Premier contact avec Supreme Commander 2

Par
Le 16 juin 2009
 0
00f0000002232900-photo-supreme-commander-2.jpg
Si le nom de Gas Powered Games a longuement été associé à la série des Dungeon Siege, la sortie de Supreme Commander a changé la donne. Des années après Total Annihilation, la société de Chris Taylor redéfinissait complètement la stratégie temps réel avec, notamment, la mise en place d'un système de zoom absolument révolutionnaire. Depuis bientôt neuf mois, Chris Taylor et son équipe ont signé un contrat avec Square Enix afin d'en réaliser la suite. Une suite que nous avons découvert pour la première fois à l'occasion de l'E3 2009.

Stratégie suprême sur le retour ?


Prévu pour l'année prochaine, sans plus de précision, Supreme Commander 2 doit débarquer sur deux plateformes : le PC et la Xbox 360. Si la version console ne semble pas devoir faire de doute, il est pour l'heure surtout question de la mouture PC, véritable moteur du projet chez Gas Powered Games. Un projet qui, sur le fond, n'est évidemment pas très différent du premier opus. Supreme Commander 2 reprend ainsi les bases du succès de Supreme Commander en nous transportant 25 ans dans le futur, par rapport à l'extension Forged Alliance. Les factions n'ont pas change par rapport au jeu original, mais la belle entente qui avait permis d'affronter la menace Seraphim appartient aujourd'hui au passe. Cybron, UEF et Aeon se déchirent et nous découvrons ce nouveau conflit au travers de trois personnages. trois amis. appartenant chacun a l'une des factions en présence.


Supreme Commander 2 : l'unique vidéo actuellement disponible

Nous n'en savons guère plus sur le scénario de Supreme Commander 2, Chris Taylor ayant préféré se focaliser sur des améliorations dites « techniques ». Ainsi, le bougre a d'abord insisté sur le fait que Supreme Commander 2 devrait changer sa manière de présenter les événements. Durant les missions, le système d'extension progressive de la carte sera reconduit, mais les briefings seront directement intégrés a la partie afin que l'ensemble soit plus fluide. De manière générale, Chris Taylor nous a expliqué avoir beaucoup appris lors de la conception de Demigod, son précédent titre. Supreme Commander 2 profitera notamment des nombreux progrès réalisés par l'équipe de développement au niveau de la conception des cartes ou des unités. Les premières disposeront de beaucoup plus de détails et donneront moins l'impression de n'être que des espaces complètement « plats ».

00f0000002232862-photo-supreme-commander-2.jpg
Une seule carte nous a été présentée, mais la profondeur de champ et l'impression de relief étaient autrement plus réussis que sur celles de Supreme Commander premier du nom. Au niveau des unités, les changements sont plus ou moins de même nature. Ainsi, Chris Taylor nous a précisé que les polygones qui les composent sont nettement moins nombreux. Pourtant, aucune inquiétude à avoir et le résultat graphique est bien meilleur : les unités sont bien plus détaillées, les engins plus riches, plus complexes. Si l'on en croit le patron de Gas Powered Games, c'est notamment dû a une meilleure utilisation des shaders... Ces progrès techniques sont d'ailleurs une excellente chose pour tout le monde, car le jeu tourne en définitive mieux que Supreme Commander a configuration égale et devrait permettre a Gas Powered Games de toucher davantage de joueurs.

Les améliorations « techniques » ne s'arrêtent pas là et Supreme Commander 2 devrait profiter d'une large refonte de son intelligence artificielle afin, notamment, de beaucoup mieux gérer le déplacement des unités. Le nouveau système de pathfinding ne gère ainsi plus les unités « une à une » et considère un groupe d'unités comme une seule et même entité. Du coup, le déplacement des unités et la manipulation de ces groupes en direction du front sont facilités. Puisque nous parlons des unités, il est important de préciser que Supreme Commander 2 intégrera un nouveau système d'améliorations basé sur un arbre « technologique » à trois branches. La première se concentre sur le déblocage de nouvelles unités, la seconde sur les boost afin de rendre telle ou telle caractéristique plus efficace et la dernière sur les adds, c'est a dire l'ajout de nouvelles options aux unités.

00f0000002232894-photo-supreme-commander-2.jpg
00f0000002232892-photo-supreme-commander-2.jpg
00f0000002232890-photo-supreme-commander-2.jpg

Afin d'illustrer tout ça, Chris Taylor a pris l'exemple d'un sympathique petit tank qui est ainsi passé d'un canon court à un canon long, puis à deux et même trois canons avant qu'une tourelle anti-aériens lui soit ajoutée. Plus important encore que cette « adaptabilité » des unités, il est cette fois question d'une mise en place immédiate des améliorations : le problème d'obsolescence des anciennes unités n'existera donc pas dans Supreme Commander 2. Nous n'avons en revanche pas encore pu découvrir beaucoup de nouvelles unités et Chris Taylor ne souhaitait pas encore revenir sur ce point. Nous avons tout de même pu voir un véritable canon à unités qui balance, sur de longues distances, des caisses. En explosant au sol, ces caisses libèrent l'unité qu'elle contenait et qui se trouve donc directement sur le champ de bataille.

00f0000002232860-photo-supreme-commander-2.jpg
Pour conclure ce premier contact, Chris Taylor est revenu sur le Commander et sur les « expérimentales ». Chef de file de notre armée, le Commander profitera de nombreux suppléments afin de le rendre plus destructeur et plus polyvalent. Il intégrera également un système de « sauvetage » : lorsque le corps du Commandeur est endommagé, la tête peut se désolidariser et rejoindre la base où un nouveau corps sera construit. Du côté des « expérimentales », il est question d'ajouter une nouvelle « gamme », les « minis ». Aussi originales que les autres, ces « minis » seront évidemment plus petites et moins puissantes, mais se construiront beaucoup plus tôt (après environ 20 minutes de jeu). Avec la refonte des anciennes « expérimentales » (le FatBoy est superbe), l'ajout de nouvelles et l'intégration des « minis », nous devrions pouvoir compter sur un total d'environ 25 « expérimentales ».

Chris Taylor devrait profiter de la GamesCom de Cologne en août pour nous en apprendre beaucoup plus. Il devrait notamment apporter des précisions sur le partenaire de Gas Powered Games / Square Enix pour l'aspect multijoueur du jeu. Alors que Supreme Commander 2 semble déjà en mesure de ravir les fans, notre petit doigt nous précise que l'ami Chris pourrait bien emmener une version jouable du jeu en Allemagne... Juillet va être long !

00f0000002232888-photo-supreme-commander-2.jpg
00f0000002232898-photo-supreme-commander-2.jpg
00f0000002232896-photo-supreme-commander-2.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
scroll top