Logitech G25 : le volant au mieux de sa forme ?

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
11 décembre 2006 à 16h30
0

Mise en place et configuration

00D2000000413476-photo-logitech-g25.jpg
Comme nous l'avons déjà partiellement signalé en page précédente, la mise en place du G25 ne pose pas le moindre problème. Les différents éléments se connectent au bloc volant qui lui-même, via un câble USB, vient se brancher sur le PC (ou la Playstation 2, tout à fait compatible). Avant d'effectuer une telle connexion, il est nécessaire d'installer les pilotes Logitech et, pourquoi pas, le Wingman Profiler, une application pas forcément très intéressante qui permet d'assigner des fonctions de manière spécifique à chaque jeu. Du côté des pilotes, Logitech ne révolutionne pas sa façon de faire, mais les versions successives apportent un peu plus de confort et de compatibilité : toutes les commandes peuvent être testées y compris le retour de force qui est essayé au travers de divers effets plus ou moins réalistes. Enfin, la dernière étape de ce rapide processus d'installation est bien sûr la fixation « physique » du G25 au plan de travail.

Rien à redire de ce côté-là et le Logitech G25 fait penser ici à son ancêtre le Momo Force (le modèle rouge, pas le noir qui a suivi). Nous l'avons dit rapidement, deux vis servent à maintenir le volant sur la table et ce même système s'applique également au boîtier de vitesse. Les vis se manipulent très aisément avec la main et on parvient, sans imprimer une force particulière, à serrer de manière diablement efficace les deux blocs. Même utilisés sans ménagement durant nos tests, les deux blocs n'ont pas bougé d'un centimètre et les systèmes de fixation ont tenu bon sans abîmer de quelque manière que ce soit notre bureau. Du côté du pédalier, il n'y a pas à le « fixer » à proprement parler, mais son poids, beaucoup plus important que celui des produits de la concurrence, lui offre un maintien honorable, quoique encore perfectible.

0000008C00413477-photo-logitech-g25.jpg
0000008C00413478-photo-gtr-2.jpg
0000008C00413479-photo-rfactor.jpg
0000008C00413480-photo-logitech-g25.jpg

Les réglages des pilotes Logitech entourent les écrans de configuration de GTR 2 et rFactor : rien ne manque à l'appel


Essais pratiques

00D2000000334636-photo-gtr-2.jpg
En page précédente, nous avons cité l'exemple de quatre titres propres à éveiller la curiosité des amateurs de simulation. Pour nos tests pratiques, c'est bien sûr parmi ces jeux que nous avons fait notre sélection et nous nous sommes plus particulièrement intéressés aux cas GTR 2 et rFactor. Tout d'abord, il est important de préciser que ces jeux gèrent parfaitement le G25, ce qui est le cas avec l'immense majorité des titres récents mais n'est pas sûr avec des jeux plus anciens. Les options de réglages de l'un comme de l'autre sont on ne peut plus complètes et nous permettent déjà de remarquer un tout petit défaut : le G25 a une toute petite zone morte au niveau de laquelle la rotation du volant n'a aucun effet sur la voiture. Il faut le savoir, même si ce n'est finalement pas gênant du tout. Du fait du retour de force, ce « défaut » deviendrait presqu'une force puisqu'il « amortit » plus ou moins les vibrations.

Des vibrations qui nous permettent de ressentir très précisément les choses. Nous ne sommes pas forcément emballé par l'utilisation du retour de force dans les jeux de simulation, mais il faut avouer que le résultat obtenu avec le G25 est assez saisissant. Logitech a mis en place deux moteurs aussi puissants que précis et il est ainsi possible de véritablement sentir la route, les bosses et les vibreurs pour ne rien rater de la course. Durant les accidents, il ne faut pas s'attendre à des miracles, mais sur une course normale, durant laquelle on n'aura pas testé le style Jean Alesi, le résultat est très convaincant. Ce n'est d'ailleurs pas le seul élément convaincant niveau conduite, puisque nous n'avons simplement aucune critique réelle à formuler. Il y a bien quelques points de détails, mais sur le fond, c'est tout simplement un sans faute.

00D2000000413481-photo-gtr-2.jpg
00D2000000141262-photo-rfactor.jpg
00D2000000413482-photo-rfactor.jpg

La précision du volant est redoutable, et ce, même si sa rotation complète sur 900° ne concernera finalement que peu de jeux / utilisateurs. En outre, l'utilisation d'une véritable boîte six rapports est incontestablement un plus. Le pédalier est l'un des plus confortables que nous ayons jamais vu, même si les pédales sont peut-être un peu rapprochées pour certains d'entre nous : l'astuce peut alors être de jouer en chaussettes et tant pis pour l'imitation d'Alonso ! On apprécie tout particulièrement la présence d'un véritable embrayage alors que jamais aucun volant ne nous avait donné de pareilles sensations au niveau du freinage... Combiné à l'excellente ambiance d'un GTR 2 ou d'un GTR : FIA GT Racing Game c'est simple, on s'y croirait ! Bien sûr, ce genre de superlatif a déjà été utilisé à maintes reprises, mais le G25 est véritablement un produit d'exception comme le confirme d'ailleurs son prix de 300 euros environ.

Conclusion

En dehors du prix évidemment « un peu beaucoup élevé » pour le joueur occasionnel, il n'y a absolument rien à reprocher à un Logitech au sommet de sa forme. Le fabricant suisse n'y est pas allé avec le dos de la cuillère et le G25 est ce qu'on pourrait appeler un volant d'exception, encore meilleur que feu le Momo Force (et qui plus est, compatible Playstation 2). Véritable boîte de vitesse, pédale d'embrayage, revêtement cuir du volant, retour de force efficace, des boutons « tout partout », finition presque irréprochable, impression de solidité... la liste des qualités de ce petit bijou est pour ainsi dire sans fin. Alors évidemment, certains n'arriveront pas à détacher leurs yeux de l'étiquette, mais à bien y regarder et à partir du moment où la simulation automobile est votre genre de prédilection, l'investissement est loin d'être disproportionné.

Logitech G25

8

Les plus

  • Système de fixation très au point
  • Confort d'utilisation
  • Fiabilité, finition, solidité
  • Embrayage, boîtier de vitesses

Les moins

  • Seulement 2 boutons / 2 manettes au volant
  • Pédales un peu serrées
  • Frein basé sur la course de la pédale

0

Ergonomie8

Fonctionnalités7

Retour de force8



Ce produit vous intéresse ? Retrouvez-le dans le
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix du Logitech G25
Modifié le 20/09/2018 à 14h27
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Black Lightning : un trailer pour annoncer son retour (et ses adieux) en février sur The CW
Comparatif : quel hub USB-C choisir pour optimiser la connectique de votre PC ?
Harry Potter : HBO Max aurait commencé à travailler sur une potentielle adaptation en série
Les astronautes de l'ISS gardent un endroit de la station sale pour une expérience du CNES
Soldes : les meilleurs bons plans high-tech avant la 2ème démarque !
Test Yale Linus Smart Lock : cette serrure connectée simplifie t-elle vraiment la vie ?
Soldes Boulanger : cet écran gamer MSI est à prix cassé
L'opérateur RED by SFR relance son forfait 200 Go à 15€
L'édition collector Complete Set de Resident Evil 8 Village est affichée... à plus de 1 500 euros !
Haut de page