Quel ordinateur acheter pour la famille ?

17 septembre 2009 à 09h30
0

Les assembleurs : un PC sur mesure

Pour qui ne ressent pas le besoin absolu d'avoir un logo HP, Acer ou Packard Bell sur sa machine, le choix de l'assembleur est encore ce qu'il se fait de mieux. Cela pour la simple et bonne raison que vous constituez votre ordinateur à la carte, en choisissant uniquement ce dont vous avez besoin. Alors de deux choses l'une : soit vous reproduisez une configuration que vous avez vu sur un modèle d'un grand constructeur dans le commerce et vous êtes à peu près sûr d'obtenir un prix plus bas, soit vous ciblez le même tarif et optimisez ainsi la configuration avec les meilleurs composants possibles parmi une liberté de choix bien plus importante. Dans tous les cas vous êtes gagnants !

Notez toutefois ceci : l'écart de prix sera d'autant plus visible que vous monterez en gamme. Ce qui signifie que sur un PC du commerce à 299 €, il sera difficile de tirer les couts vers le bas (voire le sur-mesure vous coûtera plus cher). Le PC à la carte devient intéressant à partir de la tranche haute de notre fourchette de prix. A noter que chez Dell, qui propose la personnalisation des configurations, le « à la carte » coûte cher. En effet, pour réaliser la configuration typique que nous avons déterminée, nous obtenons une facture totale de 718 € frais de port compris. Celle-ci comprend une unité centrale Inspiron 545 avec écran 21,5 pouces, un processeur Intel Pentium Dual Core E5300, 4 Go de DDR2, 500 Go de stockage, une carte graphique ATI Radeon HD 4350 avec 512 Mo dédiés et Windows Vista Familiale Premium.

015E000002398732-photo-facture-chez-dell.jpg

Notre configuration type grimpe au-delà des 700 € après quelques ajouts sur un Inspiron 545


Chez un assembleur sans marque, la marge des économies réalisables dépendra directement de votre niveau de connaissances en informatique. Soit vous êtes calés, auquel cas vous pouvez assembler vous-même votre configuration, pièce par pièce, et installer le système d'exploitation. Dans cette perspective, vous supprimez les coûts de main d'œuvre. Soit vous n'y connaissez rien et vous demandez à l'assembleur de mettre sur pied la configuration souhaitée, installation du système d'exploitation comprise. Dans ce dernier cas, tout dépend des tarifs de l'assembleur. Pour vous donner une idée, le site materiel.net qui propose l'assemblage à la carte facture 30 € pour le montage et 59 € pour l'installation du système. Chez LDLC.com, c'est 64,95 € en tout. Si vous n'y connaissez pas grand-chose en informatique et que vous n'avez pas d'ami pour vous aider, nous vous déconseillons de mettre les mains dans le cambouis : l'assemblage d'un PC ne s'improvise pas, les composants sont fragiles et coûteux. Conseil important : ne négligez pas le choix du boîtier. Outre l'apparence, le boîtier a aussi un impact direct sur le bruit (isolation plus ou moins efficace), sur l'évolutivité (place disponible à l'intérieur), sur la facilité du montage (agencement des compartiments) et sur l'ergonomie générale (connectique en façade, etc...). Et bien sûr, lorsque le boîtier est livré avec l'alimentation, il faut s'assurer que celle-ci est suffisamment puissante et de bonne qualité. C'est pourquoi il ne faut pas hésiter à mettre une centaine d'euros dans une valeur sûre comme les NSK4480B II ou Sonata III d'Antec par exemple.

015E000002398734-photo-assembleur-ldlc-com.jpg
015E000002398736-photo-assembleur-materiel-net.jpg

Les assembleurs en ligne LDLC.com et Materiel.net


Consultez notre guide les configurations complètes de référence pour vous aiguiller dans vos choix. Vous noterez que les modèles des grands constructeurs que nous avons retenus, vendus comme ordinateurs familiaux, se placent plus ou moins entre les configurations bureautiques et celles à usage familial, en termes de prix et de performances. Les amateurs de jeux vidéo noteront en revanche qu'aucune des machines proposées par les fabricants habituels n'embarque de bonne carte graphique. Il faudra taper dans les 900 € pour voir apparaître des GPU solides. Dans ce domaine, l'intérêt de l'assemblage sur mesure apparaît clairement : vous pouvez aisément doper la partie graphisme sans toucher au reste pour obtenir un meilleur prix.

Voici deux exemples de configurations assemblées à la carte, en plateformes AMD et Intel.


Configuration AMD
ComposantsDésignationPrix
Boitier
(avec alimentation)
Carte mère
Processeur
Mémoire2*
Disque dur
Graveur DVD
Carte graphique
Total



Configuration Intel
ComposantsDésignationPrix
Boitier
(avec alimentation)
Carte mère
Processeur
Mémoire2*
Disque dur
Graveur DVD
Carte graphique
Total


La plateforme Intel est un peu plus coûteuse mais elle sera également plus performante que celle en AMD. Notez que ces deux configurations sont quoiqu'il en soit plus puissantes que toutes les configurations du commerce en processeur double coeurs rencontrées jusqu'ici. Il est possible d'abaisser le coût final de la plateforme Intel en optant pour le processeur , encore tout à fait satisfaisant.
Modifié le 18/09/2018 à 14h41
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
L'Assemblée adopte la surveillance des réseaux sociaux par l'administration fiscale
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Selon Bloomberg, un MacBook 16

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top