Half-Life 2 Episode One : Valve au compte-gouttes

Nerces Contributeur
06 juin 2006 à 10h00
0
00F0000000310442-photo-half-life-2-episode-one.jpg
Totale réussite pour certains, titre largement surévalué pour d'autres, Half-Life 2 laisse peu de joueurs vraiment indifférents et il devrait en être de même de cet Episode One que l'on a, de prime abord, du mal à cerner. Pas vraiment une suite, pas vraiment une extension, ce nouveau titre de Valve ne nécessite pas le jeu originel pour fonctionner et, comme son nom l'indique sans équivoque, il inaugure un système de distribution par épisodes que l'on peut télécharger directement depuis Steam ou acheter dans le commerce sur un DVD distribué par Electronic Arts... Une vingtaine d'euros pour quelques heures d'aventure, le jeu en vaut-il la chandelle ?

Quand Valve tronçonne notre Freeman...

Impossible de parler de cet Episode One sans complètement gâcher la fin d'Half-Life 2 alors avant de continuer cet article, j'espère que vous avez déjà terminé le fameux titre de Valve sorti en novembre 2004... La fin de celui-ci se déroulait plus ou moins au sommet de l'imposante Citadelle du docteur Breen et si les plans de ce dernier semblaient contrecarrés, nous ne savions pas ce qu'il advenait de nos héros, Gordon Freeman et Alyx Vance. Pour être tout à fait honnête, Episode One n'apporte finalement pas de vraies réponses et il débute alors qu'Alyx et Chien, son « robot de compagnie », fouillent les décombres à la recherche de Gordon... au pied de la Citadelle. Tant pis pour les explications, nous n'avons de toute façon pas trop le temps d'y réfléchir puisqu'un message du docteur Steiner nous explique que la zone est particulièrement dangereuse : le noyau à l'intérieur de la Citadelle menace d'exploser et d'emporter toute la ville de City 17 avec lui.

00F0000000310443-photo-half-life-2-episode-one.jpg
00F0000000310444-photo-half-life-2-episode-one.jpg
00F0000000310445-photo-half-life-2-episode-one.jpg

Si les situations ne sont pas particulièrement originales, difficile de nier leur efficacité

La première mission de nos compères est donc de retourner à l'intérieur de la Citadelle afin de rétablir le système de protection du noyau. Cela n'empêchera pas son explosion, mais doit permettre de gagner suffisamment de temps pour fuir la ville. Les habitués d'Half-Life 2 ne seront pas dépaysés puisqu'il n'y a en fait strictement rien de nouveau, côté joueur, dans cet Episode One. Les actions possibles sont identiques, les armes également et si la progression du scénario est évidemment différente, on reste dans le même esprit d'alternance combats / puzzles. Ces derniers sont toujours très simples, mais on regrettera tout de même qu'ils soient le plus souvent calqués sur ceux d'Half-Life 2. Du coup, on se retrouvera une nouvelle fois à jouer avec le canon antigravité qui permettra encore de faire mumuse avec le moteur physique : ici, il faudra équilibrer une « balance » pour atteindre une corniche et là c'est un bidon plein d'air qui nous ouvrira la voie.

00F0000000310446-photo-half-life-2-episode-one.jpg
Ce classicisme par rapport à Half-life 2 est à la fois la force et la faiblesse d'Episode One. Faiblesse bien sûr, car tout au long de la partie, on a cette terrible sensation de déjà vu. Les décors sont identiques à ce que nous connaissons déjà, les adversaires sont pour la plupart de vieilles connaissances et les « boss de fin de niveau » ne sont guère plus surprenants. Mais il s'agit également de la force du jeu, car on a tout de suite vraiment l'impression de retrouver Gordon Freeman là où on l'avait laissé. Valve n'a pas essayé de nous tromper sur la marchandise et après le bazar que l'on a foutu dans la Citadelle du docteur Breen, il faut maintenant trouver un moyen de fuir la City 17. Cela passe, comme nous l'avons dit, par un détour via la Citadelle, cela se poursuit par le nettoyage d'un parking infesté de fourmis-lions et par une séquence que ne renieraient pas les survival-horror où il faut rejoindre un ascenseur alors que les zombies attaquent de partout.

Sans dévoiler le contenu des seulement six chapitres de cet Episode One, il est important de signaler que le début est assurément le moins intéressant. Il faut également parler de ces quelques poursuites dans les rues de City 17 ou de ces séquences durant lesquelles il faut escorter quelques civils. L'ensemble est toujours très rythmé, très dynamique tant et si bien que le joueur ne voit pas le temps passer... ou plutôt si, il le voit passer puisqu'après seulement cinq heures de jeu, la dernière cinématique apparaît et avec elle une rapide présentation de ce que sera l'Episode Two. Bien qu'il existe trois niveaux de difficulté et que le joueur occasionnel en aura plus vraisemblablement pour huit heures, cela reste très court et la frustration se lira sans doute sur de nombreux visages. Ne perdons cependant pas de vu qu'Episode One est commercialisé 20 euros, que l'aventure proposée est une vraie réussite et que son « coût horaire » est finalement dans la moyenne des jeux d'action à la première personne actuels.

