Immortal Throne : Titan Quest est de retour

Nerces Nerces sur Twitter Nerces sur Linkedin
Spécialiste Hardware et Gaming
05 mars 2007 à 10h45
0
00F0000000461707-photo-titan-quest-immortal-throne.jpg
Sorti en juin dernier, Titan Quest n'aura pas laissé indifférent. Plus qu'inspiré du célèbre Diablo II, le premier jeu d'Iron Lore s'est attiré les foudres de certains joueurs n'y voyant qu'un honteux plagiat. D'autres amateurs se félicitaient au contraire de voir débarquer un clone de qualité alors que le genre du hack and slash n'était pas vraiment au mieux. Visiblement plus nombreux, ces derniers ont offert un joli succès estival à THQ qui a décidé de suivre une nouvelle fois les traces de Blizzard... Moins de douze mois après le jeu de base, voici effectivement venir Immortal Throne, la première extension officielle, mais alors que Blizzard nous invitait au Baal, Iron Lore a opté pour un plus mythologique Hadès...

Quête de titan et foire du trône ?

Si le scénario n'est sans doute pas l'élément le plus important d'un hack and slash, revenir sur celui d'Immortal Throne nous permet de fixer un peu les choses et, accessoirement, nous offre une excellente entrée en matière. Titan Quest s'achevait sur la défaite du puissant Typhon, véritable cauchemar pour les dieux de l'Olympe. Ces derniers, après vous avoir chaudement félicité / remercié ont toutefois décidé que l'heure du repos n'avait pas sonné et ils vous envoient sur l'île de Rhodes. Il semblerait effectivement qu'il y ait « quelque chose de pourri au royaume des morts » : Hadès, le Seigneur des lieux, ainsi que son fidèle serviteur, le passeur Charon, ne feraient plus leur travail. Du coup, les morts ne seraient plus jugés et leurs âmes erreraient sans trouver la quiétude.

00F0000000461709-photo-titan-quest-immortal-throne.jpg
00F0000000461708-photo-titan-quest-immortal-throne.jpg
00F0000000461710-photo-titan-quest-immortal-throne.jpg

Plus question d'aller en Chine ou en Égypte, ce sont les Enfers qui nous attendent...

Découpée en six parties inégales, cette quête constitue un quatrième et dernier chapitre qui s'intègre aussi bien que le faisait le quatrième acte de Diablo II. Cette fois, il ne sera plus question de courir sur la Muraille de Chine ou de semer la zizanie dans les Jardins Suspendus de Babylone... C'est tout droit aux Enfers, sur les terres d'Hadès, que nous conduira l'aventure. Bien sûr, le fonctionnement du jeu est rigoureusement identique à ce que proposait déjà Titan Quest et il n'était clairement pas dans les plans d'Iron Lore de repenser un concept si efficace. En revanche, et là encore ça n'a rien de très original pour une extension, les développeurs se sont attachés à nous proposer des décors, des créatures et d'innombrables objets inédits. En ce qui concerne les paysages, pas grand-chose à reprocher aux graphistes.

00F0000000461711-photo-titan-quest-immortal-throne.jpg
Titan Quest figure parmi les plus beaux hack and slash jamais réalisés et cet Immortal Throne est au niveau. Cela débute par la luxuriante forêt de Rhodes et se poursuit avec une succession de zones plus sombres les unes que les autres. Si le souci du détail est au rendez-vous, cette obscurité nuit un peu à la lisibilité de l'ensemble. Les effets de lumière, largement exploités par les créateurs, sont heureusement fort bien mis en valeur, notamment dans les glauques marais du Styx où une brume persistante soutient merveilleusement l'ambiance. L'arrivée à l'Élysée permet de retrouver un peu de clarté, mais cela ne sera que de courte durée. Un peu rapides (une quinzaine d'heure pour boucler l'extension), ces jolis niveaux, manquent un chouia d'originalité et surtout de variété puisqu'Iron Lore n'a toujours pas opté pour la génération aléatoire des zones.

Du coup, refaire plusieurs fois le jeu sera moins amusant que dans Diablo II où les niveaux étaient différents à chaque retour du joueur : ici monstres, pièges et labyrinthes sont absolument immuables. Ce défaut était déjà présent sur Titan Quest, il n'y a donc rien de vraiment surprenant pour l'amateur qui saura à quoi s'en tenir. Celui-ci sera en revanche heureux de constater qu'Iron Lore a largement revu son bestiaire. Une bonne vingtaine de nouvelles créatures peuplent ainsi les zones d'Immortal Throne avec quelques exemples de bestioles très réussies comme les dragons d'os ou les machines de sièges. Les développeurs ont en plus pensé à ceux qui trouvaient la difficulté de Titan Quest un peu faible en haussant le niveau et en intégrant des boss supplémentaires que l'on reconnaît à la petite étoile au-dessus de leur tête.

00F0000000461712-photo-titan-quest-immortal-throne.jpg
00F0000000461713-photo-titan-quest-immortal-throne.jpg
00F0000000461714-photo-titan-quest-immortal-throne.jpg

Avec leur étoile au-dessus de la tête, les boss s'identifient aisément

Ces chefs de bande sont évidemment plus forts que les créatures « ordinaires » et apportent bien sûr un surcroît d'expérience. Elles apportent également des objets plus intéressants, Iron Lore ayant plutôt bien fait les choses de ce côté là. Les forcenés de Titan Quest ne seront peut-être pas aussi bien lotis, mais de nombreux joueurs risquent ainsi de renouveler très rapidement leur équipement. De nombreuses variétés d'armes font leur apparition, ainsi que des armures plus intéressantes les unes que les autres. Du côté des objets uniques / rares c'est également la fête alors qu'il sera en plus possible de créer des artefacts magiques. Une formule, les différents éléments nécessaires à la réalisation et il suffit de rendre visite à un nouveau personnage non joueur en ville (l'enchanteur) pour obtenir un objet redoutable.

