisir « la bonne ».

Tout l'intérêt de Sam & Max : Saison 1 ne réside évidemment pas dans son gameplay, mais plutôt dans l'originalité des situations proposées et dans le non-sens absolu de certaines séquences. Les six épisodes sont à ce titre très différents les uns des autres... Nous avouons d'ailleurs une nette préférence pour « Abraham Lincoln doit mourir ! » et « Reality 2.0 », respectivement quatrième et cinquième épisode de l'aventure. Nous éviterons de trop en dire afin de ne pas gâcher la surprise, mais sachez que Max en verra de toutes les couleurs alors que Sam tentera de se faire élire Président des États-Unis. « Reality 2.0 » est radicalement différent puisque nos deux héros y trouvent des lunettes spéciales leur permettant de voyager entre réel et virtuel.

00F0000000614120-photo-sam-max-saison-1.jpg
Quel que soit l'épisode, le délire est toujours de la partie et même si certaines blagues tombent un peu à l'eau, on s'amuse généralement beaucoup. La longueur des dialogues est à ce titre très bien étudiée puisque le joueur n'est jamais lassé. De rares mini-jeux ponctuent également certaines séquences, mais là encore Telltale Games n'a pas cédé à la facilité en multipliant ces exercices... Heureusement d'ailleurs, car ces mini-jeux ne sont pas franchement ce qu'il y a de plus réussi. Plus efficaces, les séquences de poursuite en voitures sont amusantes et les véhiculent se contrôlent plutôt bien malgré l'interface tout-souris privilégiée par les développeurs... On découvre au passage un moteur graphique capable d'animer les choses de fort belle manière.

Toutefois, la plupart du temps, les choses sont plus statiques et si, graphiquement, les décors risquent de paraître vides aux néophytes, les amateurs apprécieront le style fidèle à l'esprit du premier volet et des créations de Steve Purcell. Il en va de même pour la bande-son : nous avons déjà parlé des voix françaises, mais il nous faut commenter la musique, très jazzy, qui sied à merveille à nos deux héros. On regrettera tout de même que Telltale Games n'ait pas réussi à éviter les classiques défauts des point & click à savoir des énigmes parfois peu logiques ou la fréquence de certains allers-retours... Ce n'est toutefois pas bien gênant au regard de la qualité générale d'une aventure qui va crescendo et nous laisse plus optimiste que jamais pour la Saison 2 !



Conclusion

Dans l'esprit du premier volet de LucasArts, ce Sam & Max : Saison 1 est vraiment une bonne surprise. Le principe de l'aventure par épisode n'est certes pas la meilleure idée qui soit, mais l'humour de nos détectives animaliers fait toujours mouche et l'ambiance est au rendez-vous. Les développeurs de Telltale Games ont fait preuve de beaucoup d'imagination pour varier au maximum les situations et d'un épisode à l'autre, nous changeons complètement d'univers, même si le délire reste lui de la partie. On regrettera tout de même que chaque épisode ne résiste pour ainsi dire jamais deux heures à nos investigations, ce qui place la durée de vie dans la moyenne basse pour un point & click de la « grande époque ». On regrettera également ces déplacements parfois un peu fastidieux de nos personnages. Cela dit, Sam & Max : Saison 1 est une aventure réussie qui compense son retard par une localisation de qualité et un tarif assez sympathique.

Sam & Max - Saison 1

6

Les plus

  • Sam & Max de retour et en pleine forme
  • Ambiance et humour au rendez-vous
  • Une VF bien dans le ton
  • Rapport qualité / prix très sympa

Les moins

  • Des épisodes pas très homogènes
  • Chargements un rien longs
  • Quelques (rares) soucis de localisation

0

Réalisation7

Prise en main9

Durée de vie6



Ce jeu vous intéresse ? Retrouvez-le dans le
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de Sam & Max : Saison 1

00F0000000614142-photo-sam-max-saison-1.jpg
00F0000000614148-photo-sam-max-saison-1.jpg
00F0000000614156-photo-sam-max-saison-1.jpg
00F0000000614160-photo-sam-max-saison-1.jpg
00F0000000614172-photo-sam-max-saison-1.jpg
00F0000000614164-photo-sam-max-saison-1.jpg
00F0000000614180-photo-sam-max-saison-1.jpg
00F0000000614162-photo-sam-max-saison-1.jpg
00F0000000614182-photo-sam-max-saison-1.jpg
00F0000000614232-photo-sam-max-saison-1.jpg
00F0000000614238-photo-sam-max-saison-1.jpg
00F0000000614254-photo-sam-max-saison-1.jpg
00F0000000614278-photo-sam-max-saison-1.jpg
00F0000000614260-photo-sam-max-saison-1.jpg
00F0000000614270-photo-sam-max-saison-1.jpg
Modifié le 20/09/2018 à 15h52
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
scroll top