🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Galactic Adventures : la première extension de Spore en preview

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
01 juin 2018 à 15h36
0
012C000001874494-photo-spore-galactic-adventures.jpg
Si Spore a déçu certains joueurs par son approche sans doute trop superficielle des différents genres qu'il aborde, cela n'a pas empêché le titre de Will Wright de ravir toute une frange de la population. Du coup, le couple Electronic Arts / Maxis espère pouvoir reconduire la politique qu'il mène sur Les Sims en proposant régulièrement du contenu supplémentaire sous formes d'extensions. La première d'entre elles est prévue pour le mois de mars prochain et doit plus particulièrement mettre l'accent sur la phase spatiale comme son nom le laisse supposer. Quelques semaines avant sa sortie, Spore : Galactic Adventures s'est posé sur l'espace Saint-Martin de Paris, nous y étions, nous l'avons vu.

Flexion... extension !

Afin d'ouvrir le bal des extensions, Electronic Arts et Maxis ont donc choisi de se focaliser sur l'une des phases les plus populaires de Spore, la phase dite spatiale. Cela se traduit tout d'abord par une augmentation du contenu disponible pour personnaliser ses créatures. Nos avatars peuvent ainsi se retrouver affublés d'armes toutes plus incroyables les unes que les autres (griffes, lance-roquettes, lasers...), mais également d'équipements variés (un jet-pack notamment) permettant de se protéger ou de charmer les créatures de rencontre. Car des rencontres, Galactic Adventures en propose de très nombreuses qu'il s'agisse des missions créées par les développeurs eux-mêmes ou, n'oublions pas que nous sommes dans le monde de Spore, par la communauté.

012C000001874484-photo-spore-galactic-adventures.jpg
012C000001874486-photo-spore-galactic-adventures.jpg

Les éditeurs sont une nouvelle fois au cœur du programme

Fidèle à la réputation de bac à sable géant de Spore, l'extension regroupe effectivement un ensemble d'éditeurs complémentaires les uns des autres, le but étant d'aboutir à la création de véritables quêtes à partager avec les autres joueurs. Premier élément de cet ensemble, l'éditeur de planètes. Il s'agit de créer un environnement pour ses aventures et toutes les fantaisies sont permises, voire encouragées. On peut donc créer une planète de glace ou un monde tropical et la transformer en terre volcanique à moins qu'un globe doté de couleurs très flashies ait votre préférence. Cette première étape n'est que le préliminaire qui nous conduit à la création d'aventures proprement dites. Là, il nous faut d'entrée reconnaître que nous n'avons assisté qu'à une démonstration.

012C000001874490-photo-spore-galactic-adventures.jpg
Du coup, il convient d'avancer prudemment jusqu'à ce que nous ayons cet éditeur entre les mains. De prime abord, il nous a tout de même semblé aussi puissant qu'il est simple à prendre en main. De ce côté, il n'y a de toute façon pas grande crainte à avoir, les équipes de Maxis nous ont déjà prouvé à maintes reprises qu'elles s'y connaissent en éditeurs. En puisant dans les énormes bases à notre disposition, nous pouvons peupler notre monde de différentes créatures, mettre en place des villes ou des forêts afin de « planter le décor » de l'aventure. Il est ainsi tout à fait possible d'imaginer un monde fantastique dans lequel vivent dragons et sorcières ou de créer quelque chose de beaucoup plus terre à terre.

L'histoire en elle-même ne pourra se composer de plus de cinq actes. Des actes dont on peut définir la longueur au travers d'éléments déclencheurs. C'est là que les choses auraient sans doute mérité de plus amples précisions, mais nous aurons sûrement l'occasion de creuser la question. Des personnages non-joueurs peuvent donc être insérés, il est possible de leur attribuer un rôle, de leur adjoindre des dialogues et des actions en fonction de l'attitude du joueur de sorte qu'ils puissent être agressifs ou amicaux. Ils peuvent donner des informations au joueur ou au contraire l'empêcher d'atteindre un emplacement particulier. Différents dialogues peuvent être rédigés et on peut également décider du trajet que ces PNJ suivent sur la carte.

012C000001874488-photo-spore-galactic-adventures.jpg
012C000001874492-photo-spore-galactic-adventures.jpg

La création de mondes plus étonnants les uns que les autres est souhaitée par les développeurs

En jouant avec ces différents éléments, ainsi qu'avec les « options » d'aventure, on peut très bien aboutir à des missions radicalement différentes. Dans l'exemple qui a été utilisé pour la base de la présentation, il était question de recueillir des informations sur le lieu de captivité d'une princesse avant d'aller la libérer, mais on peut imaginer toutes sortes de développement et les représentants de chez Maxis s'attendent une fois encore à être surpris par la créativité de la communauté. Même l'opposant le plus farouche de Spore ne peut ici nier l'évidence : la communauté a effectivement été éblouissante. Enfin, bien sûr, la finalité de ces aventures est d'être partagées et jouées par d'autres possesseurs de Spore : Galactic Adventures, les missions de la communauté étant effectivement ajoutées automatiquement au monde des joueurs connectés... De quoi relancer la fibre créatrice des « sportifs » ?

|clubic|+ Venez discuter de cet article dans le forum|fin|
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Galactic Adventures : l'extension Spore en preview
Le second patch de  Grand Theft Auto IV  est dispo
Top des shoot them up gratuits avec la logithèque
Live Japon : Sony aux abois
Modèle Wikipedia pour l'encyclopédie Britannica ?
Galactic Adventures : l'extension Spore en preview
Quoi de neuf en jeux vidéo ce samedi ?
BD de la semaine : Pirates Vs Pires rats ?
Dialog : fin des DRM et sécurité numérique
Biens virtuels : Linden Labs rachète les e-commerçants OnRez et Xstreet SL
Haut de page