00F0000000461715-photo-titan-quest-immortal-throne.jpg
Notons en outre la présence de nouvelles reliques et de parchemins inédits. Chers, ces derniers peuvent s'obtenir chez les marchands ou sur les monstres : ils permettent de lancer des sorts redoutables à utiliser, mais d'assez courte durée. Puisque nous en sommes à parler des objets, il est important de préciser qu'Iron Lore n'a toujours pas intégré de touche de ramassage automatique : il faut donc une fois encore se contenter des touches « filtrées » pour ne pas faire apparaître les classes d'objets inutiles. C'est toujours un peu dommage de voir que ces remarques n'ont pas été prises en compte par Iron Lore, et ce, d'autant plus que les développeurs ont pris le temps d'intégrer un second PNJ inédit : le caravanier. Ce dernier permet de stocker les objets en trop dans un coffre et permet également d'échanger des objets avec ses autres personnages.

Enfin et c'est sans doute la plus grosse nouveauté apportée par cette extension : les développeurs ont travaillé à l'élaboration d'une nouvelle maîtrise, celle des rêves. Elle peut se combiner aux précédentes pour produire ainsi huit nouvelles classes de personnage et propose des compétences variées. Le joueur peut compter sur la vague et la réalité distordue pour toucher des ennemis un peu trop entreprenants alors que trois transes sont disponibles pour s'accorder des bonus très efficaces selon la situation. Un sort d'invocation vient à point nommer pour soulager le joueur lors des combats les plus délicats, contre les boss notamment. Enfin, l'attaque sournoise permet de disparaître un bref instant pour réapparaître dans le dos des ennemis et les envoyer valser : dévastateur.





Conclusion

Avant tout destiné aux amateurs de Titan Quest, Immortal Throne est une extension intéressante, et ce, même si elle ne revient pas sur tous les défauts du jeu. Ainsi, l'ensemble est toujours aussi lourd (saccades régulières), parfois un peu répétitif (pas de gestion aléatoire des niveaux) et il faut faire avec une montée en expérience relativement lente. Ce dernier point est tout de même partiellement résolu par la multiplication des boss et la refonte complète du bestiaire. Il faut également signaler la bonne ambiance qui se dégage de certains niveaux et le contenu très riche d'Immortal Throne. En plus de nouvelles créatures très variées, les développeurs ont imaginé deux nouveaux PNJ, d'innombrables équipements supplémentaires et une maîtrise inédite très sympathique. L'un dans l'autre, Immortal Throne ne devrait pas avoir de mal à justifier la dépense de 35 euros auprès des fans. Ces derniers replongeront avec plaisir dans ce qui reste à n'en pas douter l'un des meilleurs hack and slash actuellement disponibles... et que les autres devraient essayer sans plus attendre !

Titan Quest : Immortal Throne

6

Les plus

  • Niveau de difficulté mieux dosé
  • Nouvelle maîtrise réussie
  • Contenu très intéressant

Les moins

  • Des saccades un peu fréquentes
  • Souvent très sombre et encore répétitif

0

Réalisation9

Prise en main9

Durée de vie7



Ce jeu vous intéresse ? Retrouvez-le dans le
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de Titan Quest : Immortal Throne

00F0000000461728-photo-titan-quest-immortal-throne.jpg
00F0000000461729-photo-titan-quest-immortal-throne.jpg
00F0000000461733-photo-titan-quest-immortal-throne.jpg
00F0000000461736-photo-titan-quest-immortal-throne.jpg
00F0000000461744-photo-titan-quest-immortal-throne.jpg
00F0000000461751-photo-titan-quest-immortal-throne.jpg
00F0000000461755-photo-titan-quest-immortal-throne.jpg
00F0000000461759-photo-titan-quest-immortal-throne.jpg
00F0000000461764-photo-titan-quest-immortal-throne.jpg
00F0000000461765-photo-titan-quest-immortal-throne.jpg
00F0000000461767-photo-titan-quest-immortal-throne.jpg
00F0000000461775-photo-titan-quest-immortal-throne.jpg
00F0000000461768-photo-titan-quest-immortal-throne.jpg
00F0000000461776-photo-titan-quest-immortal-throne.jpg
00F0000000461774-photo-titan-quest-immortal-throne.jpg
Modifié le 20/09/2018 à 15h51
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Apple annonce les AirTags, ses alternatives à Tile et aux SmartTag
Apple : l'iPad Pro passe au Mini-LED et se la joue M1
Apple : l'iMac fait peau neuve avec 7 nouvelles couleurs et intègre la puce M1
Apple TV 4K : une seconde génération qui s'accompagne d'une nouvelle télécommande
Discord ne sera finalement pas racheté par Microsoft
Keynote Apple : tout ce qu'il faut retenir de l'événement du 20 avril
L'Alliance FIDO dévoile une nouvelle norme pour sécuriser l'Internet des objets
Apple : comment suivre la Keynote en direct à partir de 19H ?
Notre sélection des meilleurs Hack'n slash en attendant Diablo IV (2021)
Forfait mobile : deux offres 5 Go à prix mini chez RED by SFR et B&You
Haut de page