00F0000000310447-photo-half-life-2-episode-one.jpg
00F0000000310448-photo-half-life-2-episode-one.jpg
00F0000000310449-photo-half-life-2-episode-one.jpg

Des combats rythmés contre des créatures parfois vraiment... musclées !

Si Episode One constitue une sympathique extension, Valve ne s'est pas fatigué et nous aurions aimé retrouver quelques créatures inédites. Les seules nouveautés du « bestiaire » se situent au niveau des morts-vivants qui se voient compléter par les zombies « combines » : de gros costauds résistant bien aux balles et se trimballant avec une grenade. On aurait également aimé que Valve innove du côté du canon antigravité plutôt que de nous resservir des « puzzles » qui fonctionnent toujours aussi bien, mais qui sentent le réchauffé. Enfin, du côté de la technique, Valve s'est contenté d'exploiter le HDR pour un rendu de qualité, mais parfois trop lumineux. Cela ne gâche toutefois pas une réalisation efficace qui nous prouve que le Source Engine, malgré ses limitations en terme de profondeur de champ, est capable de belles choses. Mention spéciale pour la bande-son, toujours de bon niveau, et le doublage français, convaincant : les amateurs de VO apprécieront que Steam permette de choisir l'une ou l'autre des versions.

Conclusion

En définitive, Half-Life 2 : Episode One est exactement ce à quoi il fallait s'attendre : sans réel génie, mais de manière très sérieuse, Valve donne suite à l'aventure débutée en novembre 2004. Il n'est pas nécessaire de posséder Half-Life 2 pour jouer à cet opus, mais il est vivement conseillé de l'avoir terminé afin de connaître les personnages principaux et de mieux apprécier l'histoire. Cette histoire justement manque un peu de panache et de nouveautés, mais les ingrédients essentiels sont là et il faut être particulièrement exigeant pour s'ennuyer durant les cinq heures d'aventure proposées par l'équipe de Gabe Newell. Malgré la présence du module de jeu en réseau « deathmatch », la durée de vie est évidemment le gros point faible d'un titre qui ne coûte toutefois que 20 euros et se trouve donc dans la moyenne actuelle des FPS.

Rythme et variété des situations ne suffisent hélas pas à compenser complètement le manque de nouveautés. Depuis plus de dix-huit mois qu'Half-Life 2 est sorti, on aurait aimé que Valve fasse preuve d'un peu plus d'audace en nous proposant des situations vraiment nouvelles et des adversaires plus originaux. En un mot comme en cent, disons qu'on aurait simplement aimé être surpris par les développeurs de Seattle. Au lieu de cela, on se retrouve avec un arsenal strictement identique et une aventure reprenant l'essentiel des ficelles d'Half-Life 2. Sur certains points, le travail de Valve n'est d'ailleurs pas si différent des meilleurs modules créés par la communauté. En attendant un Episode Two qui justement donne l'impression de répondre à ces attentes, les amateurs d'Half-Life 2 profiteront tout de même d'un chouette scénario supplémentaire !

Half-Life 2 : Episode One

Les plus
+ Gameplay toujours aussi efficace
+ Intelligence artificielle intéressante
+ Réalisation de grande qualité
+ Ambiance sonore très réussie
Les moins
- Aventure très courte, début mollasson
- Pratiquement aucune nouveauté
Réalisation
Prise en main
Durée de vie
3

Une légère saturation sonore gâche un petit peu notre vidéo exclusive. Compilant de nombreuses séquences prises à différentes étapes de l'aventure, celle-ci vous permet malgré tout de découvrir plusieurs combats et quelques puzzles.
  • Télécharger notre vidéo exclusive d'Half-Life 2 : Episode One


Ce jeu vous intéresse ? Retrouvez-le dans le
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix d'Half-Life 2 : Episode One

00D2000000310451-photo-half-life-2-episode-one.jpg
00D2000000310454-photo-half-life-2-episode-one.jpg
00D2000000310456-photo-half-life-2-episode-one.jpg
00D2000000310459-photo-half-life-2-episode-one.jpg
00D2000000310460-photo-half-life-2-episode-one.jpg
00D2000000310467-photo-half-life-2-episode-one.jpg
00D2000000310469-photo-half-life-2-episode-one.jpg
00D2000000310478-photo-half-life-2-episode-one.jpg
00D2000000310482-photo-half-life-2-episode-one.jpg
00D2000000310497-photo-half-life-2-episode-one.jpg
00D2000000310503-photo-half-life-2-episode-one.jpg
00D2000000310506-photo-half-life-2-episode-one.jpg
00D2000000310508-photo-half-life-2-episode-one.jpg
00D2000000310511-photo-half-life-2-episode-one.jpg
00D2000000310512-photo-half-life-2-episode-one.jpg


Valve est très au fait des écrans larges et il est possible de jouer dans pratiquement n'importe quelle résolution : en mode bi-écran, la séparation entre les deux moniteurs est un peu gênante, mais le résultat est assez chouette.

00F0000000310517-photo-half-life-2-episode-one.jpg
00F0000000310515-photo-half-life-2-episode-one.jpg
00F0000000310516-photo-half-life-2-episode-one.jpg
Modifié le 20/09/2018 à 15h37
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...
SpaceX : plutôt 42 000 satellites pour Starlink ?
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top