Computex 06 : visite d'usine chez Gigabyte

le mardi 20 juin 2006
Nous avons profité de notre passage à Taïwan, à l'occasion du salon Computex édition 2006, pour participer à la visite d'une des usines asiatiques de Gigabyte, étape incontournable pour tout journaliste féru d'informatique qui se rend pour la première fois en Asie. Alors que bon nombre des unités de production des entreprises informatiques taïwanaises ont été déplacées en Chine, où la main d'oeuvre est bien meilleur marché, Taïwan abrite encore de nombreuses usines dédiées à la fabrication de composants informatiques.

Gigabyte nous a conduits au coeur des 40 000 m² de son site de Nan-ping, à 45 minutes du centre ville de Taipei, pour une visite de ses unités de production de Cartes mères. Menée tambour battant par un responsable de production quelque peu anxieux de voir des journalistes désinvoltes évoluer au milieu de ses machines hors de prix, cette visite nous permet aujourd'hui de revoir avec vous quelques uns des processus qui interviennent dans la fabrication d'une carte mère. Les produits que vous voyez passer aujourd'hui sur les photos sont peut-être ceux que vous trouverez demain sur les linéaires de votre revendeur préféré.

015e000000313405-photo-gigabyte-entr-e-usine-logo.jpg

Bienvenue chez Gigabyte


Premiers pas dans l'usine

L'usine qu'a choisi de nous faire visiter Gigabyte est la deuxième plus importante du groupe en termes de superficie (40 000 m²) et d'employés, puisqu'environ 1600 personnes y travaillent, de l'entretien aux chaînes d'assemblage en passant par la sécurité, la maintenance des machines ou la cantine. Les installations de Nan-ping sont réparties sur huit étages. Le dernier est réservé à l'administration et aux salles de réunion, alors que le rez-de-chaussée est consacré à l'accueil, au stockage et au service après-vente. Entre les deux se trouvent les espaces réellement consacrés à la production. Ici sont fabriquées plus de 450 000 cartes mères par mois, ce qui n'empêche pas l'usine de se consacrer à d'autres produits du groupe Gigabyte comme les Cartes Graphiques ou les cartes réseau.

015e000000313427-photo-gigabyte-usine-accueil.jpg

Accueil et distribution de chaussons


Préliminaire indispensable avant de pénétrer dans le saint des saints : revêtir d'harmonieux chaussons de feutre bleu clair protégeant les machines de la poussière contenue sous les semelles comme d'éventuelles décharges d'électricité statique. Second passage obligé, la cabine à air comprimé, ne pouvant contenir que quatre personnes au maximum, dans laquelle des jets d'air se chargent de décrocher des vêtements, des cheveux et de la peau les éventuelles impuretés pouvant interférer avec les machines. Une fois ces deux étapes franchies, il est enfin possible d'entrer dans le vif du sujet.

Une fois que le design de référence d'une carte mère est arrêté, sa production s'articule autour de trois grandes étapes, que nous aurons l'occasion de passer en revue.

  • Lignes SMT (Surface Mount Technology) : préparation du PCB et assemblage automatisé des composants montés en surface
  • Lignes DIP (Direct Insertion Process) : chaînes d'assemblage manuel des composants traversants sur les cartes mères
  • Emballage et expédition

Chacune de ces étapes fait l'objet d'étages dédiés dans l'usine de Nan-ping, chaque étage pouvant contenir plus d'une dizaine de lignes de production où machines et employés travaillent de concert. Au sein de chaque ligne ainsi qu'au passage d'une étape à l'autre interviennent de nombreuses procédures de test. Certains demandent une grande précision et sont assurés par des machines. D'autres requièrent une intervention immédiate et font appel à des employés. Objectif : les processus mis en oeuvre lors de la production doivent garantir que chaque carte est entièrement fonctionnelle une fois qu'elle atteint son carton d'emballage.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top