Bound In Blood : Call Of Juarez 2 en preview

30 mars 2009 à 18h00
0
00F0000002002140-photo-call-of-juarez-bound-in-blood.jpg
Les frères McCall font équipe
Succès tant commercial que critique, Call Of Juarez premier du nom n'était sans doute pas le meilleur jeu d'action à sa sortie en 2006, mais il pouvait compter sur le thème Far West pour sortir des sentiers battus. Ce même thème est bien sûr au programme de la suite que Techland / Ubisoft devraient commercialiser dans le courant du mois de juin. Sous-titrée Bound In Blood, cette suite nous a été présentée à Paris par l'éditeur français. Impressions sur la poignée de niveaux ainsi dévoilés.

« Je vais dormir tranquille car je sais que maintenant mon pire ennemi veille sur moi »

Le scénario de Bound In Blood démarre quelques vingt ans avant le début de Call Of Juarez et s'il est toujours question de diriger un duo de héros, ces derniers ont quelque peu changé. Billy n'est tout d'abord plus au rendez-vous et le Révérend McCall se faisait encore appeler par son prénom, Ray, alors qu'il n'était pas encore entré dans les ordres. Pour faire équipe avec lui, Techland a imaginé le personnage de Thomas McCall, frère de notre Ray. Les deux frangins étaient connus sous le nom des McCall Brothers et les développeurs se proposent donc de nous faire connaître leur petite histoire.


Celle-ci nous est contée au travers d'une « campagne » d'environ quinze missions et débute avec la Guerre de Sécession. Dans un style sensiblement différent, nous y reviendrons, les deux frères sont connus pour leur courage, mais aussi pour leur insubordination au sein de l'armée confédérée. Le conflit terminé, ils font équipe sans que nous ne connaissions encore très bien la nature de leurs activités. De ce que nous pouvons conclure des différentes missions présentées par Ubisoft, il semble qu'après la guerre, ils soient opposés à l'armée des États-Unis, qu'ils se retrouvent à défendre leur propriété et, plus tard, un village indien.

00F0000002002142-photo-call-of-juarez-bound-in-blood.jpg
Attention aux embuscades en ville
Ray McCall, quoique plus jeune, fonctionne sur le même principe que dans Call Of Juarez. Puissant, il compense sa relative lenteur par une grande précision au tir. Son arme de prédilection est le double pistolet, un dans chaque main, mais il ne rechigne pas à utiliser quelques bâtons de dynamite histoire de s'ouvrir un passage ou de bloquer la progression de ses adversaires. Thomas est plus dans la veine du Billy de Call Of Juarez. Les développeurs ont cependant décidé de revoir complètement leur cahier des charges afin que le jeu ne prenne pas des allures de « jeu de plateformes » façon Tomb Raider ou de « jeu d'infiltration » à la manière d'un Splinter Cell.

Ces critiques avaient été formulées à l'encontre de Call Of Juarez et, dans Bound In Blood, Thomas diffère assez nettement de Billy. Son agilité lui permet certes quelques acrobaties, mais il n'est jamais question de changer de style de jeu. Ainsi, sa faculté à contourner certains obstacles ou à escalader diverses parois est parfaitement intégrée au genre du FPS (jeu d'action à la première personne). Mieux, ces possibilités permettent même aux développeurs de varier les situations en donnant un sens au duo : il arrive notamment que Thomas passe le premier et tende la main à son frère afin de le hisser.

00F0000002002136-photo-call-of-juarez-bound-in-blood.jpg
00F0000002002146-photo-call-of-juarez-bound-in-blood.jpg
00F0000002002138-photo-call-of-juarez-bound-in-blood.jpg

Call Of Juarez : Bound In Blood devrait proposer des environnements assez variés

La possibilité inverse existe également et Ray pourra venir au secours de Thomas, incapable de franchir tel ou tel obstacle : c'est notamment le cas lorsqu'il s'agit de faire exploser quelques bâtons de dynamite. Cette complémentarité des deux frères permet de varier sensiblement le jeu selon le McCall que le joueur a choisi (choix libre pour chaque mission), mais il n'est hélas pas question de proposer un mode coopératif. Une option qui aurait été intéressante, mais que le scénario rendait impossible : on se consolera donc avec l'ambiance western très bien rendue, la présence de véritables duels durant lesquels il faut tirer plus vite que son adversaire, mais sans « partir trop tôt ».

00F0000002002144-photo-call-of-juarez-bound-in-blood.jpg
Les Indiens semblent jouer un certain rôle
Call Of Juarez : Bound In Blood propose également quelques séquences qui resteront sans doute dans les mémoires avec des embuscades, l'utilisation de gatling ou une libération manu militari. L'un dans l'autre et sans vraiment révolutionner le gameplay de son prédécesseur dont il reprend notamment les séquences dites de concentration, ce FPS semble taillé pour ravir les amateurs des films de Sergio Leone, d'autant que plusieurs modes multijoueur sont d'ores et déjà prévus par les développeurs afin de contenter les amateurs de deathmatch / team deathmatch, mais pas seulement.

Techland a également imaginé un mode baptisé wanted et au cours duquel un joueur désigné comme « cible » doit survivre le plus longtemps possible. Le mode team wanted qui fonctionne davantage comme un « sauver le VIP » où une équipe doit descendre la cible alors que l'autre doit la protéger. Pour terminer, sur la version qui nous a été présentée, la réalisation était prometteuse et, pourvu que les bugs ne viennent pas gâcher notre plaisir, il y a fort à parier que l'on passera un bon moment sur PC, sur Playstation 3 ou sur Xbox 360.



00F0000001946292-photo-call-of-juarez-bound-in-blood.jpg
00F0000001946290-photo-call-of-juarez-bound-in-blood.jpg
00F0000001946288-photo-call-of-juarez-bound-in-blood.jpg
00F0000001946286-photo-call-of-juarez-bound-in-blood.jpg
00F0000001946284-photo-call-of-juarez-bound-in-blood.jpg
00F0000001945320-photo-call-of-juarez-bound-in-blood.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
Un démantèlement des GAFA ?
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top