32nd America's Cup : Virtual Skipper à l'heure du test

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
23 avril 2007 à 14h45
1
00F0000000488941-photo-32nd-america-s-cup-le-jeu.jpg
Plus volontiers destinée à un public « de niche » fait de connaisseurs évidemment passionnés de régates, la série des Virtual Skipper est l'oeuvre d'un studio plus connu pour être à l'origine des fameux Trackmania. Dans un cas comme dans l'autre cependant, l'équipe française de Nadéo fait preuve du même professionnalisme. C'est sans doute l'une des raisons qui explique le succès des Virtual Skipper, depuis un bon moment au firmament de la simulation de voile bien sûr, mais aussi et surtout de la simulation tout court. Le cinquième opus est l'occasion de profiter de la licence officielle de l'une des plus célèbres compétitions avec bateaux, plans d'eau et équipages : de quoi se prendre encore un peu plus au jeu et faire de ce 32nd America's Cup un incontournable ?

Vaille que voile ?

En tant que cinquième opus de la série, le Virtual Skipper nouveau reprend évidemment tout ce qui a fait le succès des précédents jeux, mais comme son titre le laisse supposer, c'est la Coupe de l'America qui est au coeur des choses. Cela dit, la fameuse compétition n'est pas là que pour assurer le succès commercial du jeu et cela rajoute un véritable plus à un titre qui manquait de longévité en solo. Avec l'intégration de ladite épreuve, les développeurs de Nadéo ont considérablement renforcé le mode simple joueur qui fonctionne dorénavant comme l'événement sportif. Une première phase intitulée Coupe Louis Vuitton permet à 11 monocoques prototypes de différents pays de s'affronter en plusieurs manches. Ces manches doivent déterminer des demi-finalistes puis de tenir une finale.

00F0000000488942-photo-32nd-america-s-cup-le-jeu.jpg
00F0000000488943-photo-32nd-america-s-cup-le-jeu.jpg
00F0000000488944-photo-32nd-america-s-cup-le-jeu.jpg

Aux commandes de Team New Zealand, on apprend le B.A.-ba du métier grâce du didacticiel

Le vainqueur de cette finale de la Coupe Louis Vuitton aura alors le droit de se mesurer au tenant du titre, le Suisse Alinghi, pour la prestigieuse Coupe de l'America... Voilà comment les choses se passent ou plutôt devraient se passer si le vent était un rien plus coopératif qu'en ce mois d'avril à Valence où la compétition accuse quelques jours de retard sur le planning ! Simulation de voile oblige, le vent est évidemment l'un des éléments clefs dans Virtual Skipper et afin de bien comprendre les différents mécanismes du jeu, les termes techniques et les concepts de base qui régissent une régate, Nadéo a conçu un bon didacticiel auquel on ne reprochera finalement que sa longueur : il faut un certain temps pour en boucler toutes les étapes, mais au moins le joueur est correctement préparé à la suite des réjouissances.

00F0000000488945-photo-32nd-america-s-cup-le-jeu.jpg
En sus du plan d'eau de Valence, de la Coupe de l'America et de ses douze navires de classe ACC, Virtual Skipper permet de barrer des Offshores racers, des Melges 24 et des trimarans Open 60. Cette variété des embarcations a une réelle influence sur le gameplay : un Melge ne se contrôle pas du tout de la même manière qu'un trimaran et on comprend très vite pourquoi ces derniers ont reçu le surnom de Formule 1 des mers. Du côté des plans d'eau, il y a aussi de quoi faire avec pas moins de 14 localisations différentes (Auckland, Quiberon, Rio, Sydney) et surtout la possibilité de créer son propre cadre géographique. L'éditeur fournit avec le jeu devrait en assurer la durée de vie pourvu que la communauté adopte l'outil de Nadéo, un outil qui, pour faire bonne mesure, permet d'ailleurs de concevoir également ses propres régates.

Niveau gameplay, comme nous le laissions entendre en début d'article, il n'y a pas grand-chose à signaler. Virtual Skipper 5 fait honneur à la rigueur de la série et offre trois niveaux de réalisme en fonction des exigences de tout un chacun. Le néophyte fera ses premières armes en « arcade » alors que le Tabarly en puissance préférera sans doute la « simulation ». Dans ce dernier mode, il faut savoir apprécier le vent et ses changements de direction pour anticiper le passage à une voilure plus conforme. Le jeu tient compte des risées (augmentation de vent), des molles (petites zones sans vent), de la houle ainsi que des courants marins. Si les règles officielles de régates sont au programme, on regrettera que l'intelligence artificielle ne soit pas toujours au niveau : c'est ainsi que nous avons vu l'IA prendre des décisions ineptes voire se bloquer contre le port au moment du départ !







Conclusion

Marché de niche, la simulation de voile est dominée de la tête et des épaules par la série Virtual Skipper, cela ne fait aucun doute pour personne. Cependant, pour ce cinquième volet, les développeurs semblent s'être un peu trop reposés sur le précédent opus et sur la licence America's Cup fraîchement acquise. Du coup, les nouveautés sont rares (on aurait bien aimé quelques nouvelles catégories de bateaux) et on a davantage l'impression de jouer à Virtual Skipper 4.5 ou à une extension qu'à la véritable version 5 de la série. Cela dit, les nouveaux plans d'eau, les différents navires, les options « communautaires » empruntées au grand frère Trackmania et la fameuse Coupe de l'America devraient être suffisants pour convaincre les amateurs des précédents volets, alors que nous conseillons vivement aux néophytes complets de d'abord tester la démo : c'est que la voile est un sport un rien moins remuant que le football par exemple !

32nd America's Cup - Le Jeu

6

Les plus

  • Qualité de la simulation
  • Renouveau du mode simple joueur
  • Éditeur de cartes / régates complet
  • Mode multi toujours très sympa

Les moins

  • Bien peu de nouveautés
  • Quelques soucis d'IA

0

Réalisation7

Prise en main8

Durée de vie8



Ce jeu vous intéresse ? Retrouvez-le dans le
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de 32nd America's Cup : Le Jeu

00F0000000488954-photo-32nd-america-s-cup-le-jeu.jpg
00F0000000488957-photo-32nd-america-s-cup-le-jeu.jpg
00F0000000488960-photo-32nd-america-s-cup-le-jeu.jpg
00F0000000488966-photo-32nd-america-s-cup-le-jeu.jpg
00F0000000488963-photo-32nd-america-s-cup-le-jeu.jpg
00F0000000488976-photo-32nd-america-s-cup-le-jeu.jpg
00F0000000488972-photo-32nd-america-s-cup-le-jeu.jpg
00F0000000488969-photo-32nd-america-s-cup-le-jeu.jpg
00F0000000488968-photo-32nd-america-s-cup-le-jeu.jpg
Modifié le 20/09/2018 à 15h51
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Forfait mobile : notre sélection des 10 meilleurs forfaits sans engagement du moment
Test du Google Pixel 4a 5G : il cachait (très) bien son jeu
Comment un antivirus détecte-t-il un virus ?
The Americans : l'espionnage en pleine guerre froide n'a jamais été aussi passionnant (et accessible)
Raspberry Pi : notre top 10 des projets les plus insolites
C'est officiel, le film Willow (de 1988) aura droit à une suite, sur Disney+
Road trip électrique : tout ce que vous devez savoir pour voyager sereinement
eToro (Avis 2020) : notre test de cette plateforme crypto alléchante mais risquée pour les débutants
Retour dans la matrice avec Matrix Reloaded, au delà des apparences
Après Lewis Hamilton, Nico Rosberg rejoint l'Extreme E
scroll top